Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 77 - 25 mars 2021

Trois nouveaux départements sont aussi confinés

A partir de vendredi 26 mars à minuit, et pour quatre semaines, le Rhône, la Nièvre et l'Aube rejoignent les 16 départements soumis "aux mesures de freinage renforcée", a annoncé Oliver Véran lors de sa conférence de presse hebdomadaire, jeudi 25 mars.

Gouvernement, 25 mars 2021

Ecouter la conférence de presse


Un nouvel épisode de Tempo sur la santé des étudiants

Le 13ème épisode de la collection d'enregistrements audio d'experts, "Tempo, mieux comprendre la pandémie", aborde la santé des étudiants.

Dans cet épisode, Hélène Tréhard, médecin de santé publique, et Adrien Delespierre, sociologue, à l'Observatoire Régional de la Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur présentent le dispositif mis en place dans la Région pour disposer de connaissances locales fines sur l’accès aux soins et l’état de santé des étudiants.

CRES, 2020-03-25, 10.19 mn

Ecouter l'épisode

Retrouver tous les épisodes


La vaccination anti-covid : point d'actualité

Reprise de la vaccination avec le vaccin d’AstraZeneca

Au vu des données transmises par l’Agence européenne du médicmant, la HAS estime que la vaccination avec le vaccin AstraZeneca peut reprendre sans délai. Toutefois, la HAS recommande à ce stade de n’utiliser le vaccin AstraZeneca que pour les personnes âgées de 55 ans et plus.

HAS, Avis du 19 mars : Place du vaccin AstraZeneca dans la stratégie vaccinale suite à l'avis de l’agence européenne des médicaments concernant des évènements indésirables survenus dans plusieurs pays européens chez des personnes vaccinées

DGS-Urgent 34 du 19 mars : reprise après suspension du vaccin Covid-19 AstraZeneca

Messages du 22 mars 2021 

DGS-Urgent 36 : Point sur la pharmacovigilance du vaccin Covid-19 AstraZeneca

DGS-Urgent 35 : Reprise de la vaccination AstraZeneca : modalités de commande et de livraison  

La HAS optimise le rapport bénéfice/risque du "Covid-19 Vaccin AstraZeneca" en le recommandant à partir de 55 ans.

mes vaccins.net, 19 mars 2021

Lire l'article

Entre l’indispensable précaution et l’indésirable confusion.

Académie nationale de médecine, 23 mars 2021

Lire le communiqué

AstraZeneca met à jour les données d'efficacité de son vaccin contre la covid 19.

mes vaccins.net, 25 mars 2021  

Lire l'article

Vaccin Covid-19 Vaccine AstraZeneca : résultats de l'analyse intermédiaire de l'essai de phase 3 mené sur le continent américain.

mes vaccins.net, 23 mars 2021

Lire l'article

Vaccination pour les plus de 70 ans

La liste des personnes qui peuvent se faire vacciner contre la Covid-19 continue d'évoluer. Lors de sa conférence de presse hebdomadaire,  le 25 mars, Olivier Véran a confirmé que les personnes de plus de 70 ans peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner à partir de samedi 27 mars.

Toutes les infos clés en un coup d'oeil

Stratégie vaccinale et réduction des inégalités de santé

Dans le cadre de la saisine du ministre des Solidarités et de la Santé du 3 décembre 2020 , la Commission permanente de la Conférence nationale de santé, après plusieurs réunions de travail, a adopté, en procédure d’urgence, le présent avis.

Stratégie vaccinale et réduction des inégalités de santé - Retours d’expérience des membres de la CNS - Synthèse des contributions pour la période de janvier à février 2021, Conférence nationale de santé, 17 mars 2021

Lire l'avis

Tous égaux face aux vaccins contre la Covid-19 ?  État des lieux de la littérature scientifique et grise

L’UC Louvain/IRSS-RESO propose un état des lieux de la littérature scientifique et grise pour soutenir les décideurs à faire des choix stratégiques basés sur les connaissances actuelles.

UCL Reso, 2021-03-22

Consulter la publication

Devenez volontaire pour tester les vaccins Covid ! 

