CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Le CRES a repéré pour vous

Le CRES a repéré pour vous...

Résultats 1 à 20 sur 868 :   1234567891011121314151617181920>>>

Rapport relatif à la réflexion prospective et aux points de vigilance en période de crise sanitaire

25/07/2022

La pandémie de Covid-19 pose la question de la stratégie à adopter, dans les mois et les années à venir, pour faire face aux risques d’évolution de la crise sanitaire et de ses conséquences. Afin de permettre aux décideurs d’anticiper ces risques et de mieux s’y préparer le HCSP propose 5 scénarios prospectifs à 3-5 ans de la « crise du Covid-19 » et leurs impacts sur la qualité de vie et la santé des populations.
Scénario 1 : « Vivre avec le virus », Scénario 2 : « La crise pédiatrique », Scénario 3 : « La normalité de la crise », Scénario 4 : « Retour à une situation épidémique semblable à celle de mars 2020, mais la population et les infrastructures sont épuisées par plusieurs années de tensions et restrictions », Scénario 5 : « L’ultra-crise ».
Ces 5 scénarios dépeignent un ensemble de risques plausibles et vraisemblables, directs et indirects, liés à une évolution négative des facteurs générateurs de la crise du Covid-19.
Le HCSP propose 28 recommandations pour préparer le système de soin français et la population de manière à anticiper, limiter ou mitiger l’impact des risques identifiés dans les différents scénarios.

Gestion des situations d'exposition aux épisodes de canicule extrême lors des manifestations et activités culturelles organisées

19/07/2022

Le HCSP a rendu un avis, formulant des recommandations générales pour différentes populations, activités et lieux de vie en cas de canicule de niveau de vigilance « rouge ».

HCSP, 2022-07-18

Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 23 juin 2022

07/07/2022

Saisi le 18 juin 2022 par la Ministre de la Santé et de la Prévention sur le Projet de loi maintenant provisoirement un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre le Covid-19 (et vague associée au variant omicron BA.4/BA.5), le Conseil scientifique Covid-19 "se réjouit" de ce retour vers une normalisation annoncée mais prudente.

Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 23 juin 2022, Ministère de la santé et de la prévention, 6 p.

" L'ombre, c'est l'endroit le plus cool de l'été ! ": la nouvelle campagne d'information de l'Institut national du cancer sur la prévention des risques solaires

05/07/2022

À la veille des vacances d’été, l’Institut national du cancer (INCa) lance une nouvelle campagne d’information sur les risques solaires : « L’ombre, c’est l’endroit le plus cool de l’été !». Elle a pour objectif d’alerter la population, et en particulier les parents, sur les dangers d’une exposition excessive au soleil pendant l’enfance et ses répercussions sur la survenue des cancers de la peau à l’âge adulte.

INCa, 2022-07-04

Agissons ensemble contre la myopie

04/07/2022

En France, selon une étude menée par le CHU de Poitiers en 2016, la myopie concernerait 37 % des adultes et 20,48 % des enfants de moins de 18 ans. Cette proportion risque fort d’augmenter dans les prochaines années, d’autant qu’une majorité de Français méconnait ce trouble de la vision. Pour autant, la myopie n’est pas une fatalité. Comment agir face à cette épidémie ? L'Institut d'éducation médicale et de prévention lance une campagne nationale d’information et de dépistage de la myopie avec le soutien du Syndicat national des ophtalmologistes de France et d’autres partenaires institutionnels ou d’entreprises du secteur de la santé visuelle.
Cette campagne a notamment pour objectifs :

  • de promouvoir une meilleure connaissance de la myopie, de ses risques, des moyens de prévention (« plus de temps dehors, moins de temps d’écrans ») et des solutions proposées pour en freiner l’évolution;
  • de favoriser le dépistage précoce de ce trouble de la vision.

Elle s'articule sur deux temps :

  • Juin : mise en ligne du site Internet www.ensemblecontrelamyopie.fr comprenant de nombreuses informations et services (simulateur de vision myope, questionnaire « Votre enfant risque-t-il de devenir myope ? »...) ;
  • du 21 au 25 novembre : première édition des Journées nationales d’information
    et de dépistage de la myopie.

Big data en santé. Des défis techniques et éthiques à relever

29/06/2022

Dans le domaine de la santé, les big data (ou données massives) correspondent à l’ensemble des données disponibles sur la santé, au sens large du terme, recueillies auprès de différentes sources. L’exploitation de ces données présente de nombreux intérêts : acquisition d’une meilleure connaissance du système de soins, identification de facteurs de risque de maladie, aide au diagnostic, au choix et au suivi de l’efficacité des traitements, pharmacovigilance, épidémiologie…

INSERM, 27-06-2022

Des effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires contenant du curcuma

29/06/2022

Utilisé comme épice, le curcuma est une plante également présente dans de nombreux compléments alimentaires faisant valoir ses potentielles propriétés digestives, antioxydantes et anti-inflammatoires. A la suite de plusieurs signalements d’hépatites en Italie et en France, l’Anses alerte sur les risques d’effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires contenant du curcuma.

ANSES, 2022-06-27

Evaluation globale des Plans nationaux santé – environnement (2004-2019)

24/06/2022

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a réalisé l’évaluation des trois premières générations de plans nationaux santé environnement (PNSE) (2004 - 2019) et de leurs déclinaisons régionales sous la forme de plans régionaux santé environnement (PRSE).

Quatre thématiques ont été retenues pour l’analyse :

  • Les polluants dans l’air extérieur : ceux du domaine réglementaire et les pollens.
  • L’environnement intérieur : qualité de l’air dans les écoles et les crèches, habitat dégradé, radon, légionellose.
  • Les risques dits émergents : nanomatériaux, ondes électromagnétiques, perturbateurs endocriniens.
  • Les produits chimiques et leurs usages : les produits chimiques dans les biens de consommation, dans l’alimentation, dans l’environnement aquatique. En complément, est intégré dans l’analyse le programme de biosurveillance.

De plus, les thématiques transversales suivantes ont notamment été analysées : l’évolution de la perception du public des risques liés à l’environnement et les actions d’information et de formation menées à l’échelle nationale et régionale.

L’évaluation réalisée par le HCSP, sans avoir pris en compte l’ensemble des actions des 3 plans, à travers les thématiques considérées, permet d’avoir une vision globale de l’évolution des politiques publiques en santé-environnement en France au cours des quinze dernières années et de tirer des conclusions générales sur les rôles que les PNSE et les PRSE ont joué dans ce domaine. Elle montre que la connaissance et la réduction des expositions ont été parmi les sujets majeurs développés depuis 2004 alors que les effets sanitaires restent encore souvent à évaluer. La déclinaison des actions au niveau des territoires a joué un rôle essentiel.

À l’issue de cette analyse, le HCSP propose trois grandes catégories de recommandations :

  • des recommandations générales à l’échelle nationale qui portent sur la gouvernance, la recherche, le recueil de données et la formation en santé environnement ;
  • des recommandations spécifiques aux PRSE, outils qui s’avèrent indispensables dans la gestion territoriale ;
  • des recommandations relatives aux quatre thématiques abordées dans l’évaluation.

Cette évaluation fait suite à une saisine de la Direction générale de la santé et de la Direction générale de la prévention des risques de 2020.

Rapport, synthèse et note, 2022-03-18 [En ligne le 20 juin 2022]

Le Plan régional Santé Travail 4 : 35 actions pour développer la prévention des risques professionnels en Paca

24/06/2022

Lancé le jeudi 23 juin 2022 à la préfecture de région, le Plan régional Santé Travail (PRST4) constitue une véritable feuille de route stratégique régionale visant à coordonner les différents acteurs intervenant sur les risques professionnels et à impulser une culture de prévention. Construit sur la base d'une concertation permanente avec les acteurs, il doit permettre de mieux lutter contre les accidents du travail, les maladies professionnels et les risques de désinsertion professionnelle.

Le PRST4 se compose de 10 objectifs et 35 actions construites autour de 5 axes stratégiques :

  •  un axe transversal concernant la lutte contre les accidents du travail graves (ATGM) qui, sous l’impulsion du plan national ATGM, a été enrichi d’actions régionales spécifiques et constitue désormais le Plan régional de prévention des Accidents du Travail Graves et Mortels
  •  un axe visant le renforcement de la prévention primaire au travail et la culture de prévention
  •  un axe visant le développement de la prévention de la désinsertion professionnelle, la prévention de l’usure, le maintien dans l’emploi et accompagner les salariés et les entreprises concernés
  •  un axe visant l’adaptation de la politique de santé au travail au travail aux défis d’aujourd’hui et de demain
  •  un axe visant la consolidation du pilotage et la gouvernance de la prévention des risques professionnels et de la santé au travail

Deux documents de présentation, respectivement consacrés aux orientations du Plan et aux actions qu’il recouvre sont disponibles sur le site de la DREETS et du site dédié au PRST4.

Semaine pour la Qualité de Vie au Travail, du 20 au 24 juin 2022

22/06/2022

Depuis 19 ans, le réseau Anact-Aract organise une semaine pour valoriser les démarches d’entreprises qui conjuguent amélioration des conditions de travail et performance des organisationsEn 2022, "en quête de sens au travail" est le fil rouge des manifestations proposées par le réseau Anact-Aract sur tout le territoire : après plus de deux ans de crise liée au Covid-19, qu'est-ce qui motive, permet de rester en poste, donne envie d'évoluer ? Et quels leviers pour les entreprises, du côté de la qualité de vie et des conditions de travail, pour attirer et fidéliser le personnel ? La SQVT 2022 est l’occasion d’échanger et d’identifier des pistes d’action d'un travail facteur de santé, d'inclusion et de performance. 

Divers événements à destination des employeurs et des salariés sont organisés. Au programme : instaurer un dialogue autour des conditions de travail et penser des solutions adéquates et concrètes. Ces événements sont proposés sous plusieurs formats, tels que des webinaires, des podcasts ou encore des ateliers en présentiel répartis sur tout le territoire grâce au soutien des ARACT. Les événements sont ouverts à toutes et tous et l’ANACT propose également un kit pour organiser votre propre événement SQVT au sein de votre entreprise.

 

 

 

Appel à contributions pour la revue "Global Health Promotion"

21/06/2022

Une nouvelle section consacrée à la recherche en promotion de la santé vient d’être créée au sein de la revue Global Health Promotion. Elle s’inscrit dans le prolongement de l’initiative lancée par Didier Jourdan (Chaire UNESCO EducationS & Santé) et Louise Potvin (Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et les inégalités dans le domaine de la santé) de publier un Global Handbook of Health Promotion Research. Parce qu’il est impossible de prétendre à une description exhaustive des pratiques de recherche dans le cadre d’un ouvrage et que le champ est en perpétuelle évolution, nous avons souhaité constituer un espace qui permette de continuer à publier et partager des articles pour enrichir ce matériel et continuer à faire vivre cette initiative.

Cette nouvelle section a ainsi pour but de rassembler des textes originaux qui apportent une nouveauté au sujet des paradigmes ou des méthodes utilisés dans la recherche en promotion de la santé. Cette section souhaite ainsi contribuer aux débats actuels en promotion de la santé et au renouvellement des façons de faire la recherche dans ce domaine.

Cet appel est ouvert à tous les individus et groupes intéressés à faire avancer la recherche en promotion de la santé en présentant un paradigme, une approche ou une méthode et en les discutant en relation avec les défis spécifiques de la recherche en promotion de la santé qu’ils visent à solutionner. Il s’adresse autant aux chercheurs du champ de la recherche en promotion de la santé, qu’aux professionnels qui y collaborent ou qui l’évaluent (notamment lors de demandes de fonds). Les articles doivent être accessibles aux chercheurs qui ne sont pas familiers avec le sujet discuté.

Cartographie des pathologies : données 2020

21/06/2022

L'Assurance Maladie met à disposition du grand public un ensemble de données sur une cinquantaine de pathologies, traitements chroniques et épisodes de soins : diabète, syndrome coronaire aigu, insuffisance cardiaque, AVC aigu, cancer du sein, cancer du poumon, maladie de Parkinson, épilepsie, mucoviscidose, traitements anxiolytiques, maternité, etc. Quels sont les effectifs de patients pris en charge pour ces différentes pathologies ? Comment évolue la prévalence ? Comment l'effectif est-il réparti sur le territoire français ? Quelles sont les dépenses remboursées affectées à chacune des pathologies identifiées ?

Résultats de l'enquête NOYADES 2021 : la prévention reste primordiale

21/06/2022

Santé publique France publie aujourd’hui les résultats de la neuvième édition de l’enquête NOYADES menée sur l’ensemble du territoire national (métropole et outre-mer) du 1er juin au 30 septembre 2021, avec le soutien du ministère de la Santé et de la Prévention, du ministère de l’Intérieur, du ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques et du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires. Les résultats ont rapporté 1 480 noyades accidentelles dont 27% ont conduit à un décès. Si la baignade comporte des risques, les noyades sont pour la plupart évitables. Aussi, la mise en œuvre d’actions de prévention, spécifiques selon l’âge et les circonstances de survenue, reste une priorité de santé publique.

Communiqué de presse - Ministère de la santé et de la prévention - 21 juin 2022

 

Appel à contributions : Réduire les inégalités sociales et territoriales d'accès aux soins

21/06/2022

Fabrique Territoires Santé recherche des exemples de dynamiques/processus et d’actions locales favorisant l’accès aux droits et aux soins et l’accès à la prévention, en préparation d’un Dossier ressources à paraître, destiné aux acteur·rices impliqué·es dans des dynamiques territoriales de santé.

Appel à contributions ouvert jusqu’au 19.09.2022.

L'urbanisme au service de la santé

13/06/2022

Quatre experts de l'urbanisme favorable à la santé ont coordonné le dossier central de la revue de Santé publique France : Anne Roué Le Gall, Mathilde Pascal, Nina Lemaire et Thierno Diallo. Ce numéro présente une synthèse des connaissances et des focus sur des pratiques d'urbanisme favorable à la santé en France et à l'étranger. Une vingtaine de chercheurs et professionnels de terrain y ont contribué. Avec la contribution de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui établit un constat d'urgence - l'urbanisme dégradé tue - et formule des propositions.

La Santé en action, n° 459, 2022-03

Canicule et fortes chaleurs : lancement de la veille saisonnière et rappel des gestes à adopter par tous

13/06/2022

Les épisodes de fortes chaleurs et de canicule peuvent être dangereuses pour la santé surtout chez les personnes les plus à risque. A compter du 1er juin, le plan national canicule est activé sur le territoire. Comme chaque année, Santé publique France met en place sa veille saisonnière et rappelle les messages de prévention et les gestes à adopter en cas de fortes chaleurs.

Le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion rappelle également les précautions à prendre pour se protéger des fortes chaleurs au travail.

Avis relatif à l'évaluation d'impact des avis et rapports du HCSP sur les inégalités sociales et territoriales de santé

07/06/2022

Il est illusoire de construire des politiques de santé visant à rétablir l’égalité si d’autres politiques (économiques, agricoles, du logement et de l’urbanisme ou encore du travail…) creusent ces inégalités. L’évaluation de l’impact sur la santé et sur les inégalités de toutes les politiques publiques a par conséquent été une recommandation répétée dans plusieurs rapports. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a donc pris l’initiative d’une démarche portant sur ses propres préconisations. Elle a pour objectif d’analyser l’impact sur les inégalités de l’ensemble de ses recommandations, avis ou rapports, de proposer des solutions pour neutraliser un impact négatif ou poser de façon large une problématique à approfondir.

HCSP, 2022-03-17, 14 p. [En ligne le 2 juin 2022]

Le dépistage organisé des cancers en France : un rapport de l'IGAS

31/05/2022

L’IGAS s’est vu confier une mission d’évaluation du dispositif actuel relatif au dépistage organisé du cancer du sein, du cancer colorectal et du cancer du col de l’utérus. La mission a porté une attention particulière au rôle des centres régionaux de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) créés en 2019. Le rapport montre que les résultats des trois programmes de dépistage organisé apparaissent en deçà des attendus, notamment en termes de participation et d’atteinte des publics, au regard des moyens alloués et des objectifs fixés au niveau national. Afin d’atteindre les objectifs assignés, il paraît donc nécessaire de revoir le pilotage et l’organisation des programmes, en particulier en changeant d’échelle dans les actions d'"aller vers" et en investissant massivement dans le numérique et la gestion des données.

Stéphanie Dupays, Hervé Leost, Yannick Le Guen, IGAS, 2022-01, 231 p. [En ligne le 30 mai 2022]

Conduite à tenir autour d'un cas suspect, probable ou confirmé d'infection à Monkeypox virus

27/05/2022

Compte tenu de l’alerte relative à des cas groupés d’infection par Monkeypox virus (MPXV) dans plusieurs pays européens et de cas signalés en France, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) présente des recommandations concernant les différentes thérapeutiques disponibles (antiviraux, immunoglobulines spécifiques, plasmas hyper-immuns) contre l’infection chez l’homme et la doctrine de recours à ces dernières.

Le MPXV ou virus de la variole du singe est un virus dont le principal réservoir est constitué par de petits rongeurs sur le continent africain ; l’Homme se contamine habituellement au contact de rongeurs ou de singes infectés. L’augmentation significative et brutale à partir d’avril 2022 du nombre de cas autochtones dans plusieurs régions non endémiques pour le MPXV et éloignées les unes des autres, par transmission interhumaine, fait de ce virus un agent biologique pathogène émergent.

Le HCSP recommande en priorité de mettre en place un traitement de support adapté si nécessaire (traitement d’une fièvre mal tolérée, d’une encéphalite, d’un sepsis, d’une surinfection cutanée ou respiratoire bactérienne).


HCSP, 2022-05-24, 30 p. [En ligne le 25 mai 2022]

Evaluation ex-post du Plan national de santé publique

17/05/2022

L’évaluation ex-post du Plan national de santé publique (PNSP) constitue le 3e volet de l’évaluation menée par le HCSP. Les indicateurs disponibles via l’évaluation de la Stratégie nationale de santé sont globaux, le PNSP ne semble pas s’accompagner d’un cadre structuré d’évaluation médico-économique et comprend des actions dont l’efficacité n’a pas été démontrée. Le suivi des financements est complexe du fait des différentes sources mobilisées et des méthodologies hétérogènes de comptabilisation des dépenses associées aux mesures du plan.

HCSP, 2022-04-26, 76 p.


Résultats 1 à 20 sur 868 :   1234567891011121314151617181920>>>