Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 39 - 18 avril 2019

Les besoins fondamentaux des enfants

Ce numéro spécial est entièrement consacré aux besoins fondamentaux de l’enfant. Les connaissances se sont considérablement développées au cours des dernières décennies. Et les recherches les plus récentes, y compris en neurosciences affectives et sociales, confirment à quel point l’environnement social et affectif est vital pour le développement du petit enfant. Ce numéro a pour ambition d’être un outil d’aide à la pratique pour les professionnels, le fil conducteur en est la prévention, l’éducation et la promotion de la santé du petit enfant, de sa famille. Un travail coordonné par Maud Gorza (Santé Publique France) et Flora Bolter (Observatoire national de la protection de l’enfance).

La Santé en action n° 446, 2019-03, 51 p.

Accédez à la revue


Les produits cosmétiques non rincés contenant du phénoxyéthanol ne doivent pas être utilisés sur les fesses des enfants de 3 ans ou moins

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande de faire figurer sur l’étiquetage des produits cosmétiques dits "non rincés" contenant l’agent conservateur phénoxyéthanol qu’ils ne peuvent pas être utilisés sur les fesses des enfants de 3 ans ou moins. C’est le cas par exemple pour les lingettes, qui sont très habituellement utilisées pour le change du bébé. Cette décision doit prendre effet dans un délai de 9 mois. Cette décision a été prise, à titre conservatoire, au vu des nouvelles données scientifiques concernant l’exposition au phénoxyéthanol, et ce afin de garantir la sécurité d’emploi des produits cosmétiques destinés aux enfants, dans l’attente d’une décision de la Commission européenne.

Point d'information, 2019-03-20

Consultez le point d'information de l'Ansm


Priorité prévention : bientôt une mission sur la PMI et le parcours des enfants de 0 à 6 ans

La réduction des inégalités de santé dès le plus jeune âge est l’un des objectifs essentiels du Plan Priorité Prévention. La mobilisation et l’implication des acteurs qui interviennent dans le parcours des enfants est un des leviers majeurs pour atteindre cet objectif. Parmi ces acteurs la PMI joue un rôle clef dans les politiques de santé auprès de toutes les familles, et en particulier les plus vulnérables. Mme la députée Peyron a été missionnée par le Premier ministre pour faire des propositions pour conforter la PMI dans ses missions de prévention de la santé. Par ailleurs, en vue d’assurer l’effectivité du suivi régulier des enfants de 0 à 6 ans, une mission a également été confiée par le Premier ministre à Mme la députée RIST et le Dr Barthet-Derrien pour proposer un parcours santé – accueil-éducation qui repose sur le lien entre les services de santé scolaire, les services de protection maternelle et infantile et la médecine de premier recours sur le territoire concerné.

Consultez le dossier de presse - 25 mars 2019


L'accouchement par césarienne associé à un risque accru de complications graves pour la mère

L'accouchement par césarienne serait associé à un risque plus élevé de complications graves - principalement hémorragiques - pour la mère que l'accouchement par voie vaginale, surtout chez les femmes de 35 ans et plus. C’est ce que montrent les travaux d’une équipe de chercheurs de l’Inserm, de l’Université Paris Descartes, de l’Université Paris Diderot et de l’Université Paris 13. Ces nouveaux résultats publiés dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ), dissocient clairement ces risques liés à l’acte chirurgical de ceux liés à la pathologie ou au contexte clinique ayant mené à la nécessité de la césarienne.

INSERM, 2019-04-05

Lire le communiqué de presse du 5 avril 2019


L'enfant, l'adolescent, la famille et les écrans. Appel à une vigilance raisonnée sur les technologies numériques

Longtemps, les écrans de cinéma puis de télévision ont été l’interface principale entre les sens du spectateur et la signification des images proposées à son regard. Aujourd’hui, les écrans du smartphone, de la tablette, de l’ordinateur, de la console de jeux, du casque de réalité virtuelle constituent l’interface principale avec l’immensité des contenus qu’ils mettent à disposition et qui se jouent derrière eux : réseaux sociaux, jeux, "applis" informatiques, photos et films, simulations, Internet. Le propos du présent Appel ne saurait être d’évoquer la totalité de ce qu’il est convenu d’appeler "le monde numérique", de ses enjeux, de ses vertus et de ses ombres : les écrans n’en sont que le point d’entrée, visible et omniprésent. C’est à ce titre que les trois Académies (des sciences, de médecine et des technologies) se saisissent de cette question, en portant une attention particulière à l’enfance et l’adolescence, dans la continuité de l’Avis émis par l’une d’entre elles en 2013.

Académie des sciences, Académie nationale de médecine, Académie des technologies, 2019-04, 27 p.

Téléchargez le document


Manifeste national pour la renaissance des maternités condamnées

Les 22 et 23 mars 2019, 16 délégations représentant 16 territoires en guerre contre la fermeture de leur maternité se sont réunies au Blanc (36), pour exprimer une même révolte et exiger leur dû. Alors que sont rapportés des dizaines de drames touchant les mères et leur bébé, la population dénonce d’une même voix l’aveuglement et le déni des agences régionales de santé et du ministère, la souffrance des futurs parents et de leurs proches, le burn-out des soignants, la disparition des services publics hospitaliers, la négation des droits constitutionnels d’égalité d’accès aux soins et des grands principes de la sécurité sociale.

Lire le manifeste


Evaluation de la pertinence et de la cohérence du Plan national de santé publique (PNSP)

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi le 12 octobre 2018 par la ministre des Solidarités et de la Santé pour assurer l’évaluation du PNSP. Il lui a notamment été demandé d’analyser la pertinence et la cohérence des objectifs du Plan national de santé publique.

Le HCSP a considéré que la Stratégie nationale de santé et le Plan national de santé publique formaient un ensemble.

Il note une bonne cohérence entre les objectifs de développement durable de l’OMS ou leur déclinaison européenne, les objectifs stratégiques et spécifiques de la SNS et les objectifs opérationnels contenus dans le PNSP.

Le HCSP considère que l’objectif de réduction de la mortalité prématurée et de la mortalité évitable est un objectif pertinent du PNSP.

Globalement, le PNSP répond au triple objectif qui lui avait été fixé :

  • être la déclinaison de l’axe 1 de la Stratégie nationale de santé et pour les éléments concernant la prévention contenus dans les autres axes et dans les volets spécifiques
  • permettre l’intégration d’autres outils de l’action publique en santé publique comme les plans, stratégies ou feuilles de route élaborés pour aborder des problèmes spécifiques de pathologies, de comportements ou de populations particulières,
  • être un outil permettant de mobiliser différentes politiques autour d’un même objectif d’amélioration de la santé de la population.

Cette analyse montre toutefois des faiblesses. C’est le cas de quelques objectifs de la SNS qui font l’objet d’objectifs opérationnels limités mais aussi de la politique de prévention à destination des enfants, des adolescents et des jeunes.

HCSP, 2019-03-14, 94 p. (en ligne le 22 mars 2019)

Consultez le rapport


Grossesses multiples : un lien établi entre pollution de l'air et trouble de la croissance foetale

Plusieurs études ont établi un lien entre pollution de l'air élevée et troubles de la croissance foetale. Une équipe de chercheurs des CHU de Besançon et Dijon a choisi d’analyser les effets de la pollution atmosphérique sur le déroulement de ces grossesses multiples. Une exposition au dioxyde d’azote (NO2), même à faible concentration, induirait un trouble de la croissance foetale.

Lire l'article

Parentalité

Famille : " Soutenons par la loi le développement de la résidence alternée "

Un collectif de pédopsychiatres et de chercheurs demande dans une tribune au « Monde » une évolution du droit afin que la résidence alternée des enfants devienne la norme après un divorce. La résidence pleine chez la mère reste aujourd'hui quasi automatique, ce qui est préjudiciable pour les enfants.

Le Monde, 2019-03-12

Lire l'article

Santé et précarité

Actes du second séminaire "Accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé". Agir

La  SFSP a lancé en 2016 un cycle de trois séminaires sur le lien accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé (ISS). Ce document est la synthèse de la seconde journée du cycle qui s'est déroulée le 19 janvier 2018. Il fait le point sur le cadre politique de l'accompagnement à la parentalité et propose des pistes pour agir. Les actes du premier séminaire sont eux aussi disponibles.

Agir. 2. Accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé, SFSP, 2019-03, 42 p.

Consultez les actes du cycle des trois séminaires

Vaccination

Plus de 99% des médecins généralistes sont favorables à la vaccination

Le Collège de la Médecine Générale (CMG), en partenariat avec Santé publique France, a demandé aux médecins généralistes ce qu'ils pensaient de l'élargissement des vaccinations obligatoires du nourrisson et de la vaccination en général. Les résultats de son enquête ont été présentés à l’occasion du 13ème Congrès de médecine générale qui s'est déroulé du 4 au 6 avril à Paris.

Consultez les résultats - communiqué du 5 avril 2019


Adoption du projet de loi santé et élargissement de la prescription et de la pratique vaccinale aux pharmaciens et aux sages-femmes sous conditions

L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé le 26 mars. 349 députés ont voté pour, 172 députés ont voté contre et 40 députés se sont abstenus.

Des amendements permettant aux pharmaciens de prescrire directement certains vaccins et aux sages-femmes de prescrire et pratiquer des vaccinations dans certaines conditions ont été votés le 21 mars, dans le cadre de ce projet de loi Santé.

En savoir plus

Voir la vidéo


Accidents de la vie courante

J'apprends à nager : plan interministériel " Aisance aquatique "

Chaque enfant qui entre en classe de 6e doit savoir lire, compter, écrire... et nager !

Le dispositif national « J'apprends à Nager » s'inscrit dans le cadre du plan interministériel « Aisance aquatique ». Il permet aux enfants de découvrir le milieu aquatique et d’y évoluer en toute sécurité. Il s’adresse principalement aux enfants des quartiers prioritaires et des zones rurales.

Ce dispositif vise plusieurs objectifs :

  • appréhender le milieu aquatique dès 4 ans ;
  • savoir nager à l’entrée en 6e ;
  • pratiquer des activités aquatiques et nautiques en toute sécurité ;
  • prévenir les noyades.

Ministère des sports, 2019-04-09

Acccédez au site

Agenda

Une journée de formation à l'entretien motivationnel le 24 avril au CRES

Le CRES propose aux partenaires de la SEV 2019 une journée de formation/sensibilisation à l'entretien motivationnel autour de la vaccination, de 9h00 à 17h00 dans ses locaux. La journée sera animée par le formateur Pierre Sonnier. Des places sont encore disponibles (15 inscriptions maximum, pas de frais d’inscription).

S'inscrire

Le programme de la journée


Semaine européenne de la vaccination du 24 au 30 avril 2019

La Semaine européenne de la vaccination se déroule du 24 au 30 avril 2019, en France comme dans près de 200 pays dans le monde.

Il s'agit d'un moment privilégié chaque année pour rappeler les enjeux de la vaccination au grand public et aux professionnels de santé.

Les maladies les plus contagieuses et qui sont à prévention vaccinale touchent les enfants très tôt dans la vie. Les jeunes enfants sont donc une cible prioritaire . Si la couverture vaccinale des nourrissons augmente et se rapproche des objectifs de santé publique, il n'en est pas de même pour l'enfant plus grand et surtout l'adolescent. Certains niveaux de couvertures vaccinales restent insuffisants, entrainant la recrudescence de maladies évitables comme la rougeole, qui continue de circuler et de causer des décès en France.

Depuis l'extension des obligations vaccinales chez les moins de deux ans le 1er janvier 2018, la réforme commence à porter ses fruits comme le révèlent les données du Bulletin de santé publique national (voir ci-après), mais la promotion de la vaccination à tous les âges de la vie doit continuer.

Pour la première fois en France, les pouvoirs publics lancent à l'occasion de la SEV une vaste campagne de promotion de la vaccination .

De plus, dans chaque région, un village info vaccination sera installé pour informer les habitants sur les vaccinations à travers des animations, des ateliers ludiques, des stands d'information et de la vaccination sur place.

A noter également l'évolution du site national sur la vaccination vaccination-info-service qui propose désormais un espace pour les professionnels de santé, et notamment une rubrique sur les controverses.

Voir le dossier de presse national


Les rencontres de périnatalité de Grasse 2019

26 avril 2019

Grasse

Organisées par le Réseau Périnatmed - PACA, Corse, Monaco

Voir le programme


Rencontres Santé publique France

4 au 6 juin 2019

Paris

Les prochaines rencontres de Santé publique France auront lieu au Centre universitaire des Saints-Pères à Paris les 4, 5 et 6 juin 2019.

Consultez le site des Rencontres Santé publique France

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité