CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé > Nutrition et activité physique

 

Nutrition et activité physique : les essentiels

Résultats 1 à 5 sur 5 :   

Promouvoir l'activité physique des jeunes. Elaborer et développer un projet de type Icaps

ROSTAN Florence, SIMON Chantal, ULMER Zékya

Editions INPES, 2011, 190 p.
La diminution de l’activité physique et la généralisation d’un comportement sédentaire des jeunes, leurs conséquences en termes de santé et leurs impacts sociaux et économiques sont aujourd’hui bien établis. L’étude Icaps, «Intervention auprès des collégiens centrée sur l’activité physique et la sédentarité », a scientifiquement démontré, après quatre années d’expérimentation, que la promotion de l’activité physique régulière permet de prévenir la sédentarité et le surpoids des jeunes. Son efficacité repose sur les interactions dynamiques entre les jeunes et leur environnement physique et social. Ce guide d’aide à l’action, fruit de la collaboration de l’équipe Icaps et de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, a pour objectif d’accompagner les professionnels du milieu scolaire, les collectivités locales, les associations ou les administrations qui le souhaitent dans la mise en place d’actions de promotion de l’activité physique des enfants et des adolescents, en leur permettant de s’appuyer sur une stratégie efficace. De nombreuses pistes sont proposées pour développer des projets de type Icaps, afin d’agir auprès des jeunes et de leur entourage ainsi que sur leur environnement pour favoriser l’activité physique sous toutes ses formes, au quotidien et pendant les loisirs. [Résumé Inpes]

Consultez l'ouvrage


Favoriser l’accès pour tous à une alimentation de qualité, saine et équilibrée

DAMIEN Thierry

Conseil économique, social et environnemental, 2014-01, 82 p.
Ce rapport dresse un état des lieux des dimensions de l'alimentation et des problématiques à prendre en compte. Il formule des préconisations pour favoriser l'accès pour tous à une alimentation équilibrée : renforcer les politiques publiques relatives à l'alimentation, améliorer la composition nutritionnelle des produits et assurer la sécurité sanitaire, aider au choix des consommateurs quant à leurs achats d'aliments, développer l'éducation autour de l'alimentation, répondre aux enjeux de la restauration collective et valoriser les produits de qualité tout en renforçant les liens avec les producteurs locaux.

http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2014/2014_04_acces_alimentation_saine.pdf


Le nouveau programme national pour l'alimentation

Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, 2014-12, 10 p.
Suite au vote de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, de nouvelles priorités ont été définies pour le programme national pour l’alimentation (PNA) : elles s’articulent ainsi autour de quatre axes : la justice sociale, l’éducation alimentaire de la jeunesse, la lutte contre le gaspillage alimentaire, le renforcement de l’ancrage territorial de l'alimentation. Ce nouveau programme s’inscrit dans une perspective pluriannuelle (2014-2017). [Résumé éditeur]

Consultez le rapport


Propositions pour un nouvel élan de la politique nutritionnelle française de santé publique dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé. 1ère Partie : Mesures concernant la Prévention nutritionnelle

HERCBERG Serge

Ministère des affaires sociales et de la santé, 2013-11, 128 p.
Ce rapport a pour objet de présenter des propositions concrètes destinées à « donner un nouvel élan » au Programme National Nutrition Santé (PNNS), qui est à mi-parcours de son 3ème volet 2011-2015, et au Plan Obésité (PO 2010-2013, arrivé à son terme en Juin 2013). Cette demande s'inscrit dans les actions de la « stratégie nationale de santé publique» visant prioritairement la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé avec un accent particulier porté à la jeunesse et aux populations vulnérables. Il se compose de deux volumes distincts : la première partie du rapport, présentée dans ce document, est consacrée à la prévention nutritionnelle. La seconde partie est consacrée à la prise en charge des maladies liées à la nutrition.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/144000068/0000.pdf


Plan obésité 2010-2013

Ministère du travail, de l'emploi et de la santé, 2011-07, 46 p.
Le plan Obésité prévu pour trois ans comporte quatre volets : l’amélioration de l’offre de soins et la promotion du dépistage chez les enfants et les adultes, la promotion de l’activité physique en milieu scolaire, le développement d’actions en direction des personnes défavorisées et la lutte contre les discriminations, notamment dans le système de soins, ainsi que le développement de la recherche. Le plan vise aussi à protéger le consommateur contre la communication trompeuse. L’avis du Conseil national de la consommation sera notamment recueilli sur cette thématique. [Résumé éditeur]

Consultez le rapport


Résultats 1 à 5 sur 5 :