CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé > Santé des jeunes

 

Santé des jeunes : les essentiels

Résultats 1 à 8 sur 8 :   

Pour un développement complet de l'enfant et de l'adolescent

DE SINGLY François, WISNIA WEILL Vanessa

France Stratégie, 2015-09, 158 p.
Le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale adopté le 21 janvier 2013 a prévu le principe de l'élaboration d'une stratégie nationale pour l'enfance, « axée notamment sur l'accueil de la petite enfance, le soutien à la parentalité, la lutte contre les inégalités et l'implication des parents dans l'éducation de leurs enfants ». C'est dans ce cadre que le Premier ministre a demandé à France Stratégie de constituer une commission chargée d'élaborer une stratégie nationale pour l'enfance et l'adolescence. Se basant sur un objectif de « développement complet » des enfants et adolescents, la commission présidée par François de Singly a conduit ses travaux autour de trois axes : former un individu relié à autrui et capable d'agir en coopérant ; mieux cultiver les capacités et les talents pour favoriser la réalisation de soi et l'intégration dans la société ; renforcer la protection, accompagner l'autonomisation et favoriser l'égalité d'accès aux ressources (de santé, de loisirs, d'éducation, de logement).[Résumé éditeur]

Téléchargez le rapport


L'accès à la santé des enfants pris en charge au titre de la protection de l'enfance : accès aux soins et sens du soin

FEUILLET Séverine, HALIFAX Juliette, MOISSET Pierre

Défenseur des enfants, Fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle, 2016-03, 192 p.

Comment les enfants protégés ont-ils accès au système de santé et aux soins ? Quel accompagnement leur est proposé autour de leur santé ? Dans quelle mesure le suivi sanitaire de l’enfant protégé vient mobiliser l’articulation entre le lieu de vie de l’enfant et les détenteurs de l’autorité parentale ? Qu’en pensent parents et enfants ? Pour apporter des éléments de compréhension aux questions soulevées, la présente recherche interroge plus particulièrement trois dimensions : les relations interinstitutionnelles ; les dispositifs, les rôles des acteurs et les pratiques professionnelles ; le point de vue des enfants protégés et de leurs parents.

Téléchargez le rapport


Promouvoir l'activité physique des jeunes. Elaborer et développer un projet de type Icaps

ROSTAN Florence, SIMON Chantal, ULMER Zékya

Editions INPES, 2011, 190 p.
La diminution de l’activité physique et la généralisation d’un comportement sédentaire des jeunes, leurs conséquences en termes de santé et leurs impacts sociaux et économiques sont aujourd’hui bien établis. L’étude Icaps, «Intervention auprès des collégiens centrée sur l’activité physique et la sédentarité », a scientifiquement démontré, après quatre années d’expérimentation, que la promotion de l’activité physique régulière permet de prévenir la sédentarité et le surpoids des jeunes. Son efficacité repose sur les interactions dynamiques entre les jeunes et leur environnement physique et social. Ce guide d’aide à l’action, fruit de la collaboration de l’équipe Icaps et de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, a pour objectif d’accompagner les professionnels du milieu scolaire, les collectivités locales, les associations ou les administrations qui le souhaitent dans la mise en place d’actions de promotion de l’activité physique des enfants et des adolescents, en leur permettant de s’appuyer sur une stratégie efficace. De nombreuses pistes sont proposées pour développer des projets de type Icaps, afin d’agir auprès des jeunes et de leur entourage ainsi que sur leur environnement pour favoriser l’activité physique sous toutes ses formes, au quotidien et pendant les loisirs. [Résumé Inpes]

Consultez l'ouvrage


La prévention en santé chez les adolescents

DREUX Claude

Académie nationale de médecine, 2014-06-17, 55 p.

Ce rapport fait suite à un premier document de l'Académie de médecine, sur la culture de prévention en santé, qui a mis l'accent sur un certain nombre de sujets généraux constituant un frein à l'instauration de la politique de prévention. Dans ce rapport, l'Académie de médecine s'intéresse plus précisément aux comportements à risque des adolescents : usage de drogues, troubles psycho-comportementaux pouvant conduire au suicide, sexualité, habitudes alimentaires, sédentarité, excès de consommation des nouvelles technologies. L'Académie de médecine formule dix recommandations consacrées à la santé des adolescents.

Téléchargez le rapport


Conduites addictives chez les adolescents : usages, prévention et accompagnement

BECK François, DERVAUX Alain, DU ROSCOAT Enguerrand (et al.)

INSERM-pôle expertise collective, 2014, 482 p.

Sollicités par la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt), cette expertise collective fait le point sur les usages de substances psychoactives chez les adolescents, mais aussi sur leurs pratiques des jeux vidéo ou sur internet et des jeux de hasard et d'argent identifiées comme pouvant devenir problématiques. L'expertise fait également le point sur les facteurs associés à ces usages et ces pratiques, sur les dommages sanitaires et sociaux ainsi que sur les stratégies de prévention et de prise en charge des adolescents. Le groupe d'experts propose des pistes d'actions et de recherche pour améliorer la prévention de l'initiation et des usages réguliers ainsi que la prise en charge. [Extrait de la 4ème de couverture]

Téléchargez le document


Pour des interventions intégrées et efficaces de promotion et prévention en contexte scolaire : assises théoriques, modèle et savoirs incontournables

ARCAND Lyne, ABDOULAYE Anne, LISEE Véronique (et al.)

Institut national de santé publique du Québec-direction développement des individus et des communautés, 2014, 48 p.

Ce rapport présente les résultats de l’élaboration d’un modèle pour des interventions intégrées et efficaces de promotion et de prévention en contexte scolaire et l’identification des éléments communs incontournables. Le premier chapitre porte sur le contexte et les objectifs des travaux. Le deuxième chapitre présente les assises théoriques à la base de l’élaboration d’un modèle pour des interventions intégrées et efficaces de promotion et de prévention en contexte scolaire ainsi que les dimensions du modèle. Le troisième chapitre présente la méthodologie utilisée pour analyser les différentes recommandations ; les éléments communs incontournables à plus d’une thématique de santé se dégageant de cette analyse sont décrits. Enfin, un quatrième chapitre traite des implications d’une approche par compétences pour les interventions éducatives à déployer auprès des jeunes. [Résumé d'après l'auteur]

Téléchargez le document


Plan d'action en faveur du bien-être et de la santé des jeunes

Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, 2016-11, 15 p.

Ce plan d'action s'appuie sur un rapport réalisé par Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et Jean-Louis Brison inspecteur d'académie. Les principales orientations portent en particulier sur : l'accès en ligne à des informations de santé fiables et à des ressources géolocalisées ; un accès facilité aux consultations de psychologues ; le "Pass santé jeunes" ; une permanence pour les professionnels des établissements scolaires du second degré et des universités rencontrant des jeunes en difficulté, les maisons des adolescents ; un corps unique de psychologues de l'Éducation nationale ; des structures de prise en charge psychologique plus nombreuses dans les établissements d'enseignement supérieur.

Téléchargez le plan d'action


Mission bien-être et santé des jeunes

MORO Marie-Rose, BRISON Jean-Louis

Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, 2016-11, 103 p. ; 95 p.

Après un tour d'horizon synthétique sur la santé des jeunes, ce rapport analyse le contexte français concernant leur santé mentale. Il détaille l'offre de soin en psychiatrie, décrit les actions mises en place dans l'institution scolaire, les partenariats avec les structures du domaine sanitaire et social, l'action publique et les alliances entre les secteurs de l'éducation et la santé. Il propose enfin les 10 préconisations qui forment le plan "Bien-être et santé des jeunes". De bonnes pratiques observées dans trois académies travaillant en lien étroit avec les Agences régionales de santé : Versailles, Nancy-Metz et Nantes sont présentées dans les annexes.

Téléchargez le rapport


Résultats 1 à 8 sur 8 :