CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Vaccination

Vaccination : toutes les actualités

Résultats 1 à 20 sur 350 :   123456789101112131415161718>>>

La campagne de vaccination contre la grippe est prolongée jusqu'au 28 février 2023

23/01/2023

Cette année, l’épidémie de grippe saisonnière a débuté de manière précoce et s’est caractérisée par une circulation de forte intensité en décembre et une sévérité marquée. Selon les données de Santé publique France la circulation des virus grippaux est toujours active en métropole comme en outre-mer.

La vaccination est particulièrement recommandée chez les personnes à risque susceptibles de développer une forme grave.

Ministère de la santé, 2023-01-20

Vaccination des enfants de 6 mois à 4 ans contre le Covid-19

23/01/2023

Un arrêté publié le 19 janvier 2023 inclut l'utilisation du vaccin comirnaty des laboratoires Pfizer-BioNtech contre le covid-19 chez certains enfants âgés de 6 mois à 4 ans et autorise les infirmiers et sages-femmes à réaliser les injections.

Arrêté du 18 janvier 2023 modifiant l'arrêté du 1er juin 2021 relatif aux mesures d'organisation et de fonctionnement du système de santé maintenues en matière de lutte contre la covid 19, JORF du 19 janvier 2023.

Webinaire Prévention et dépistage du cancer du col de l'utérus

25 janvier 2023 - 20h à 21h

10/01/2023

Organisé par le CPTS Pays d'Aubagne et de l'Etoile.

Avec la participation du Dr Claude Pierre Gautier du Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers et d'Emmanuelle Rasneur, Sage-femme libérale, membre de la CPTS Pays d'Aubagne et de l'étoile.

Conduite à tenir autour d'un ou plusieurs cas de coqueluche

06/01/2023

Compte tenu de l’identification récente de cas groupés de coqueluche à Bordetella parapertussis, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) met à jour le rapport de 2014 qui ne mentionnait pas de conduite à tenir spécifique pour les coqueluches liées à cette bactérie.

Avis relatif à la conduite à tenir autour d'un ou plusieurs cas de coqueluche, 2022-11-28, 35 p.

Vigilance renforcée vis-à-vis du risque de transmission à l'homme du virus Influenza d'origine aviaire et porcine

02/01/2023

La situation épidémiologique actuelle des virus influenza aviaires hautement pathogènes se caractérise par leur diffusion extrêmement rapide, observée depuis l’automne 2021 sur la quasi-totalité des continents (Europe, Amérique, Asie et Afrique). Des virus influenza porcins circulent également activement en élevage porcin français. Tous les virus influenza porcins présentent un potentiel zoonotique. Cette situation appelle à une vigilance renforcée vis-à-vis de ces virus, pour assurer leur surveillance et leur détection chez l’Homme et mettre en œuvre les mesures de prévention. A la suite d’un avis de la Haute Autorité de santé (HAS), le calendrier des vaccinations publié le 25 avril 2022 a introduit la recommandation de vaccination contre la grippe saisonnière des professionnels exposés aux virus influenza porcins et aviaires dans un cadre professionnel (éleveurs, vétérinaires, techniciens). Cette recommandation est applicable dès à présent pour la campagne 2022-23. Afin de limiter au maximum les risques, des mesures de protection doivent également être respectées par tous les professionnels ou acteurs susceptibles d’être en contact étroit avec des oiseaux et porcins infectés, ainsi qu’avec des sous-produits animaux contaminés.
DGS-Urgent n° 2022-87

Augmentation des cas de diphtérie à C. diphtheriae en France en 2022

02/01/2023

Depuis le début de l’année 2022, plusieurs cas de diphtérie ont été rapportés dans 9 régions de France métropolitaine ainsi qu’à Mayotte et à la Réunion. En comparaison aux autres années, le nombre de cas de C. diphtheriae est nettement plus élevé que la moyenne. En France métropolitaine, la majorité des cas étaient rapportés chez des personnes migrantes et chez des voyageurs. Grâce à la couverture vaccinale très élevée depuis de nombreuses années, l’apparition de cas graves ou de cas groupés au sein de la population générale apparaît extrêmement faible en France métropolitaine et à la Réunion. A Mayotte, où la couverture vaccinale est insuffisante, la bactérie circule depuis plusieurs années. Santé publique France surveille l’évolution de la situation et l’augmentation des cas de diphtérie chez les personnes migrantes, en grande majorité non à jour dans leurs vaccinations. Un rappel des recommandations de vaccination et de prise en charge a été transmis aux associations et aux professionnels de santé.

Santé publique France, 2022-12-29

Covid-19, grippe et bronchiolite : recommandations en situation de co-circulation des virus respiratoires

28/12/2022

Trois épidémies concomitantes de Covid-19, de grippe et de bronchiolite sont actuellement observées sur le territoire. Santé publique France rappelle les gestes barrières à adopter.

Santé publique France, 2022-12-21

Vaccination anti-HPV : nouvelles recommandations de l'OMS

28/12/2022

Ce document remplace la prise de position de l'OMS de 2017 sur les vaccins contre le HPV. Son objectif principal est la prévention du cancer du col de l'utérus, compte tenu du rôle de la vaccination HPV en tant que pilier fondamental de la Stratégie mondiale de l'OMS pour accélérer l'élimination du cancer du col de l'utérus en tant que problème de santé publique. Il intègre des informations récentes concernant les vaccins contre le HPV, y compris l'homologation de nouveaux vaccins et des preuves sur l'immunogénicité et l'efficacité des vaccins avec des schémas posologiques réduits. 
Des recommandations sur l'utilisation des vaccins HPV ont été émises par le Groupe consultatif stratégique d'experts (SAGE) de l'OMS sur la vaccination lors de sa réunion d'avril 2022, puis approuvées par l'OMS. Les preuves présentées lors de cette réunion, ainsi que l'évaluation des conflits d'intérêts du SAGE, peuvent être consultées à l'adresse https://www.who.int/news-room/events/detail/2022/04/04/default-calendar/sage_meeting_april_2022.

Vaccins contre les papillomavirus humains : note de synthèse de l’OMS (mise à jour de 2022), Relevé épidémiologique hebdomadaire No 50, 2022-12-16, 97, 645–672


Covid-19 : la HAS ouvre la vaccination des enfants de 6 mois à 4 ans à risque de formes graves

19/12/2022

Dans un contexte de circulation active de l’épidémie de SARS-CoV-2, la Haute Autorité de santé (HAS) recommande d’élargir dès aujourd’hui la vaccination contre la Covid-19 aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans révolus à risque de forme grave de la maladie et de décès. Cette primo-vaccination est désormais possible avec le vaccin Comirnaty® de Pfizer qui a obtenu le 25 novembre dernier une extension d’indication pour cette classe d’âge pour laquelle il n’y avait pour l’heure pas de vaccin disponible. La HAS recommande également de vacciner les enfants de cette catégorie d’âge vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées ou ne répondant pas à la vaccination.

Communiqué de presse -19 décembre 2022

 

Coqueluche en France : données 2020-2021

13/12/2022

Santé publique France publie les données de surveillance de la coqueluche du réseau RENACOQ en France en 2021. Le nombre annuel de cas déclarés a varié selon les cycles et l’amplitude des pics. La maladie reste présente même si le nombre de cas déclarés a été faible en 2020 et 2021 pendant la pandémie de la Covid-19.

Santé publique France, 2022-12-07

Covid-19 : deux nouveaux vaccins pour le rappel, une opportunité pour remobiliser les Français

12/12/2022

Alors que la circulation du SARS-CoV-2 s’intensifie de nouveau sur l’ensemble du territoire, la Haute Autorité de santé rend un avis favorable à l’utilisation en rappel du nouveau vaccin VidPrevtyn® Beta de Sanofi/GSK et du vaccin Nuvaxovid® de Novavax chez les adultes. A cette occasion, la HAS réaffirme l’importance du rappel : il est la meilleure arme pour protéger les personnes à risque de forme sévère de la maladie et doit être effectué sans attendre par les personnes de plus de 60 ans, celles qui ont des comorbidités, les femmes enceintes ainsi que les personnes qui les accompagnent au quotidien dont les professionnels de santé.

Communiqué de presse HAS - 8 décembre 2022

Infection invasive à streptocoque du Groupe A (IISGA) : point de situation au 6 décembre 2022

07/12/2022

Ces deux dernières semaines, des cliniciens et des réanimateurs pédiatriques ont signalé à Santé publique France et aux Agences régionales de Santé (ARS) un nombre de cas pédiatriques d’infections invasives à Streptocoque du Groupe A (IISGA) plus important qu’habituellement observé dans leurs services. Le CNR a également observé depuis le début de l’année 2022 une augmentation de la proportion de souches pédiatriques et depuis l’été 2022 une augmentation du nombre de souches d’infections invasives pédiatriques par rapport aux années antérieures.

Ces infections invasives à Streptocoque du groupe A (IISGA) sont survenues dans différentes régions (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine) et principalement chez des enfants de moins de 10 ans. Dans le cadre de ses missions de surveillance et d’alerte, Santé publique France en lien avec ses partenaires renforce la surveillance de ces infections.

Santé publique France, 2022-12-06

Tuberculose en Provence-Alpes-Côte d'Azur

06/12/2022

Ce bulletin de santé de santé publique « spécial » tuberculose présente la situation épidémiologique de la maladie en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sur la période 2010-2020 ainsi qu’un bilan de la surveillance des issues de traitement de 2015 à 2018, données non encore publiées auparavant. Si le taux de déclaration moyen pour la région est proche de celui des autres régions métropolitaines hors Ile de France, il cache de fortes disparités selon les départements. Le Var et les départements alpins présentent des taux de déclaration faibles, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône comptent près des trois quarts des cas de la région et présentent des taux de déclaration élevés, supérieurs à la moyenne nationale hors Ile de France.

BSP Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2022-11, 12 p.

Un webinaire sur l'entretien motivationnel, avec le Pr Arnaud Gagneur, le 6 décembre 2022 de 14h à 15h

25/11/2022

Le CRES, en partenariat avec l'ARS PACA, organise un webinaire le mardi 6 décembre 2022 de 14h à 15h sur le thème "L’entretien motivationnel, un outil efficace pour réduire l'hésitation vaccinale", avec le Pr Arnaud Gagneur, de l'Université de Sherbrooke, Québec.

Le Pr Arnaud Gagneur est à l'origine des programmes Promovac et EMMIE, qui ont montré l'impact significatif sur l'hésitation vaccinale d'interventions fondées sur l'entretien motivationnel auprès de parents dans les maternités du Québec.

Inscription gratuite.

Grippe : la vaccination est ouverte à tous

16/11/2022

Jusqu’au 15 novembre, la vaccination contre la grippe était réservée en priorité aux personnes à risque de faire une forme grave de grippe. Elle est maintenant ouverte à toutes les personnes qui le souhaitent.

Assurance maladie - 15 novembre 2022

Web-émission : ARNm. Vaccins et autres promesses

22 novembre à 20h30

27/10/2022

Rendez-vous sur la chaîne YouTube de l’Inserm pour un nouveau numéro de « 30 minutes Santé » qui sera consacré aux ARN messagers.

Avec :

  • Marie-Paule Kieny, vaccinologiste, ancienne directrice de recherche Inserm
  • Bruno Pitard, directeur de recherche CNRS, chercheur au sein de l’unité 1302 Inserm/CNRS/Université de Nantes, Immunologie et nouveaux concepts en immunothérapie ; co-fondateur In-Cell-Art, société nantaise de biotechnologies
  • Palma Rocchi, directrice de recherche Inserm, responsable du groupe Nanoparticules et ciblage thérapeutique, équipeOncologie prédictive, unité 1068 Inserm/CNRS/Aix-Marseille université/Institut Paoli-Calmettes, Centre de recherche en cancérologie de Marseille (CRCM).

Surveillance de la grippe en France, saison 2021-2022

27/10/2022

Cet article présente une synthèse des données épidémiologiques et virologiques de la grippe en France, au cours de la saison 2021-2022 : l’épidémie de grippe 2021-2022, exceptionnellement tardive, a été caractérisée par une dynamique atypique et une co-circulation des virus A(H3N2) et A(H1N1)pdm09. Son impact a été modéré en population générale, mais important chez les enfants de moins de 15 ans. Cette circulation épidémique de virus grippaux a été concomitante d’une vague importante de Covid-19. Dans ce contexte, il convient de rappeler l’importance de la prévention, à savoir la vaccination chez les personnes à risque, complétée de mesures barrières, afin de limiter la diffusion du virus dans l’entourage des cas.

BERNARD-STOECKLIN Sibylle, BEH, n° 21, 2022-10-18, pp. 362-375

Vaccination contre la grippe 2022-2023 Un réflexe à renforcer auprès des personnes les plus fragiles

19/10/2022

Le 18 octobre 2022 marque le coup d’envoi de la campagne de vaccination contre la grippe qui cette année se déroulera de manière concomitante avec la campagne de vaccination contre le Covid-19 débutée le 3 octobre, conformément à l’avis de la Haute Autorité de Santé (HAS) du 20 septembre 2022.

Communiqué de presse conjoint du ministère de la Santé et de la Prévention, de Santé publique France, de l’Assurance Maladie, de l'ANSM et de la MSA - 18 octobre 2022

Evaluation d'une formation des internes de médecine générale à l'entretien motivationnel sur la vaccination

23/09/2022

L'entretien motivationnel (EM) est efficace pour réduire l'hésitation vaccinale (VH). Une étude de l’ORS et du DUMG de Faculté de médecine de Marseille montre qu’une formation à l'EM par visioconférence des internes en médecine générale améliore de façon substantielle leurs pratiques dans ce domaine.

Eva Mitilian, Virginie Gosselin, Ludovic Casanova, Lisa Fressard, Patrick Berthiaume, Pierre Verger & Arnaud Gagneur, Assessment of training of general practice interns in motivational interviews about vaccination, Human Vaccines & Immunotherapeutics, 2022-09-15 DOI: 10.1080/21645515.2022.2114253

Les vaccins bivalents dans la stratégie de vaccination Covid-19 pour l'automne

21/09/2022

La Haute Autorité de santé (HAS) confirme sa recommandation d’administrer une dose additionnelle de vaccin contre la Covid-19 aux personnes à risque de faire une forme sévère de la maladie ainsi qu’à leur entourage et aux professionnels de soins à l’automne. Pour cette dose, elle recommande d’utiliser indifféremment l’un des trois vaccins bivalents adaptés aux variants d’Omicron validés récemment par l’Agence européenne du médicament dès qu’ils seront effectivement disponibles. La HAS souligne l’intérêt de coupler cette nouvelle campagne à celle de vaccination contre la grippe saisonnière qui démarrera le 18 octobre prochain.

Communiqué de presse - 20 septembre 2022


Résultats 1 à 20 sur 350 :   123456789101112131415161718>>>