Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 16 - 8 avril 2020

Covid-19 : la veille du CRES

Dans le contexte sanitaire actuel, le Comité régional d'éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d'Azur consacre désormais la une de son site web et ses veilles documentaires au Covid-19. Cette newsletter "spécial coronavirus" vous sera envoyée quotidiennement tout au long de l'épidémie.

S'abonner

Retrouver tous les numéros


L'enquête Flash sur le fonctionnement des établissements et services de l'aide sociale à l'enfance pendant la période de confinement liée au Covid 19

Cette enquête (en cours) dresse un état des lieux des besoins et des difficultés des établissements et des services de l’aide sociale à l’enfance, dans le contexte actuel de crise sanitaire liée au Covid-19.

DREES, 2020-04-06

En savoir plus


Lancement d'une cohorte multicentrique cancers et Covid-19 sur l'ensemble du territoire national

Six groupes réunis pour un partage de connaissances médicales et scientifiques sur l’association Cancers-Covid-19, sur des localisations de cancers spécifiques : tumeurs gynécologiques, tumeurs digestives, cancers digestifs et ORL, tumeurs tête et cou, tumeurs thoraciques, tumeurs cérébrales. Un outil déployé en quelques semaines dans plus de 700 centres de santé grâce au large maillage territorial des groupes.

Oncopaca, 2020-04-06

En savoir plus


Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille face au Covid-19

Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) est en première ligne et totalement mobilisé pour la lutte contre la pandémie de Covid-19 et développe ses capacités pour continuer d’y faire face après que le pic de la pandémie aura été atteint. Le BMPM est doté d’un laboratoire très performant pour la recherche des pathogènes biologiques dans l’environnement, du personnel capable d’agir sous menace biologique et d’un pôle médical spécialisé dans la lutte bactériologique et chimique (NRBC).

Bataillon des Marins pompiers, 2020-04-05

En savoir plus


La DREES réalise une enquête flash auprès des médecins généralistes pour connaître leurs opinions et pratiques pendant la crise du covid-19

Le quatrième Panel des médecins généralistes s’adapte à l’épidémie de Covid-19 que nous traversons et qui a des impacts forts sur la pratique quotidienne des professionnels de santé.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-04-07

Participer à l'enquête

Les communiqués officiels

Le syndicat national des dermatologues alerte sur les manifestations cutanées du Covid-19

Un groupe de plus de 400 dermatologues (libéraux et hospitalo-universitaires), organisé par le syndicat national des dermatologues-vénéréologues, a mis en évidence des lésions cutanées, associées ou non à des signes de Covid. Il s’agit d’acrosyndromes (aspect de pseudo-engelures des extrémités), apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses, et des lésions d’urticaire passagère. Le groupe alerte la population et le corps médical afin de dépister le plus vite possible ces patients potentiellement contagieux (sans forcément de signes respiratoires).

SNDV, 2020-04-06

Voir le communiqué


Position du Conseil national de l'Ordre des médecins sur les décisions médicales dans un contexte de crise sanitaire et d'exception

L’état d’urgence sanitaire actuel en France a des conséquences majeures sur le système de santé, notamment sur l’offre de soins et la prise en charge des patients.

Les problèmes posés aux médecins s’avèrent de plus en plus difficiles à gérer. Il en résulte pour les médecins des conditions d’exercice en rupture avec le mode normal de prise en charge des patients, qui peuvent les placer devant des interrogations déontologiques majeures et des cas de conscience face auxquels ils se trouvent désemparés.

L’Ordre des médecins, bien décidé à ne pas les laisser seuls devant les choix qu’ils ont à faire, publie avec l'Académie nationale de médecine leur position et rappelle l'importance :

  • Des décisions médicales qui doivent rester guidées par l’intérêt du patient
  • Les principes éthiques et déontologiques qui entourent toute décision médicale
  • L’accompagnement des patients

Académie de médecine, 2020-04-07

En savoir plus


L'OMS et ses partenaires appellent à investir de toute urgence dans le personnel infirmier

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé, le 7 avril 2020, qui a pour thème le soutien aux sages-femmes et au personnel infirmier, l'OMS publie un rapport intitulé "la situation du personnel infirmier dans le monde".

