Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

n° 4 - 1er juillet 2015

10èmes Journées de la prévention et de la santé publique, INPES, INVS, EPRUS : les présentations sont en ligne

Retrouvez sur le site internet dédié aux journées des 9, 10 et 11 juin 2015 :

  • Les discours d’ouverture de Benoît Vallet et François Bourdillon en images
  • Les présentations des 9 sessions (mobilité des personnes âgées; évaluation d'impact sur la santé; suicide et tentatives de suicide; Ebola; la démarche Icaps; téléphone, internet et réseaux sociaux; santé sexuelle; accidents de la vie quotidienne; polluants de l’air) et des 4 ateliers (développer des compétences en promotion de la santé, méthodologie de projet fondée sur les données probantes; personnaliser sa veille en santé publique; réduction des inégalités sociales de santé)
  • Les interventions du colloque scientifique sur les apports des théories du changement de comportement dans le domaine de la prévention
  • Trois journées en 3 minutes (reportage vidéo)

Consultez le site internet

Santé mentale

Démocratie & santé mentale : quelles politiques, quels acteurs, quels partenariats ? Actes des journées des 18 & 19 septembre 2014

Ces 2 journées d'étude ont été l'occasion de coupler la 3ème rencontre des conseils locaux en santé mentale (CLSM) et la première rencontre nationale des acteurs des Semaines d'information en santé mentale (SISM) autour du thème de la démocratie en santé mentale. La première journée a permis d'illustrer, à travers différentes expérimentations, le rôle des CLSM dans la mise en oeuvre de la démocratie participative. Un focus sur les actions concernant la santé mentale menées par les ASV dans les quartiers de la politique de la ville a été proposé. Le bilan 2014 des SISM a été présenté au cours de la 2ème journée qui s'est également intéressée à l'articulation entre ces dispositifs et les CLSM et au partenariat avec les associations d'usagers.

Démocratie & santé mentale : quelles politiques, quels acteurs, quels partenariats ?, Elus, Santé Publique & Territoires (ESPT), s.d., 281 p.

Télécharger le document


Les Conseils locaux de santé mentale : état des lieux

Pour avoir une meilleure visibilité des pratiques et des activités des Conseils locaux en santé mentale (CLSM), le Centre collaborateur OMS (CCOMS), initiateur d'un programme d'appui au développement de ces dispositifs, a diffusé un questionnaire à 81 d'entre eux en novembre 2014. Les questions portaient sur la genèse du projet, le territoire concerné, l'organisation et le fonctionnement, les activités déployées, les difficultés rencontrées et les objectifs pour l'année à venir. Ce document présente et analyse les réponses obtenues.

Les Conseils locaux de santé mentale : état des lieux, CCOMS, 2015-06, 16 p.

Télécharger le document


Utiliser Google Trends dans la prévention du suicide ?

Google Trends pourrait être utilisé pour suivre la propagation d'épidémies infectieuses, mais également d'autres phénomènes, comme des épidémies de suicide. C'est cette hypothèse qui a conduit le psychiatre et chercheur Guillaume Fond et son équipe à étudier plus en détails les liens entre nombre de requêtes sur Google de termes tels que suicide, dépression, trouble bipolaire, et risque d'une « épidémie » de suicides.

Utiliser Google Trends dans la prévention du suicide ?, INSERM, 2015-05-26

Consulter le communiqué de presse de l'INSERM du 26 mai 2015

Nutrition

Programme National pour l'Alimentation : Stéphane Le Foll signe un accord collectif avec le secteur de la charcuterie

L'amélioration de l'offre alimentaire pour tous est une des 4 priorités, définies dans la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation, et la forêt du 13 octobre 2014, de la nouvelle politique publique de l'alimentation portée par Stéphane LE FOLL, Ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt. Il s'agit  d'améliorer l'offre alimentaire en réduisant la teneur en sel et en gras.

Consulter le communiqué de presse du 4 mai 2015

Dépistage des cancers

Taux de participation au programme de dépistage organisé du cancer du sein 2013-2014

En 2014, le taux de participation France entière est de 52,1 %, soit plus de 2 520 000 femmes dépistées au cours de l’année contre 51,6 % en 2013. Pour la période 2013-2014, qui correspond à une « campagne » de dépistage puisque les femmes sont invitées à participer au dépistage tous les deux ans, ce sont près de 5 millions de femmes qui ont été dépistées. Certaines régions présentent pour la période 2013-2014 des taux de participation supérieurs ou proches de 60 % (Pays-de-la-Loire, Limousin, Bretagne, Centre) tandis que d'autres ont des taux proches ou inférieurs à 40 % (Corse, Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur). Depuis 2008, on observe une stabilité des taux de participation des classes d’âge les plus jeunes, soit les femmes de 50 à 64 ans, avec une très légère baisse depuis 2011. Il n’est pas possible de calculer précisément la participation au dépistage individuel, mais une étude récente de la HAS l’a estimé à environ 10 %.

Consultez les résultats complets et les tableaux


Baromètre cancer 2015 : lancement de l'enquête

L’INCa lance, avec l’institut de sondage BVA, l'enquête 2015 du Baromètre cancer afin de mieux appréhender les connaissances et les comportements de la population face aux cancers. Environ 4000 personnes vont être contactées dans les semaines à venir. Il fait suite aux Baromètres 2005 et 2010, réalisés par l'INPES et l'INCa.

Consultez le communiqué de presse du 23 juin 2015


Une nouvelle campagne d'information de l'INCa

L’Institut national du cancer (INCa) lance une campagne d’information visant à clarifier la hiérarchie des différents facteurs de risque de cancers afin de permettre à chacun d’identifier ses risques et de mettre en oeuvre une stratégie de prévention adaptée.

Consultez le communiqué de presse du 23 juin 2015

Santé et précarité

17 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté en 2012 en PACA

Cet article fait le point sur la pauvreté en région Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2012. Il constate une forte intensité de la pauvreté en Paca, avec des grands pôles urbains plus pauvres que leur couronne, le 3ème arrondissement de Marseille étant le plus pauvre de France métropolitaine. Les chômeurs, les familles monoparentales et les jeunes sont les plus exposés. La part des salaires dans le revenu des ménages est moins élevée qu’ailleurs.

17 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté en 2012, Marjorie Martin, Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur, n° 16, 2015-06, 4 p.

Consultez l'article

Agenda

Etats généraux de la santé

3 juillet 2015

Marseille

Organisé par InterproSanté.

Cinq axes de réflexion :

• éducation, prévention, soins et médico-sociale : quelle place pour chacune de ces composantes dans le système de santé ?

• le progrès scientifique et la dépense de santé sont-ils inconciliables ?

• les acteurs de la santé quels rôles pour chacun d’eux demain ?

• les usagers du système de santé : quelles sont leurs attentes ?

• quelle régulation, quelle gouvernance pour un système de santé efficient ?

En savoir plus


5èmes universités d'été de la performance en santé

28 et 29 août 2015

Tours

Cette manifestation est organisée en partenariat avec le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). La question posée cette année est celle de la participation des usagers et des citoyens à son évolution.

En savoir plus


Nutrition, microbiote, métabolisme et cancer

15 et 16 octobre 2015

Paris

Ce colloque est organisé par le réseau NACRe. Un appel à communications orales et affichées est lancé. Date limite de soumission des résumés : 05/07/2015.

En savoir plus

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h