Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 48 - 29 mai 2019

Soixante-douzieme Assemblée mondiale de la Santé

L'Assemblée mondiale de la Santé se réunit à Genève (Suisse) depuis le 20 mai afin d'arrêter la politique générale de l'OMS. Elle a déjà pris plusieurs résolutions concernant des sujets aussi variés que la couverture sanitaire universelle (CSU), la résistance aux antimicrobiens, la santé, l'environnement et les changements climatiques, les maladies non transmissibles, le cadre de préparation en cas de grippe pandémique, l'instauration d'une journée mondiale de la maladie de Chagas le 14 avril, l'adoption de la CIM-11 ou Classification internationale des maladies, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2022, la sécurité des patients, les soins d’urgence et de traumatologie, l'eau, l'assainissement et l'hygiène.

Elle a également désigné 2020 comme année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier.

Voir la page dédiée

Voir les communiqués de presse


Pour que le mal de dos s'arrête, mieux vaut ne pas s'arrêter

Seuls 37 % des Français sont convaincus qu’en cas de mal de dos, il faut continuer à la fois ses activités quotidiennes et professionnelles. C'est pourquoi l'Assurance maladie, dans la continuité du programme de sensibilisation : « Mal de dos ? Le bon traitement, c'est le mouvement » lancé en 2017 et élaboré en partenariat étroit avec les sociétés savantes et les collèges professionnels, repart en campagne.

Consultez la campagne


Vaccination : un e-learning pour les professionnels de santé

La formation en ligne (ou e-learning) s'adresse aux médecins généralistes, infirmiers, pharmaciens et sages-femmes de la région.

Elle permet de mettre à jour ses connaissances sur la vaccination en 5 heures dans un objectif de pratique opérationnelle et de réponse aux patients.

Animé par des experts de la vaccination, le-learning comprend 4 séances composées de 21 courtes séquences vidéo à suivre à la carte et de quiz d'évaluation :

  • La vaccination en général (30')
  • La vaccination en pratique (30')
  • La politique vaccinale en France (30')
  • Les vaccins (3h30')

La formation est gratuite, il suffit de s'inscrire pour accéder aux cours.

Elle a été conçue par l'ORS PACA, le CRES et l'ARS, ainsi que leurs partenaires, à l'origine dans le cadre du projet Formevac de l'ORS PACA, puis actualisée à plusieurs reprises.

http://www.formationvaccinationpaca.fr/

lisbeth.fleur@cres-paca.org


Appel à manifestation d'intérêt : expérimentation nationale de centres de santé sexuelle communautaire (CSSC)

Mesure phare du Plan Priorité Prévention, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) est publié pour innover en matière de santé sexuelle afin de relever le défi de diminuer significativement l’incidence du VIH dans les territoires les plus concernés par l’épidémie.

Sur l’exemple du centre de San Francisco et de la clinique « 56 Dean Street » à Londres, il s’agit de déployer 4 ou 5 centres de santé sexuelle ouverts à tout public et apportant une réponse globale aux besoins de santé et une offre de « test and treat », avec une approche communautaire spécifique vers les populations clés (Hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH), trans, personnes en situation de prostitution…).

Cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) doit permettre de sélectionner, prioritairement dans les régions Île de France (IDF), Auvergne Rhône Alpes (ARA), Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) et Occitanie, des candidats porteurs de projets organisationnels innovants répondant à ces objectifs et sur la base desquels un nouveau mode de financement pourra être expérimenté.

L’échéance de dépôt des candidatures est fixée au 18 juin 2019 .

Consultez l'AMI

Consultez l'annonce sur le site de l'ARS

Santé mentale

Maladies psychiques : accès aux soins et vie sociale - Appel à projets de la Fondation de France

La Fondation de France souhaite permettre la création, ou l’essaimage, d’initiatives innovantes contribuant à l’amélioration de la situation des personnes souffrant de maladies psychiques et à leur insertion dans la cité, en favorisant la collaboration entre les divers acteurs de l’accompagnement.

Date limite de transmission des dossiers : 19 juin 2019

En savoir plus

Nutrition

Rapports - SFSP - CAPLA-Santé - Cadre d'analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

A l'heure où le Comité interministériel pour la santé vient de définir l'activité physique pour la santé comme priorité pour 2019 et où une Stratégie nationale sport santé vient de paraître, le Cadre d'analyse des politiques locales Activité Physique - Santé (CAPLA-Santé) est proposé à toutes les collectivité territoriales et leurs partenaires. La CAPLA-Santé a pour objectifs de : Faciliter l’identification des politiques AP-Santé au niveau infranational (local, départemental, régional) ; Etre un outil d’aide à la décision et un support de plaidoyer dans l’élaboration et la mise en oeuvre de politiques AP-Santé ; Instaurer ou conforter une dynamique d’action collective en élargissant le dialogue sur la question de l’AP-Santé ; Servir de catalyseur pour améliorer les collaborations dans l’élaboration et la mise en oeuvre de politiques locales ; Questionner les différents niveaux infranationaux (local, départemental, régional) pour que les acteurs locaux puissent identifier les politiques importantes et acteurs clés du territoire.

SFSP, 2019-05

Accéder aux documents


Adopter un mode de vie sain aide à réduire le risque de démence

D'après les nouvelles lignes directrices publiées par l'OMS, il est possible de réduire le risque de survenue de la démence en pratiquant une activité physique régulière, en ne fumant pas, en évitant l'usage nocif de l'alcool, en contrôlant son poids, en privilégiant une alimentation saine et en s'efforçant de conserver une bonne tension artérielle ainsi que des taux de cholestérol et de glycémie peu élevés.

OMS, 2019-05-14

En savoir plus

Dépistage des cancers

Appel à projets RISP 2019. Recherche interventionnelle en santé des populations : agir à tous les temps du cancer

L'Institut national du cancer (INCa) lance la 9ème édition de son appel à projets sur la recherche interventionnelle en santé des populations. La date de remise des candidatures est fixée au 4 septembre 2019 .

Cet appel à projets contient un axe général et trois dimensions transversales à intégrer aux plans de recherche :

  • Dans l’axe général seront privilégiés les projets de recherche interventionnelle en lien avec les différents « temps » de la lutte contre le cancer : la prévention (primaire et secondaire), le parcours de soins et la prévention tertiaire, l’après-cancer, ainsi que la recherche en méthodologie,
  • La première dimension transversale de cet appel à projets repose sur l’intégration de la question de la réduction des inégalités de santé dans les plans de recherche sur les interventions en santé des populations. La seconde dimension transversale concerne la justification et l’évaluation de l’efficience des interventions proposées dans les projets de recherche. La troisième dimension transversale porte sur l’exploitation et la valorisation des résultats des projets, à travers le concept de mobilisation des connaissances.

En ce qui concerne les modalités de soutien, deux types de propositions de recherche sont attendus : soit un projet de recherche complet (36 ou 48 mois) ou bien un projet de recherche « d’amorçage » (12 mois ou 18 mois) visant à présenter une problématique innovante et pertinente vis-à-vis des objectifs du plan cancer 2014-2019 qui pourrait être soumis en projet complet lors de l’édition suivante de cet AAP.

Consultez l'appel à projets


Dépistage du cancer colorectal : reprise de l'envoi des tests dès le 21 juin

La Caisse nationale d’Assurance maladie prend une mesure d’urgence pour assurer la continuité du dispositif de dépistage du cancer colorectal. A cette fin, elle vient de conclure un marché transitoire de fourniture de kits de dépistage immunologique et de gestion de la solution d’analyse. Le dispositif de commande en ligne sera réactivé dès la fin mai. La reprise de la livraison des kits aux professionnels de santé et aux centres régionaux de coordination et de dépistage des cancers aura lieu dès le 21 juin.

Consultez le site de l'INCa

Consultez le communiqué de presse de l'Assurance maladie - 10 mai 2019

Santé et précarité

Vers plus d'égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations dans le domaine de la santé

Migrations Santé Alsace publie un guide de prévention et de lutte contre les discriminations dans le domaine de la santé à l’usage des professionnels-les de la santé, du social et des bénévoles associatifs. Il a pour objectif de sensibiliser aux discriminations vécues par les usagers-ères dans le domaine de la santé, en apportant des éléments d'analyse et en outillant les professionnels-les pour prévenir et lutter contre les discriminations dans leurs pratiques au quotidien (recours juridique, actions inspirantes). Ce guide a bénéficié de l’appui méthodologique de l’Observatoire Régional de la Ville et du soutien financier de l’Espace régional d'éthique du Grand-Est et du Commissariat général à l’égalité des territoires.

Migrations Santé Alsace, 2019-05, 68 p.

Consultez le document


Synthèse descriptive des données du Baromètre du Renoncement aux Soins (BRS)

L'ODENORE, Observatoire DEs NOn-REcours aux droits et services, publie la synthèse descriptive des données du 4ème Baromètre du Renoncement aux Soins (BRS4) La démarche du Baromètre du renoncement aux soins (BRS) est née en 2014 dans le Gard, dans le cadre d’une collaboration entre la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et l’ODENORE. Elle s’est ensuite déployée à l’ensemble de la France Métropolitaine via la dynamique de généralisation des PFIDASS ou Plate-forme d'intervention départementale pour l'accès aux soins et à la santé. Au fil des années, environ 160 000 questionnaires ont été recueillis et plus de 400 entretiens qualitatifs ont été réalisés auprès de personnes en renoncement aux soins. Ce document synthétise les principaux résultats des analyses quantitatives descriptives du BRS4. Il s’inscrit dans l’esprit de la démarche BRS, à savoir une volonté d’observer le renoncement/report de soins tel qu’il « se donne à voir » dans les organismes/structures partenaires du baromètre, durant les périodes d’enquête.

Héléna Revil, N. Daabek, S. Bailly, ODENORE, 2019-02, 41 p. (en ligne en mai 2019)

Consultez le rapport

Agenda

Séminaire : retour d'expérience du service sanitaire

4 juin 2019

Marseille

L’Agence régionale de santé et les Rectorats des académies de Marseille et Nice organisent une demi-journée de rencontre et d’échanges sur le service sanitaire dédiée aux retours d’expérience et aux projections vers l’avenir.

Consultez le programme


Projets territoriaux de santé mentale : les droits et la participation des usagers en santé mentale, des liens nécessaires

20 juin 2019

Marseille

Cette journée s’adresse aux usagers en santé mentale, aux professionnels et animateurs départementaux des Projets Territoriaux de Santé Mentale.

Voir le programme


Global Vaccination Summit

12 septembre 2019

Bruxelles

La Commission européenne organise, en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un sommet mondial sur la vaccination le 12 septembre 2019 à Bruxelles.

L'événement s'articulera autour des trois tables rondes suivantes :

• Table ronde 1 : Vaccins et confiance

• Table ronde 2 : Stimuler la recherche, le développement et l'innovation en matière de vaccins

• Table ronde 3 : Galvaniser la réponse vaccinale mondiale - ne laisser personne de côté et éliminer les infections évitables par la vaccination.

Une déclaration de sommet faisant référence aux principes, actions et objectifs clés en matière de vaccination sera adoptée à la fin de la manifestation.

Consultez le programme


"Même pas peur ! Enjeux et limites de la mobilisation des émotions dans les stratégies de promotion de la santé"

18 juin 2019

Lyon

Qu’est-ce qu’une stratégie préventive basée sur les émotions ? Mobiliser la peur a-t-il un effet sur les comportements ? Quels effets ? Comment ces effets sont-ils produits ? Quels enjeux éthiques sont associés à ces messages ? Plus largement, on pourra s’interroger sur la place des émotions dans la réception des messages de prévention et promotion de la santé.

Les interventions de Tanguy Leroy et Arnaud Simeone, chercheurs en laboratoire de pyschologie sociale, seront suivies de temps d'échanges et de débats.

Inscription en ligne obligatoire, dans la limite des places disponibles, avant le 11 juin 2019 .

Cette matinée est proposée dans le cadre du dispositif EMERGENCE.

Consultez le programme et inscrivez-vous


CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité