CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé >Médicament, Education thérapeutique du patient

Médicament, Education thérapeutique du patient : toutes les actualités

Pourquoi des personnes âgées ne suivent-elles pas l'avis de leur médecin traitant quand il s'agit d'arrêter un médicament ?

06/12/2019

Minerva a déjà discuté d’une synthèse méthodique qui montrait qu’en cas de polypharmacie chez des personnes âgées, il était possible d’arrêter des médicaments (déprescription) sans augmentation de la mortalité. Des études montrent aussi que la grande majorité des personnes âgées sous polypharmacie sont d’accord d’arrêter des médicaments si leur médecin le leur conseille.

Une récente étude observationnelle menée en Suisse a cherché à savoir pourquoi les personnes âgées ne suivent pas toujours l’avis de leur médecin généraliste quand il s’agit d’arrêter un médicament.

Minerva, 2019-12-02

Polymédication des seniors : les aînés en première ligne

08/04/2019

C’est un problème de santé publique reconnu et bien documenté mais sans avancées majeures depuis de trop nombreuses années. A l’occasion du colloque organisé par le Collectif pour le bon usage du médicament le 22 mars 2019, 66 Millions d’Impatients publie un dossier sur l’excès de consommation de médicaments par les personnes âgées.

France Assos Santé, 2019-04

Campagne de prévention et promotion de la santé 2019

21/12/2018

La campagne 2019 prévention et promotion de la santé s’inscrit dans le schéma régional de santé 2018-2023 et le PRAPS. Elle décline en plan d’actions les parcours identifiés dans le Projet régional de santé. Les porteurs de projets sont invités à répondre aux appels à projets ci-dessous :

  • Parcours "petite enfance, enfants, adolescents, jeunes" (FEPPE, EAJ)
  • Parcours "personnes âgées"
  • Parcours "maladies chroniques" (sport santé)
  • Prévention des personnes relevant d'un accueil dans les PASS
  • Prévention pour les personnes vulnérables en population générale (POPG)
  • Prévention au sein des strcutures d'exercice coordonné (ARIANE)
  • Programme régional d'accès à la prévention et aux soins (PRAPS)

 

La date limite de clôture des appels à projets de la campagne PPS 2019 est le 22 février 2019.

Polymédication des personnes âgées : une équation sans solution ?

14/12/2018

Les personnes âgées qui suivent en continu plusieurs traitements encourent des risques élevés d’accidents. C’est ce qu’on appelle la iatrogénie médicamenteuse. La mise en place récente du « bilan de médication » en pharmacie vise à minimiser ces risques.

60millionsd'impatients, 2018-12-10

L'analyse des réseaux sociaux, source d'informations sur le mésusage de la codéine

30/11/2018

L'analyse des échanges sur les réseaux sociaux apparaît pertinente pour surveiller les risques de mésusage de la codéine, selon une étude de l'Observatoire français des médicaments antalgiques (Ofma), présentée au congrès de la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD) qui s'est tenu à Lille du 14 au 16 novembre.

TicPharma, 2018-11-30

Rapport sur l'amélioration de l'information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament

03/09/2018

La mission relative à « l’amélioration de l’information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament » a été installée le 1er décembre 2017 à la suite des difficultés rencontrées à l’occasion du changement de formule du Lévothyrox. Celles-ci ont en effet mis en exergue certaines défaillances, observées plus généralement, dans l’information apportée aux patients et aux professionnels de santé sur les médicaments.

Dr Gérald Kierzek et Magali Leo, Ministère des solidarités et de la santé, 2018-09, 96 p.

Panorama de la santé 2017

13/11/2017

Cette nouvelle édition du Panorama de la santé présente les données comparables les plus récentes pour les principaux indicateurs relatifs à la santé et à la performance des systèmes de santé dans les pays de l’OCDE. Les pays candidats et les principaux pays partenaires (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Colombie, Costa Rica, Fédération de Russie, Inde, Indonésie et Lituanie) ont également été inclus dans la mesure du possible. Cette édition contient des nouveaux indicateurs, particulièrement dans le domaine des facteurs de risque pour la santé. En France, la population bénéficie globalement d’un meilleur état de santé que dans la moyenne des autres pays de l’OCDE. Certains facteurs de risque pour la santé, notamment la consommation d’alcool et le tabagisme, demeurent en revanche élevés. Les indicateurs d’accès et de qualité des soins sont généralement bons, alors que les dépenses de santé par habitant sont 15 % supérieures à la moyenne des pays de l’OCDE.

OCDE, 2017-11, 226 p.

Signalement des effets indésirables : premiers bilans de l'initiative pilote menée avec les patients

09/03/2017

Alors que la ministre de la Santé vient de lancer un nouveau portail de la DGS, pour favoriser le signalement des événements sanitaires indésirables, l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) présente les premiers bilans d’une initiative-pilote pour encourager les patients à déclarer les effets indésirables (EI) de nouveaux traitements en cancérologie.

Unicancer, 2017-03-08

Conciliation médicamenteuse. Prévenir et intercepter les erreurs

21/02/2017

La conciliation des traitements médicamenteux (ou conciliation médicamenteuse) est une démarche qui permet de prévenir et d’intercepter les erreurs médicamenteuses. Elle repose sur la transmission et le partage d'informations complètes et exactes entre les membres de l'équipe de soins et le patient tout au long de son parcours. La Haute autorité de santé a publié un guide pour faciliter le déploiement de cette démarche en établissement de santé, en lien avec les professionnels de ville.

HAS, 2017-01-17

Consultation publique : l'auto-administration des médicaments par le patient/entourage en établissement de santé sanitaire, dont l'Hospitalisation A Domicile (HAD)

22/01/2016

La consultation fait ressortir une attente forte des professionnels de santé et des patients sur différents points : l'affirmation de l’autonomie du patient et son implication comme co-acteur de sa sécurité sous certaines conditions ; l’évolution attendue de la réglementation qui doit mieux prendre en compte le principe de réalité de l’auto-administration sans abaisser pour autant la sécurité du patient ; le fait que tous les secteurs hospitaliers sont concernés, avec une attention particulière pour l’HAD La nécessaire mise à disposition d’outils pour les professionnels de santé, voire les patients.

L’URPS Pharmaciens PACA lance une campagne d’information avec le soutien de l’ARS PACA pour sécuriser la prise en charge des patients sous anticoagulants AVK

01/06/2015

Traitement anticoagulant de référence, les anticoagulants AVK nécessitent toutefois certaines précautions dans la mesure où ils constituent la première cause d’accidents iatrogéniques. Le dispositif d’entretien pharmaceutique contribue à améliorer la sécurité des patients sous AVK qui doit s’inscrire dans une logique de travail coordonné et pluriprofessionnel avec les autres professions de santé.

L'ARS Paca lance l'évaluation du Projet régional de santé 2012-2016

02/12/2014

L’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'Azur lance une démarche d’évaluation du projet régional de santé (PRS) qui se déroulera en deux temps jusqu’au deuxième trimestre 2016.

Observance du traitement

24/11/2014

Cet article présente une conclusion médicale et ses implications pour la pratique de soins, publiée en novembre 2014 dans la lettre aux journalistes du centre Cochrane français.

Seulement la moitié des patients prennent leurs médicaments conformément à l’ordonnance : existe-t-il des interventions pour les aider ? Centre Cochrane français, lettre d'information journalistes, novembre 2014