Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 10 - Octobre 2014 - Cancer et santé environnementale
Sur le fil - Une action

Mésothéliome : un programme national décliné en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Corse

Le mésothéliome est une tumeur maligne le plus souvent localisée à la plèvre et dont l’amiante est pratiquement la seule étiologie établie à ce jour. A la demande de la Direction des relations du travail (DRT) et de la Direction générale de la santé (DGS), un programme national de surveillance du mésothéliome (PNSM) a été mis en place en France en 1998. Depuis septembre 2006, le centre pilote du PNSM pour les régions Paca et Corse est situé à la Cire Sud. Les départements couverts sont les Bouches-du-Rhône et le Var depuis 1999, les Alpes-Maritimes, la Corse du Sud et la Haute-Corse depuis 2006. Les signalements des cas au centre local sont effectués par l’anatomopathologiste expert régional, les anatomopathologistes des laboratoires publics et privés  et les cliniciens des services hospitaliers publics et privés (pneumologues et chirurgiens thoraciques). Chaque cas signalé fait l’objet d’une procédure standardisée de confirmation du diagnostic et d’enquête étiologique.

Contact : Cyrielle ORENES - Agence régionale de santé Paca - Cire Sud - 132, boulevard de Paris - CS 50039 - 13331 Marseille cedex 03 - Tél : 04 13 55 83 14 – Fax : 04 13 55 83 47 - cyrielle.orenes@ars.sante.fr 

Pour en savoir plus

Le profil - Un acteur

Cancer professionnel : l'Association pour la prise en charge des maladies éliminables (APCME)

Cette association créée par des médecins généralistes sur le bassin industriel de Fos-sur-Mer/Martigues, a mis en place un logiciel informatique, qui permet grâce à Google Earth de visualiser l’environnement de travail de leurs patients et permet une meilleure prise en charge des maladies susceptibles d’avoir un lien avec cet environnement. Chaque cas donne lieu à une investigation. La démarche a retenu l’attention de l’Institut national du Cancer.

Contact : Marc ANDEOL, coordinateur APCME - 30, rue Charles Nedelec - 13110 Port-de-Bouc - tél. : 04 42 06 21 17 - mail : sic.apcme@gmail.com

Consultez le site Internet de l'APCME

La rubrique méthodologique

Un registre du cancer kesako ?

Un registre est défini comme un recueil continu et exhaustif de données nominatives intéressant un ou plusieurs événements de santé dans une population géographiquement définie. Il est constitué à des fins de recherche épidémiologique et de santé publique, par une équipe ayant les compétences appropriées. [1]

Le dispositif de surveillance épidémiologique des cancers repose sur un partenariat entre le réseau français des registres du cancer Francim , le Service de biostatistique des Hospices Civils de Lyon (HCL), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national du cancer (INCa), et s’appuie sur les données des registres et de mortalité. Ce programme de partenariat scientifique précise l’ensemble des actions à mener pour accroître les connaissances utiles à la décision de santé publique aux niveaux national et infranational. Il prévoit, en particulier, la mise à disposition régulière d’indicateurs épidémiologiques essentiels ( incidence , mortalité, survie et prévalence ). Ce programme est financé par l’InVS et l’INCa. Il s’appuie également sur une collaboration étroite avec le Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (CépiDc-Inserm). [2] [3]

Aujourd’hui, près de 20% de la population française est couverte par un registre des cancers. Si cette couverture est jugée suffisante pour la surveillance au niveau national et régional, elle ne permet pas de répondre à certaines problématiques spécifiques locales. Un système national multi-sources de surveillance des cancers (SMSC) , avec croisement des données issues du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI ), des inscriptions en affection longue durée (ALD) et des données des dossiers communicants en cancérologie, a été envisagé à cette fin. L’Institut de veille sanitaire (InVS) travaille actuellement à son développement. [4]

[1] http://www.inserm.fr/qu-est-ce-que-l-inserm/forces-de-la-recherche/registres

[3] voir aussi : "Épidémiologie du cancer en France" http://www.gustaveroussy.fr/fr/page/epidemiologie-du-cancer-en-france_81

 

Au fil des connaissances : dossier thématique

Exposition professionnelle aux solvants organiques et cancers du sein chez l'homme et la femme : de nouveaux résultats renforcent les hypothèses sur des facteurs de risque environnementaux

En France, chaque année, plus de 53 000 nouveaux cas et plus de 11 000 décès par cancer du sein sont recensés. Les facteurs de risque connus ne permettent d’expliquer qu’une minorité des cancers du sein, dans un contexte d’augmentation de l’incidence de cette maladie dans les pays industrialisés. D’autres facteurs de risque, notamment des expositions environnementales ou professionnelles, sont suspectés mais restent moins étudiés.

Exposition professionnelle aux solvants organiques et cancers du sein chez l’homme et la femme : de nouveaux résultats renforcent les hypothèses sur des facteurs de risque environnementaux. Synthèse, P. Guénel, S. Villeneuve. - Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire, 2014. 4 p.

Consultez la synthèse


Baromètre IRSN 2014. La perception des risques et de la sécurité par les Français. Résultats d'ensemble

Ce suivi des opinions offre, chaque année, des connaissances sur la manière dont le grand public met en perspective les différents risques, sur sa perception de la qualité de leur gestion et sur ses attentes en matière d’information. En 2014, la population est indécise au sujet de l’idée qu’autour des installations nucléaires les habitants sont en aussi bonne santé qu’ailleurs. Deux Français sur trois adhèrent au sentiment que la radioactivité des centrales nucléaires provoquera des cancers. Ces préoccupations relatives à l’environnement et à la santé semblent confirmer que, malgré la crise, la sensibilité des Français à la dégradation de l’environnement reste élevée.

Baromètre IRSN 2014. La perception des risques et de la sécurité par les Français. Résultats d’ensemble,  IRSN, 2014-06, 156 p.

Consultez le rapport


Radiofréquences et santé. Mise à jour de l'expertise. Avis de l'Anses. Rapport d'expertise collective

Dans ce document sur les effets des radiofréquences sur la santé, l'ANSES propose une série de recommandations en matière de recherche, notamment pour l'exploration des effets biologiques des radiofréquences. Les expositions professionnelles sont également abordées.

Radiofréquences et santé. Mise à jour de l'expertise. Avis de l'Anses. Rapport d'expertise collective, Agence nationale de sécurité sanitaire  de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) ,  Anses, 2013, 428 p.  

Consultez le rapport


Baromètre cancer 2010

Consultez l'ouvrage


Etude sanitaire sur les cancers autour du site nucléaire du Tricastin

L’objectif de cette étude est de décrire l’état de santé de la population autour de la plateforme du Tricastin et, plus précisément, de déterminer s’il existe une différence entre les fréquences de décès ou de cas de cancers observées autour du site par rapport à des fréquences de référence. Si des particularités sanitaires sont mises en évidence, et en fonction des hypothèses émises pour les expliquer, il s’agira, dans un second temps, d’évaluer la pertinence et la faisabilité de mener une étude de type analytique pour tester ces hypothèses.

Etude sanitaire sur les cancers autour du site nucléaire du Tricastin, Catherine Mercadier, Observatoire régional de la santé Rhône-Alpes, 2011-06, 83 p.

Consultez le rapport


Investigation d'une suspicion d'agrégat de cancers du rein au niveau de la plateforme pétrochimique de Lavéra, Bouches-du-Rhône 1994-2007

En décembre 2008, un patient opéré d’un cancer du rein fait état dans un courrier adressé au ministre de la Santé, d’une dizaine de cas similaires, au sein de la plateforme pétrochimique de Lavéra où il a travaillé. Un comité technique multidisciplinaire a recommandé la conduite d’une démarche classique d’investigation d’agrégat spatio-temporel en milieu du travail préconisée par l’InVS. Parmi les 15 cas signalés, 10 cas étaient des cancers du rein confirmés sur le plan histologique et opérés entre 2000 et 2007. Les cas sont survenus chez neuf hommes et une femme dont l’âge au moment du diagnostic était de 60 ans en moyenne.

Investigation d'une suspicion d'agrégat de cancers du rein au niveau de la plateforme pétrochimique de Lavéra, Bouches-du-Rhône 1994-2007, Laurence Pascal, Yuriko Iwtsubo, Jean-Luc Lasalle (et al.), InVS, 2010-12, 26 p.

Consultez le rapport


Des environnements à risques. Se mobiliser contre le cancer. Saint-Cyr-l'Ecole, Vincennes et Nivillac

Cet ouvrage présente trois cas de signalements de cancers par des acteurs locaux et leur mobilisation pour faire reconnaître le lien de cause à effet entre la source de pollution et la pathologie, leurs relations avec les experts : Saint-Cyr l'Ecole et ses relais de téléphonie mobile, Vincennes et la pollution d'une ancienne usine chimique, Nivillac et son incinérateur. Un dernier chapitre met en perspective ces trois cas pour caractériser, à titre provisoire, les signalements de cancer et ouvre sur la question de l'ancrage culturel des risques.

Des environnements à risques. Se mobiliser contre le cancer. Saint-Cyr-l'Ecole, Vincennes et Nivillac, Marcel Calvez, Presses des Mines, 2011, 217 p.

Au fil des connaissances : dossiers en ligne

  • INCa - rubrique cancer et environnement (radon, particules fines, perturbateurs endocriniens, pesticides)

http://www.e-cancer.fr/prevention/environnement

D’autres fiches existent sur les cancers professionnels, radon et cancer , téléphone mobile et cancer


Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) - monographies sur l'évaluation des risques de cancérogénicité pour l'homme

http://monographs.iarc.fr/indexfr.php

 

  • INSERM- rubrique cancers et environnement

http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/cancers-et-environnement

 

  • Portail santé environnement travail - Anses

http://www.sante-environnement-travail.fr/

 

  • Quizz cancer environnement

L’Unité Cancer environnement du Centre Léon Bérard propose un jeu de questions-réponses sur les risques de cancers en lien avec l'environnement et la nutrition à destination du grand public. Il a été créé dans le cadre du 2ème Plan Régional Santé Environnement Rhône-Alpes, en collaboration avec l’Agence régionale de santé (ARS Rhône-Alpes), la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) et la Région Rhône-Alpes.

"Quizz Cancer Environnement Questionnement"

 

  • Environnement et cancer : le point avec Robert Barouki en vidéo

Le Professeur Robert Barouki, professeur de biochimie à l'Université Paris Descartes, revient sur les facteurs de risque environnementaux.

http://www.dailymotion.com/video/x20l7zh_environnement-et-cancers-le-point-avec-robert-barouki_news

 

  • Les campagnes santé environnement de l’INPES

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/sante_environnement/pdf/campagnes.pdf

  Risques solaires – se protéger du soleil, c’est protéger sa santé

http://www.prevention-soleil.fr/

  Les ondes mobiles – tout savoir sur le bon usage du portable

http://www.lesondesmobiles.fr/

Au fil des connaissances : agenda

Séminaire de l'INRS sur les cancers professionnels

27- 28 novembre 2014

Ce séminaire organisé par l’INRS avec de nombreux partenaires a pour thème « Cancers professionnels : nouveaux enjeux pour la prévention ». Il a pour objectif de faire un point sur les dispositifs d’alerte et de vigilance existants, ainsi que sur les études et actions récentes présentant un intérêt pour la prévention dans les entreprises. Il a lieu à Paris aux Salons de l’Aveyron les 27 et 28 novembre 2014.

Consultez le programme


Cancer et environnement : appel à projets

Cet appel à projets de recherche porte sur le domaine des effets de l'exposition aux facteurs de risques environnementaux sur le cancer.
Date limte de réception des dossiers : 11 décembre 2014.

Dossier scientifique

Annexes financières

Il est organisé par l'ITMO Cancer de l'alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) conjointement avec l'Institut national du cancer (INCa). La gestion opérationnelle a été confiée à l'Inserm.

Consulter l'appel à projets

Le filon - Un ouvrage

Cancer et environnement

 

Téléchargez le rapport

Le fil rouge - Un site Internet

Portail Cancer environnement

Le site internet cancer-environnement.fr est un portail d’informations sur les risques de cancer en lien avec des expositions environnementales, des expositions professionnelles ou des comportements individuels, à destination des professionnels de santé, des personnes malades et d’autres publics intéressés par la thématique.
Il propose :

  • des synthèses des connaissances et des données actualisées,
  • des sources de référence clairement identifiées et consultables,
  • des informations adaptées en langage le plus compréhensible possible pour un non spécialiste,
  • des informations organisées en fiches d’information thématique au sein de 5 grandes rubriques (‘Informations générales’, ‘Les cancers’, ‘Expositions environnementales’, ‘Expositions professionnelles’, ‘Nutrition et cancer’), dans lesquelles sont proposés des liens vers des informations de référence complémentaires (« Pour aller plus loin »), produites par différentes organisations et agences au niveau national, européen ou international.

Consultez le site Internet

Ce numéro du Fil-à-Fil a été réalisé avec les contributions de Marc Andéol (APCME), Carine Floch et Hervé Meur (ARS PACA), Laurence Pascal, Cyrielle Orénès et Jean-Luc Lasalle (Cire Sud - InVS), François Eisinger (IPC), nous les en remercions.

Retrouvez plus de références en interrogeant Le Filon

Retrouvez plus d'actions en santé environnement dans Oscars

Tous les documents cités en référence peuvent être consultés ou empruntés au CRES PACA et au Cyprès.
S'abonner / Se désabonner

Rédaction et contacts

Gaëlle Lhours
CRES PACA
178 cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95 (98)
www.cres-paca.org
www.bib-bop.org
gaelle.lhours@cres-paca.org
Accueil documentaire du lundi au vendredi
de 13h à 17h
et le matin sur rendez-vous

Élodie Paya
CYPRES
Siège : Route de la Vierge CS1 13698 Martigues Cedex
Tél. 04 42 13 01 02
www.cypres.org
epaya@cypres.org
Accueil documentaire du lundi au vendredi de 9h à 17h sans interruption