CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Le CRES a repéré pour vous

Le CRES a repéré pour vous...

Résultats 1 à 20 sur 237 :   123456789101112>>>

Santé mentale des exilés : accompagner les personnes en souffrance psychique - Appel à projets de la Fondation de France

27/11/2019

Face à la pénurie de l’offre de soins pour les exilés en souffrance psychique, ce programme vise à soutenir les initiatives permettant de prendre en charge un plus grand nombre de personnes – soit parce que les activités ont lieu en groupe, soit parce qu’elles sont de courte durée, soit parce qu’elles reposent sur le bénévolat.

Date d'ouverture des candidatures : du 11 décembre 2019 au 11 mars 2020.

Santé des détenus dans la région européenne de l'OMS

22/11/2019

Le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Europe publie un rapport de "situation sur la santé en prison dans la Région européenne de l’OMS ». Il contient une analyse des données sur l’état de santé des personnes incarcérées et les systèmes de santé en prison dans 39 pays de la Région européenne de l'OMS. Il souligne la médiocrité de l’état général des systèmes de suivi et de surveillance de la santé en prison et alerte sur les problèmes de santé non traités et non suivis en prison, qui représenteront une charge supplémentaire pour la santé publique après la libération des personnes concernées.

OMS Europe, 2019-11, 97 p. (en anglais)

Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus

21/11/2019

A l’occasion du Salon des Maires, le ministère des Solidarités et de la Santé publie un guide pratique à destination des élus locaux. Il propose un tour d’horizon complet et accessible des outils disponibles pour renforcer l’accès aux soins avec des points de repères pratiques, des conseils juridiques et des exemples concrets.

Ministère des solidarités et de la santé, ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, 2019-11, 98 p.

L'aide médicale d'Etat. Diagnostic et propositions. Rapport de l'IGAS

06/11/2019

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) publie son rapport sur l'Aide médicale d'Etat (AME). La saisine de l'IGAS portait sur l’analyse des contextes de recours à l’AME et des soins dispensés dans ce cadre, sur la structure et la dynamique de la dépense, ainsi que sur l’identification de mesures susceptibles d’assurer durablement le suivi et la maîtrise de cette dépense ainsi que le bon usage de ce dispositif. Elle a abouti à 14 recommandations, largement inspirées du terrain : elles visent ainsi essentiellement à empêcher les fraudes et les dévoiements de ce dispositif, tout en assurant l’effectivité de l’accès aux soins (y compris en ville) pour ceux qui en ont besoin et en allégeant sa gestion, en particulier dans les hôpitaux. Ces propositions relèvent d’une approche pragmatique, opérationnelle, cohérente avec la vocation de l’AME et avec l’organisation d’ensemble du système de santé français.

Fabienne Bartoli, Jean-Louis Rey, Francis Fellinger (et al.), 2019-10, 204 p. [En ligne le 5 novembre 2019]

Vacciner tous les garçons contre les papillomavirus ? La HAS met en consultation publique un projet de recommandation vaccinale

31/10/2019

La Haute autorité de santé (HAS) soumet à consultation publique jusqu’au 27 novembre un projet de recommandation en faveur d’une vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) élargie à tous les garçons de 11 à 14 ans. En effet, 25 % des cancers provoqués par les HPV surviennent chez les hommes. Si à ce jour, il est recommandé de vacciner les jeunes filles et les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH), qui continuent d’être les plus affectés par les maladies liées aux papillomavirus, une vaccination élargie à tous les hommes, quelle que soit leur orientation sexuelle, bénéficierait non seulement à leur santé, en les protégeant directement, mais améliorerait aussi la protection des jeunes filles non vaccinées.

Santé des jeunes : soutenir les jeunes en souffrance psychique - Appel à projets Fondation de France

28/10/2019

Depuis plusieurs années, la Fondation de France aide à mettre en œuvre les conditions d’une plus grande réactivité et d’une accroche thérapeutique plus efficace en direction des jeunes en souffrance psychique (TCA, addictions, risques suicidaires…) en accordant son soutien pour le repérage et l’orientation précoces, l’accès et le maintien dans le parcours de soins. 

La Fondation de France soutient des projets permettant de :

  • améliorer le repérage précoce et l’accès aux soins des jeunes présentant des risques importants en matière d’addictions, de TCA, de risque suicidaire ou autre souffrance psychique en partenariat avec des structures de soins ;
  • améliorer le repérage précoce et l’accès aux soins des jeunes présentant l’émergence de troubles psychiatriques ;
  • améliorer l’adhésion des jeunes aux parcours de soins entamés et leur suivi.

Dépôt des projets : du 25 octobre 2019 au 15 janvier 2020

" Cette année encore, la grippe va faire très mal " : lancement de la campagne d'information

21/10/2019

La campagne de vaccination contre la grippe a démarré le 15 octobre. Elle est associée à une campagne d’information de l’Assurance maladie. Son objectif : faire vivre l’expérience de la grippe et encourager ainsi la vaccination.

L'action publique contre l'insalubrité de l'habitat, levier majeur pour réduire les écarts de santé

11/10/2019

Des débats sont actuellement en cours sur la mise en œuvre des politiques contre l’habitat indigne et insalubre. Ces débats sont liés à la fois à un travail parlementaire en préparation, et à la prise de position de plusieurs professionnels de santé publique. Des sociétés savantes et associations signent ce communiqué et souhaitent être associées à toute évolution de la réflexion dans ce domaine à leurs yeux prioritaire de la santé publique.

Communiqué interassociatif, Société française de pédiatrie, Société francophone de santé et environnement (SFSE), Société française de santé publique

Service d'Accès aux soins (SAS)

03/10/2019

L’équipe chargée de conduire les travaux sur le Service d’Accès aux Soins (SAS) a été lancée le 1er octobre par Agnès Buzyn, en présence du député Thomas Mesnier et du professeur Pierre Carli, responsables de la mission sur la refondation des urgences. Composée de quatre membres, cette équipe mènera une concertation de deux mois auprès des professionnels de santé pour proposer à la ministre les différentes organisations possibles du SAS.

Communiqué de presse, Ministère des solidarités et de la santé, 2019-10-01

Accompagner les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté - Appel à projets Fondation de France

25/09/2019

Les objectifs de cet appel à projet sont les suivants :

  • Prévenir les risques d’exclusion sociale et d’isolement
  • Lutter contre la précarité 
  • Soutenir les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté par des actions innovantes 
  • Promouvoir une approche globale de l’accompagnement des familles

    La date limite de dépôt des dossiers en ligne est fixée au 18 décembre 2019.

Agir pour bébé - Nouveau site internet de Santé publique France

04/09/2019

Ce site internet donne des clés, aux futurs et jeunes parents, pour créer un environnement favorable au développement de bébé.

Il propose une information fiable et scientifiquement validée autour de la grossesse, tout en abordant la période pré-conceptionnelle (projet de grossesse) et les quelques mois après la naissance. Il aborde différents thèmes tels que : les substances chimiques, l’alimentation, l’activité physique, le bien-être, les émotions, l’allaitement, le développement de bébé, la préparation à la naissance, les professionnels de santé, etc.

Ce site est réalisé dans le cadre de l'axe 1, Former et informer, de la Deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, lancée le 3 septembre 2019.

Prix régional de l'innovation en santé

04/09/2019

Vous avez un projet dans le domaine de la santé ? La Région Sud et l’Agence régionale de la santé ont créé un Prix régional de l’innovation pour récompenser les projets les plus innovants à destination des patients, usagers et professionnels de la santé.

Quatre catégories de prix seront décernées :

  •  Développement économique (projet à fort potentiel économique) ;
  •  Recherche enseignement supérieur formation ;
  •  Innovation collaborative (originalité du partenariat mobilisé) ;
  •  Coup de cœur Provence-Alpes-Côte d’Azur (en lien avec les priorités de santé en région).

Les projets doivent s’inscrire dans un ou plusieurs des thèmes suivants :

  • L’expérience patient : améliorer l’accès aux soins, impliquer les patients et ses proches...
  • L’expérience des professionnels de santé : prise en charge personnalisée, repenser les parcours professionnels, favoriser l’installation de professionnels de santé en zone sous dense, favoriser de nouvelles pratiques de collaboration et de recherche…
  • L’accessibilité et les parcours de soins : fluidifier les parcours de soins, favoriser l’articulation ville hôpital…
  • La prévention et l’éducation thérapeutique du patient : développer la prévention et l’éducation à travers des objets permettant l’autonomie du patient, favorisant la méthode Nudge…
  • Les data et E-santé : proposer un environnement numérique sécurisé, donner accès à l’information, datavisualisation, imagerie médicale, intelligence artificielle

La date limite de dépôt des projets est fixée au 25 octobre 2019

Le cancer, première cause de décès dans les pays riches

04/09/2019

Selon une étude publiée le 3 septembre 2019 par The Lancet, si les maladies cardiovasculaires demeurent la principale cause de mortalité dans le monde chez les adultes (35-70 ans), le cancer devient la première cause de décès dans les pays développés.

Gilles R Dagenais, Darryl P Leong, Sumathy Rangarajan, Fernando Lanas, Patricio Lopez-Jaramillo, Rajeev Gupta (et al.), Variations in common diseases, hospital admissions, and deaths in middle-aged adults in 21 countries from five continents (PURE): a prospective cohort study, The Lancet, 2019-09-03 (en anglais)

, Cancer's global epidemiological transition and growth, The Lancet, 2019-09-03 (en anglais)

Un parcours de soins pour améliorer la prise en charge chirurgicale de l'obésité

23/08/2019

Le projet « Paca Obésité » (PacO) vient d’être sélectionné par le Ministère des Solidarités et de la Santé et la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) dans le cadre du dispositif appelé « article 51 ». Ce dispositif est une mesure emblématique de la loi de financement de la sécurité sociale de 2018.

ARS PACA, 2019-08-23

L'efficacité des stratégies de réglementation de la publicité et de la promotion alimentaires

14/08/2019

La présente synthèse se centre sur la réglementation des techniques de communication persuasive, utilisées par les acteurs de l’industrie alimentaire au Québec, pour promouvoir des aliments et des boissons de faible valeur nutritive.

INSPQ, 2019-08, 86 p.

Nutri-Score et restauration collective et commerciale : appel à projets de recherche-intervention

08/08/2019

La Direction générale de la Santé lance un appel à projet de recherche intervention dont l'objectif est de soutenir des expérimentations testant l’adaptation du Nutri-Score au contexte de la restauration collective et commerciale et à évaluer, en conditions réelles, l’impact de la mise en place du Nutri-Score principalement sur l’évolution de la composition nutritionnelle des repas choisis par les convives.

Cinq types de restauration sont ciblés :

- Restauration d’entreprise
o En gestion directe : gérée par l’établissement
o En gestion concédée ou déléguée à un prestataire

- Restauration universitaire

- Restauration commerciale
o restauration rapide
o restauration en self-service

Ne sont pas concernées la restauration scolaire, les structures d’accueils de la petite enfance, la restauration hospitalière et médico-sociale.

Date limite des candidatures : 23 septembre 2019.

Les réformes de l'organisation des soins primaires : appel à contributions

08/08/2019

Appel à contributions pour le numéro 1, 2020 de la Revue française des affaires sociales.

Date limite de soumission : 2 septembre 2019.

Cet appel à contribution s’adresse aux chercheurs en sociologie, science politique, économie, gestion, géographie, démographie et droit ainsi qu’aux acteurs du champ sanitaire et médico-social.

Ce numéro vise  à rendre compte des transformations à l’œuvre en France et dans d’autres pays occidentaux confrontés à des enjeux proches en privilégiant trois aspects :

  • L’analyse de la construction des politiques de réformes des soins primaires
  • L’analyse de la mise en place de nouveaux modes d’organisation des soins de premier recours au niveau local
  • L’analyse des effets de ces réorganisations sur les pratiques professionnelles

Risques de cancer liés à la nutrition : nouveau Baromètre cancer

30/07/2019

L'Institut national du cancer (INCa) et Santé publique France publient la nouvelle édition du Baromètre cancer, enquête menée auprès de  4 000 personnes de 15 à 85 ans. 

Près de 91% des personnes interrogées estiment que l’alimentation joue un rôle important dans l’apparition des cancers. Cette conception est d’autant plus importante que le niveau de diplôme ou le niveau de revenu augmente. Les risques et les bénéfices de certains aliments ne sont toutefois pas toujours perçus de façon nette : seules 42,6 % des personnes interrogées considèrent la consommation de viande rouge comme un facteur de risque lié au cancer, tandis que 54,6 % reconnaissent le caractère cancérigène du sel ou des aliments salés. De même les bénéfices de la consommation de fruits et de légumes ne sont que modérément perçus comme un bénéfice par les enquêtés (58,1 %).

Les perceptions de la population française sur la nutrition ont évolué dans le temps : ainsi, les avis sur le risque ou le caractère protecteur de la nutrition s’affichent comme plus tranchés en 2015 qu’ils ne l’étaient en 2010. Si le facteur protecteur de l’allaitement est encore peu connu (seules 34 % des femmes en ont conscience), ses bénéfices sont néanmoins mieux perçus que 5 ans auparavant.

Marion Soler, Pauline Ducrot, Kristopher Lamore (et al.), Baromètre cancer 2015 – Nutrition et cancer : perception des risques et des facteurs protecteurs, INCa, SPF, 2019-07, 22 p.

Prévention des violences sexuelles

26/07/2019

Le dernier numéro de la Santé en action, revue de Santé publique France, propose un dossier dans lequel une vingtaine d’experts présente un état des connaissances et des pratiques sur les modalités de prévention des violences sexuelles.

La Santé en action, n° 448, 2019-07

Appel à projets : Prévention et de dépistage des cancers dans les maisons et centres de santé

18/07/2019

Dans le cadre du Plan cancer régional, la Région Sud soutient la mise en place de campagnes de prévention et de dépistage des cancers dans les maisons et centres de santé du territoire.

Date limite de dépôt : 30 octobre 2019.

L’objectif est d’identifier plusieurs regroupements de professionnels de santé (maisons de santé, centres de santé ou communautés professionnelles territoriales de santé) qui souhaitent s’engager dans la mise en place d’un programme d’actions sur la prévention et le dépistage des cancers.

Seront soutenus les dispositifs développant en priorité deux ou plusieurs actions portant sur :

  • l’information et la communication 
  • la mise en œuvre d’ateliers d’éducation à la santé
  • des actions de dépistage (formations au repérage précoce, mise en place d’actions spécifiques sur le dépistage organisé et/ou d’expérimentations sous réserve de l’avis favorable de l’Institut national contre le cancer)
  • la mise en œuvre de programmes d’éducation thérapeutique du patient
  • la mise en place d’actions relais des campagnes nationales
  • la sensibilisation et formations à la vaccination contre les infections à Papillomavirus humains
  • l’appui aux projets de recherche et aux actions innovantes sur le cancer

Ces actions doivent d’inscrire en cohérence et en complémentarité avec les dispositifs de droit commun développés par l’assurance maladie et par l’Agence régionale de santé, dans le respect des recommandations de l’Institut national contre le cancer.

Les bénéficiaires sont : les maisons de santé pluri-professionnelles, mono-site ou multi-sites, les centres de santé et les communautés professionnelles territoriales de santé, implantés en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Résultats 1 à 20 sur 237 :   123456789101112>>>