CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Nutrition et activité physique

Nutrition et activité physique : toutes les actualités

Résultats 1 à 20 sur 234 :   123456789101112>>>

Agir contre l'obésité amènerait davantage de bien-être économique et social

14/10/2019

Les maladies liées à l'obésité emporteront plus de 90 millions de personnes dans les pays de l'OCDE au cours des 30 années à venir, amenant un recul de l?espérance de vie de près de 3 ans. L'obésité et ses conséquences médicales entament d'autre part de 3.3 % le PIB des pays de l'OCDE et grèvent les finances des ménages d'un montant de 360 USD par habitant et par an, d'après un nouveau rapport de l'OCDE.

OCDE, Communiqué de presse, 10-10-2019

Education à l'alimentation

04/10/2019

Cet avis renforce la dynamique politique de l’alimentation rappelant que se nourrir est à la fois un acte social, biologique, culturel, symbolique, économique, favorisant la transition écologique et la lutte contre le gaspillage. Le groupe de concertation du Conseil national de l'alimentation (CNA) sur l'éducation à l'alimentation a réalisé un suivi des recommandations antérieures du CNA sur le sujet, en identifiant notamment les actions phares mises en place par les parties prenantes. Il a ensuite défini des priorités d'actions. Le groupe de concertation a ainsi formulé 9 recommandations clés à destination des décideurs publics et privés selon deux ambitions partagées : une éducation à tous les âges de la vie pour rendre autonome et construire une vision globale de l'alimentation ; une cohérence et une complémentarité des messages.

Jean-Pierre Corbeau, Daniel Nizri, CNA, 2019, 40 p.

Lancement du 4ème Programme national nutrition santé 2019-2023

23/09/2019

La ministre des solidarités et de la santé a lancé le 20 septembre 2019 le 4e Programme national nutrition santé (PNNS). Objectif : permettre aux Français de rester en bonne santé tout au long de leur vie grâce à de bons réflexes pour mieux manger et bouger.  Deux ans après ses débuts, c’est également l’occasion de faire le point sur le Nutri-Score, emblématique du PNNS puisqu’il vise à la fois à modifier les comportements et incite à améliorer la qualité nutritionnelle des aliments. De plus en plus visible sur les emballages, il est plébiscité par les Français, selon la 3e vague d’enquête de Santé publique France.

Le Programme national de l’alimentation et de la nutrition (PNAN), porté par le ministère des Solidarités et de la Santé et par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, fixe le cap de la politique de l'alimentation et de la nutrition pour les cinq années à venir (2019-2023), en réunissant pour la première fois les actions du Programme national pour l’alimentation (PNA3) et du Programme national nutrition santé (PNNS4).

Communiqué de presse, Ministère des solidarités et de la santé, 2019-09-20 et communiqué conjoint avec le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation, 2019-09-23

Nutri-Score : évolution de sa notoriété, sa perception et son impact sur les comportements d'achat déclarés entre 2018 et 2019

20/09/2019

En 2019, la notoriété du Nutri-Score continue à progresser pour atteindre 81 %. Cette augmentation est principalement due à l'apparition progressive du logo sur les emballages. Le Nutri-Score est cité spontanèment par 8 % des individus comme un critère qu'ils utilisent pour évaluer la qualité nutrionnnelle des produits.

Santé publique France, 2019-09-20

Inserm : sport et santé, un duo gagnant

20/09/2019

S’il est bien un domaine dans lequel les preuves scientifiques s’accumulent en faveur de ses bienfaits sur la santé, c’est celui de l’activité physique. En quelques années, l’Inserm est devenu un des premiers acteurs mondiaux de la recherche sur le thème du sport et de la santé.

Dossier, INSERM, 2019-09-16

Les résultats de l'étude Esteban

03/09/2019

Collectivement, les résultats d'Esteban brossent un portrait plus précis de l'alimentation de la population, du bon état nutritionnel, du niveau d'activité physique et de sédentarité, de la prévalence de plusieurs pathologies chroniques et facteurs de risque et de l'exposition à de nombreuses substances de l'environnement : des informations essentielles pour étayer les décisions de santé publique.

Santé publique France, 2019-08

L'efficacité des stratégies de réglementation de la publicité et de la promotion alimentaires

14/08/2019

La présente synthèse se centre sur la réglementation des techniques de communication persuasive, utilisées par les acteurs de l’industrie alimentaire au Québec, pour promouvoir des aliments et des boissons de faible valeur nutritive.

INSPQ, 2019-08, 86 p.

Nutri-Score et restauration collective et commerciale : appel à projets de recherche-intervention

08/08/2019

La Direction générale de la Santé lance un appel à projet de recherche intervention dont l'objectif est de soutenir des expérimentations testant l’adaptation du Nutri-Score au contexte de la restauration collective et commerciale et à évaluer, en conditions réelles, l’impact de la mise en place du Nutri-Score principalement sur l’évolution de la composition nutritionnelle des repas choisis par les convives.

Cinq types de restauration sont ciblés :

- Restauration d’entreprise
o En gestion directe : gérée par l’établissement
o En gestion concédée ou déléguée à un prestataire

- Restauration universitaire

- Restauration commerciale
o restauration rapide
o restauration en self-service

Ne sont pas concernées la restauration scolaire, les structures d’accueils de la petite enfance, la restauration hospitalière et médico-sociale.

Date limite des candidatures : 23 septembre 2019.

Risques de cancer liés à la nutrition : nouveau Baromètre cancer

30/07/2019

L'Institut national du cancer (INCa) et Santé publique France publient la nouvelle édition du Baromètre cancer, enquête menée auprès de  4 000 personnes de 15 à 85 ans. 

Près de 91% des personnes interrogées estiment que l’alimentation joue un rôle important dans l’apparition des cancers. Cette conception est d’autant plus importante que le niveau de diplôme ou le niveau de revenu augmente. Les risques et les bénéfices de certains aliments ne sont toutefois pas toujours perçus de façon nette : seules 42,6 % des personnes interrogées considèrent la consommation de viande rouge comme un facteur de risque lié au cancer, tandis que 54,6 % reconnaissent le caractère cancérigène du sel ou des aliments salés. De même les bénéfices de la consommation de fruits et de légumes ne sont que modérément perçus comme un bénéfice par les enquêtés (58,1 %).

Les perceptions de la population française sur la nutrition ont évolué dans le temps : ainsi, les avis sur le risque ou le caractère protecteur de la nutrition s’affichent comme plus tranchés en 2015 qu’ils ne l’étaient en 2010. Si le facteur protecteur de l’allaitement est encore peu connu (seules 34 % des femmes en ont conscience), ses bénéfices sont néanmoins mieux perçus que 5 ans auparavant.

Marion Soler, Pauline Ducrot, Kristopher Lamore (et al.), Baromètre cancer 2015 – Nutrition et cancer : perception des risques et des facteurs protecteurs, INCa, SPF, 2019-07, 22 p.

Laits hypoallergéniques : pas de diminution des allergies chez les nourrissons

26/07/2019

Une équipe menée par l’Inra et l’Inserm a montré que l’utilisation des laits hypoallergéniques n’est pas associée à une diminution du risque d’allergie. Ces résultats, publiés dans la revue Pediatric Allergy and Immunologyx, ont été réalisés dans le cadre d’ELFE, la première étude épidémiologique d’envergure nationale consacrée au suivi des enfants, de la naissance à l’âge adulte.

Consommation de boissons sucrées et risque de cancer

15/07/2019

Dans un article paru le 11 juillet 2019 dans le British Medical Journal, des chercheurs de l’Equipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (EREN / Inserm / Inra / Cnam / Université Paris 13) rapportent une augmentation du risque de cancer chez les consommateurs de boissons sucrées dans la cohorte NutriNet-Santé.

Eloi Chazelas, Bernard Srour, Elisa Desmetz (et al.), Sugary drink consumption and risk of cancer: results from NutriNet-Santé prospective cohort, BMJ 2019; 366 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.l2408 
Contact Chercheur : Dr Mathilde TOUVIER, Directrice de l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle EREN -  U1153 Inserm / Inra / Cnam / Université Paris 13, CRESS) - m.touvier@eren.smbh.univ-paris13.fr - Tél. : 01 48 38 89 33 / 06 12 23 75 26

Consommation de fromages à base de lait cru : rappel des précautions à prendre

05/07/2019

Les produits laitiers à base de lait cru sont très sensibles à une contamination éventuelle de la matière première par des bactéries pathogènes. Le Ministère de l'agriculture rappelle les précautions à prendre chez les jeunes consommateurs et les personnes fragiles.

Ministère de l'agriculture, communiqué de presse, 2019-07-03

Nutrition des enfants, des personnes âgées et des femmes enceintes ou allaitantes : l'Anses alerte sur l'apport excessif de sucres chez les enfants et souligne les bénéfices de l'activité physique pour les personnes âgées

26/06/2019

Les nourrissons, les enfants et adolescents, les femmes enceintes et allaitantes, les femmes ménopausées et les personnes âgées présentent des spécificités physiologiques qui justifient une alimentation adaptée. L'Anses publie ce jour quatre avis d'expertise sur la nutrition de ces populations et propose des repères alimentaires adaptés à leurs spécificités en complément des repères de 2017 élaborés pour la population générale adulte.

Anses, 2019-06-25

Nutrition des enfants, des personnes âgées et des femmes enceintes ou allaitantes : l'Anses alerte sur l'apport excessif de sucres chez les enfants et souligne les bénéfices de l'activité physique pour les personnes âgées

25/06/2019

Les nourrissons, les enfants et adolescents, les femmes enceintes et allaitantes, les femmes ménopausées et les personnes âgées présentent des spécificités physiologiques qui justifient une alimentation adaptée. L'Anses publie ce jour quatre avis d'expertise sur la nutrition de ces populations et propose des repères alimentaires adaptés à leurs spécificités en complément des repères de 2017 élaborés pour la population générale adulte.

Les populations au coeur des projets : besoins et attentes

20/06/2019

Pour clôturer son cycle de trois conférences sur la thématique « alimentation et précarité », le Fonds français pour l'alimentation et la santé (FFAS) a organisé une dernière matinée consacrée aux besoins et aux attentes des populations précaires.
La captation de la vidéo esr désormais en ligne.

Bouger + au travail - 5 exercices pour une pause active au bureau

17/06/2019

L'OMS recommande une pause active de 5min tout les 90min !

Alors Azur Sport Santé pour propose une enchaînement de 4min à faire au bureau ou chez-soi mêlant cardio, renforcement musculaire, équilibre et souplesse.

Frequency of Use of Added Sugar, Salt, and Fat in Infant Foods up to 10 Months in the Nationwide ELFE Cohort Study : Associated Infant Feeding and Caregiving Practices

12/06/2019

Cette étude, issue de la cohorte ELFE, représentative des enfants nés en France en 2011, met en évidence que les recommandations du PNNS vis-à-vis de l’utilisation du sucre, du sel et de la matière grasse au cours de la diversification alimentaire ne sont que partiellement suivies. Les auteurs invitent les professionnels de santé à cibler particulièrement les parents commençant la diversification avant l’âge de 4 mois, ainsi que les femmes allaitantes, pour rappeler les recommandations du PNNS et délivrer une information personnalisée.

Marie Bournez, Eléa Ksiazek, Marie-Aline Charles et al., Nutrients, 2019, vol . 11 n° 4, 17 p.

Adopter un mode de vie sain aide à réduire le risque de démence

27/05/2019

D'après les nouvelles lignes directrices publiées par l'OMS, il est possible de réduire le risque de survenue de la démence en pratiquant une activité physique régulière, en ne fumant pas, en évitant l'usage nocif de l'alcool, en contrôlant son poids, en privilégiant une alimentation saine et en s'efforçant de conserver une bonne tension artérielle ainsi que des taux de cholestérol et de glycémie peu élevés.

OMS, 2019-05-14

Activité Physique et cancer : mise à jour du référentiel

14/05/2019

Ce référentiel est une mise à jour par le Groupe d’experts d'Activité physique adaptée (APA) de l’Association francophone des soins oncologiques de support (AFSOS) du référentiel du même nom, validé aux J2R de Reims le 02/12/2011. Il a été publié dans la revue Hématologie n°22 (5) : p333- 343 en 2016.

AFSOS, 2018-12, 20 p.

Femmes enceintes et jeunes enfants : attention aux produits chimiques dans l'alimentation

06/05/2019

France Assos Santé (l'Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé) complète son dossier sur l'exposition des femmes enceintes et des jeunes enfants aux produits chimiques. Dans ce dossier, elle se penche sur les produits chimiques dans l'alimentation.

France Assos Santé, 2019-04-29


Résultats 1 à 20 sur 234 :   123456789101112>>>