CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Nutrition et activité physique

Nutrition et activité physique : toutes les actualités

Résultats 121 à 140 sur 275 :   <<<1234567891011121314>>>

Pôle Actif Jeune

03/05/2018

Le Pôle Médical Sportif du CREPS Auvergne Rhône Alpes / Vichy a mis en œuvre, le programme « Pôle Actif Jeune ». Ce programme expérimental a pour objectif d’initier une démarche pour concrétiser dans la vie de tous les jours et sur le long terme, les changements de comportements utiles à la bonne santé et donc à une bonne qualité de vie.

Liv-Labs du sport Réinventer le sport pour les publics les plus éloignés de la pratique

03/05/2018

Lors de sa visite au salon Global Industrie, Laura Flessel, ministre des Sports, a annoncé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour la création de futurs Liv-Labs du sport.

Date de limite de dépôt des dossiers : 31 mai 2018.

Ministère des Sports, 2018-03-29

Evaluation des actions menées en matière d'activité physique et sportive à des fins de santé

26/04/2018

Ce rapport, demandé en août 2017, s'inscrit dans la démarche de promotion de l'activité physique engagée par le Gouvernement qui a été intégrée dans la stratégie nationale de santé (SNS) et le plan national de santé publique (PNSP), présenté en comité interministériel de santé (CIS) le 26 mars 2018. Il constitue une base de travail pour lever les freins au développement de l'activité physique à des fins de prévention primaire mais aussi comme « thérapeutique non-médicamenteuse », comme le reconnaît l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

IGAS, 2018-04, 121 p.

Un rapport préfigure les futures "maisons du sport-santé"

17/04/2018

Alors que l’inactivité physique et la sédentarité sont désormais considérées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme le principal facteur de morbidité évitable dans le monde, l’inspection générale des Affaires sociales (Igas) et l’inspection générale de la Jeunesse et des Sports (IGJS) viennent de rendre un rapport sur l’évaluation des actions menées en matière d’activité physique et sportive à des fins de santé. Les maisons du sport-santé, annoncées par Laura Flessel, ministre des Sports, y font l'objet d'une large réflexion.

IGAS, 2018-03, 121 p.

Avis relatif aux objectifs quantifiés pour la politique nutritionnelle de santé publique (PNNS) 2018-2022

23/03/2018

Le Haut Conseil de santé publique a publié le 6 novembre 2017 un rapport sur la politique nutritionnelle pour le prochain cycle du PNNS 2018-2022. Cet avis le complète en proposant des objectifs quantifiés et des indicateurs permettant d’évaluer les résultats de la politique nutritionnelle sur cette période, en termes d’amélioration de la qualité des apports et du statut nutritionnel de la population ainsi que la réduction des niveaux d’exposition à divers risques. Ces objectifs quantifiés sont ambitieux mais ont été considérés comme atteignables sous réserve d’une politique nationale nutritionnelle de santé publique à la hauteur des enjeux, intégrant des mesures et des actions fortes recommandées dans ce rapport du 6 novembre sur le futur PNNS. Il est important que ces actions agissent au niveau de l’individu mais également de l’environnement alimentaire et d’activité physique.

HCSP, 2018-02-09, 22 p.

A la DRDJSCS Bretagne, on s'active ! - Observatoire national de l'activité physique et de la sédentarité

12/03/2018

L’activité physique et sportive est un recours thérapeutique reconnu, préventif et curatif, de bon nombre de pathologies chroniques secondaires à la sédentarité. Pourtant, bien que scientifiquement documentées, ces notions demeurent trop confidentielles et ne sont pas assez largement délivrées au grand public, qui tarde à prendre conscience de l’urgence qu’il y a à se mettre en mouvement pour la Santé. Le Pôle National Ressource Sport Santé Bien-Etre, via son réseau d’intervenants, peut participer à la diffusion de ce message, qui devrait toucher la population dans toutes ses catégories. Élaborée à partir des chiffres publiés principalement dans le rapport de l’ANSES de 2016 et dans les bulletins de l’Onaps, cette mise en images des constats et recommandations concernant l’impératif de mise en mouvement s’adresse à toutes et tous : allez, on s’active !

Réalisation : Sophie CHA – médecin conseiller DRJSCS Bretagne; conseils et relecture : Pr François Carré.

Dossier ressources : Alimentation et territoires

20/02/2018

Alors que les pathologies liées à l'alimentation ne cessent de croître, l'approche privilégiée par la santé publique d'agir sur les comportements individuels paraît réductrice et insuffisante. En effet, l'outil exclusif de l'information nutritionnelle ne couvre pas l'ensemble des besoins des personnes, en particulier des publics précaires plus exposés à une mauvaise alimentation et ses effets.

Fabrique Territoires et Santé, 2018-02, 75 p.

Nutri-Score® : 33 entreprises de l'agro-alimentaire et de la grande distribution s'engagent à apposer le logo sur leurs produits

20/02/2018

Le Nutri-Score® est l'étiquetage nutritionnel recommandé par l'État, les associations de consommateurs et la communauté scientifique en France. Trois mois après son lancement, 33 industriels et distributeurs de l'alimentation se sont déjà engagés à l'apposer sur leurs produits. Afin de poursuivre cette dynamique, l'ensemble des acteurs impliqués se sont réunis le 15 février 2018 autour du ministère des Solidarités et de la Santé et de Santé publique France pour faire un état des lieux et échanger sur les perspectives internationales de cette démarche.

Consommation d'aliments ultra-transformés et risque de cancer

15/02/2018

Une nouvelle étude associant des chercheurs de l'Inserm, de l'Inra et de l'Université Paris 13 (Centre de recherche épidémiologie et statistique Sorbonne Paris Cité, équipe EREN) suggère une association entre la consommation d'aliments ultra-transformés et le sur-risque de développer un cancer.

Cette étude est publiée le 15 février 2018 dans le British Medical Journal.

Plan régional sport santé bien-être en Paca

18/01/2018

Un Plan régional sport santé bien-être (PACA) a été en vigueur entre 2013 et 2017. Les orientations relatives au sport santé seront désormais fixées dans le Schéma régional de développement du sport, en cours d'élaboration par la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) et l'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette dernière intègre les différents parcours de santé dans son Projet régional de santé 2, à paraître en 2018.

Alimentation et activité physique des jeunes : bilan des actions réalisées et pistes d'amélioration

02/01/2018

Dans le cadre du Plan Cancer 2014-2019, Santé publique France est pilote de l’action 11.6 visant à développer l’éducation sur l’alimentation et l’activité physique dès la maternelle et le primaire notamment pendant le temps périscolaire. Pour répondre à cet objectif, l’agence a réalisé un état des lieux des actions mises en place dans ce domaine et proposé des pistes d’amélioration.

Santé Publique France, 2017-12-28, 81 p.

Ciqual fait peau neuve !

22/12/2017

Le nouveau site internet dédié à la table Ciqual de l’Anses, base de données de référence sur la composition nutritionnelle des aliments, est désormais en ligne. De nouvelles fonctionnalités permettront aux utilisateurs du site Ciqual, dont l’interface a été totalement repensée, d’accéder plus rapidement à leur recherche et de s'abonner aux mises à jour de la table. De plus, 180 aliments ont également été intégrés en 2017 : ainsi, la table contient désormais les données de composition nutritionnelle de plus de 2800 aliments, ce qui fait d’elle l’une des tables les plus complètes en Europe.

Stratégie nationale de santé 2018-2022

21/12/2017

La politique de santé est conduite dans le cadre d'une stratégie nationale de santé définie par le Gouvernement, qui détermine, de manière pluriannuelle, des domaines d'action prioritaires et des objectifs d'amélioration de la santé et de la protection sociale contre la maladie.
Le décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017 a pour objet de définir la stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022.

Ministère des solidarités et de la santé, 2017-12, 54 p.

Décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017 portant définition de la stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022, JORF n°0305, 2017-12-31

Panorama de la santé 2017

13/11/2017

Cette nouvelle édition du Panorama de la santé présente les données comparables les plus récentes pour les principaux indicateurs relatifs à la santé et à la performance des systèmes de santé dans les pays de l’OCDE. Les pays candidats et les principaux pays partenaires (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Colombie, Costa Rica, Fédération de Russie, Inde, Indonésie et Lituanie) ont également été inclus dans la mesure du possible. Cette édition contient des nouveaux indicateurs, particulièrement dans le domaine des facteurs de risque pour la santé. En France, la population bénéficie globalement d’un meilleur état de santé que dans la moyenne des autres pays de l’OCDE. Certains facteurs de risque pour la santé, notamment la consommation d’alcool et le tabagisme, demeurent en revanche élevés. Les indicateurs d’accès et de qualité des soins sont généralement bons, alors que les dépenses de santé par habitant sont 15 % supérieures à la moyenne des pays de l’OCDE.

OCDE, 2017-11, 226 p.

Pour une Politique nutritionnelle de santé publique en France. PNNS 2017-2021

06/11/2017

Les PNNS n’ayant atteint que partiellement les objectifs fixés et les inégalités sociales de santé s’étant aggravées dans le domaine de la nutrition, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) propose, pour 2017-2021, une politique nutritionnelle de santé publique s’appuyant sur des mesures visant la population générale avec une intensité graduée selon le degré de désavantage. Il recommande, tout en poursuivant les stratégies précédentes, d’intervenir sur l’environnement social, économique et sociétal afin de faciliter les choix individuels favorables à la santé concernant l’alimentation et l’activité physique. Il préconise de recourir à des mesures réglementaires pour réduire la pression du marketing commercial, améliorer l’offre alimentaire et l’accessibilité physique et économique aux aliments de meilleure qualité nutritionnelle. Il recommande enfin de développer des actions spécifiques et prioritaires orientées vers les enfants et les populations défavorisées. Cette politique, qui doit tenir compte des préoccupations environnementales et de développement durable, nécessite une réorganisation de sa gouvernance. Le HCSP recommande de mettre en place un pilotage interministériel avec une finalité claire de santé publique et d’assurer une cohérence entre les mesures nationales et régionales.

HCSP, 2017-09, 170 p.

Signature de l'arrêté recommandant l'utilisation de "Nutri-score"

31/10/2017

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, ont signé l’arrêté portant sur le Nutri-score, dispositif d’étiquetage nutritionnel pour les produits alimentaires. Nutri-score a fait l’objet d’une concertation avec tous les acteurs économiques ainsi que d’une évaluation dans des conditions réelles d’achat : les résultats ont montré que Nutri-score est le système le mieux compris et le plus performant pour améliorer la qualité nutritionnelle du panier d’achat de toute la population et davantage encore pour les clients plus défavorisés. Ainsi que l’impose la réglementation européenne, l’application du système d’information nutritionnelle est facultative et repose sur le volontariat des entreprises de l’agroalimentaire et des distributeurs.

On veut bien manger ! Arrêtons de nous faire cuisiner !

30 novembre

31/10/2017

Grand forum santé de l'Institut Paoli Calmettes.

La restauration scolaire en France. Une disparité d'accès et de service

30/10/2017

Le Conseil national d'évaluation sur le système scolaire (Cnesco) a enquêté sur la restauration scolaire et constate que si la fréquentation du restaurant scolaire est assez forte, elle laisse apparaître une réelle disparité d’accès selon les catégories socio-professionnelles des parents. Face à cela, des politiques tarifaires liées aux ressources des familles ne sont pas systématiquement mises en place par les collectivités territoriales. Sur l’organisation du repas, les élèves disposent, très majoritairement, d’un temps suffisant pour déjeuner, dans des restaurants scolaires désormais organisés en self-services et proposant plusieurs plats principaux. Des produits frais et de saison sont utilisés de manière régulière. Cependant, malgré des efforts de modernisation, les restaurants scolaires utilisent encore peu de produits locaux et bio, proposent rarement une alternative végétarienne et ne mettent pas toujours en place un dispositif de tri sélectif.

Enquête sur la restauration et l'architecture scolaires. Qualité de vie à l'école. Rapport d'enquête, Cnesco, 2017-10, 36 p.

Les contes de l'antigaspi : "Jeter moins c'est manger mieux"

13/10/2017

Le ministère de l'agriculture et de l'alimentation se mobilise contre le gaspillage alimentaire (journée nationale le 16 octobre) en relançant sa campagne sur le thème des contes.


Résultats 121 à 140 sur 275 :   <<<1234567891011121314>>>