L'essai clinique Covireivac est destiné à la recherche clinique vaccinale COVID-19. Son objectif est de mobiliser jusqu'à 25 000 volontaires en France pour tester les vaccins Covid-19 les plus prometteurs.

En savoir plus

Vacciner les enfants pour lutter contre la pandémie, vraiment ? 

Alors que les débats sur la vaccination des enfants et la transmission en milieu scolaire se poursuivent, Canal Détox fait le point sur l’état des connaissances et les décisions qui ont été prises jusqu’ici.

Canaldetox, 2021-03-23 

Lire l'article

11 questions posées à Alain Fischer sur les vaccins

Les internautes ont pu poser leurs questions à Alain Fischer sur le média vidéo Brut.

Brut, 2021-03-24

Les communiqués officiels

Dégradation de la santé mentale pendant le confinement : résultat d'une étude réalisée dans la cohorte MAVIE

Calyxis à Niort et le centre de recherche Inserm Bordeaux Population Health publient les résultats de leur étude sur les conséquences du confinement sur la santé mentale dans la revue Globalization and Health . Durant le confinement, les niveaux d'anxiété, de dépression et la santé mentale perçue se sont fortement dégradés dans la population des volontaires de la cohorte MAVIE, en particulier chez les femmes, les plus jeunes et les plus âgés, et ceux disposant d’un logement de moins de 30 m2.

INSERM, 23 mars 2021

Leila Ramiz, Benjamin Contrand, Madelyn Yiseth Rojas Castro et al., A longitudinal study of mental health before and during Covid-19 lockdown in the French population, Globalisation and health, 2021-03-22

Lire le communiqué

Consulter la publication

Les messages de prévention

"Dedans avec les miens, dehors en citoyen" : une nouvelle campagne de communication du gouvernement

Quels sont les bons gestes à appliquer chez soi ? À l'extérieur ?

Le Gouvernement rappelle les règles de base pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Voir l'infographie

Les derniers chiffres de l'épidémie

Chiffres en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Points-clés de la semaine en cours :

  • Au niveau régional, la circulation virale reste élevée et est équivalente à celle observée au niveau national. Le taux de positivité diminue légèrement à 7,9 % et le taux d’incidence est stable à 346 pour 100 000 habitants. Si la situation semble s’améliorer dans les Alpes-Maritimes, elle se dégrade dans le Vaucluse. 
  • Les taux d’incidences tous âges, et pour les personnes de 65 ans et plus, restent supérieurs à 200 pour 100 000 habitants dans tous les départements sauf le Vaucluse pour les plus âgés. 
  • Concernant le taux de positivité, la classe d’âge qui enregistre la baisse la plus importante est celle des 0-20 ans. Cette baisse est liée à l’organisation des campagnes de dépistage salivaire en établissements scolaires et explique en partie aussi la baisse relative du taux de positivité régional. Le taux de positivité chez les personnes les plus âgées est stable depuis 3 semaines. 
  • La part des variants d’intérêt est en légère augmentation comparé à la S10. Le variant 20I/501Y.V1 (UK) est largement majoritaire (80 %). Les variants 20H/501Y.V2 (ZA) ou 20J/501Y.V3 (BR) restent très minoritaires.
  • Les files actives pour les hospitalisations conventionnelles pour COVID et les hospitalisations en réanimation (et autres soins critiques) sont stables par rapport à la semaine dernière. Le nombre de personnes décédées à l’hôpital diminue depuis 7 semaines mais reste encore élevé. 
  • La mesure de l’impact de l’épidémie dans les ESMS n’est pas possible en semaine 11 en raison d’un changement d’application qui a entrainé son inaccessibilité pendant plusieurs jours, et qui ne permet pas d’établir un bilan représentatif de la situation épidémiologique dans ces établissements.

Veille-Hebdo, 2021-11 du 24 mars 2021

Lire la publication


Semaine du 8 au 14 mars 2021 : trois fois plus de tests salivaires que la semaine précédente dans un contexte de hausse du nombre total de tests

Entre le 1er mars 2020 et le 14 mars 2021, on estime qu’environ 60,8 millions de tests antigéniques et RT-PCR ont été validés par un professionnel de santé : environ 9,3 millions de tests antigéniques, et 51,5 millions de tests RT-PCR dont 51,3 millions naso-pharyngés, 105 000 salivaires et 74 000 en milieux divers.
Entre le 8 et le 14 mars 2021, 2 401 300 résultats de tests RT-PCR et antigéniques ont été validés (dont 27,2 % de tests antigéniques et 3,0 % de tests RT-PCR salivaires), contre 2 186 800 (dont 26,1 % de tests antigéniques et 1,0 % de tests RT-PCR salivaires) la semaine précédente, soit une augmentation de 214 500 tests. En lien avec les dépistages en milieux scolaires, le nombre de tests salivaires a été multiplié par 3 par rapport à la semaine précédente pour atteindre 73 400 prélèvements.
La part des tests (ensemble des RT-PCR et antigéniques) validés en moins de 24 h est en légère diminution à 91 %, contre 93 % la semaine précédente. La médiane et la moyenne des délais entre prélèvement et validation du résultat restent constantes, respectivement à 0,4 et 0,6 jour.

DREES, 2021-03-25

Pour en savoir plus

Les publications

Crise sanitaire et inégalités de genre : le CESE alerte

Dominique Joseph (groupe de la Mutualité) et Olga Trostiansky (groupe des personnalités qualifiées), au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité, présidée par Véronique Séhier (groupe des personnalités qualifiées), présentaient en séance plénière le 24 mars l'avis  Crise sanitaire et inégalités de genre.

CESE, 2021-03-24

Pour en savoir plus


Effets du port du masque par le personnel des services de garde sur le développement langagier et socioaffectif des 0-5 ans

Ce document a été rédigé dans le contexte d’urgence sanitaire lié à la Covid-19. Réalisé dans un court laps de temps, il se base sur les connaissances découlant de travaux antérieurs menés à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), ainsi que sur une recension et une analyse sommaire et non exhaustive des écrits scientifiques. Ce document présente des constats qui pourraient devoir être révisés selon l’évolution des connaissances scientifiques liées à l’actuelle pandémie. L’INSPQ a mis en place une veille scientifique sur la Covid-19 afin de pouvoir apporter rapidement, si nécessaire, une mise à jour de ce document.

AUDY Emilie, MELANCON Andréane, INSPQ, 2021-03-18, 20 p.

Pour en savoir plus


Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de Covid-19

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé le 23 mars 2021 pour répondre à la situation épidémique. Il renforce notamment les obligations des entreprises en matière de télétravail dans les départements concernés par les nouvelles restrictions sanitaires annoncées jeudi dernier, ainsi que les règles relatives à la restauration collective pour l’ensemble du territoire.

Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion, 2021-03-23, 21 p.

Pour en savoir plus


Hospitalisations pour Covid-19 au 1er semestre 2020 chez les personnes traitées pharmacologiquement pour un diabète en France

Le diabète a été identifié comme un facteur de risque de formes graves de la Covid-19. L’objectif de cette étude était d’analyser l’ensemble des hospitalisations pour Covid-19 chez les personnes diabétiques à partir du Système national des données de santé (SNDS) et d’en décrire les principales caractéristiques et les variations territoriales.

FOSSE-EDORH Sandrine, MANDEREAU-BRUNO Laurence, BEH Covid-19, n° 4, 2021-03-23, 8 p.

Pour en savoir plus


Covid longs : recommandations d'organisation pour le suivi des patients

Afin de prendre en charge au mieux les patients présentant des symptômes prolongés de la Covid-19, des lignes directrices à l’intention des praticiens sont précisées dans ce document et ses annexes publiées le 23 mars : il s’agit, par cette mobilisation d’accompagner les patients, d’éviter l’errance médicale, les hospitalisations non nécessaires et le développement d’une consommation de soins non pertinents. Eu égard aux travaux de recherche et à l’évolution des connaissances sur la Covid-19, des travaux se poursuivent et pourront entraîner une évolution des recommandations ministérielles notamment dans le cadre de l’amélioration de l’information aux usagers et aux patients.

Pour en savoir plus


Sélection des donneurs de cellules, tissus et organes dans le contexte de pandémie de Covid-19

À la lumière des dernières recommandations européennes et internationales, le HCSP préconise de ramener de 28 à 14 jours le délai de report des prélèvements issus de donneurs vivants ayant présenté une infection confirmée à virus SARS-CoV-2 après résolution des symptômes OU ayant été en contact avec un sujet infecté par cet agent. Ces donneurs doivent avoir été testés négatifs pour l’ARN du SARS-CoV-2 par un test sensible de biologie moléculaire (RT-PCR ou TMA) à partir d’un prélèvement rhino- ou oro-pharyngé en amont du don.

En cas d’urgence vitale, ce délai peut encore être raccourci sous réserve d’une analyse bénéfice-risque prenant en compte l’état de santé du donneur et le résultat négatif d’un test moléculaire effectué en amont du don.

HCSP, 2021-03-09, 13 p. [En ligne le 22 mars 2021]

Pour en savoir plus


Evolution du devenir des patients hospitalisés au cours des 9 premiers mois de la pandémie de SARS-CoV-2 en France : analyse rétrospective des données de surveillance nationale

Les chercheurs de l’unité Modélisations mathématiques des maladies infectieuses de l’Institut Pasteur et de l’Université de Cambridge ont développé un modèle probabiliste permettant d’analyser les trajectoires détaillées de patients à partir de 198 846 hospitalisations en France au cours des neuf premiers mois de la pandémie (de mars à novembre 2020). 

Les chercheurs ont constaté des changements importants dans l'âge et le sexe des patients hospitalisés au cours de la période d'étude. Les chercheurs ont également montré que le devenir des patients hospitalisés a connu des variations importantes durant la pandémie. " Les raisons de ces variations concernant la mortalité des patients depuis le début de la pandémie restent incertaines. Cependant, elles pourraient être expliquées par une combinaison de changements : les comportements de recours aux soins des patients, l’évolution des tensions subies par les établissements de santé, ainsi qu’une meilleure prise en charge car les médecins en savent aujourd’hui plus sur la maladie"  conclue Noémie Lefrancq, doctorante au sein du département de génétique à l’Université de Cambridge et première auteure de l’étude.

LEFRANCQ Noémie, PAIREAU Juliette, HOZE Nathanaël (et al.), Evolution of outcomes for patients hospitalised during the first 9 months of the SARS-CoV-2 pandemic in France: A retrospective national surveillance data analysis, vol. 5, The Lancet Regional Health - Europe, 2021-03-21, 

Pour en savoir plus


Covid-19 et réinfection

Selon cette étude danoise,  les personnes âgées de plus de 65 ans présentent un risque plus élevé de réinfection à la Covid-19, avec une protection contre une nouvelle infection de 47 % par rapport à 80 % pour les plus jeunes. Attention, les variants circulant actuellement n'ont pas été pris en compte compte tenu de la période étudiée.

HANSEN Christian Holm, MICHLMAYR Daniela, GUBBELS Sophie Madeleine (et al.), Assessment of protection against reinfection with SARS-CoV-2 among 4 million PCR-tested individuals in Denmark in 2020: a population-level observational study, The Lancet, 2021-03-17

Pour en savoir plus

L'agenda

Une formation contact-tracing Covid-19 pour les MECS le 7 avril 2021

L'Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'Azur, en lien avec la cellule régionale de Santé publique France, le CRES, le CoDEPS 13 et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, organise une formation sur le contact-tracing destinée aux médecins et directions des Maisons d'enfants à caractère social.

Cette formation aura lieu le mercredi 7 avril 2021 de 10h à 11h30 via StarLeaF et sera enregistrée.

En savoir plus

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

Consulter notre politique de confidentialité
Cet e-mail a été envoyé à [[EMAIL_TO]], cliquez ici pour vous désinscrire.