CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Le CRES a repéré pour vous

Le CRES a repéré pour vous...

Résultats 861 à 870 sur 870 :   <<<2526272829303132333435363738394041424344  

2 Avis du HCSP : port du masque pour les professionnels de l'enfance et stratégies de prévention en EAJE et en milieu scolaire

30/11/-0001

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) revoit ses recommandations pour le port du masque par les professionnels de l’enfance accueillant les jeunes enfants de 0 à 3 ans en crèches collectives, à domicile par assistante maternelle et en établissement relevant de l’aide sociale à l’enfance par ce premier avis, et précise dans le 2ème avis complémentaire ses recommandations concernant les stratégies de prévention de diffusion du SARS-CoV-2 en établissement d’accueil du jeune enfant (EAJE) et en milieu scolaire.

Avis relatif à l’actualisation des recommandations sanitaires concernant le port du masque dans les structures d’accueil des enfants âgés de 0 à 3 ans, HCSP, 2020-09-09, 20 p. [En ligne le 17 septembre 2020]

Avis complémentaire à l’avis du 9 septembre 2020 sur les stratégies de prévention de la diffusion du virus SARS-CoV-2 en Établissement d'Accueil du Jeune Enfant (EAJE)et en milieu scolaire, HCSP, 2020-09-17, 11 p. [En ligne le 17 septembre 2020]

Note du Conseil scientifique COVID-19 du 12 septembre 2020 - Prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire

30/11/-0001

Extrait :

"(...) un régime transitoire organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire a été adopté par le Parlement par la loi n° 2020-856 du 9 juillet 2020. Cet état transitoire est applicable jusqu’au 30 octobre 2020. Il doit favoriser un retour au droit commun tout en permettant aux autorités publiques de prendre les mesures nationales et territoriales nécessaires à la lutte contre l’épidémie après la fin de l’état d’urgence.
Début septembre 2020, le Conseil scientifique a été consulté par le gouvernement afin de donner un avis sur la prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire au-delà du 30 octobre 2020. Par cette prorogation, le gouvernement souhaite conserver une capacité d’intervention lui permettant de poursuivre la lutte contre l’épidémie au cours des prochains mois. Le projet de loi communiqué au Conseil scientifique comprend deux articles, relatifs à la prorogation de la période de sortie de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er avril 2021 d’une part, et à la mise en œuvre d’un système d’information dédié à l’épidémie et à la conservation de données « pseudonymisées » à des fins de surveillance et de recherche d’autre part. (..)

I – Concernant l’article 1 er du projet de loi : la prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence
(...) Au regard de l’évolution actuelle et prévisible de l’épidémie au cours des prochains mois d’une part, et au regard du caractère provisoire de ces dispositions d’autre part, le Conseil scientifique considère indispensable la prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er avril 2021, telle que proposée par le projet de loi. Il est à noter que ces dispositions ne permettent pas en l’état la mise en œuvre d’un confinement national.

II – Concernant l’article 2 nd du projet de loi : le système d’information et la conservation de données pseudonymisées
Le Conseil scientifique est favorable à une réflexion plus approfondie en lien avec les communautés de recherche, les universités et les organismes de recherche sur les conditions de prorogation de la conservation des données adaptées aux modes de travail des communautés scientifiques concernées.

Note du Conseil scientifique COVID-19 du 12 septembre 2020 - Prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire, 4 p. [En ligne le 21 septembre 2020]

 

Appel à contributions : lutter contre les discriminations pour réduire les inégalités de santé : comment faire ?

30/11/-0001

Fabrique Territoires Santé recherche des exemples d’actions locales, en préparation d’un Dossier ressources à paraître, destiné aux acteur·rices impliqué·es dans des dynamiques territoriales de santé.

COVID-19 : les tests salivaires peuvent compléter les tests nasopharyngés chez les personnes symptomatiques

30/11/-0001

La HAS rend un avis sur l’utilisation des tests virologiques (RT-PCR) sur prélèvement salivaire. Leur intérêt est de faciliter les prélèvements, de réduire les risques de contamination du personnel soignant et d’être moins désagréables pour les patients. Les données disponibles montrent que le prélèvement salivaire est un peu moins sensible que le prélèvement nasopharyngé pour détecter le virus chez les personnes symptomatiques. Etant donné leur meilleure acceptabilité, la HAS est favorable à leur recours et leur remboursement, en l’orientant de préférence vers les personnes symptomatiques pour lesquelles le prélèvement nasopharyngé est difficile voire impossible. En revanche, elle ne les recommande pas pour les personnes asymptomatiques, chez qui ils sont très peu performants.

Communiqué de presse - 18 septembre 2020

Les chiffres du tabac suite au Moi(s) sans Tabac

30/11/-0001

L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a diffusé lundi 16 janvier son tableau de bord Tabac mensuel qui compare les indicateurs relatifs au tabac et au tabagisme en France. Les données sont plutôt favorables à l'opération Moi(s) sans Tabac.

Les tests rapides antigéniques (TRA) du coronavirus autorisés

30/11/-0001

Les tests rapides antigéniques (TRA) du coronavirus peuvent désormais être autorisés pour réaliser des opérations de dépistage dans la population générale, en vertu d'un arrêté publié au « Journal Officiel » le 16 septembre.

Obésité : dix fois plus d'enfants obèses en 40 ans

30/11/-0001

Le nombre d'enfants et d'adolescents obèses a été multiplié par 10 au cours des 4 dernières décennies, à l'échelle mondiale. Si la tendance actuelle se poursuit, d'ici 2022 le nombre d'enfants et d'adolescents obèses sera supérieur à celui des enfants souffrant d'une insuffisance pondérale modérée ou grave : c'est ce que révèle une nouvelle étude menée par l'Imperial College London et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans une étude publiée dans la revue The Lancet pour la Journée mondiale de l'obésité le 11 octobre.

La santé doit être un enjeu du sommet mondial sur le climat COP21

30/11/-0001

Les signataires de cette déclaration, la Société française de santé publique (SFSP), la Société française santé environnement (SFSE), le Conseil national de l'Ordre des médecins français, s’inquiètent de la faible place qu'occupe la santé dans les mesures envisagées par la COP21 et souhaitent qu’à l’occasion de ce sommet mondial soient rappelés le rôle et la place légitimes des professionnels de santé qui participent à plusieurs niveaux à la prise en charge des populations victimes, présentes ou à venir, des conséquences des dégradations climatiques :

Dans leur rôle de prévention des pathologies induites par les désordres climatiques et de promotion d’une politique de santé publique au service des patients ;

Dans leur action de soignants auprès des populations en cas de situations d’urgence sanitaire, nécessitant des soins primaires immédiats ;

Dans la prise en charge des pathologies ou maladies chroniques résultants du changement climatique.

Appel à projets : Humanisation des soins : accueillir et accompagner dans les lieux de soins

30/11/-0001

Dans le contexte de crise sanitaire, et en tenant compte des expériences mises en place pendant celle-ci, la Fondation de France souhaite soutenir les soignants qui s’interrogent de manière pluridisciplinaire sur l’accueil des patients, sur le sens de leur pratique, et qui veulent améliorer celle-ci et développer avec les patients une relation de confiance, en prenant en compte la particularité de chacun. Elle sera très attentive aux projets qui permettront aux soignants de récupérer et de se ressourcer pendant et après les difficultés auxquelles ils ont été confrontés. Elle veut également soutenir les patients et leurs aidants dont l’expérience et l’expertise de leurs maladies sont indispensables dans le parcours de santé. 

Dépôt des projets : jusqu'au 10 mars 2021 avant 17h.

TousAntiCovid : réponses à vos questions

30/11/-0001

Le Ministère des solidarités et de la santé publie une FAQ le 21 octobre pour comprendre ce qu'est la nouvelle application TousAntiCovid.

Résultats 861 à 870 sur 870 :   <<<2526272829303132333435363738394041424344