CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé > Vie affective et sexuelle - Contraception >

L'avortement n'a pas d'impact psychologique négatif (sauf pour celles qui n'y ont pas accès)

Pendant cinq ans, des chercheurs de l'University of California à San Francisco ont suivi 956 femmes américaines qui voulaient avorter, et selon leur étude publiée dans le journal JAMA Psychiatry le 14 décembre, seules celles qui avaient fait leur demande trop tard pour avorter ont été affectées négativement psychologiquement.

Claire Levenson, slate.fr, 2016-12-16

Lire l'article