Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 49 - 31 décembre 2019

Dispositifs universels de soutien au revenu des ménages modestes : protection contre la pauvreté et incitation à l'activité depuis 2000

Avec la création du Revenu minimum d'insertion (RMI) en 1988, la France s’est dotée d’un dispositif universel de solidarité visant à protéger ses bénéficiaires des formes extrêmes de pauvreté. A cet objectif initial s’est ajouté le souci de ne pas décourager les ménages sans emploi de reprendre une activité : plusieurs dispositifs pérennes d’intéressement leur ont permis de cumuler prestations sociales et revenus d’activité. Où en est-on aujourd’hui de ces deux objectifs ? Une analyse sur cas-types depuis les années 2000 – hors aides sociales locales – fournit des éléments de réponse dans ce document de France Stratégie.

Pierre-Yves Cusset, Gautier Maigne, Gaston Vermersch, Note d'analyse, n°83, 2019-12, 8 p.

Consultez la note d'analyse

Voir aussi les documents complémentaires (données graphiques et document de travail)


Le personnel des centres d'hébergement pour adultes et familles en difficulté sociale

Fin 2016, 3 000 établissements sont en charge d’accueillir, d’héberger et d’accompagner des adultes et des familles sans domicile. 132 200 personnes y sont hébergées, réparties sur 140 400 places permanentes, selon l’enquête auprès des établissements et services en faveur des adultes et familles en difficulté sociale (ES-DS) 2016 de la DREES. Sept catégories d’établissements sont considérées dans ce document : les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), les « autres centres d’accueil » (qui sont des centres d’hébergement d’urgence, de stabilisation ou d’insertion hors CHRS), les centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA), les centres provisoires d’hébergement (CPH), les établissements d’accueil temporaire service de l’asile (AT-SA), les maisons relais et les établissements d’accueil mère-enfant (EAME).

Pierre-Yves Cabannes, Mathieu Sigal, Les Dossiers de la DREES, n° 46, 2019-12, 30 p.

Consultez le document


Projet #UnAbriPourToutes : audit sur la situation des femmes dans les centres d'hébergement mixtes

Le projet #UnAbriPourToutes vise à étudier et améliorer la situation des femmes dans les centres d’hébergement d’urgence mixtes : leur cadre de vie, la sécurisation de leurs conditions d’accueil et l’accompagnement proposé notamment dans les situations de violences de genre. La Fédération des acteurs de la solidarité est l’un des partenaires du projet. La première phase du projet a consisté en un diagnostic de terrain auprès de plusieurs structures d’hébergement franciliennes, et donné lieu à un audit, objet d'un premier rapport. La deuxième phase du projet porte sur la formation des salarié.e.s de ces structures d’hébergement, et la troisième sur la transformation des espaces de ces structures d’hébergement pour qu’ils soient inclusifs et sécurisants pour les femmes hébergées.

Louise Miragliese, Julie Vella, Chloé Ponce-Voiron, Phase 1 du projet : « Un abri pour toutes ». Diagnostic réalisé auprès de Centres d’hébergement d’urgence mixtes, Fondation des Femmes, 2019-10-25, 104 p.

Consultez le rapport de la phase 1 "Un abri pour toutes "


Politique de la ville : 1,6 million de foyers allocataires CAF dans les quartiers en décembre 2018

Près de trois quarts des résidents d’un quartier prioritaire de la politique de la ville bénéficient d’au moins une prestation légale versée par les caisses d’allocations familiales, contre un peu moins de la moitié sur le reste du territoire. Parmi les foyers allocataires, les couples avec enfants sont moins présents dans ces quartiers alors que les personnes seules, les couples sans enfant et les familles monoparentales y sont surreprésentés. Dans les quartiers prioritaires, la part d’allocataires bénéficiant de prestations sous conditions de ressources est plus élevée, en lien avec la plus grande faiblesse des ressources monétaires de ces populations.

Claire Formont, Brigitte Debras, Insee Focus, n°175, 2019-12-16, 4 p.

Consultez le document


10ème édition des Rencontres territoriales de la santé publique : appel à communications

Ces rencontres sont organisées par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT)  les 16 et 17 septembre 2020 à Nancy , sur le  thème « Agir ensemble pour la santé dans les territoires, enjeux et pratiques – Prévention, soins, cadres de vie» .

Ces rencontres bisannuelles s’adressent à l’ensemble des acteurs dont l’activité participe à l’organisation de la santé au niveau territorial : professionnels intervenant dans le champ de la santé, de l’environnement, du social, de l’urbanisme, de l’habitat, de l’action éducative ; responsables de service, coordinateurs ou chargés de mission santé ; animateurs de la politique de la ville ; élus ; associations d’usagers, de quartier, conseils citoyens, associations et organismes oeuvrant dans le champ de la promotion de la santé ; agents de l’Etat et de l’hospitalier.

La thématique sera déclinée à travers table ronde, conférences et ateliers. Les 20 ateliers seront construits à partir des communications sélectionnées par le comité de pilotage. Lors de la sélection, le comité de pilotage sera particulièrement vigilent à ce que les contributions présentent des éléments de réflexions et prennent en compte les critères cités dans l'appel à communications.

Date limite de réception des communications : 28 février 2020. Report au 12 mars 2020.

Appel à communications

Santé et précarité

" 100% santé - Des soins pour tous, 100% pris en charge "

Agnès Buzyn annonce l’entrée en vigueur de la deuxième étape du 100% santé. Tous les Français pourront bénéficier d’une prise en charge à 100 % des lunettes et des soins dentaires au 1er janvier 2020.

Cette offre sera accessible à tous les Français ayant adhéré à un contrat de complémentaire santé responsable, et prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie et les complémentaires en santé, donc sans reste à payer pour les patients. Ces derniers pourront néanmoins, s’ils le souhaitent, opter pour d’autres prestations non prises en charge à 100%.

Consultez le dossier de presse - 30 décembre 2019


Littératie en santé et migrants/immigrés

Promosanté Ile-de-France propose un focus thématique sur la littératie en santé et migrants/immigrés. Il vient compléter le dossier en ligne "Comprendre & agir" sur la littératie en santé en fournissant des ressources et liens utiles (vidéos, outils d'animation, récits d'expériences...)

Consultez le dossier en ligne


Bilan de santé des enfants étrangers isolés

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) préconise la mise en oeuvre d'un rendez-vous santé initial pour la population vulnérable des enfants étrangers isolés dans un avis récent. Ce rendez-vous santé n’a pas pour objet de déterminer l’âge de l’enfant. Il est à dissocier de la procédure d’évaluation sociale.

Avis, HCSP, 2019-11-07, 82 p. (Date de mise en ligne : 22 décembre 2019)

Consultez l'avis du HCSP


L'impact de la politique de la ville sur la santé des habitants

Retour sur la journée « L’impact de la politique de la ville sur la santé des habitants », co-organisée avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) le 7 novembre 2019 à Paris : présentations des intervenants et ressources bibliographiques.

Consultez les interventions et ressources


Les violences interpersonnelles dans les lieux de privation de liberté

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) a pour mission de veiller à ce que les personnes enfermées soient traitées avec humanité dans le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Il constate régulièrement, dans ses visites et les courriers qu’il reçoit, des atteintes à l’intégrité physique et psychique, produites par l’enfermement lui-même mais aussi par l’interaction des personnes présentes en leur sein : personnel, personnes privées de liberté. L’analyse transversale réalisée dans ce rapport publié en décembre conduit à mettre ce phénomène en perspective et doit amener les pouvoirs publics à sa prise en compte dans une politique nationale. Ce rapport, publié aux éditions Dalloz, est disponible en librairie. Il sera téléchargeable sur le site du contrôle général à partir de mercredi 22 janvier 2020 (délai conventionnel accepté pour ne pas interférer avec les actions promotionnelles de l’éditeur).

Consultez le site du CGLPL

Dossier de presse - 20 décembre 2019

Nutrition

" Fruits et légumes à l'école " et " Lait et produits laitiers à l'école " : un programme européen pour éduquer au bien manger

Un programme européen unique et harmonisé a vu le jour en 2016. Il porte désormais le nom de « Fruits et légumes à l’école » et « Lait et produits laitiers à l'école ». A travers ce programme, l'Union européenne apporte son aide pour promouvoir la distribution de fruits et légumes frais, et/ou de lait et produits laitiers sous signe officiel d’identification de la qualité et de l'origine (SIQO), notamment ceux issus de l'agriculture biologique dans les cantines des écoles maternelles au secondaires.

Alimagri, 2019-11

En savoir plus

Dépistage des cancers

Tous égaux face aux papillomavirus. L'infection et la vaccination HPV au prisme des inégalités sociales de santé

En France, chez les femmes, les inégalités sociales sont particulièrement marquées pour le cancer du col de l’utérus. La vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) est un moyen de prévention efficace, toutefois les taux de couverture demeurent très faibles (autour de 30%). Ce faible taux est probablement en partie causé par le phénomène d’«hésitation vaccinale» dont les déterminants en France restent mal connus. Les interventions pour lutter contre l’hésitation vaccinale en matière de vaccination HPV et améliorer la couverture vaccinale en France sont nécessairement des interventions complexes. Cet article en deux parties présente un tableau des inégalités sociales de santé (ISS) et des données épidémiologiques des cancers causés par le HPV en France puis les interventions à mener pour agir sur les inégalités sociales et territoriales de santé en matière de vaccination HPV.

Fadia Dib, Gwenn Menvielle, Pierre Chauvin, Questions de santé publique, n° 38, 2019-11, 8 p.

Consultez l'article

Contraception

Le Gouvernement soutient pour la première fois une association oeuvrant contre la précarité menstruelle

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, et Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, annoncent le soutien financier de l’Etat à Règles élémentaires, association oeuvrant dans le champ de la précarité menstruelle. L’association bénéficiera d’une dotation de 60 000 euros pour l’année 2020 qui viendra soutenir son action : d’une part, la récolte et la distribution de produits d’hygiène, d’autre part la formation des intervenants sociaux et des bénévoles associatifs, et enfin l’information et l’intervention auprès de femmes en situation de précarité.

Communiqué de presse - 17 décembre 2019

En savoir plus sur Règles élémentaires

Santé mentale

Appel à projets " Maladies psychiques : accès aux soins et vie sociale"

La Fondation de France souhaite, par cet appel à projets, permettre la création, ou l’essaimage, d’initiatives innovantes contribuant à l’amélioration de la situation des personnes souffrant de maladies psychiques et à leur insertion dans la cité, en favorisant la collaboration entre les divers acteurs de l’accompagnement.

Date limite de réception des dossiers : 17 juin 2020.

Consultez l'appel à projets

Agenda

Colloque Inégalités sociales de santé

22 janvier 2020

Paris

Colloque organisé par l'Académie nationale de médecine.

Consultez le programme


Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté : 3ème conférence régionale des acteurs, région Provence-Alpes-Côte d'Azur

9 janvier 2020

Marseille

Le préfet de région Provence-Alpes-Côte d'Azur organise la 3ème conférence régionale des acteurs de la prévention et de la lutte contre la pauvreté, dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, sur le thème : Construire ensemble les parcours d’insertion des personnes .

Cet évènement permettra aux acteurs de se rencontrer et de débattre du bilan des actions engagées.

Programme

Inscription


Entre autonomie résidentielle et insertion professionnelle. Quelle place pour les jeunes en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur ?

6 février 2020

Marseille

Cette journée est organisée par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et l'INSEE, avec l'Ecole de journalisme et de communication d'Aix-Marseille (EJCAM), dans le cadre du cycle annuel de rencontres "Connaissance du territoire".

La région compte 833 000 jeunes entre 15 et 29 ans, la majorité se concentre dans les métropoles et la vallée du Rhône.  55 100 jeunes sont sortis du système éducatif en 2010 pour entrer dans la vie active.

Avec :

  • Virginie Mora, chef de projets à l'Insee,
  • François Dubet, Sociologue, Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris, et chercheur au CNRS.
  • Les rencontres sont animées par Alexandre Joux, Directeur de l’EJCAM.

Ces interventions seront suivies d’un débat avec le public.

Les étudiants de l’EJCAM produiront une réflexion originale sur le sujet dans des formats journalistiques variés.

Consultez le programme


17ème Université d'été francophone en santé publique. Des webconférences : "Pour une santé publique plurielle"

15 septembre - 22 octobre - 20 novembre - 14 décembre

En raison de la crise sanitaire, l'université d'été a été annulée en présentiel mais 5 numéros du Journal de l'Université d'été ont été publiés et des web conférences sont organisées :

1ère session le mardi 15 septembre 2020 / 17h-18h30 : «  Changement climatique et santé publique : notre santé à +2°C de réchauffement planétaire »  Programme et inscription - S'inscrire par mél à lara.destaing@univ-fcomte.fr avant le 14/09 17h, le nombre de places est limité.

A suivre sur le compte Twitter de l'UETE : @UEteSante

Pour en savoir plus

Programme complet des webconférences

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité