CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Vie affective et sexuelle - Contraception

 

Vie affective et sexuelle - Contraception : toutes les actualités

Résultats 1 à 20 sur 141 :   12345678>>>

IVG médicamenteuse : les protocoles à respecter

27/06/2018

Les femmes qui souhaitent une interruption volontaire de grossesse (IVG) doivent recevoir une information détaillée afin de pouvoir choisir entre une méthode d'IVG médicamenteuse ou chirurgicale. Lorsqu'une IVG médicamenteuse est choisie, elle repose sur l'association d'une antiprogestérone et d'une prostaglandine selon un protocole précis, dont le respect conditionne l'efficacité. La HAS a adopté une fiche de bonne usage sur l'IVG médicamenteuse.

HAS, 2018-06

Nouvelle Classification internationale des maladies (CIM-11)

19/06/2018

L’OMS publie sa nouvelle Classification internationale des maladies (CIM-11). La CIM-11 sera présentée à l’Assemblée mondiale de la Santé, en mai 2019, pour adoption par les Etats Membres, et entrera en vigueur le 1er janvier 2022. La classification publiée aujourd’hui est un aperçu préalable qui aidera les pays à planifier leur utilisation de la nouvelle version, à en établir des traductions et à former les professionnels de la santé.
La nouvelle CIM comporte de nouveaux chapitres, dont un sur la médecine traditionnelle, pour la première fois répertoriée dans ce système. Un autre nouveau chapitre est consacré à la santé sexuelle. Il recouvre des affections auparavant classées ailleurs (par exemple, l’incongruence de genre, classée jusqu’alors avec les troubles mentaux) ou décrites différemment. Le trouble du jeu vidéo a été ajouté à la section sur les troubles de l’addiction.

Service sanitaire : l'AP-HM pionnière en éducation à la santé sexuelle

18/05/2018

Le rôle fondamental de la prévention dans le domaine de la santé est de plus en plus admis et reconnu. En témoigne notamment la mise en place cette année, par le gouvernement, d’un service sanitaire obligatoire pour les étudiants en santé. Il s’agira d’intégrer dès la rentrée 2018 au cursus de formation des étudiants en médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie et soins infirmiers, un module de 3 mois dédié à des actions de promotion de la santé auprès du grand public. Une démarche qui, pour la santé sexuelle, existe déjà à Marseille depuis plus de 10 ans grâce à l’initiative et l’engagement d’une poignée de professionnels de l’AP-HM !

AP-HM, 2018-05-14

Santé sexuelle : information, prévention, prise en charge

7 juin 2018

18/05/2018

Journée organisée par le Conseil départemental des Bouches-du Rhône et le COREVIH Paca-Ouest-Corse.

Fiches mémo contraception

26/04/2018

Ces fiches mémo réalisées par la Haute autorité de santé (HAS) sont des outils pour le professionnel de santé afin de mieux aider les femmes/les hommes à trouver la méthode de contraception qui leur convient le mieux à une période donnée de leur vie. Elles ont fait l'objet d'une mise à jour en 2015.

Implant Essure : l'association R.E.S.I.S.T. contre Bayer

18/04/2018

L’association R.E.S.I.ST., association de femmes victime de l'implant, a assigné début mars le laboratoire Bayer devant le tribunal de grande instance de Bobigny afin de démontrer la défectuosité du produit et le défaut d’information concernant les implants de stérilisation définitive Essure.

Feuille de route de la Stratégie nationale de santé sexuelle

10/04/2018

La première Stratégie nationale de santé sexuelle 2017-2030 a été lancée en 2017. Elle définit à l’horizon 2030 les grandes orientations nationales, partagées au niveau interministériel, en faveur d’une meilleure santé sexuelle. Le 9 avril 2018, la Ministre de la santé a présenté sa feuille de route avec 26 mesures qui seront mises en oeuvre d'ici 3 ans. Les mesures sont regroupées en 6 axes :

  • Promouvoir la santé sexuelle, en particulier en direction des jeunes ;
  • Améliorer le parcours de santé en matière d’infections sexuellement transmissibles (IST), dont le VIH et les hépatites virales ;
  • Améliorer la santé reproductive ;
  • Répondre aux besoins spécifiques des populations les plus vulnérables ;
  • Promouvoir la recherche, les connaissances et l’innovation en santé sexuelle ;
  • Prendre en compte les spécificités de l’outre-mer.

Ministère des solidarités et de la santé, 2018-04-09

Projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexistes et sexuelles

21/03/2018

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a présenté le 21 mars 2018 au Conseil des ministres son projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Le texte présenté est composé de 4 mesures :

  • Porter à 30 ans le délai de prescription pour les crimes, notamment sexuels, commis sur mineurs
  • Renforcer la pénalisation des agressions sexuelles et viols commis par un majeur à l’encontre de mineurs de quinze ans
  • Elargir la définition du harcèlement en ligne pour que soient réprimés les cas où une personne est victime d’une attaque coordonnée de plusieurs internautes
  • Création d’une nouvelle infraction, l’« outrage sexiste ».

Secrétariat d’Etat chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, 2018-03-21

Baromètre santé 2016 - Contraception

05/03/2018

L'enquête Baromètre santé a interrogé les femmes sur leur contraception quatre ans après la "crise de la pilule".

Santé Publique France, 2018, 8 p.

Jeunes, droits, sexualités : âge pour la reconnaissance d'un consentement

31/01/2018

Le Planning Familial s'inquiète d'une modification de la loi visant à définir un âge pour la reconnaissance d'un consentement. Il rappelle dans un communiqué de presse : " Pour que ces notions de consentement et de plaisir soient intégrées, dès le plus jeune âge, il est absolument nécessaire de faire de l’éducation à la vie affective et sexuelle une priorité en milieu scolaire et dans tous les lieux d’éducation, par son intégration dans tous les projets d’établissement, dans les programmes scolaires, et par le renforcement de la formation des professionnel.le.s agissant auprès des jeunes.

Communiqué de presse, Planning Familial, 2018-01-30

Etude de cas de syndromes de choc toxique staphylococcique (CTS) liés au mésusage des tampons périodiques

29/01/2018

Des cas de syndromes de choc toxique staphylococcique (CTS) liés à l’utilisation de tampons périodiques ont été signalés à deux reprises en Pays de la Loire, en raison de leur survenue rapprochée dans le temps : 2 cas en 2013 et 3 cas en 2016, dont des sœurs jumelles. Il s’agit d’une affection rare (environ 20 cas décrits en France par an par le Centre national de référence (CNR) des Staphylocoques), causée par une souche de Staphylococcus aureus productrice de toxine TSST-1. Des investigations épidémiologiques et microbiologiques ont été menées pour décrire ces deux épisodes de cas groupés.

BEH n° 2, 2018-01-23, pp. 32-37

Les états généraux de la bioéthique en Paca

22/01/2018

Les états généraux de la bioéthique, lancés le jeudi 18 janvier et organisés par le Comité Consultatif National d’Ethique, visent à cerner les attentes des Français dans l’optique d’une révision de la législation existante. Ces états généraux s’articuleront, de janvier à avril, autour de 4 débats publics et de quatre débats étudiants.

En PACA, l'espace éthique Paca et Corse a choisi de s’intéresser plus spécifiquement à deux thématiques :

  • la procréation médicalement assistée qui sera portée par l’espace éthique azuréen,
  • les questions autour de la génétique/génomique qui seront portées par l’espace éthique Méditerranéen.

Prise en charge de l'endométriose

17/01/2018

L’endométriose reste une maladie parfois mal repérée, dont la prise en charge est souvent insuffisamment coordonnée pouvant conduire à un retard diagnostic. Elaborées par la Haute Autorité de santé (HAS) et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), ces nouvelles recommandations abordent chaque étape de la prise en charge du diagnostic aux traitements et les situations d’infertilité liées à l’endométriose. L’objectif de ces recommandations est de pouvoir proposer à chaque patiente un parcours de soins homogène, coordonné et optimal, avec comme facteur clé l’information des patientes.

HAS, 2017-12

Vive les santés sexuelles

15 au 18 mars 2018

12/01/2018

11es Assises Françaises de Sexologie et de Santé Sexuelle.

Stratégie nationale de santé 2018-2022

21/12/2017

La politique de santé est conduite dans le cadre d'une stratégie nationale de santé définie par le Gouvernement, qui détermine, de manière pluriannuelle, des domaines d'action prioritaires et des objectifs d'amélioration de la santé et de la protection sociale contre la maladie.
Le décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017 a pour objet de définir la stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022.

Ministère des solidarités et de la santé, 2017-12, 54 p.

Décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017 portant définition de la stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022, JORF n°0305, 2017-12-31

IVG instrumentale, un cahier des charges pour les centres de santé

05/12/2017

En France, près de 97 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) instrumentales sont réalisées chaque année. Or, le nombre d'établissements de santé pratiquant cet acte a considérablement diminué. Afin d'augmenter l'offre, les centres de santé peuvent, depuis 2016, réaliser des IVG instrumentales, jusqu'alors autorisées uniquement dans les établissements de santé. Afin de garantir la sécurité des femmes et la qualité des soins, la HAS a élaboré un cahier des charges pour la réalisation des IVG instrumentales hors établissements de santé.

Haute Autorité de Santé, 2017-12-04

Accès à la contraception dans le Monde : rapport du Planning familial international

05/12/2017

Dans son rapport 20017, le Planning familai international dresse le bilan de l'accès à la contraception des femmes et des jeunes filles dans les 69 pays les plus pauvres. Pour 2020, le planning familial a pour objectif une augmentation de 120 millions du nombre de femmes et de jeunes filles supplémentaires ayant accès un moyen moderne de contraception par rapport à 2012. En juillet 2017, un peu plus de 309 millions de femmes avaient accès à un moyen de contraception ; cela représente 38,8 millions de plus qu'en juillet 2012.

Family Planning 2020 (FP2020), The way ahead 2016-2017, 2017-12-04

Des progrès s'imposent pour garantir la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes en Europe

05/12/2017

Le Conseil de l’Europe publie un rapport, accompagné d’une série de recommandations aux Etats membres, pour garantir la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes en Europe. Il fournit des exemples de lacunes que les États européens doivent combler, notamment pour ce qui concerne les droits à la vie, à la santé, au respect de la vie privée, à la non-discrimination ainsi que le droit de ne pas être soumis à la torture et à des mauvais traitements, l’accent étant plus particulièrement mis sur la nécessité d’assurer une éducation sexuelle complète, une contraception moderne, l’accès à un avortement légal et sûr et à des soins de santé maternelle de qualité.

Conseil de l'Europe, 2017-12-05

Lancement de la campagne TuMaimesTumeRespectes

22/11/2017

Cette campagne lancée par le centre Hubertine Auclert vise à déconstruire 4 situations de violences sexistes et sexuelles qui existent lors des premières relations amoureuses. Différents outils sont disponibles sur le site : 4 spots vidéos, un mini-site internet dédié : www.tumaimestumerespectes.com, une vidéo bonus sur ce thème réalisée par Maud et Juliette de "Parlons peu... mais parlons !" , des affiches et flyers en libre accès à commander, une diffusion virale de la campagne sur les réseaux sociaux #TMTR #TuMaimesTumeRespectes : Facebook, Instagram et Twitter.

Centre Hubertine Auclert, 13 novembre 2017

Mirena et Jaydess : information sur la réévaluation des données de sécurité de ces dispositifs intra-utérins au lévonorgestrel (DIU-LNG)

21/11/2017

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a entrepris une enquête de pharmacovigilance sur les deux dispositifs intra-utérins hormonaux contenant du lévonorgestrel (Mirena et Jaydess) disponibles en France. Les premiers résultats de cette enquête ont été présentés au Comité technique de pharmacovigilance (CTPV) du 10 octobre 2017. Au regard de ces résultats, l’ANSM va poursuivre la surveillance de ces médicaments et lancer, en complément, une étude de pharmaco-épidémiologie pour étudier la fréquence de survenue de certains effets indésirables.

Point d'information - ANSM, 2017-11-16


Résultats 1 à 20 sur 141 :   12345678>>>