CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Nutrition et activité physique

Nutrition et activité physique : toutes les actualités

Résultats 1 à 20 sur 286 :   123456789101112131415>>>

2021, Année internationale des fruits et des légumes

20/01/2021

L’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2021 Année internationale des fruits et des légumes. La FAO est l’organisme chef de file de cette manifestation, en collaboration avec d’autres organisations et organes compétents du système des Nations Unies. Cette Année internationale des fruits et des légumes offre une occasion exceptionnelle de sensibiliser le public au rôle important des fruits et des légumes dans la nutrition, la sécurité alimentaire et la santé humaines, ainsi que dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies.

Promouvoir la santé par l'activité sportive et physique

18/01/2021

L'activité, qu'elle soit sportive ou physique, est favorable à la santé physique et psychique des individus. Or les écrans, la sédentarité et bien d'autres facteurs sociétaux sont désormais des obstacles croissants à la pratique, en particulier chez les enfants et adolescents. Dans ce contexte, comment stimuler la pratique de l'activité sportive et physique ? Et quelle part peuvent prendre les clubs sportifs, les collectivités et les différents lieux de vie pour promouvoir la santé des populations ? Une quinzaine d'experts ont contribué à ce dossier central qui présente un état des connaissances scientifiques et des pratiques, et synthétise les recommandations pour les professionnels de l'éducation, du social, de la santé.

LEMONNIER Fabienne, VAN HOYE Aurélie, FURRER philippe (et al.), La santé en action, n° 454, 2020-12, pp. 3-42

L'OMS exhorte les gouvernements à favoriser les aliments sains dans les établissements publics

14/01/2021

Les établissements publics, tels que les écoles, les garderies, les maisons de retraite, les hôpitaux et les établissements pénitentiaires, et les cantines de tous les autres établissements publics peuvent jouer un rôle clé en veillant à proposer des aliments sains et en contribuant à éviter les 8 millions de décès annuels actuellement causés par les régimes alimentaires malsains.

Communiqué de presse, OMS, 2021-01-14

La DREES publie trois nouvelles études sur le comportement des médecins généralistes dans le contexte de la crise sanitaire

08/01/2021

En octobre-novembre 2020, la plupart des médecins généralistes déclarent avoir adapté leurs conditions d’exercice au contexte de crise sanitaire et se disent a priori majoritairement favorables à la vaccination contre la Covid-19

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie trois nouvelles études sur le comportement des médecins généralistes dans le contexte de la crise sanitaire. La première les interroge sur la gravité de l’épidémie et sur les mesures mises en place comme l’obligation du port du masque ou les campagnes massives de test. La deuxième s’intéresse aux changements de pratiques et de conditions d’exercice des médecins généralistes pour prendre en charge les patients atteints de la Covid-19. La troisième porte sur l’opinion des médecins généralistes quant aux vaccins contre la Covid-19.

Campagne d'habilitation aide alimentaire 2021

09/12/2020

Une campagne d’habilitation régionale des personnes morales de droit privé pour recevoir des contributions publiques destinées à la mise en œuvre de l’aide alimentaire est ouverte à compter du 1er décembre 2020, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Date limite de dépôt des dossiers : 30 janvier 2021.

Lignes directrices de l'OMS sur l'activité physique et la sédentarité

25/11/2020

Ces lignes directrices offrent des recommandations de santé publique reposant sur des bases factuelles concernant la quantité d’activité physique (fréquence, intensité et durée) dont ont besoin les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées pour que cette activité ait des effets bénéfiques significatifs sur leur santé et permette d’atténuer les risques liés à la santé. Pour la première fois, des recommandations sont formulées concernant les associations entre la sédentarité et les résultats sanitaires, ainsi que pour des groupes de populations, comme les femmes enceintes et en post-partum ou encore les personnes vivant avec une affection chronique ou un handicap.

OMS, 2020-11, 24 p.

Semaine nationale de la dénutrition 2020

12/11/2020

Du 12 au 19 novembre 2020, le Collectif de lutte contre la dénutrition organise la première semaine nationale de la dénutrition. Une carte interactive géolocalise les 2000 manifestations organisées pendant la semaine dénutrition 2020. Un webinaire quotidien sera organisé les 13, 16, 17 et 18 novembre. Diffusés, les webinaires réuniront un plateau d’experts sur des sujets phares de la dénutrition. Une newsletter est proposée chaque jour.

Activité physique en prévention et traitement des maladies chroniques

04/11/2020

Santé publique France publie un numéro spécial de sa revue Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), dédié à l'activité physique comme moyen de prévenir et de traiter les maladies chroniques.

