PTSM 13 : la poursuite des travaux

ptsm.jpg

Concernant le Projet territorial de santé mentale des Bouches-du-Rhône, que pilote le CRES, la crise sanitaire et le confinement ont conduit à l’annulation des travaux de groupes prévus au deuxième trimestre 2020. Toutefois, les travaux se sont poursuivis avec une nouvelle organisation pour s’adapter aux consignes sanitaires.

Au début du confinement, les 7 groupes de travail ont tous travaillé sur les pistes d’actions. La synthèse de ces travaux, par le CRES, a permis d’élaborer un tableau recensant l’ensemble des pistes d’actions.

Ces pistes ont été croisées avec les actions proposées par le GHT et par la feuille de route en santé mentale et psychiatrie, et complétées par des exemples d’actions ou expérimentations déjà existantes.

L’étape suivante est celle de la priorisation des pistes d’action. Elle permettra de sélectionner une vingtaine d’actions qui constitueront la feuille de route finale du PTSM. Une méthodologie en deux phases a été proposée aux participants en mai dernier.

Première phase

Deux réunions en audioconférence ont été organisées avec les pilotes et copilotes des 7 groupes de travail, le 19 mai et 9 juin 2020. Ces deux réunions ont permis de :

  • Valider des critères de priorisation
  • Faire un premier tri des pistes proposées afin d’éliminer les actions qui ne pourraient aboutir ou qui ne seraient pas faisables pour ce premier PTSM, et d’obtenir une liste plus restreinte
  • Identifier des actions manquantes, notamment en ce qui concerne les publics prioritaires désignés dans les textes des PTSM, et réfléchir soit à de nouvelles pistes les concernant, soit adapter ou spécifier certaines des actions déjà proposées aux publics prioritaires
  • Réfléchir à la prise en compte de l’impact de la crise sanitaire dans le cadre de l’élaboration des fiches actions du PTSM

(Les comptes-rendus de ces réunions sont disponibles).

Deuxième phase 

Dès juin 2020, le tableau des pistes d’actions a été envoyé à l’ensemble des participants, afin que chacun puisse procéder individuellement à la priorisation des actions en fonction des critères de priorisation retenus.

Le CRES a procédé ensuite à l’analyse des résultats en juillet.

Le 16 septembre le comité de pilogage a validé les pistes priorisées.

Actuellement se déroule la dernière phase d’élaboration du projet territorial de santé mentale, qui porte sur l’écriture de la quarantaine de projets d’actions retenus pour ce premier PTSM.

Une session des 7 groupes de travail s’est déroulée du 29 septembre au 12 octobre et aura permis d’écrire une partie des fiches actions.

Une dernière session de travail est prévue début novembre 2020, avec l’objectif de finaliser l’écriture des fiches.

  • Mardi 3 novembre, 9h30-12h30 : Le parcours de santé et de vie de qualité et sans rupture               
  • Mardi 3 novembre, 13h30-16h30 : L’accès des personnes présentant des troubles psychiques à des soins somatiques
  • Jeudi 5 novembre, 9h30-12h30 : Le repérage précoce des troubles psychiques, l’accès au diagnostic, aux soins et aux accompagnements 
  • Jeudi 5 novembre, 13h30-16h30 : La prévention et la prise en charge des situations de crise et d’urgence
  • Mardi 10 novembre, 9h30-12h30 : L’action sur les déterminants sociaux, environnementaux et territoriaux de la santé mentale                    
  • Mardi 10 novembre, 13h30-16h30 : Le respect et la promotion des droits, le renforcement de leur pouvoir de décider et d’agir et de la lutte contre la stigmatisation           

Un comité de pilotage de pilotage doit se réunir le 2 décembre afin de valider le projet.

Le projet final doit être envoyé au directeur général de l’ARS PACA au plus tard le 10 décembre 2020.

Contact :

Hania Noguès, Tél.: 04 91 36 55 95 (ligne directe) / 04 91 36 56 95

Aucun commentaire