Ce dernier examine en profondeur le corps de métier le plus largement représenté parmi les personnels de santé. Il met en avant d’importantes lacunes et identifie les domaines prioritaires d’investissement, à savoir la formation du personnel infirmier, l’emploi et le leadership en vue de renforcer ses capacités à l’échelle mondiale et ainsi d’améliorer la santé pour tous.

« Le personnel infirmier constitue la cheville ouvrière de tout système de santé. À l’heure qu’il est, un grand nombre d’infirmiers et d’infirmières se retrouvent en première ligne du combat contre la Covid-19 », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS

OMS, 2020-04-07

Voir le communiqué

La journée mondiale de la santé


Les dernières recommandations de la Commission Européenne

La Commission européenne publie régulièrement des recommandations dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Le 3 avril dernier, ces dernières concernaient la résistance des systèmes de santé, le port des masques en population générale, les stratégies de sortie de confinement, les solutions digitales de tracing...

Commission européenne, Health Security Committee, 2020-04-03

Voir le document


Point de situation coronavirus 6 avril 2020

Le ministère des Solidarités et de la Santé tient un point presse quotidien pour informer sur l’évolution de la situation en France.

Le ministre a notamment évoqué le 6 avril la continuité des soins qui reste essentielle et des dépistages massifs dans les EHPAD.

Ministère de la santé,2020-04-06

Voir la vidéo

Les derniers chiffres de l'épidémie

Coronavirus en Provence-Alpes-Côte d'Azur : point de situation du 7 avril 2020

Depuis le vendredi 28 février 2020, 8 944 personnes ont été testées positives au coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • 1 764 personnes positives au Covid-19 sont hospitalisées
  • 434 personnes sont en réanimation
  • 251 personnes testées positives au Covid-19 sont décédées.

ARS PACA, Préfecture de région, 2020-04-07

Voir le communiqué de presse


Les chiffres clés au 7 avril 2020, France, Europe et monde (Source ECDC)

  • Cas dans le monde : 1 316 988 cas confirmés depuis le 31/12/20 dont 608 500 en Europe
  • Décès dans le monde : 74 066 décès depuis le 31/12/20 dont 51 059 en Europe

Les chiffres clés en France

  •  78 167 cas confirmés (+ 3 777 en 24h)
  •  57 021 personnes hospitalisées dont 30 027 en cours
  •  19 337 retours à domicile après hospitalisation (+ 2 161 en 24h)
  •  10 328 décès dont 7 091 hospitaliers (+607 en 24h à l'hôpital)
  •  7 131 personnes actuellement hospitalisées en réanimation (+518 en 24h)
  •  30 902 cas en ESMS (Etablissements médicaux sociaux) dont 4 047 décès

Santé publique France, 2020-04-07

En savoir plus


Coronavirus : pourquoi l'Insee ne comptabilise-t-il pas les décès dans les Bouches-du-Rhône ?

Depuis le début de l'épidémie, l'Insee a pris la décision de publier de façon exceptionnelle et de manière hebdomadaire le nombre de décès par départements, sauf pour les Bouches-du-Rhône.  Ceci, car le 14 mars, les sites de la mairie de Marseille, de la métropole et de la commune de Martigues ont été la cible d'une cyberattaque d'envergure. Cette attaque informatique a eu pour conséquence de paralyser les services de la ville en ligne. La tenue des registres de l'état civil s'est brutalement arrêtée. Par conséquent, la mortalité (mais aussi la natalité) est bien suivie quotidiennement mais manuellement. Elle n'est plus transmise aux partenaires de la mairie de Marseille, comme la préfecture ou l'Insee. C'est pourquoi l'Insee a décidé de ne pas communiquer les chiffres des Bouches-du-Rhône, puisque la cité phocéenne représente environ la moitié des cas des décès du département. Les publier reviendrait à présenter une version tronquée de la réalité.

France Info, 2020-04-07

En savoir plus

Les publications

Coronavirus SARS-CoV-2 : nettoyage spécifique ou désinfection de l'espace public

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Covid-19, des pays ou des villes procèdent à un nettoyage avec utilisation de produit désinfectant dans l’espace public.