GREMY Isabelle, BODEAU-LIVINEC Florence, GAGNIERE Bertrand (et al.), BEH, n° hors série, 2020-11-03, 37 p.

Menu végétarien hebdomadaire à l'école : une première saisine de l'Anses en appui à l'expérimentation

04/11/2020

La loi EGAlim instaure l’expérimentation d'un menu végétarien hebdomadaire dans la restauration scolaire durant deux ans. Interrogée fin 2019 par la Direction générale de la santé pour identifier dans les meilleurs délais d’éventuels points à prendre en compte dans cette expérimentation, l’Anses a apporté début 2020 une première réponse fondée sur des travaux existants. L’Agence indique qu’un menu végétarien hebdomadaire peut contribuer à la couverture de l'ensemble des besoins nutritionnels des enfants, dès lors qu’il est équilibré. Sur la base d’expertises plus approfondies, l’Agence a prévu de livrer fin 2021 des recommandations relatives à la composition ou à la fréquence des plats ou repas végétariens servis dans la restauration scolaire.

 

" En 2-2 " la nouvelle campagne encourageant les jeunes à mieux manger avec un petit budget sans renoncer au plaisir

04/11/2020

Santé publique France lance une campagne d'information digitale à destination des 18-25 ans, en vue de leur donner quelques clés pour améliorer leur alimentation : un clip vidéo présente le concept des recettes en 2-2 et invite à aller découvrir 6 recettes simples sur mangerbouger.fr/recettes-en-2-2  et sur son site Instagram@mangerbougerfr. Et enfin, suivi par plus de 6,5 millions d’abonnés sur Instagram, @xsqueezie s’associe à MangerBouger pour parler alimentation, santé et plaisir de manière humoristique et pédagogique.

Bienvenue dans l'univers ESCAPE NutriGame !

21/10/2020

ESCAPE NutriGame est un Escape Game nomade pour toutes structures accueillant des jeunes entre 15 et 29 ans : lycée, université, association sportive ou culturelle,... Afin de promouvoir la mise en œuvre d’actions de prévention-santé innovantes en alimentation et activité physique, le Cnam-ISTNA a construit un Escape Game en nutrition-santé avec des étudiants, une experte d’Escape Game et de nombreux partenaires. Ce jeu immersif, d’aventure et d’équipe permet aux jeunes de mieux saisir les enjeux de l’alimentation et de l’activité physique pour leur santé.

L'Anses, 10 ans d'action sur l'amélioration de la qualité nutritionnelle et sanitaire de l'alimentation

16/10/2020

A l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation 2020, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), qui étudie en continu l’évolution des comportements alimentaires de la population française et celle de l’offre des produits afin de proposer des repères alimentaires adaptés à chacun et d’évaluer les risques en tenant compte des expositions réelles des consommateurs, propose une synthèse de ses travaux sur le sujet.

Révision des repères alimentaires pour les enfants de 0-36 mois et 3-17 ans

15/10/2020

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) actualise les repères alimentaires du Programme national nutrition santé pour les enfants de 0 à 36 mois et de 3 à 17 ans. Ces nouveaux repères alimentaires vont servir de support pour l’élaboration des messages et la communication destinée au grand public élaborés par Santé publique France. Cet avis comporte des repères chiffrés pour les différents groupes alimentaires en cohérence avec l’avis élaboré pour les adultes, mais aussi des recommandations générales concernant l’équilibre alimentaire global de l’enfant ainsi que les enjeux spécifiques aux différents âges de l’enfant.

Les repères ont été définis en termes de santé publique dans le but de permettre un état de santé et une croissance optimale à tous les enfants. Etant donné les freins multiples (sociaux, économiques...) pour tendre vers ces repères pour toutes les familles, le HCSP considère que des mesures de santé publique adaptées devraient être mises en œuvre pour permettre à tous de les atteindre, notamment pour les populations socialement vulnérables. Ces mesures permettant de faciliter l’accessibilité physique et économique aux groupes d’aliments recommandés d’une part et de réduire l’attractivité des produits de moins bonne qualité nutritionnelle d’autre part, ont été décrites dans le rapport du 12 septembre 2017 « Pour une Politique nutritionnelle de santé publique en France. PNNS ».

Avis relatif à la révision des repères alimentaires pour les enfants âgés de 0-36 mois et de 3-17 ans, HCSP, 2020-06-60, 42 p. [En ligne le 14 octobre 2020]

Activité sportive de l'enfant : autoquestionnaire d'évaluation de l'état de santé

01/10/2020

Dans le cadre des modifications réglementaires relatives au certificat de non contre-indication à la pratique d’un sport chez l’enfant, le Haut Conseil de la santé publique propose un modèle de questionnaire destiné à accompagner le renouvellement de la licence sportive.

Avis relatif au contenu du questionnaire d’autoévaluation de l’état de santé de l’enfant âgé de 6 ans à 18 ans dans le cadre de la pratique sportive, HCSP, 2020-01-24, 26 p. [En ligne le 30 septembre 2020]

Prévention du surpoids et de l'obésité : impact positif du programme VIF

28/09/2020

La diminution de la prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants peut devenir une réalité avec la mise en oeuvre du programme Vivons en Forme (VIF®).
L’étude scientifique parue en juillet 2020 dans la revue internationale BMC (BioMed Central) Public Health met en effet en évidence l’amélioration du statut pondéral d’enfants en surpoids/obèses ayant bénéficié des actions de ce programme. C’est la première fois que des résultats scientifiques obtenus sur une si longue période indiquent une diminution relativement durable de cette prévalence (et non pas une stabilisation), validant l’intérêt de cette méthode fondée sur le marketing social.

Constant, A., Boulic, G., Lommez, A. et al. Locally implemented prevention programs may reverse weight trajectories in half of children with overweight/obesity amid low child-staff ratios: results from a quasi-experimental study in France. BMC Public Health 20, 941 (2020). https://doi.org/10.1186/s12889-020-09080-y

"Obésité infantile - Éteignons la pub pour la malbouffe !"

18/09/2020

L’UFC-Que Choisir lance une pétition contre la publicité de l'industrie agro-alimentaire visant les plus jeunes. Outre sont cosignataires de cette pétition les fédérations de parents d’élèves FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) et PEEP (Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public), l'association de consommateurs Familles Rurales, l'association de malades FFD (Fédération Française des Diabétiques), l'association de santé environnementale Réseau Environnement Santé et l'association familiale Union Nationale des Associations Familiales (Unaf).

Création et installation du premier Comité national de coordination de la lutte contre la précarité alimentaire

09/09/2020

Olivier Véran accompagné de Julien Denormandie et d’Emmanuelle Wargon, a installé ce jour le Comité national de coordination de la lutte contre la précarité alimentaire. Cette instance informelle réunira régulièrement, sous la présidence de la Direction générale de la cohésion sociale, les acteurs de l’aide alimentaire : administrations centrales et déconcentrées, collectivités et associations.

Appel à candidatures pour le soutien à la création d'épiceries solidaires

22/07/2020

Afin de soutenir les épiceries solidaires fortement mobilisées pendant la crise sanitaire et de répondre à la demande croissante en aide alimentaire, ANDES a lancé en mai 2020 une levée de fonds de 1 million d’euros avec notamment pour objectif de soutenir la création d’épiceries solidaires dans toute la France.

Les porteurs de projet sélectionnés pourront ainsi bénéficier :

  • d’un accompagnement à la création par les équipes ANDES ;
  • du financement d’une partie des premiers investissements nécessaires à l’ouverture de l’épicerie.

Lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur : appel à manifestation d'intérêt

26/06/2020

Cet appel à manifestation d'intérêt (AMI) proposé par la Région, l’ADEME et la DRAAF Provence-Alpes-Côte-d’azur dans le cadre du REGAL’IM vise à faire émerger et soutenir des projets exemplaires et/ou innovants, fédérateurs et duplicables de lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires.

Cet AMI est ouvert à tout type de structure ou groupement de structures coopérant, implantée ou souhaitant s’implanter, pour le projet déposé en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, sauf le particulier.

Date limite d’envoi électronique de la pré-candidature : 1er septembre 2020.

Auditions des projets éligibles : semaine du 14 septembre 2020.

Date limite de dépôt de la demande de subvention : 28 septembre 2020.

Quand le sport santé débarque au collège : zoom sur un dispositif innovant, EP3S

11/05/2020

Ce document présente le dispositif Sport santé scolaire (EP3S) mis en oeuvre dans un collège des Hauts de France. Il a pour objectif de proposer un programme d’activités physiques adaptées aux élèves les plus fragiles, qui, pour diverses raisons, ne sont pas en capacité de participer de manière régulière et  avec réussite aux cours d’EPS ou à l’association sportive.

Observatoire national de l'activité physique et de la sédentarité (ONAPS), 2020-05, 8 p.


Résultats 1 à 20 sur 286 :   123456789101112131415>>>