CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > >

Confinement du printemps 2020 : une hausse des syndromes dépressifs, surtout chez les 15-24 ans

Ces deux publication de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évalution et des statistiques) proposent un état des lieux des conséquences psychologiques du confinement.

Ainsi, il est indiqué qu'en mai 2020, à l’issue du premier confinement national, 13,5 % des personnes âgées de 15 ans ou plus vivant en France présentent un syndrome dépressif, soit presque une personne sur sept. La prévalence de syndromes dépressifs est en hausse de 2,5 points par rapport à 2019.

Ensuite, au cours des mois de novembre et décembre 2020, les participants au quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale ont été interrogés sur leur activité pendant le deuxième confinement. L'enquête révèle une hausse des demandes de soins liés à la santé mentale.

Hazo Jean-Baptiste, Costemalle Vianney, Etudes & résultats, n° 1185, 2021-03, 8 p.

En savoir plus

Bergeat Maxime, Chaput Hélène, Confinement de novembre-décembre 2020 : une hausse des demandes de soins liés à la santé mentale, Etudes & résultats, n° 1186, 2021-03, 6 p.