Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 60 - 24 novembre 2020

Le point sur la vaccination contre la Covid-19

Projet de recommandations intermédiaires sur les modalités de mise en oeuvre de la vaccination contre la Covid-19

La HAS souhaite recueillir les avis des principaux acteurs de la vaccination sur son projet de recommandations. La consultation publique se déroule du 9 au 30 novembre 2020.

En savoir plus

Quelle stratégie vaccinale face à l'épidémie de Covid-19 ?

Plusieurs candidats vaccins s’approchent du stade où leur utilisation pourrait être autorisée par les autorités sanitaires.
La France doit donc se préparer dès maintenant à mettre en place une campagne qui permettra à sa population d’être protégée contre le virus et d’éviter sa dissémination. L'Office parlementaire scientifique s'annonce prêt à élaborer des recommandations.

En savoir plus

Evaluation des vaccins covid-19 : des questions à se poser

En novembre 2020, les communiqués se multiplient pour annoncer des vaccins contre la Covid-19. Au-delà des annonces, quelles sont les questions à se poser sur ces essais cliniques ? Les réponses seront utiles pour cerner l'intérêt de ces vaccins, pour déterminer une stratégie de vaccination, en tenant compte de l'intérêt des personnes vaccinées et de celui de la collectivité.

Lire l'article de Prescrire, 2020-11-20


EHPAD : renforcement des consignes

En raison de la dégradation de la situation épidémique dans de nombreux établissements, les mesures de protection sont renforcées dans tous les établissements accueillant des personnes âgées afin de protéger les résidents sans les isoler. Le présent document actualise les recommandations en vigueur s’agissant de l’organisation des visites et des mesures de protection au sein des EHPAD, des autres établissements médico-sociaux hébergeant des personnes âgées (résidences autonomie...) et des unités de soins de longue durée (USLD).

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-11-20

Accédez au document


Emmanuelle Wargon signe un accord pour la mobilisation d'hôtels pour l'hébergement des personnes sans-abri en période de crise sanitaire

La ministre déléguée au Logement se félicite de l'accord national conclu ce jour avec l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie (UMIH) : il permet la mise à l'abri dans des hôtels de personnes sans domicile grâce à l'achat de nuitées auprès des établissements par les services d'Etat ou structures associatives habilitées. Succédant à celui signé le 23 mars lors du premier confinement, cette nouvelle version comporte un certain nombre d'améliorations : les tarifs proposés, plafonnés, incluent systématiquement les prestations hôtelières (linge, entretien des chambres et des parties communes), sont homogènes sur tout le territoire, et l'aménagement des établissements est facilité pour les professionnels qui accompagnent les personnes hébergées.

Ministère de la Transition écologique, 20 novembre 2020

Lire le communiqué

Les communiqués officiels

VIH et infections sexuellement transmissibles : ne retardons pas les dépistages !

Depuis le premier confinement, le recours au dépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) a considérablement diminué avec une baisse massive du nombre de tests réalisés en laboratoires durant les 6 premiers mois de l’épidémie de Covid-19. A l’échelle nationale, cette baisse représente 650 000 tests de moins qu’attendu sur la même période. L’ARS Paca et les Corevih invitent la population à ne pas retarder leur dépistage des IST et des hépatites virales.

Agence régionale de santé PACA, 24 novembre 2020

Lire le communiqué


Marseille : la CUMP mobilisée pour aider les marseillais à traverser la crise

Depuis le mois de mars, la Cellule d'Urgence Médico-Psychologique est mobilisée afin d’offrir aux soignants, aux patients hospitalisés et à leur famille un soutien psychologique. La seconde vague de Covid-19 a particulièrement touché la cité phocéenne. Ses habitants et ses soignants se sont retrouvés face à un rebond conséquent de contaminations et d’hospitalisations. Devant cette situation et dans un contexte de pandémie mondiale particulièrement angoissant, la CUMP renforce ses dispositifs.

AP-HM, 2020-11-23

Pour en savoir plus


Covid-19 : hausse significative de l'insécurité alimentaire en France, selon une étude de 3 associations

Selon une enquête réalisée par Action contre la faim, ADSF Agir pour la santé des femmes et la Fondation de l’Armée du Salut sur un site de distribution alimentaire à Paris, 50% des bénéficiaires interrogés n’avaient pas recours à l’aide alimentaire avant la crise de la Covid-19. Alors que ce chiffre confirme un ressenti de terrain et des données de fréquentation en explosion chez tous les acteurs de l’aide alimentaire, les trois associations tirent la sonnette d’alarme : la crise sanitaire de la Covid-19 est une bombe à retardement sociale.

Armée du Salut, 24 novembre 2020

Lire le communiqué


COVID-19 et cancer : une mobilisation et une adaptation continue de la filière oncologie pour éviter les pertes de chance

Face à la situation de pandémie liée au virus Sars-CoV2, une adaptation du traitement ou une reprogrammation d’une chirurgie a été nécessaire afin de limiter l’exposition au risque épidémique. L’oncologie figure parmi les filières de soins prioritaires. Toutefois, les professionnels de santé ont dû mettre en place de nouvelles organisations afin notamment de pallier la fermeture de blocs opératoires lors du 1er confinement puis des disponibilités plus restreintes liées au confinement actuel. Cette réorganisation était indispensable pour assurer la continuité des soins des patients et éviter les pertes de chance.

Institut national du cancer, 23 novembre 2020

Lire le communiqué


La colère gronde dans les rangs des étudiants en soins infirmiers et dans les instituts de formation

Trois associations d'étudiants en soins infirmiers (CEFIEC, FNESI, ANdEP) alertent les pouvoirs publics sur de probables mobilisations et demandent au ministère de la santé un cadrage national afin de garantir la formation des étudiants et éviter des débordements des ARS.

CEFIEC, FNESI, ANdEP, 20 novembre 2020

Lire le communiqué


Impact de la Covid 19 sur la santé psychique

Plusieurs enquêtes rapportent des effets négatifs mesurables de la pandémie Covid-19 sur la santé psychique des personnes, aussi bien en population générale qu’en pratique clinique. Face à cette situation, l'Académie de médecine émet une série de recommandations.

Académie nationale de médecine, 20 novembre 2020

Lire le communiqué

Voir aussi l'actualisation de la réponse rapide de la HAS sur la prise en charge ambulatoire des troubles psychiques

Les derniers chiffres de l'épidémie

Les chiffres clés en France au 23 novembre 2020

  • 2 144 660 cas confirmés COVID-19, soit 4 452 de plus par rapport au bilan publié hier, incluant : 
    • 3 600 cas confirmés par RT-PCR (source : données issues de la base SI-DEP)
    • 852 cas confirmés par test antigénique (source : données issues de la base ContactCovid de l’Assurance Maladie - Calculs Santé publique France)
  • 49 232 décès* dont 33 945 à l’hôpital (+501 en 24h à l’hôpital) (source : données remontées par les centres hospitaliers participants à SI-VIC et signalements liés au COVID-19 dans les ESMS)
  • 13,3% de taux de positivité** des tests
  • 12 898 nouvelles hospitalisations sur les 7 derniers jours dont1 946 en réanimation (source : données remontées par les centres hospitaliers participants à SI-VIC)
  • 4 039 clusters en cours d'investigation au 16/11/20 dont 1 539 en Ehpad (source : données hebdomadaires issues des remontées des Cellules régionales de Santé publique France et des Agences régionales de santé)
  • 100 départements en situation de vulnérabilité élevée (source : données issues des remontées des Cellules régionales de Santé publique France et des Agences régionales de santé)

*Nombre de décès mis à jour quotidiennement pour les décès survenant à l’hôpital et chaque mardi et vendredi pour les décès survenant au sein des Etablissements sociaux et médico-sociaux. L’augmentation qui en résulte ces jours-là n’est donc pas à interpréter comme une augmentation pour les dernières 24 heures. L’évolution peut aussi être liée à une actualisation des données de la ou des semaine(s) précédente(s) ** Nombre de personnes testées positives en RT-PCR SARS-CoV-2 divisé par le nombre de personnes testées, sur les 7 derniers jours consolidés.

Santé publique France, 2020-11-23 Chiffres arrêtés à 14h (mis en ligne en fin de journée)

COVID-19 : point épidémiologique hebdomadaire du 19 novembre 2020


Le point de situation le 23 novembre 2020 en Provence-Alpes-Côte d'Azur

  • 1 464 personnes sont hospitalisées (-30) ;
  • 448 personnes sont en réanimation (-29) ;
  • 2 573 personnes sont décédées à l'hôpital depuis le début de la crise (+106)

ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2020-11-23

Télécharger le point de situation complet


Mise à jour de projections du Covid-19 dans l'Union européenne, l'espace économique européen et au Royaume-Uni

En mai 2020, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a produit un ensemble de projections à court terme du nombre attendu de cas de Covid-19, de décès et de patients hospitalisés (répartis en services hospitaliers généraux et en unités de soins intensifs). Des mises à jour de ces projections ont été publiées en septembre 2020. Dans ce rapport, ECDC présente des projections à plus long terme pour chaque pays, jusqu'au 25 décembre 2020.

Updated projections of Covid-19 in the EU/EEA and the UK, ECDC, 2020-11-23, 53 p.

Pour en savoir plus

Les publications

Mesures de prévention de la transmission du SARS-coV2 pour la prise en charge des patients en milieu de soins

Ce document de la collection "réponses rapides" de la Haute autorité de santé (HAS) synthétise les principales mesures pour prévenir la transmission du SARS-CoV2 à appliquer par les professionnels de santé lors de la prise en charge des patients hors établissements de santé et médico-sociaux. Il est à adapter au contexte et notamment aux consignes sanitaires nationales, régionales ou locales.

HAS, 2020-11-24, 10 p.

Pour en savoir plus

Voir aussi les autres mises à jour du 24 novembre 2020 des réponses rapides


Covid-19 : pour éviter d'autres confinements, les personnes contagieuses doivent s'isoler plus rapidement

Le délai écoulé entre le contact d’une personne avec le coronavirus SARS-CoV-2 et son isolement est un indicateur central de l’efficacité des mesures mises en place dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Si nous ne parvenons pas à faire tendre ce nombre de jours vers zéro, la France risque d’être condamnée à la répétition de mesures concernant la société tout entière, telles que le confinement généralisé, tant que des traitements antiviraux ou un vaccin efficace ne seront pas disponibles. Cet article propose quelques pistes pour parvenir à relever le défi de l’isolement précoce.

Alfred Spira, The Conversation, 2020-11-22

Pour accéder à l'article


Cas asymptomatiques et diffusion de la pandémie

Les personnes asymptomatiques peuvent transmettre le SARS-CoV-2 mais il est difficile d'estimer leur part dans la diffusion de la pandémie. Cet article revient sur ce questionnement.

NOGRADY Bianca, What the data say about asymptomatic COVID infections, Nature, vol. 587, 2020-11-26, pp. 534-535 doi: https://doi.org/10.1038/d41586-020-03141-3

Pour en savoir plus


Rôle possible de l'exposition aux perturbateurs endocriniens dans la sévérité de la Covid-19

Une nouvelle étude suggère que l’exposition à des produits chimiques qui dérèglent le système endocrinien (les perturbateurs endocriniens ou PE) pourrait interférer avec différents signaux biologiques du corps humain jouant un rôle important dans la sévérité de la Covid-19.

Qier Wu, Xavier Coumoul, Philippe Grandjean, Robert Barouki, Karine Audouze, Endocrine disrupting chemicals and COVID-19 relationships: A computational systems biology approach,  Environment International, 2020-11-20, 106232, ISSN 0160-4120, https://doi.org/10.1016/j.envint.2020.106232. (http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160412020321875)

Communiqué de presse Inserm - 19 novembre 2020

L'agenda

Les nouvelles organisations de la santé en PACA

Un webinaire de France assos santé le 30 novembre 2020.

Voir le programme et s'inscrire


Crise sanitaire : quelles adaptations afin de prendre en charge les nouvelles formes de vulnérabilités en santé ?

Conférence régionale Inovaé en webinaire le 11 décembre 2020 de 9h30 à 12h30.

Voir le programme et s'inscrire

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

Consulter notre politique de confidentialité
Cet e-mail a été envoyé à [[EMAIL_TO]], cliquez ici pour vous désinscrire.