Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 41 - 27 mars 2019

Rester en bonne santé tout au long de sa vie #JagispourmaSante

Le Comité interministériel pour la santé (CIS), présidé par le Premier ministre Édouard Philippe, a réuni 12 ministres au collège Le Luzard à Champs sur Marne (77), sur les thématiques de la prévention et la promotion de la santé.

Cette approche interministérielle traduit la volonté du Gouvernement que l’ensemble des ministères puissent contribuer à la prévention en santé et à la promotion, dans tous les territoires et dans tous les milieux de vie, des comportements permettant de rester en bonne santé tout au long de la vie.

Mettant un accent prioritaire sur l’activité physique, l’alimentation et la lutte contre l’obésité, l’édition 2019 du CIS a permis de mettre en lumière de nombreuses actions prises, des résultats marquants et l’annonce de mesures fortes dans les champs que couvre la prévention en santé.

Consultez le dossier de presse - 25 mars 2019


Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté : définition de la contractualisation Etats-départements

Le Président de la République a présenté le 13 septembre 2018 la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté. La mise en oeuvre territoriale de la stratégie s’appuie sur l’organisation de conférences régionales des acteurs et sur une contractualisation entre l’Etat et les départements. Cette Instruction présente les critères de répartition des crédits de la contractualisation, le processus d’élaboration des conventions d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi et de délégation des crédits et les modalités de suivi et d’évaluation des conventions.

INSTRUCTION N° DGCS/SD1/2019/24 du 04 février 2019 relative à la mise en oeuvre territoriale de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté dans son volet « Contractualisation entre l’Etat et les départements d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi »

Consultez le texte


Appel à contributions "Mobilité et vulnérabilités" pour la revue Populations vulnérables

La mobilité des individus est un élément clé de la vie quotidienne car elle permet de réaliser des activités à l’extérieur de son domicile. Les difficultés à se déplacer, pouvant entraîner la sédentarité ou une mobilité réduite, peuvent en effet constituer un frein à la participation et à l’insertion sociale et faire ainsi apparaître des inégalités. Ce numéro de la revue Populations vulnérables propose d’interroger la mobilité, valeur essentielle de notre société, sous l’angle des vulnérabilités.

Les propositions d'articles (1 à 2 pages avec la problématique, la méthodologie et le plan de l'article) sont à envoyer aux deux coordonnateurs pour le 29 mars 2019 à virginie.dejoux@u-bourgogne.fr et jimmy.armoogum@ifsttar.fr

Consultez l'appel à contributions


AFNIC - AAP 2019 - Le numérique au service d'une société plus équitable

Pour la Fondation Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (Afnic), l’accompagnement des publics les plus fragiles demeure une priorité afin que l’utilisation des outils numériques soit choisie et non subie.  Aussi, l’appel à projets 2019 poursuivra son soutien aux projets visant à aider les publics dans leur  démarches  d'accès  aux  droits  et  développant  leur  autonomie dans  l’utilisation  du numérique.
Les axes d'intervention :

  • Le numérique pour accompagner les évolutions de notre société
  • L’accès au numérique pour favoriser l’insertion sociale ou professionnelle des publics isolés  
  • Le numérique, un moyen d’améliorer l’efficacité des actions

Dossier à saisir en ligne avant le 18 avril 2019.

Le site de la Fondation

Le texte de l'appel à projets

La fondation Afnic


Appel à contributions revue Education, santé, sociétés

Le prochain numéro de la revue, à paraître fin 2019 aura pour titre : "Education et prévention en santé : quels liens avec les inégalités sociales, l’équité, la citoyenneté et les solidarités ?"

Ce numéro vise à proposer une réflexion critique sur différentes possibilités d’articuler l’éducation à la santé, la prévention et la promotion de la santé avec les notions d’équité, de citoyenneté et de solidarité, en perspective d’une réduction des inégalités sociales de santé. Tout en s’ouvrant à l’ensemble de la communauté scientifique, ce projet s’inscrit dans le prolongement de réflexions largement mises en débats lors de la 7ème édition du colloque international du réseau UNIRéS à Paris, en octobre 2018.

Date limite de réception des articles : 6 mai 2019.

Téléchargez l'appel à contributions


En 2017, le nombre d'allocataires de minima sociaux se stabilise, après avoir baissé en 2016

Fin 2017, 4,22 millions de personnes sont allocataires d’un minimum social. En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, environ 7 millions de personnes, soit 11 % de la population, sont couvertes par les minima sociaux. En 2017, les dépenses liées au versement des minima sociaux se stabilisent (+0,2 %) et s’élèvent à 26,5 milliards d’euros, soit 1,2 % du produit intérieur brut (PIB).

Mathieu Calvo, Céline Leroy, Etudes et résultats, n° 1108, 2019-03, 6 p.

Consulter l'article


Santé, immigration, avenir : comment les territoires influencent l'opinion des Français

Les opinions des Français sont parfois très marquées par leur appartenance à un territoire. Les données du Baromètre d’opinion de la DREES 2017, qui interroge 3 000 personnes, laissent apparaître certains de ces contrastes. Pour les mettre en évidence, une typologie des communes françaises ad hoc a été élaborée : elle montre qu’en 2017, huit habitants des grands centres urbains sur dix estiment que notre système de sécurité sociale apporte un niveau de protection suffisant, contre deux tiers de ceux des campagnes isolées.

Les opinions relatives à l’accès aux soins ou à l’intégration des étrangers divergent aussi entre les grands centres et les territoires qui en sont les plus éloignés. Les trois quarts des habitants des campagnes isolées estiment que le nombre de médecins spécialistes à proximité de chez eux est insuffisant, contre un tiers dans les grands centres. Six personnes sur dix des campagnes isolées ou des petits centres urbains déclarent qu’il y aurait trop de travailleurs immigrés en France, contre quatre sur dix dans les grands centres.

Les habitants des « banlieues », qu’elles soient plutôt favorisées ou défavorisées, se distinguent par une vision plus optimiste de leur propre situation.

Romain Caron, Etudes et résultats, n° 1106, 2019-02, 6 p.

Consultez l'article

Santé et précarité

Parution du dossier ressources et du recueil d'actions "Précarité et santé-environnement"

Elaboré à partir d’une analyse documentaire et d’une capitalisation d’actions (à partir d’un appel à contributions diffusé courant 2018 auprès des porteurs et partenaires de démarches territoriales de santé), le Dossier ressources de Fabrique territoires santé propose un état des lieux des enjeux et des politiques publiques. La capitalisation d'actions a montré que les territoires peinent à s'emparer de la question des inégalités environnementales de santé et à décloisonner les différentes thématiques relevant de la santé-environnement : le Dossier Inspir'actions présente une vingtaine d'actions locales.

Dossier ressources « Précarité et santé-environnement : lutter contre les inégalités environnementales de santé », Fabrique territoires santé, 2019-02, 85 p.

Dossier Inspir'actions « Précarité et santé-environnement », Fabrique territoires santé, 2019-02, 64 p.

Consultez les dossiers


Toujours plus de sans-abri à Paris, en dépit de nouvelles places d'accueil

Au cours de la deuxième Nuit de la solidarité, 3 641 sans-abri ont été recensés dans la capitale. Parmi eux figurent 12 % de femmes.

Isabelle Rey-Lefebvre, Le Monde.fr, 2019-03-18

Consultez l'article


Hygiène et précarité en France

A la demande de Dons Solidaires, l’institut IFOP a mené un double sondage national composé de deux échantillons : l’un représentatif de la population française et l’autre, exclusivement composé de personnes en situation de précarité, sondées à travers son réseau d’associations partenaires de Dons Solidaires. L’apparence et notamment l’hygiène sont des critères déterminants du jugement, en effet 73% des Français estiment qu’une mauvaise odeur corporelle peut suffire à donner une mauvaise opinion de cette personne, une perception moins catégorique en revanche auprès des bénéficiaires d’associations (52%). Plus de 10 millions de personnes, notamment dans les milieux les plus modestes, renoncent souvent ou de temps en temps à sortir en raison de leur apparence personnelle. Concernant l’hygiène corporelle, le renoncement aux produits de base touche un tiers de public les plus précaires : alors que seuls 7% de l’ensemble des Français à déjà renoncé à acheter du shampoing par manque d’argent, ce score monte à 39% auprès des bénéficiaires d’associations.

Consultez le sondage

Dons solidaires, conférence de presse - 19 mars 2019

Infographie


Actes du second séminaire "Accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé". Agir

La  SFSP a lancé en 2016 un cycle de trois séminaires sur le lien accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé (ISS). Ce document est la synthèse de la seconde journée du cycle qui s'est déroulée le 19 janvier 2018. Il fait le point sur le cadre politique de l'accompagnement à la parentalité et propose des pistes pour agir. Les actes du premier séminaire sont eux aussi disponibles.

Agir. 2. Accompagnement à la parentalité et inégalités sociales de santé, SFSP, 2019-03, 42 p.

Consultez les actes du cycle des trois séminaires


Tuberculose : stratégie pour l'éradiquer

Des experts, qui déplorent que la tuberculose tue 1,6 million de personnes par an alors qu’on sait comment la soigner et l’éviter, ont souligné qu’il est possible d’éradiquer cette maladie d’ici 25 ans avec une stratégie bien ciblée et des financements à la hauteur. Dans un rapport publié par The Lancet à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, ces experts de 13 pays mettent en garde contre l’immense coût économique et social lié au manque d’action contre cette maladie. Une amélioration du dépistage, des traitements et de l’information du grand public permettrait de réduire l’impact de cette épidémie qui touche plus de 10 millions de personnes chaque année, assurent-ils.

AFP, 2019-03-20

Tuberculosis, The Lancet Infectious Diseases, 2019-03-23

Consultez le dossier en anglais

Nutrition

Femmes et retraités sont nombreux à recourir aux aides alimentaires

Parmi les 8,8 millions de personnes vivant en France sous le seuil de pauvreté, environ la moitié ont recours à l’aide alimentaire. A l’occasion de leurs 35 ans, les banques alimentaires, premier réseau au niveau national, présentent mercredi 13 mars une étude sur les profils de leurs bénéficiaires, qui sont plus de 2 millions. Cette enquête de l’institut CSA – la dernière du genre avait été menée en 2016 – s’appuie sur quelque 2 000 témoignages recueillis par les associations partenaires.

Solène Cordier, Le Monde, 2019-03-13

Consultez l'article

Dépistage des cancers

"Prévention des cancers : nous ne sommes pas impuissants face au cancer"

Dans cette campagne d’information, l’Institut national du cancer (INCa), en lien avec le ministère des solidarités et de la santé, rappelle que nous ne sommes pas impuissants face au cancer et revient sur les actions simples que chacun d’entre nous peut mettre en oeuvre pour prévenir 40 % des cancers : nous pouvons agir au quotidien en bougeant plus et en mangeant équilibré et varié.

Consultez la campagne de communication de l'INCa - 4 mars 2019

Santé mentale

Santé mentale : des projets territoriaux pour améliorer la prise en charge

La loi de modernisation de notre système de santé a fait évoluer la politique de santé mentale et l'organisation de la psychiatrie. La santé mentale est aujourd'hui conçue comme une action globale et transversale qui comprend les actions de prévention, de diagnostic, de soins, de réadaptation et de réinsertion sociale où tous les acteurs sont associés (y compris ceux du logement, de l'hébergement). La politique nationale de santé mentale repose sur la mise en oeuvre, au niveau des territoires, de projets territoriaux de santé mentale (PTSM) élaborés par l’ensemble des acteurs du secteur. Eclairage.

ARS PACA, 2019-03-22

Consultez le site internet

Agenda

Pauvreté et précarité en rural : des clefs pour comprendre et agir

28 mars 2019

Marcoux (42)

Cap Rural et ses partenaires, le Laboratoire d'études rurales (LER) - Université Lyon 2 et la Mission régionale d'information sur l'exclusion (Mrie), vous invitent à une journée qui vise à informer, échanger, croiser les regards et identifier des pistes d'action de développement local sur une réalité qui touche tous les espaces ruraux. Cette rencontre est destinée aux acteurs locaux (élus, agents de développement, associations...) et aux organisations départementales, régionales et nationales en charge de politiques sociales et de l'emploi sur les territoires.

Consultez le site de Cap rural

Programme


La ville et ses inégalités au fil des heures

28 mars 2019

Toulouse

Cette matinée est organisée dans le cadre des séminaires de l'IFERISS (Institut Fédératif d'études et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société). Julie Vallée présentera dans un premier temps les enjeux en santé publique d’une lecture heure par heure de la ville et de ses inégalités sociales. Dans un second temps, elle présentera le Mobiliscope, un outil de géovisualisation qui donne à voir les variations de la composition sociale des quartiers au cours de la journée en tenant compte de la mobilité quotidienne de la population. Cet outil librement accessible en ligne (http://mobiliscope.parisgeo.cnrs.fr/) concerne une vingtaine de villes françaises (dont Toulouse, Montpellier, Béziers et Albi) à partir des déplacements quotidiens des 215 000 habitants interrogés lors des Enquêtes Ménages Déplacements.

Renseignements et inscription


Conférence-débat Santé & Migrations

4 avril 2019 - (15h15 à 17h15)

Paris

A l’heure où les fake news se multiplient – et la santé publique n’y échappe pas, ce congrès nous invite à réfléchir ensemble à la façon dont la santé publique peut construire des réponses utiles et peser dans le débat. La conférence débat portera sur la place de la science et de la santé publique en particulier dans les prises de décision en France et en Europe sur les questions de santé liées aux migrations.

Deux intervenants alimenteront nos réflexions :

  • Paul DOURGNON, économiste, directeur de recherche à l'IRDES, responsable de l'axe santé protection sociale, et en 2019 de l'enquête Premiers Pas sur l'accès aux soins des personnes sans titre de séjour (soutenue par l'ANR).
  • Maria MELCHIOR, Directeur de recherche à l'INSERM, chef de l'Equipe de Recherche en Epidémiologie Sociale à l'Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique (UMRS 1136 Inserm/ Sorbonne Université), et par ailleurs animatrice du département Santé de l'Institut Convergences Migrations.

Consultez l'annonce sur le site de la Société française de santé publique (SFSP)


Save the date - Rencontres de santé publique en Occitanie

13 mai 2019

Carcassonne

La journée organisée par Santé publique France et l'Agence régionale de santé Occitanie aura pour thème la prise en compte des inégalités sociales et territoriales en santé publique. Programme prochainement disponible.

Consultez le site de Santé publique France


Logement (d'abord?), accompagnement social et santé mentale

28 mai 2019

Lyon

La journée d’étude « Logement (d'abord ?), accompagnement social et santé mentale » est portée par l’Orspere-Samdarra et co-organisée avec la Fédération des acteurs de la solidarité.  Elle vise à questionner les modalités innovantes d’accompagnement vers et dans le logement, notamment celles qui s’inspirent du programme « un Chez soi d’abord ».

Programme à venir.

Consultez l'annonce et l'argumentaire


Rencontres Santé publique France

4 au 6 juin 2019

Paris

Les prochaines rencontres de Santé publique France auront lieu au Centre universitaire des Saints-Pères à Paris les 4, 5 et 6 juin 2019.

Consultez le site des Rencontres Santé publique France


Construire les politiques de lutte contre la pauvreté urbaine à partir du terrain ? De l'analyse de la mise en oeuvre des politiques publiques à l'identification des processus d'insertion sociale et économique

4 et 5 juillet 2019

Paris

Organisé dans le cadre du programme de recherche MARG-IN, qui est financé par l’Agence nationale de la recherche, ce colloque entend contribuer aux débats en cours sur la lutte contre la pauvreté en identifiant, à partir de l’examen des jeux d’acteurs liés à la mise en oeuvre des politiques, les processus d’insertion sociale et économique qui pourraient servir de base à la construction de nouveaux dispositifs en phase avec la demande sociale et avec les réalités locales. Pendant ces deux jours, les chercheurs seront invités à échanger leurs points de vue avec les acteurs institutionnels, les acteurs de terrain (professionnels de l’action sociale et militants associatifs) et les personnes en situation précaire. Ces échanges serviront de base à l’écriture d’un texte commun jetant les bases d’une approche de la lutte contre la pauvreté « par le bas », et à large diffusion.

Consultez le programme


Rencontres nationales de Fabrique Territoire Santé. Alimentation, santé et territoires

17 janvier 2020

Bordeaux

La prochaine Rencontre nationale de  Fabrique Territoires Santé portera sur : "Alimentation, santé et territoires". Elle croisera les enjeux des acteurs des systèmes alimentaires sur les territoires avec les enjeux de santé, en prolongement du Dossier ressources publié en 2018. La rencontre, soutenue par la Ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole, est organisée avec l’appui d’un comité d’acteurs locaux.

Programme et inscription


12th European Public Health Conference. Building bridges for solidarity and public health : Appel à communications

20 au 23 novembre 2019

Marseille

Le congrès de l’EUPHA – association européenne de santé publique- se déroule chaque année et accueille maintenant près de 2000 participants venus de toute l’Europe et au-delà. La Société Française de Santé Publique est le partenaire local associé à l’organisation, avec 18 organismes : Aix Marseille Université, CLISP, ARS PACA, AVIESAN, ITMO Santé Publique, IReSP, CNAM, Commission Européenne- Représentation régionale, Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Direction Générale de la Santé, EHESP, CRES PACA, Institut National du Cancer (INCa), IRD, IRDES, MILDECA, Santé Publique France, Université Côte d’Azur, Ville de Marseille.

Cette manifestation internationale est une opportunité de valorisation des travaux et projets français, d’échanges avec d’autres professionnels sur les recherches, politiques, programmes.

Le choix de Marseille est un symbole fort de lien entre les continents, les populations, les professionnels, les politiques... Le thème de ce 12 e congrès en est le reflet : « Construire des ponts pour une santé publique solidaire et ouverte sur le Monde. »

Cinq axes constitueront la colonne vertébrale de ces 3 journées :

  1. Migrations : construire des ponts pour une santé publique solidaire
  2. Intersectorialité : construire des ponts pour intégrer la santé dans toutes les politiques
  3. S’adapter : construire des ponts pour diversifier les acteurs et les approches en santé publique face aux changements démographiques
  4. Santé mondiale : construire des ponts entre l’Europe et ses voisins pour une santé publique européenne connectée aux enjeux mondiaux
  5. Changer de regard : construire des ponts pour définir les nouveaux rôles de la santé publique

Plus d’information sur les conférences européennes de santé publique  : https://ephconference.eu/index.php

Vous souhaitez des informations sur les stands, possibilités d’organisation de sessions : accueil@sfsp.fr

Vous souhaitez recevoir gratuitement nos lettres d'information régulièrement ? Abonnez-vous !

Consultez le site dédié et inscrivez-vous

Consultez la page de la SFSP

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité