La chute des personnes âgées

vignette_chutes.JPG

Le 21 février 2022, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie, présente le plan d’actions national pour lutter contre les chutes des personnes âgées.

Ce plan répond à l’analyse de plusieurs constats résultant des études ChuPADom, HAPPIER et des observations de la Cour des comptes. Chaque année, 2 millions de chutes de personnes âgées de plus de 65 ans sont responsables de 10 000 décès et plus de 130 000 hospitalisations. 

L'objectif du plan national est de réduire de 20% en 3 ans les chutes mortelles ou entraînant des hospitalisations des personnes âgées, grâce à la mobilisation des acteurs, la prise de conscience de la population, un objectif partagé et des mesures concrètes. 

Il a fait l'objet d'une large concertation des acteurs.

A l'échelon régional, le plan triennal antichute des personnes âgées est décliné à travers les priorités d’action de santé publique et de prévention avec les professionnels et acteurs régionaux. 

La circulaire n° SGMCAS/CNSA/2022/21 du 9 février 2022 relative à son lancement et à sa mise en œuvre permet le démarrage du travail d’élaboration. 

Le plan antichute des personnes âgées s’articule autour de 5 axes :

  • Savoir repérer les risques de chute et alerter
  • Aménager son logement pour éviter les risques de chute
  • Proposer des aides techniques à la mobilité faites pour tous
  • Favoriser l’activité physique, meilleure arme antichute
  • Favoriser la téléassistance pour tous
  • Informer et sensibiliser

L'ARS PACA a mandaté le CRES en juin 2022 pour l'élaboration du plan antichute des personnes âgées en région. Le Gérontopôle Sud est reconnu comme expert dans ce travail de sollicitation des acteurs et d'élaboration. 

Le rendu est prévu en région en décembre 2022.

Contacts : Audrey Priem, Aurélie Bui

Aucun commentaire