CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé > Médicament, Parentalité et petite enfance, Santé mentale > Antidépresseurs pendant la grossesse : pas de risque d'autisme

 

Antidépresseurs pendant la grossesse : pas de risque d'autisme

Selon une vaste étude américaine, la consommation d’antidépresseur pendant le premier trimestre de la grossesse serait associée à une légère augmentation du risque de prématurité mais pas à celui d’autisme, ou de trouble de l’attention. Ces nouvelles données viennent d’être publiées dans le Journal of the American Medical Association (Jama). Une étude canadienne, également publiée dans le JAMA, parvient à la même conclusion selon laquelle les antidépresseurs au début de la grossesse n'accroissent pas le risque d'autisme et de TDA. Ces travaux ont été menés par le docteur Simone Vigod, du Women's College Hospital à Toronto, sur des données portant sur près de 36 000 naissances avec un suivi de cinq ans.

Association Between Serotonergic Antidepressant Use During Pregnancy and Autism Spectrum Disorder in ChildrenJAMA. 2017-04-17, vol. 317 n°15, pp. 1544-1552

Associations of Maternal Antidepressant Use During the First Trimester of Pregnancy With Preterm Birth, Small for Gestational Age, Autism Spectrum Disorder, and Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder in OffspringJAMA. 2017-04-17, vol. 317 n°15, pp. 1553-1562