CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Le CRES a repéré pour vous > Violences faites aux femmes en ligne : le HCE appelle à une véritable prise de conscience et action des géants du web et des pouvoirs publics

 

Violences faites aux femmes en ligne : le HCE appelle à une véritable prise de conscience et action des géants du web et des pouvoirs publics

Le Haut conseil à l’égalité (HCE) a remis le 7 février 2018 ce rapport à Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’état chargé du numérique, dans le cadre du Tour de France de l’égalité femmes-hommes, lancé par Marlène Schiappa, Secrétaire d’état en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il formule 28 recommandations à l’attention des géants du web et des pouvoirs publics, visant notamment à :

1. Reconnaître le phénomène, en réalisant la première enquête de victimation sur le sujet et en lançant une campagne de sensibilisation ;

2. Contre le cyber-contrôle dans le couple : Renforcer l’information des femmes et former les forces de l’ordre et les professionnel.le.s de la justice ;

3. Contre le harcèlement sexiste et sexuel en ligne : Renforcer la responsabilité des réseaux sociaux, en fixant un délai maximal de réponse de 24h aux signalements sur leurs plateformes, comme c’est désormais le cas en Allemagne, et les inviter à améliorer la modération des contenus hébergés. Adapter la loi pour punir les « raids » (harcèlement concerté de plusieurs agresseurs contre une victime) ;

4. Soigner les victimes de violences en ligne, en formant les professionnel.le.s de santé et en prenant en charge à 100% les soins somatiques et psycho-traumatiques.

En finir avec l’impunité des violences faites aux femmes en ligne : une urgence pour les victimes, Danielle Bousquet, Edouard Durand et Ernestine Ronai (et al.), HCE, 2017-11-16, 96 p. (en ligne le 7 février 2018)

Consultez le rapport