Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 36 - 2 août 2018

Minima sociaux : première baisse du nombre d'allocataires depuis 2008

Fin 2016, 4,15 millions de personnes perçoivent un minimum social en France. Hors allocation temporaire d’attente (ATA) et allocation pour demandeur d’asile (ADA), le nombre d’allocataires diminue pour la première fois depuis la crise : -1,8 % en un an, soit 76 000 allocataires de moins. Cette évolution tient surtout au nombre d’allocataires du RSA qui diminue de 4,3 % en 2016, une baisse qui se poursuit en 2017 (-0,5 %).


Mathieu Calvo, En 2016, le nombre d’allocataires de minima sociaux diminue pour la première fois depuis 2008 , Etudes et Résultats, n°1072, 2018-07, 6 p.

Nathan Rémila, Lucile Richet-Mastain, Un quart des bénéficiaires du RSA et de l’ASS sortent des minima sociaux chaque année , Etudes et Résultats, n°1073, 2018-07,  3 p.

Consultez les synthèses et les données


4ème appel à projet "10 000 logements accompagnés"

L’Etat et le mouvement HLM ont lancé, en 2014, un appel à projets visant la mise en place de 10 000 logements HLM accompagnés.
Les organismes HLM et les partenaires associatifs se sont fortement mobilisés dans de nombreux territoires, parfois en inter-organismes. Sur les trois premières sessions, quasiment 150 projets ont été soutenus, représentant près de 6 000 logements HLM accompagnés.

Ce 4ème appel à projets du programme s’inscrit notamment dans le cadre du plan quinquennal « logement d’abord », afin de contribuer à sa mise en oeuvre. Ce plan vise à promouvoir l’accès au logement des personnes sans domicile, en favorisant les accès directs des personnes à la rue et en accélérant les sorties d’hébergement.

Les projets doivent apporter des réponses innovantes, diversifiées, comportant :

  • un logement accessible économiquement et bien localisé,
  • une gestion locative adaptée,
  • un accompagnement adapté aux besoins

Les publics visés correspondent à une diversité de situations, les acteurs dans le territoire devant, en fonction des besoins et des solutions existantes, définir le public-cible du projet.
Une attention particulière sera portée à la situation des personnes autistes (diagnostiquées ou non), des personnes victimes de violences au sein du couple, ayant des problèmes de santé mentale, aux sortants d’institutions (ASE/PJJ et sortants de détention), aux personnes confrontées à une situation d’isolement, personnes à la rue, aux questions d’accueil des enfants en cas de séparation et aux situations présentant des risques pour les enfants.

Date limite de réception des dossiers : 5 octobre 2018 inclus.

Téléchargez les documents pour déposer votre candidature


Plan "logement d'abord" : premier bilan

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires et Sylvain Mathieu, délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement ont réuni le 5 juillet les grandes fédérations et associations du secteur de l’hébergement et du logement, les associations d’élus partenaires ainsi que les administrations centrales concernées pour présenter les mesures détaillées du Plan Logement d’abord et faire le point sur le suivi des 24 territoires de mise en oeuvre accélérée du Logement d’abord.

La Fédération des acteurs de la solidarité, la FNARS, établit par ailleurs dans un communiqué du 25 juillet un bilan critique de l'action du gouvernement pour les personnes sans-abri.

Consultez le communiqué de presse - 13 juillet 2018


Coco Velten, Marseille

Sur le modèle des Grands voisins à Paris, cet espace mixte de 3 600 mètres carrés situé à Marseille à la Porte d'Aix va accueillir aussi bien des personnes sans-domicile fixe qu'un espace de coworking, une maison des associations, un lieu de vie public etc. Cet espace a été imaginé par le laboratoire d'innovation sociale Lab Zéro (laboratoire d’innovation publique territoriale porté par la Préfecture de Région PACA), le Groupe SOS , la coopérative Plateau urbain et l'association Yes we camp ! Il devrait ouvrir dans quelques mois et s'est donné trois ans pour tester le dispositif du "logement" d'abord" dans la lutte contre le sans abrisme.

Consultez le projet sur le site de Yes we camp !

Santé et précarité

Femmes sans-abri : l'AP-HM va à leur rencontre

Grâce au Pass mobile « Colette », les professionnels de santé de l'AP-HM proposent des consultations de médecine générale et de gynécologie aux femmes sans-abri. Depuis 2016, le dispositif Colette permet de « venir en aide aux femmes sans abri ayant abandonné tout lien avec le système de santé ».

Laura Bourgault, Destination santé.com, 2017-07-28

Consultez l'article

Vidéo de l'AP-HM 3mn33

En savoir plus sur les Permanences d'accès aux soins de santé (PASS)


Renoncement aux soins : le dispositif de l'assurance maladie étendu sur l'ensemble de la métropole

Un dispositif de lutte contre le renoncement aux soins a été déployé dans les 101 Caisses primaires d’assurance maladie du territoire métropolitain, afin d'identifier les personnes en situation de renoncement aux soins pour leur proposer des solutions personnalisées et les accompagner.

Consultez le communiqué de presse - 6 juillet 2018


La souffrance psychique des exilés, une urgence de santé publique

A l’occasion de la Journée mondiale des Réfugiés, le 20 juin, le Centre Primo Levi et Médecins du Monde ont publié le rapport « La souffrance psychique des exilés - Une urgence de santé publique ». Ils réunissent leurs constats et dressent un tableau sans concession de la situation et mettent en avant des propositions afin que soit enfin élaborée, au niveau national, une réponse de santé publique adaptée à l’enjeu majeur que représente la santé mentale de ces personnes.

Centre Primo Levi, Médecins du Monde, 2018-06, 34 p.

Consultez le rapport


Mise en oeuvre d'un parcours de santé pour les migrants primo-arrivants

Afin de faciliter l’accès à la prévention et aux soins des migrants primo-arrivants, le ministère des solidarités et de la santé encourage les agences régionales de santé, dans une instruction, à mettre en place un parcours de santé répondant aux besoins spécifiques de cette population.

Instruction N°DGS/SP1/DGOS/SDR4/DSS/SD2/DGCS/2018/143 du 8 juin 2018 relative à la mise en place du parcours de santé des migrants primo-arrivants

Consultez l'instruction

Nutrition

Environnements favorables à une alimentation saine et inégalités sociales de santé

Santé publique France publie dans sa revue La Santé en action du mois de juin, un dossier consacré à cette question qui met en avant des stratégies menées pour agir sur les environnements et des exemples d'actions locales.

A noter, trois articles en région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur :

Marseille : des jardins partagés dans les quartiers Nord
Pauline Martin, Jean-Noël Consalès, Pascale Scheromm, Paul Marchand, Florence Ghestem, Nicole Darmon

Salon-de-Provence : agir sur l’environnement et l’offre en restauration scolaire
Emmanuelle Cosson, Michèle Lafont-Battesti

Marketing social et intervention nutritionnelle en magasin (Opticourses)
Axel Gamburzew, Sandrine Raffin, Nicole Darmon

Santé en action, n°444, 2018-06, pp. 8-44

Consultez la revue

Dépistage des cancers

10ème édition du rapport annuel de l'INCa "Les cancers en France"

Après « L’essentiel des faits et chiffres » publié en mars dernier, l'Institut national du cancer (INCa) présente le rapport complet disponible dans une version interactive, accessible à l’ensemble des publics. Il permet d’informer chacun sur la situation des cancers, d’éclairer les acteurs de la santé publique et de faciliter le suivi de la politique de lutte contre les cancers en France. Il s'articule autour de six chapitres principaux : l’épidémiologie, la prévention, le dépistage, les soins, la vie pendant et après un cancer et la recherche. Chaque partie débute par les faits marquants et les données essentielles. Il contient également des focus sur les inégalités sociales de santé dans les chapitres concernés.

Les cancers en France en 2017, INCa, 2018-06

Consultez le document en ligne


Les relais Popote

Engagé dans une démarche d’animation et de coordination des acteurs de l’aide alimentaire, le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Bordeaux a proposé à ses partenaires de participer à un projet innovant basé sur la mutualisation des moyens. Le dispositif « Relais Popote » a pour but de développer une offre adaptée aux besoins des personnes les plus vulnérables n’ayant pas d’accès direct à un espace dédié à la cuisine, en activant le réseau associatif, par la mise à disposition d’espaces cuisine. Le secteur marchand est quant à lui mobilisé pour la récupération des invendus ou surplus. Cette action avait été présélectionnée par l’Union nationale des CCAS dans le cadre des Prix de l’innovation sociale locale 2016.

Consultez l'article sur le site de l'UNCCAS

Vidéo 2mn20 (voir sous rubrique Proximité et partenariats)

Agenda

Colloque bien et bon à manger

20 et 21 septembre 2018

Dijon

Ce colloque est organisé dans le cadre du projet PNA et ANR ALIMS (Alimentation et lutte contre les inégalités en milieu de santé) . A cette occasion seront présentés les principaux résultats d'ALIMS et plusieurs thématiques seront abordées :

- Le bien et le bon à manger aujourd'hui

- L'alimentation au grand âge : adaptation de l'offre

- L'alimentation en situation de cancer : redéfinition et adaptation

- L'alimentation à l'hôpital : remettre le repas au coeur du dispositif de soins

Consultez le programme et inscrivez-vous


Save the date : Assises nationales du logement d'abord !

27 - 28 septembre 2018

Amiens

Ces assises sont organisées par la Fédération des acteurs de la solidarité.

Au programme : 3 tables-rondes, 4 conférences, 28 ateliers d’échange de pratiques et des temps conviviaux.

Programme à venir


Colloque le 12 octobre : place de la prévention et de la promotion de la santé dans l'offre de soins

12 octobre 2018

Marseille

Le CRES et l'ARS PACA organisent le 12 octobre 2018 un colloque sur le thème : "Place de la prévention et de la promotion de la santé dans l'offre de soins" à Marseille. Cette journée a pour objet de présenter la façon dont les professionnels du soin intègrent la prévention dans la prise en charge.


Au programme :

  • la présentation de 3 rapports nationaux
  • les politiques régionales
  • ainsi que 3 tables-rondes autour de présentation d'actions de prévention mises en oeuvre par des soignants : en établissements et en institutions, auprès de patients, ou dans la formation initiale et continue.

S'inscrire (inscriptions gratuites mais obligatoires, avant le 30 septembre)

Voir le programme


Accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé : quels termes du débat éthique ?

8 novembre 2018

Paris

Ce dernier séminaire du cycle organisé par la Société française de santé publique (SFSP) proposera un cadre de réflexion éthique visant à interroger les pratiques et les finalités de l’accompagnement à la parentalité.

Pour en savoir plus


Rencontres SOLIPAM 2018

22 novembre 2018

Paris

Au programme des 9èmes Rencontres de Solidarité Paris Maman :

Matinée : « La précarité : un facteur de risque de psycho trauma en périnatalité »

Après-midi : « Impacts des modalités d'hébergement sur la santé des femmes et des enfants »

Le réseau SOLIPAM regroupe les professionnels médicaux et sociaux d’Ile de France confrontés aux risques sanitaires encourus par la mère et l’enfant en situation de grande précarité faute de prise en charge coordonnée et adaptée aux besoins (danger somatique, psychique et relation mère enfant pouvant être gravement perturbée avec des conséquences souvent irréversibles).

Consultez l'annonce


La recherche interventionnelle pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé

10 et 11 janvier 2019

Paris

Ce colloque est proposé par l’Institut national du cancer (INCa), l’ITMO Santé publique d’Aviesan et l’Institut de recherche en santé publique (IReSP).

Consultez le site dédié

Consultez le programme

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité