CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Le CRES a repéré pour vous

Le CRES a repéré pour vous...

Résultats 21 à 40 sur 517 :   <<<1234567891011121314151617181920>>>

Appel à projets : Prévention et de dépistage des cancers dans les maisons et centres de santé

18/07/2019

Dans le cadre du Plan cancer régional, la Région Sud soutient la mise en place de campagnes de prévention et de dépistage des cancers dans les maisons et centres de santé du territoire.

Date limite de dépôt : 30 octobre 2019.

L’objectif est d’identifier plusieurs regroupements de professionnels de santé (maisons de santé, centres de santé ou communautés professionnelles territoriales de santé) qui souhaitent s’engager dans la mise en place d’un programme d’actions sur la prévention et le dépistage des cancers.

Seront soutenus les dispositifs développant en priorité deux ou plusieurs actions portant sur :

  • l’information et la communication 
  • la mise en œuvre d’ateliers d’éducation à la santé
  • des actions de dépistage (formations au repérage précoce, mise en place d’actions spécifiques sur le dépistage organisé et/ou d’expérimentations sous réserve de l’avis favorable de l’Institut national contre le cancer)
  • la mise en œuvre de programmes d’éducation thérapeutique du patient
  • la mise en place d’actions relais des campagnes nationales
  • la sensibilisation et formations à la vaccination contre les infections à Papillomavirus humains
  • l’appui aux projets de recherche et aux actions innovantes sur le cancer

Ces actions doivent d’inscrire en cohérence et en complémentarité avec les dispositifs de droit commun développés par l’assurance maladie et par l’Agence régionale de santé, dans le respect des recommandations de l’Institut national contre le cancer.

Les bénéficiaires sont : les maisons de santé pluri-professionnelles, mono-site ou multi-sites, les centres de santé et les communautés professionnelles territoriales de santé, implantés en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Adoption du projet de loi Ma Santé 2022 par le Parlement

17/07/2019

Le 18 septembre 2018, le Président de la République, Emmanuel Macron, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, ont présenté Ma Santé 2022, une transformation en profondeur du système de santé. Le vieillissement de la population, la forte augmentation des maladies chroniques, mais aussi les progrès technologiques, l’apparition de nouvelles thérapeutiques ou l’entrée du numérique dans la santé ont considérablement changé les besoins et les approches en matière de soins. Les attentes des professionnels de santé ont elles aussi évolué.

Ministère des solidarité et de la santé, 2019-07-16

Appel à contributions : "Habitants, transformations urbaines et santé"

15/07/2019

Fabrique Territoires Santé recueille jusqu'au 13 septembre 2019 vos contributions afin de valoriser des actions locales de promotion de la santé des habitants vivants dans des quartiers en transformation. Un prochain Dossier ressources (début 2020) s'appuiera sur cette capitalisation.

Consulter l'appel à contribution

Télécharger le formulaire de réponse

Appel à candidatures HAS " Améliorer la prise en charge des enfants à la sortie des dispositifs de protection de l'enfance. Volet 1 : le retour en famille et l'obligation de suivi "

15/07/2019

Dans le cadre de son programme de travail, la Haute Autorité de Santé (HAS) a établi un programme dédié à l’amélioration de la prise en charge des enfants à la sortie des dispositifs de protection de l’enfance.

La thématique est structurée en deux volets :

  • Recommandation : « Améliorer la prise en charge des enfants à la sortie des dispositifs de protection de l’enfance. Volet 1 : le retour en famille et l’obligation de suivi (volet 1) » ;
  • Recommandation : « Améliorer la prise en charge des enfants à la sortie du dispositif de protection de l’enfance. Volet 2 : la sortie des dispositifs dans le cadre de la majorité ».

 Un appel à candidature est lancé pour constituer le groupe de travail d’experts qui contribuera à l’élaboration d’une recommandation de bonne pratique professionnelle (RBPP) relative à l’amélioration de la prise en charge des enfants (mineurs) de retour au sein de leur famille à la suite d’une mesure de placement avec éloignement (volet 1). Cette RBPP est prioritairement destinée aux usagers des services de protection de l’enfance ainsi qu’aux établissements et services en charge de l’accompagnement des enfants et de leurs parents :

  • opérateurs en charge de l’exécution des mesures et suivis,
  • services départementaux de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et services territoriaux de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), du fait de leur responsabilité dans l’élaboration et la mise en œuvre des parcours de protection des enfants qu’ils accompagnent.

Clôture de l'appel le 2 septembre 2019.

 

Enquête santé européenne 2019

10/07/2019

Quel est votre état de santé ? De quelle maladie chronique souffrez-vous ? A quels soins avez-vous recours ? Bénéficiez-vous d’une assurance complémentaire santé ?
Pour répondre à ces questions, la Direction de la recherche des études de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la santé et l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) réalisent une importante enquête statistique sur la santé des Français depuis le mois d'avril jusqu'en décembre 2019. Ce sont 20 000 personnes qui auront été intérrogées.

Une déclinaison de l’enquête santé européenne est prévue dans les départements d’outre-mer (DOM). Des questions supplémentaires abordent dans l’enquête des problématiques spécifiques aux DOM.

DREES, 2019-07

Etat des lieux des établissements de santé : le panorama complet

08/07/2019

Nombre de patients, situation financière des établissements, capacités d’accueil, parcours des patients, caractéristiques du personnel (médical et non médical) ou encore les équipements techniques et leur répartition sur le territoire… la DREES compile les principales données sur les établissements de santé français.

Ars.sante.fr, 2019-07-04

Littératie en santé. De l'accès à l'utilisation de l'information santé

05/07/2019

Le concept de littératie en santé est en France un champ récent de recherches et de pratiques, qui ne fait pas encore l'objet d'un consensus sur toutes ses dimensions. Malgré des points de vue et approches parfois différents, les professionnels s'accordent toutefois sur la plupart des grands principes et enjeux de la littératie en santé.

Promosanté Ile-de-France, 2019-06

Véronique Billaud, nommée directrice générale adjointe de l'ARS Paca

05/07/2019

Véronique Billaud devient directrice générale adjointe de l'Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'Azur à compter du 1er juillet 2019.

ARS PACA, Communiqué de presse, 2019-07-04

Contraception d'urgence : les délais méconnus par les jeunes, une campagne d'information pour y remédier

03/07/2019

Oubli de pilule, rupture de préservatif, rapport non protégé : diverses circonstances peuvent exposer à un risque de grossesse non prévue. Dans ces situations, la contraception dite d'urgence (CU) constitue une solution de rattrapage qui permet de réduire le risque de grossesse non prévue. Pourtant, selon les données du Baromètre de Santé publique France 2016, une grande majorité des moins de 30 ans méconnaissent les délais d’utilisation. Face à ce constat, le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France lancent une campagne de communication digitale sur la contraception d’urgence ayant pour objectif d’informer les jeunes, qu’en cas de doute, ils ont les moyens d’agir.

Santé publique France, communiqué de presse, 2019-07-02

La contraception d'urgence : des délais de prise toujours sous-estimés. Baromètre de Santé publique France 2016. contraception,  Rahib Delphine, Lydié Nathalie, Santé publique France, 2019-07, 5 p.

Episode de forte chaleur : des gestes simples à adopter

24/06/2019

Les prévisions météorologiques annoncent un épisode de chaleur pour les prochains jours dans plusieurs régions de France. Santé publique France rappelle les conseils simples à adopter, qui doivent s'appliquer à tous, y compris aux personnes en bonne santé, pour lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur.

Santé publique France, 21-06-2019

François Bourdillon quitte Santé publique France, une agence structurée pour relever les futurs défis

17/06/2019

Après une carrière dédiée à la médecine et à la santé publique, François Bourdillon quitte Santé publique France, son deuxième mandat prenant fin, l'agence d'expertise au service de la population qu'il a créée il y a maintenant 3 ans. Retour sur les temps forts de son action (2014-2019). Martial Mettendorff a été nommé directeur général par intérim à compter du 10 juin 2019.

Agir sur la santé environnementale en région Provence-Alpes-Côte d'Azur : Guide 1 - l'état des lieux en santé environnementale

17/06/2019

L’Observatoire régional de la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur (ORS Paca) a réalisé ce guide destiné aux collectivités locales et établissements de coopération intercommunale de la région. Il propose une méthodologie et des fiches thématiques sur les principales problématiques en santé environnementale de la région illustrées par des indicateurs et des exemples d’actions concrètes et leur présente les ressources qu’ils peuvent mobiliser pour les aider à caractériser leur territoire. Il prolonge les travaux réalisés par l’ORS Paca dans le cadre du Tableau de bord santé environnement 2016 et du Baromètre santé environnement 2017. Un second guide, actuellement en cours de réalisation par le Comité régional d’éducation pour la santé, apportera aux collectivités les clés méthodologiques pour l’élaboration d’un plan d’actions en santé environnement, s’appuyant sur des projets exemplaires conduits par des collectivités.

ORS Paca, 2019-05, 74 p.

Collaboration entre la France et l'OMS pour mener à bien le projet d'Académie de l'OMS

12/06/2019

Le Président de la République française, Emmanuel Macron, et le Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus ont signé une déclaration d'intention en vue de la création de l'Académie de l'OMS, qui va révolutionner l'enseignement continu tout au long de la vie dans le domaine de la santé. L'Académie ambitionne de dispenser des formations à des millions de gens, grâce à une plateforme numérique de pointe sur un campus installé à Lyon et par le biais d'antennes dans les six régions de l'OMS.

OMS, communiqué de presse, 2019-06-11

Appel à projets Plan salles d'attente – Volet 1 : hôpitaux publics

01/06/2019

La Région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur souhaite améliorer les conditions d’accueil et d’attente des patients dans les salles d’attente des établissements publics de santé de la région ainsi que les conditions d’exercice professionnel des personnels soignants et administratifs.

Cet appel à projets a pour objet de soutenir des projets qui recouvrent :

  • L’agencement, l’équipement, l’aménagement des salles d’attente à l’extérieur ainsi que des salles d’attente à l’intérieur de la zone de soins.
  • La circulation des patients et des accompagnants, la signalétique extérieure et intérieure aux services d’urgence.
  • La sécurité des patients, de leurs accompagnants et des personnels.

Le règlement de l’appel à projet précise les critères d’instruction, le financement régional ainsi que les modalités de constitution et de dépôt du dossier de demande de subvention auprès de la Région.

Procédure dématérialisée de dépot de dossier : https://subventionsenligne.maregionsud.fr

Les dossiers sollicitant un financement régional doivent être déposés au plus tard le 30 juin.

  •  Informations complémentaires :

Sébastien Azibi (sazibi@maregionsud.fr),

Leila Dagnet (ldagnet@maregionsud.fr).

 Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du Plan cancer régional.

Soixante-douzieme Assemblée mondiale de la Santé

28/05/2019

L'Assemblée mondiale de la Santé se réunit à Genève (Suisse) depuis le 20 mai afin d'arrêter la politique générale de l'OMS. Elle a déjà pris plusieurs résolutions concernant des sujets aussi variés que la couverture sanitaire universelle (CSU), la résistance aux antimicrobiens, la santé, l'environnement et les changements climatiques, les maladies non transmissibles, le cadre de préparation en cas de grippe pandémique, l'instauration d'une journée mondiale de la maladie de Chagas le 14 avril, l'adoption de la CIM-11 ou Classification internationale des maladies, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2022, la sécurité des patients, les soins d’urgence et de traumatologie, l'eau, l'assainissement et l'hygiène.

Elle a également désigné 2020 comme année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier.

Pour que le mal de dos s'arrête, mieux vaut ne pas s'arrêter

27/05/2019

Seuls 37 % des Français sont convaincus qu’en cas de mal de dos, il faut continuer à la fois ses activités quotidiennes et professionnelles. C'est pourquoi l'Assurance maladie, dans la continuité du programme de sensibilisation : « Mal de dos ? Le bon traitement, c'est le mouvement » lancé en 2017 et élaboré en partenariat étroit avec les sociétés savantes et les collèges professionnels, repart en campagne.

Appel à projets RISP 2019. Recherche interventionnelle en santé des populations : agir à tous les temps du cancer

20/05/2019

L'Institut national du cancer (INCa) lance la 9ème édition de son appel à projets sur la recherche interventionnelle en santé des populations. La date de remise des candidatures est fixée au 4 septembre 2019.

Cet appel à projets contient un axe général et trois dimensions transversales à intégrer aux plans de recherche :

  • Dans l’axe général seront privilégiés les projets de recherche interventionnelle en lien avec les différents « temps » de la lutte contre le cancer : la prévention (primaire et secondaire), le parcours de soins et la prévention tertiaire, l’après-cancer, ainsi que la recherche en méthodologie,
  • La première dimension transversale de cet appel à projets repose sur l’intégration de la question de la réduction des inégalités de santé dans les plans de recherche sur les interventions en santé des populations. La seconde dimension transversale concerne la justification et l’évaluation de l’efficience des interventions proposées dans les projets de recherche. La troisième dimension transversale porte sur l’exploitation et la valorisation des résultats des projets, à travers le concept de mobilisation des connaissances.

En ce qui concerne les modalités de soutien, deux types de propositions de recherche sont attendus : soit un projet de recherche complet (36 ou 48 mois) ou bien un projet de recherche « d’amorçage » (12 mois ou 18 mois) visant à présenter une problématique innovante et pertinente vis-à-vis des objectifs du plan cancer 2014-2019 qui pourrait être soumis en projet complet lors de l’édition suivante de cet AAP.

Enquête CSA pour France Assos Santé : les Français veulent une Europe plus forte et plus protectrice en matière de santé

15/05/2019

Pénuries de médicaments, opacité sur la fixation des prix, indemnisation des victimes d’accidents médicamenteux : les Français attendent de l’Europe plus de transparence, plus de régulation et plus de coercition vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. selon cette enquête de France assos santé publiée le 14 mai 2019.

Santé numérique : mise en place par l'OMS d'un groupe technique multidisciplinaire mondial pour délivrer des conseils

14/05/2019

Pour appuyer les travaux de son nouveau Département Santé numérique, l’OMS dresse actuellement une liste d’experts pour constituer un groupe de travail multidisciplinaire apte à poser des recommandations. Ces experts seront recrutés dans divers domaines liés à la santé numérique, tels que les approches stratégiques, les domaines d’intervention et les structures de gouvernance pour la réglementation et l’adoption des solutions et produits de santé numérique. L’OMS publiera le nom des membres du groupe consultatif une fois qu’elle aura reçu les réponses et évalué les conflits d’intérêts.

Personnes malades étrangères : des droits fragilisés, des protections à renforcer

13/05/2019

Le Défenseur des Droits alerte sur les conditions d’accès aux soins des étrangers en France, dans un rapport publié le 13 mai. "Parce que les personnes malades étrangères sont doublement vulnérables, leur situation est particulièrement éclairante. Les chiffres et statistiques officiels démentent en tout point les idées reçues selon lesquelles la France serait trop généreuse et que son système de santé serait à l’origine d’un « appel d’air »." "Trois ans après, les constats formulés par le Défenseur des droits dans son rapport de 2016 restent plus que jamais d’actualité, alors que les réformes législatives successives ont introduit de nouveaux obstacles dans l’accès aux droits des personnes malades étrangères."

Rapport, 78 p. et synthèse, 6 p., 2019-05


Résultats 21 à 40 sur 517 :   <<<1234567891011121314151617181920>>>