CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Le CRES a repéré pour vous > Pour que le mal de dos s'arrête, mieux vaut ne pas s'arrêter

Pour que le mal de dos s'arrête, mieux vaut ne pas s'arrêter

Seuls 37 % des Français sont convaincus qu’en cas de mal de dos, il faut continuer à la fois ses activités quotidiennes et professionnelles. C'est pourquoi l'Assurance maladie, dans la continuité du programme de sensibilisation : « Mal de dos ? Le bon traitement, c'est le mouvement » lancé en 2017 et élaboré en partenariat étroit avec les sociétés savantes et les collèges professionnels, repart en campagne.

Consultez la campagne