CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé > Education thérapeutique du patient, Médicament, Vieillissement > Pourquoi des personnes âgées ne suivent-elles pas l'avis de leur médecin traitant quand il s'agit d'arrêter un médicament ?

Pourquoi des personnes âgées ne suivent-elles pas l'avis de leur médecin traitant quand il s'agit d'arrêter un médicament ?

Minerva a déjà discuté d’une synthèse méthodique qui montrait qu’en cas de polypharmacie chez des personnes âgées, il était possible d’arrêter des médicaments (déprescription) sans augmentation de la mortalité. Des études montrent aussi que la grande majorité des personnes âgées sous polypharmacie sont d’accord d’arrêter des médicaments si leur médecin le leur conseille.

Une récente étude observationnelle menée en Suisse a cherché à savoir pourquoi les personnes âgées ne suivent pas toujours l’avis de leur médecin généraliste quand il s’agit d’arrêter un médicament.

Minerva, 2019-12-02

Lire l'analyse