Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 26 - 15 décembre 2017

17 millions d'enfants de moins d'1 an, la plupart vivant en Asie du Sud, respirent un air toxique

Près de 17 millions d’enfants de moins d’1 an vivent dans des régions où la pollution atmosphérique est au moins six fois supérieure aux limites internationales, les forçant à respirer un air toxique et mettant potentiellement le développement de leur cerveau en danger, selon un nouveau document de l’UNICEF publié le 6 décembre 2017. Danger dans l’air : comment la pollution atmosphérique peut affecter le développement cérébral chez les jeunes enfants (en anglais) souligne que le fait de respirer des particules de pollution atmosphérique peut endommager le tissu cérébral et ralentir le développement cognitif, engendrant des répercussions et des retards permanents.

UNICEF, 2017-12-06, 11 p.

Voir le rapport


Dépistage néonatal : détecter et prendre en charge précocement 5 maladies graves de l'enfant

Depuis 2016, la ministère chargé de la santé a engagé une réorganisation du programme de dépistage néonatal systématique sur 5 pathologies rares (phénylcétonurie, hypothyroïdie congénitale, hyperplasie congénitale des surrénales, drépanocytose et mucoviscidose), destiné à prévenir la survenue de complications sévères et à en réduire la gravité.

Communiqués de presse - Ministère des Solidarités et de la Santé, 2017-12-11

Voir le communiqué

Plus d'information sur le dépistage néonatal


Bronchiolite en Paca 2016-2017

Dans le Bulletin de veille sanitaire "Spécial épidémies hivernales", un article portte sur la surveillance de la bronchiolite, pour la saison 2016-2017.

CIRE PACA/Corse, n° 26, 2017-12, 23 p.

Consultez la revue


Surpoids maternel et échographie foetale : les bonnes pratiques

La prévalence de l’obésité est en constante augmentation depuis plus de 20 ans. Or, l’échographie de la femme en surpoids ou obèse pose des problèmes spécifiques concernant le champ de l’échographie ante natale, susceptibles de constituer une perte de chance pour la mère et son futur enfant. La HAS a publié une solution pour la sécurité du patient sur échographie foetale en cas de surpoids maternel élaborée par le Collège français d'échographie foetale (CFEF).

HAS, 2017-12-04

Voir l'article


Les maternités auront leur label qualité

Mis en cause par des femmes qui dénoncent des "maltraitances gynécologiques", les gynécologues-obstétriciens ont décidé de réagir en lançant un label qualité dans les maternités, qui devrait voir le jour d'ici le mois de juin 2018.

France Inter, 2017-12-01

Voir l'article

Site du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français


Retour d'expérience sur la réduction des césariennes

Lors du colloque sur la pertinence des soins, organisé par la Haute Autorité de Santé (HAS), le 14 novembre 2017, la polyclinique Jean Villar à Bruges (Gironde) a rendu compte de son expérience pour réduire son taux de césarienne, en suivant les recommandations de la HAS.

Vidéo 5/7. Amélioration de la pertinence : retours d'expérience et résultats (partie 2/2) - YouTube, 2017-11-29

Voir la vidéo


Des progrès s'imposent pour garantir la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes en Europe

Le Conseil de l’Europe publie un rapport, accompagné d’une série de recommandations aux Etats membres, pour garantir la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes en Europe. Il fournit des exemples de lacunes que les États européens doivent combler, notamment pour ce qui concerne les droits à la vie, à la santé, au respect de la vie privée, à la non-discrimination ainsi que le droit de ne pas être soumis à la torture et à des mauvais traitements, l’accent étant plus particulièrement mis sur la nécessité d’assurer une éducation sexuelle complète, une contraception moderne, l’accès à un avortement légal et sûr et à des soins de santé maternelle de qualité.

Conseil de l'Europe, 2017-12-05

Voir l'article


Droits de l'enfant en 2017. Au miroir de la Convention internationale des droits de l'enfant

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, le Défenseur des droits, M. Jacques Toubon et la Défenseure des enfants, Mme Geneviève Avenard, son adjointe, ont remis, le lundi 20 novembre, leur rapport. Dans son volet consacré à la santé, ce rapport souligne la nécessité de développer la prévention, le soutien à la parentalité et la participation des enfants tout en mobilisant les moyens et ressources indispensables.

Défenseur des droits, 2017-11-20, 122 p.

Téléchargez le rapport


Panorama de la santé 2017

Cette nouvelle édition du Panorama de la santé présente les données comparables les plus récentes pour les principaux indicateurs relatifs à la santé et à la performance des systèmes de santé dans les pays de l’OCDE. Les pays candidats et les principaux pays partenaires (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Colombie, Costa Rica, Fédération de Russie, Inde, Indonésie et Lituanie) ont également été inclus dans la mesure du possible. Cette édition contient des nouveaux indicateurs, particulièrement dans le domaine des facteurs de risque pour la santé. En France, la population bénéficie globalement d’un meilleur état de santé que dans la moyenne des autres pays de l’OCDE. Certains facteurs de risque pour la santé, notamment la consommation d’alcool et le tabagisme, demeurent en revanche élevés. Les indicateurs d’accès et de qualité des soins sont généralement bons, alors que les dépenses de santé par habitant sont 15 % supérieures à la moyenne des pays de l’OCDE.

OCDE, 2017-11, 226 p.

Consultez le rapport

Dossier France

Parentalité

Conséquences des séparations parentales sur les enfants

Les séparations parentales concernent un nombre croissant de familles. Tout type d'union confondus, un couple sur trois se sépare avec, dans la moitié des cas, un enfant à charge. Le Conseil économique, social et environnemental a émis un avis sur les conséquences des séparations parentales sur les enfants et préconise la mise en place d'un "plan de coparentalité".

CESE, 2017-10-24, 82 p.

Accédez au rapport

Nutrition

Protecting, promoting and supporting breastfeeding in facilities providing maternity and newborn services

L'Organisation mondiale de la santé a publié un guide de bonnes pratiques sur la protection de l'allaitement maternel, intitulée Protéger, promouvoir et soutenir l'allaitement maternel dans les établissements offrant des services de maternité et de néonatologie. Il fournit des recommandations mondiales fondées sur des données probantes sur la protection, la promotion et le soutien de l'allaitement maternel en tant qu'intervention de santé publique.  Le document présente les principales recommandations, un résumé des preuves à l'appui et une description des considérations qui ont contribué aux délibérations et à la prise de décisions par consensus.

World Health Organization, 2017, 136 p. (en anglais)

Accédez au document

Voir le site de la Cochrane

Contraception

IVG instrumentale, un cahier des charges pour les centres de santé

En France, près de 97 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) instrumentales sont réalisées chaque année. Or, le nombre d'établissements de santé pratiquant cet acte a considérablement diminué. Afin d'augmenter l'offre, les centres de santé peuvent, depuis 2016, réaliser des IVG instrumentales, jusqu'alors autorisées uniquement dans les établissements de santé. Afin de garantir la sécurité des femmes et la qualité des soins, la HAS a élaboré un cahier des charges pour la réalisation des IVG instrumentales hors établissements de santé.

Haute Autorité de Santé, 2017-12-04

Voir l'article


Mirena et Jaydess : information sur la réévaluation des données de sécurité de ces dispositifs intra-utérins au lévonorgestrel (DIU-LNG)

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a entrepris une enquête de pharmacovigilance sur les deux dispositifs intra-utérins hormonaux contenant du lévonorgestrel (Mirena et Jaydess) disponibles en France. Les premiers résultats de cette enquête ont été présentés au Comité technique de pharmacovigilance (CTPV) du 10 octobre 2017. Au regard de ces résultats, l’ANSM va poursuivre la surveillance de ces médicaments et lancer, en complément, une étude de pharmaco-épidémiologie pour étudier la fréquence de survenue de certains effets indésirables.

Point d'information - ANSM, 2017-11-16

Voir l'article


On a voulu savoir si les stérilets au cuivre étaient aussi efficaces que promis

On ne s'attendait pas à devoir passer au peigne fin une telle masse de documents. Ni à ce que l'efficacité pratique de nos stérilets au cuivre intéresse si peu de monde. Slate.fr, 2017-11-16

Lire l'article

Santé et précarité

Lancement de la concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, ont présenté le 4 décembre 2017 les principaux chantiers ainsi que l’organisation de la concertation qui aboutira à la remise officielle de la stratégie au Président de la République en avril 2018.

Consultez le communiqué de presse


Incidence des disparités socioéconomiques sur les naissances prématurées et les nouveau-nés de petite taille pour l'âge gestationnel

Cette étude canadienne étude examine, à la lumière d'un ensemble de données national représentatif, les associations entre le niveau de scolarité et le revenu de la mère, leurs associations respectives avec le risque de donner naissance à un enfant de petite taille pour l'âge gestationnel et de naissance prématurée, et l'influence que ces mesures socioéconomiques exercent simultanément.

Statistiques Canada, 2017-11-15

Voir l'article



Politiques clés pour agir sur les déterminants sociaux de la santé et le manque d'équité en matière de santé

Les bases factuelles indiquent que ce sont les interventions menées dans quatre grands domaines (développement du jeune enfant, conditions d’emploi justes et travail décent, protection sociale et milieu de vie) qui sont susceptibles d’avoir le plus d’impact sur les déterminants sociaux de la santé et sur le manque d’équité en matière de santé. Une recherche et une analyse systématiques des recommandations et lignes directrices stratégiques formulées par des organisations intergouvernementales et des organismes internationaux ont permis de déterminer des options stratégiques concrètes pour agir sur les déterminants sociaux dans ces quatre domaines. Les options stratégiques concernent l’éducation et les soins dans la petite enfance, la pauvreté des enfants, les stratégies d’investissement pour une économie inclusive, les programmes de mesures actives en faveur du marché de l’emploi, les conditions de travail, les transferts sociaux en espèces, les logements à prix abordable et les mécanismes de planification et de réglementation visant à améliorer la qualité de l’air et à atténuer le changement climatique. L’application de combinaisons de ces options stratégiques, parallèlement à une gouvernance efficace pour l’équité en santé, devrait permettre aux Etats membres de la Région européenne de l’OMS de lutter contre le manque d’équité face à la santé et de créer une synergie entre les efforts fournis pour concrétiser les objectifs de développement durable des Nations Unies.

Matthew Saunders, Ben Barr, Phil McHale (et al.), OMS Europe, Rapport de synthèse n° 52 du Réseau des bases factuelles en santé, 2017, 89 p. (en anglais)

Consultez le rapport

Vaccination

Place du vaccin SYNFLORIX dans la stratégie vaccinale contre les infections à pneumocoque chez l'enfant âgé de moins de 5 ans : consultation publique

La commission technique des vaccinations (CTV) est en cours d’élaboration d’une recommandation visant à définir la place du vaccin pneumococcique conjugué 10-valent SYNFLORIXTM (Laboratoire GlaxoSmith Kline) par rapport au vaccin conjugué 13-valent PREVENAR 13 (Laboratoire Pfizer) dans la stratégie de prévention des infections à pneumocoques chez l’enfant de moins de 5 ans en France. La Haute autorité de santé (HAS) lance une consultation publique du 12 décembre 2017 au 5 janvier 2018 pour recueillir l’expression des avis, y compris divergents, sur le projet de recommandation, confronter les réflexions des experts de la HAS aux opinions et aux pratiques des patients, usagers ou professionnels et apprécier la lisibilité de la recommandation.

Date limite de réception des réponses : 5 janvier 2018 .

Consultez le communiqué - 15 décembre 2017


Vaccination en cours de grossesse : acceptabilité pour les femmes enceintes et enjeux de faisabilité (Québec)

Au Québec, il est recommandé que les femmes enceintes en bonne santé soient vaccinées contre la grippe saisonnière à leur deuxième ou troisième trimestre durant la saison de l’activité grippale. Par ailleurs, il n’est pas recommandé à l’heure actuelle de vacciner systématiquement les femmes enceintes contre la coqueluche au Québec ou au Canada. Les barrières à la vaccination chez la femme enceinte sont complexes et varient grandement selon le contexte social et culturel. Une éventuelle recommandation systématique de vaccination contre la coqueluche en cours de grossesse nécessite une bonne compréhension des enjeux sous-jacents. Dans ce contexte, les objectifs de cette étude étaient de décrire les enjeux d’acceptabilité de la vaccination en cours de grossesse de même que d’explorer comment la vaccination chez les femmes enceintes pourrait être intégrée aux soins existants.

INSPQ, 2017-09, 74 p.

Consultez le rapport


Vaccination contre la rougeole, des arguments pour convaincre...

Cette fiche sur la vaccination contre la rougeole est destinée aux professionnels de santé, médecins libéraux notamment, avec des informations pratiques et des éléments scientifiques pour convaincre les patients. Elle donne des précisions sur le vaccin, sa qualité et son efficacité.

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2017-11, 2 p.

Consutez la fiche

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h