Pour répondre à la question sur l’opportunité de telles mesures, le HCSP a étudié les expériences internationales et la littérature scientifique et réalisé une analyse relative au risque de contamination de la population par les espaces publics (voirie et mobilier urbain) ainsi qu’au risque lié à l’utilisation de produits détergents et désinfectants sur l’écosystème et l’environnement urbain.

Le HCSP rappelle la nécessité de l’application des mesures barrières, notamment la distanciation physique et l’hygiène des mains en cas de contacts avec les surfaces du mobilier urbain, pour la prévention de la transmission croisée du SARS-CoV-2 dans les espaces publics.

Tout en notant son impact psychologique sur la population, il recommande de ne pas mettre en oeuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie, du fait de l’absence d’argument scientifique de l’efficacité d’une telle mesure sur la prévention de la transmission du SARS-CoV-2.

Il préconise aussi de continuer d’assurer le nettoyage habituel des voiries et d’assurer le nettoyage et la désinfection à une fréquence plus régulière du mobilier urbain, avec les équipements de protection habituels des professionnels. Enfin, il recommande de ne surtout pas employer d’appareils pouvant souffler des poussières des sols de type souffleurs de feuilles.

HCSP, 2020-04-07, 12 p.

Lire l'avis


Maintenir une activité physique et limiter la sédentarité : l'Anses adapte ses repères au confinement

Réduction des déplacements, baisse de l'activité physique et augmentation des temps de sédentarité, déséquilibres énergétiques et alimentaires : le confinement préconisé pour combattre l'épidémie de Covid-19 peut être source de risques spécifiques pour notre santé. L’Anses s’est autosaisie afin d’émettre des recommandations pour atténuer les effets de cette situation particulière sur l’appareil locomoteur, cardiovasculaire et sur le métabolisme.

Avis relatif à l’évaluation des risques liés à la réduction du niveau d’activité physique et à l’augmentation du niveau de sédentarité en situation de confinement, ANSES, 2020-04-01, 22 p.

Consultez le site


Mesures concernant les mineurs non accompagnés

Cette fiche est destinée à répondre aux interrogations des professionnels qui assurent la mise à l’abri et l’évaluation sociale des personnes se présentant comme mineurs non accompagnés (MNA) ainsi qu’à ceux les prenant en charge.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-04-03, 10 p.

Consultez la fiche


Advice on the use of masks in the community, during home care and in healthcare settings in the context of the novel coronavirus (Covid-19) outbreak

Ce document fournit des conseils sur l'utilisation des masques, pendant les soins à domicile et dans les établissements de santé. Cette version mise à jour comprend une section sur les conseils aux décideurs sur l'utilisation des masques pour les personnes en bonne santé.

OMS, 2020-04-06,5 p.

Consultez l'avis

Les outils

Extension Covid-19 du dispositif d'aide StopBlues

L’équipe de recherche ECEVE (Epidémiologie clinique et évaluation économique appliquées aux populations vulnérables) (Inserm/Université de Paris) de Paris lance une extension Covid-19 de son dispositif d'aide StopBlues. Afin de se protéger des conséquences de cette situation exceptionnelle sur la santé mentale, l’extension Covid-19 de StopBlues offre des solutions concrètes et accessibles à toutes et tous : sites web, applications, guides, lignes d’écoute, pour organiser son quotidien, faire face à l’anxiété et à l’ennui, repérer des sources d’information fiables, trouver de l’aide et du soutien.

StopBlues, 2020-04

Consulter le site


Prise en charge en ville des patients symptomatiques-délivrance des avis d'arrêt de travail

Des fiches actualisées relatives à la « prise en charge en ville par les médecins de ville des patients symptomatiques en phase épidémique de covid-19 » sont parues, ainsi qu'une fiche spécifique sur les modalités de « délivrance des avis d’arrêt de travail et le versement des indemnités journalières dans le cadre du covid-19 ».

DGS, 2020-04-07

En savoir plus

Prise en charge en ville des patients symptomatiques

Délivrance des avis d'arrêt de travail et versement des indemnités journalières

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité