CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Médicament

 

Médicament : toutes les actualités

Résultats 1 à 20 sur 40 :   12>>>

Rapport sur l'amélioration de l'information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament

03/09/2018

La mission relative à « l’amélioration de l’information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament » a été installée le 1er décembre 2017 à la suite des difficultés rencontrées à l’occasion du changement de formule du Lévothyrox. Celles-ci ont en effet mis en exergue certaines défaillances, observées plus généralement, dans l’information apportée aux patients et aux professionnels de santé sur les médicaments.

Dr Gérald Kierzek et Magali Leo, Ministère des solidarités et de la santé, 2018-09, 96 p.

Actualisation des mesures de réduction du risque lié à l'exposition au mycophénolate au cours de la grossesse

26/06/2018

Le mycophénolate, indiqué pour prévenir un rejet de greffe, est un tératogène majeur chez l’être humain : chez les femmes enceintes exposées, le mycophénolate entraîne 45 à 49 % d’avortements spontanés et 23 à 27 % de malformations congénitales chez les nouveau-nés vivants. L’information réitérée des patientes reste donc essentielle face aux risques encourus afin de pouvoir anticiper le projet de grossesse et modifier le traitement avant la grossesse. Les mesures de prévention de la grossesse ont été renforcées en 2015 et 2016 au niveau européen et national. Cependant, après concertation avec les associations d’usagers et les professionnels de santé, il est apparu nécessaire d’adapter ces mesures de façon à améliorer leur observance et par conséquent leur efficacité. Les évolutions portent sur les recommandations concernant la contraception et sur la périodicité de l’accord de soins qui devient annuelle. L’importance de ne pas interrompre le traitement est également rappelée.

Point d'information, ANSM, 2018-06-19

Etude sur le risque de troubles neuro-développementaux précoces associé à l'exposition in utero à l'acide valproïque et aux autres traitements de l'épilepsie en France

25/06/2018

Un premier comité de pilotage s’est tenu le 22 juin au ministère des Solidarités et de la Santé en présence de toutes les parties prenantes pour faire le point sur les mesures en cours, dont celles concernant la réduction du risque pour les patientes, la prise en charge thérapeutique des femmes et des enfants, les études épidémiologiques et le dispositif de réparation de l’Office national d'indemnisation des accidents médicaux (ONIAM). L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) ont présenté aujourd’hui les résultats de l’étude sur le risque de troubles neuro-développementaux précoces chez des enfants (avant l’âge de 6 ans) exposés in utero à l’acide valproïque ou aux autres antiépileptiques en monothérapie en France, comparativement aux enfants non exposés.

Interdiction du valproate pendant la grossesse

13/06/2018

Le valproate est un traitement de l’épilepsie et des épisodes maniaques des troubles bipolaires. Le valproate est un tératogène puissant. Il entraîne un taux élevé de malformations (plus de 10 %) et/ou de troubles neuro-développementaux (30 - 40 %) chez les enfants exposés pendant la grossesse. Dès juillet 2017, face à l’utilisation encore trop importante du valproate chez les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir, l’ANSM a décidé de le contre-indiquer. Elle a alors saisi l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour étendre cette contre-indication au niveau européen et envisager d’autres mesures. La décision finale de la Commission européenne entérine cette contre-indication ainsi que les mesures de réduction des risques déjà mises en place par l’ANSM et demande la mise en place de mesures additionnelles. Elles seront appliquées à partir de fin juin 2018. Le valproate est interdit pendant la grossesse et ne doit plus être prescrit aux filles, adolescentes et femmes en âge de procréer (sauf circonstances exceptionnelles)

Communiqué - ANSM : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, 2018-06-12

Appel à candidature d'experts en vue de travaux sur "Personnes âgées accompagnées par des services à domicile et prise médicamenteuse"

18/05/2018

La Haute Autorité de Santé (HAS) élabore une fiche-repère, destinée aux services d’accompagnements à domicile, qui vise à identifier les actions limitant les risques liés à la consommation médicamenteuse.

Les candidatures doivent être envoyées au plus tard le 7 juin 2018.

HAS, 2018-05-05

Rappel sur le bon usage de l'ibuprofène

11/01/2018

Après la publication d'une étude qui suggère des perturbations de la physiologie testiculaire, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle le bon usage de l'ibuprofène.

ANSM Point d'Information, 2018-01-10

Attention à la prise soutenue d'ibuprofène chez l'homme

10/01/2018

Une étude récente menée par des chercheurs de l'Inserm montre que la prise soutenue d'ibuprofène induit chez de jeunes hommes sportifs un déséquilibre hormonal habituellement rencontré chez l'homme âgé et appelé « hypogonadisme compensé ». Cette situation résulte des effets négatifs de l'ibuprofène sur la production de testostérone, et sur la production de deux autres hormones testiculaires. Ces résultats sont publiés dans Proceedings of the National Academy of Sciences.

Inserm, 2018-01-08

Stratégie nationale de santé 2018-2022

21/12/2017

La politique de santé est conduite dans le cadre d'une stratégie nationale de santé définie par le Gouvernement, qui détermine, de manière pluriannuelle, des domaines d'action prioritaires et des objectifs d'amélioration de la santé et de la protection sociale contre la maladie.
Le décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017 a pour objet de définir la stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022.

Ministère des solidarités et de la santé, 2017-12, 54 p.

Décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017 portant définition de la stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022, JORF n°0305, 2017-12-31

Les médicaments biosimilaires

15/12/2017

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie une fiche relative au bon usage des médicaments biosimilaires portant sur l'intérêt et les modalités de leur prescription.

HAS, 2017-12, 2 p.

Panorama de la santé 2017

13/11/2017

Cette nouvelle édition du Panorama de la santé présente les données comparables les plus récentes pour les principaux indicateurs relatifs à la santé et à la performance des systèmes de santé dans les pays de l’OCDE. Les pays candidats et les principaux pays partenaires (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Colombie, Costa Rica, Fédération de Russie, Inde, Indonésie et Lituanie) ont également été inclus dans la mesure du possible. Cette édition contient des nouveaux indicateurs, particulièrement dans le domaine des facteurs de risque pour la santé. En France, la population bénéficie globalement d’un meilleur état de santé que dans la moyenne des autres pays de l’OCDE. Certains facteurs de risque pour la santé, notamment la consommation d’alcool et le tabagisme, demeurent en revanche élevés. Les indicateurs d’accès et de qualité des soins sont généralement bons, alors que les dépenses de santé par habitant sont 15 % supérieures à la moyenne des pays de l’OCDE.

OCDE, 2017-11, 226 p.

Evaluation d'un vaccin contre la grippe : appel à contribution des assocations de patients par la HAS

02/10/2017

Le Haute autorité de santé (HAS) rappelle que l'évaluation de certains médicaments est ouverte à la contribution d’associations de patients. Un tableau présente les évaluations à venir, il est actualisé chaque semaine. Les associations de patients et d’usagers disposent de 45 jours pour élaborer leur contribution à compter de la date de mise en ligne de l’information. Des vaccins contre la grippe font partie de cette liste.

Publication d'une fiche-repère "Prise en charge médicamenteuse en Ehpad"

16/08/2017

L'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) publie une fiche-repère sur le thème : « Prise en charge médicamenteuse en Ehpad ».

ANESM, 2017-07

Canicule et produits de santé

13/06/2017

L'exposition à une température extérieure élevée, pendant une période plus ou moins longue, sans possibilité de récupération, peut entraîner de graves complications dues à une réponse insuffisante ou inadaptée des mécanismes de thermorégulation. Elle peut aussi avoir une incidence sur l'utilisation et la conservation des produits de santé.

ANSM, 2017-06

Antidépresseurs pendant la grossesse : pas de risque d'autisme

11/05/2017

Selon une vaste étude américaine, la consommation d’antidépresseur pendant le premier trimestre de la grossesse serait associée à une légère augmentation du risque de prématurité mais pas à celui d’autisme, ou de trouble de l’attention. Ces nouvelles données viennent d’être publiées dans le Journal of the American Medical Association (Jama). Une étude canadienne, également publiée dans le JAMA, parvient à la même conclusion selon laquelle les antidépresseurs au début de la grossesse n'accroissent pas le risque d'autisme et de TDA. Ces travaux ont été menés par le docteur Simone Vigod, du Women's College Hospital à Toronto, sur des données portant sur près de 36 000 naissances avec un suivi de cinq ans.

Association Between Serotonergic Antidepressant Use During Pregnancy and Autism Spectrum Disorder in ChildrenJAMA. 2017-04-17, vol. 317 n°15, pp. 1544-1552

Associations of Maternal Antidepressant Use During the First Trimester of Pregnancy With Preterm Birth, Small for Gestational Age, Autism Spectrum Disorder, and Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder in OffspringJAMA. 2017-04-17, vol. 317 n°15, pp. 1553-1562


Généralisation d'un pictogramme sur le conditionnement des médicaments à effets tératogènes ou foetotoxiques

11/05/2017

La publication d’un décret vient préciser les conditions de mise en place sur la boite, d’une alerte visuelle, prévue dans le plan de prévention des risques liés à l’acide valproïque et à ses dérivés (Dépakine®, Dépakote®, Micropakine® et génériques) au cours de la grossesse.

Décret n° 2017-550 du 14 avril 2017, JORF n°0091 du 16 avril 2017

Malformations congénitales chez les enfants exposés in utero au valproate et aux autres traitements de l'épilepsie et des troubles bipolaires

26/04/2017

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) publient les résultats du deuxième volet du programme d’études pharmaco-épidémiologiques basé sur les données du système national interrégimes de l’assurance maladie (SNIIRAM) sur l’exposition au valproate et aux autres traitements de l’épilepsie et des troubles bipolaires au cours de la grossesse. Ces résultats portent sur le risque de malformations congénitales majeures.

ANSM, 2017-04-20

Exposition in utero à l'acide valproïque et risque de malformations congénitales majeures

21/04/2017

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) publient les résultats du deuxième volet du programme d’études pharmaco-épidémiologiques sur l’exposition au valproate et aux autres traitements de l’épilepsie et des troubles bipolaires au cours de la grossesse. Ces résultats portent sur le risque de malformations congénitales majeures. Les troubles neurodéveloppementaux feront l’objet d’une étude exploratoire, attendue pour le second semestre 2017.
Le valproate et ses dérivés sont indiqués dans le traitement de l’épilepsie partielle ou généralisée chez l’adulte et l’enfant, ainsi que dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire. Du fait d’un risque de malformations congénitales et de troubles neurodéveloppementaux chez l’enfant à naître exposé in utero, l’ANSM rappelle que ces médicaments ne doivent pas être prescrits chez les filles, adolescentes, femmes en âge de procréer et femmes enceintes, sauf en cas d’échec aux autres traitements.

Signalement des effets indésirables : premiers bilans de l'initiative pilote menée avec les patients

09/03/2017

Alors que la ministre de la Santé vient de lancer un nouveau portail de la DGS, pour favoriser le signalement des événements sanitaires indésirables, l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) présente les premiers bilans d’une initiative-pilote pour encourager les patients à déclarer les effets indésirables (EI) de nouveaux traitements en cancérologie.

Unicancer, 2017-03-08

Conciliation médicamenteuse. Prévenir et intercepter les erreurs

21/02/2017

La conciliation des traitements médicamenteux (ou conciliation médicamenteuse) est une démarche qui permet de prévenir et d’intercepter les erreurs médicamenteuses. Elle repose sur la transmission et le partage d'informations complètes et exactes entre les membres de l'équipe de soins et le patient tout au long de son parcours. La Haute autorité de santé a publié un guide pour faciliter le déploiement de cette démarche en établissement de santé, en lien avec les professionnels de ville.

HAS, 2017-01-17

Améliorer la manière dont les médecins travaillant en milieu hospitalier prescrivent les antibiotiques

13/02/2017

L'objectif de cette revue Cochrane était d'informer sur les méthodes visant à améliorer la manière dont les médecins travaillant en milieu hospitalier prescrivent les antibiotiques. Les auteurs ont recueilli et analysé toutes les études pertinentes afin de répondre à cette question et trouvé 221 études.

Cochrane, 2017-02-09


Résultats 1 à 20 sur 40 :   12>>>