Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 32 - 1er mai 2020

Covid-19 : la veille du CRES

Dans le contexte sanitaire actuel, le Comité régional d'éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d'Azur consacre désormais la une de son site web et ses veilles documentaires au Covid-19. Cette newsletter "spécial coronavirus" vous sera envoyée quotidiennement tout au long de l'épidémie.

S'abonner

Retrouver tous les numéros


Enquête : vécu du confinement sur les personnes en situation de précarité

Suite aux recommandations du conseil scientifique « Covid-19 » du 2 avril 2020, à l’absence de données sur le vécu du confinement sur les personnes en situation de précarité (personnes hébergées en centre d’hébergement, migrantes, isolées, en habitat précaire…), l’Orspere-Samdarra propose une enquête à travers deux questionnaires :

L’impact du confinement sur les personnes en situation de précarité

L’impact du confinement sur les accompagnants (professionnels, bénévoles, proches) de personnes en situation de précarité.

En savoir plus


Webinaire : guide sur la gestion des essais cliniques pendant la pandémie

Ce Webinaire, organisé par deux organismes de l'Union européenne (European medicines agency et Heads of medicines agencies (HMA)) se déroulera le 15 mai.

En savoir plus


La CNSA lance une enquête sur l'organisation de la continuité des accompagnements des ESMS pour personnes handicapées

Alors que se prépare le déconfinement, les personnes handicapées et leurs aidants sont directement concernés par la crise sanitaire et le confinement. La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) lance une enquête auprès des établissements et services médico-sociaux (ESMS) pour analyser l‘organisation de la continuité de l’accompagnement et les coopérations mises en place dans les territoires.

CNSA, 2020-04-29

En savoir plus

Les communiqués officiels

Audition du Conseil scientifique par la commission des affaires sociales du Sénat

La commission des affaires sociales du Sénat a auditionné le 30 avril Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique Covid-19, et Arnaud Fontanet, membre.

Il y est notamment question de l'alerte quant à la survenue d'atteintes inflammatoires rares et graves constatées chez les enfants (syndrome de Kawasaki), qu'il reste à documenter (à 11h43'16'').

Sénat, 2020-04-30

Voir la vidéo


DGS urgent : appui des professionnels de santé de ville aux établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes

Dans le contexte d’épidémie, la situation des personnes âgées vivant en EHPAD nécessite l’appui de tous les professionnels de santé, qu’ils exercent en établissements de santé ou en ville. La DGS actualise une fiche diffusée le 16 avril dernier notamment sur la mise à jour des cotations pour les IDE et un rappel du rôle de l’HAD dans ces établissements.

DGS, 2020-04-30

Voir la fiche


Reprise des interventions non urgentes : la Spilf rappelle les limites des tests de dépistage du Covid-19

Dans la perspective de la reprise des interventions médicales et chirurgicales non urgentes, la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf) a publié un avis sur la place du dépistage préopératoire du Covid-19, rappelant les limites que présentent les tests, notamment le meilleur test de détection du virus actuellement disponible, la PCR sur prélèvement nasopharyngé, qui a une sensibilité estimée à 70%.

Selon la Spilf, si une PCR est proposée, elle doit être réalisée au plus près de l’intervention programmée (pas plus de 24 h avant); le scanner thoracique n’a aucune indication dans ces situations; même en cas de négativité de la PCR, le risque de Covid n’est pas totalement exclu, ce qui impose de maintenir le respect des mesures barrières tout au long de l’intervention et au décours, et de reconsidérer le diagnostic en cas d’évolution ultérieure compatible avec un Covid.

Spilf, 2020-04-29

En savoir plus


Contre le Covid-19, utiliser à grande échelle les outils numériques : le communiqué de l'Académie de médecine

L’Académie nationale de médecine rappelle que les technologies numériques peuvent apporter un soutien précieux en période de crise, par de multiples applications, et recommande :

  • d’encourager le développement des technologies du numérique en santé, en soutenant la recherche publique et privée
  • de fournir les moyens nécessaires aux équipes de modélisation mathématique des épidémies afin d’organiser la sortie de crise
  •  de mettre des automates à la disposition des personnels soignants pour réduire ou éliminer leurs risques de contamination dans l’exécution de certaines tâches
  • d’engager une réflexion sur l’utilisation du numérique dans la réponse aux futures épidémies et dans l’organisation du système sanitaire en périodes inter-épidémiques
  • de veiller au respect des principes éthiques et de protection des données personnelles dans l’usage des outils numériques

Académie nationale de médecine, 2020-04-29

Voir le communiqué


Le HCE demande l'allongement du délai d'IVG chirurgicale à 14 semaines pendant le confinement

Le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE) demande dans un communiqué l'allongement du délai légal de l'interruption volontaire de grossesse chirurgicale à 14 semaines de grossesse au lieu de 12, pendant la durée du confinement.

La situation est venue aggraver la pénurie de médecins pratiquant l'IVG, "conduisant à une restriction du droit pour chaque femme à disposer de son corps". Le numéro vert national "Sexualités, contraception, IVG", porté par le Planning familial, a vu augmenter de 50% le nombre d'appels depuis le début du confinement.

Le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, 2020-04-29

En savoir plus


Sortie du confinement : le ministère de la Transition écologique annonce un plan de 20 ME pour faciliter la pratique du vélo

Dans la perspective de la sortie du confinement, le Gouvernement prend des mesures pour encourager la pratique du vélo par les Français avec le développement des pistes cyclables temporaires et le lancement d’un plan de 20 millions d’euros par le ministère de la Transition écologique et solidaire pour prendre en charge des réparations, des places de stationnement temporaires et des formations.

Ministère de la Transition écologique, 2020-04-30

En savoir plus


Point de situation coronavirus 29 avril 2020

Le ministère des Solidarités et de la Santé tient un point presse quotidien pour informer sur l’évolution de la situation en France.

La pandémie poursuit son extension mondiale : 3,14 millions de personnes ont été touchées par le Covid-19, 218.564 personnes en sont décédées, mais 948.545 personnes en ont guéri. En France, 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône Alpes, Hauts de France) regroupent à elles seules 72% des cas hospitalisés actuellement.

Ministère de la santé, 2020-04-29

Voir le communiqué

Les messages de prévention

INRS : des gestes simples pour éviter les contaminations au travail

Se laver régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans le creux de son coude, éviter de se faire la bise ou de se serrer la main… Certains gestes simples permettent de limiter les risques de contamination au travail.

Voir les messages de l'INRS, dans un contexte de déconfinement.

INRS, 2020-04

En savoir plus

Les derniers chiffres de l'épidémie

Les chiffres clés au 30 avril 2020, France, Europe et monde

(Source ECDC)

  • Cas dans le monde :  3 130 800 cas cas confirmés depuis le 31/12/19 dont 1 112 667 en Europe 
  • Décès dans le monde : 227 051 décès depuis le 31/12/19 dont  129 150 en Europe

Les chiffres clés en France

  • 129 581 cas confirmés (+ 1 139 en 24h)
  • 91 615 personnes hospitalisées dont 26 283 en cours (+ 1048 en 24h)
  • 49 476 retours à domicile après hospitalisation (+ 1327 en 24h)
  • 24 376 décès dont 15 244 hospitaliers (+ 207 en 24h à l'hôpital)
  • 4 019 personnes actuellement hospitalisées en réanimation (+ 121 en 24h)
  • 69 952 cas de résidents en ESMS (Etablissements médicaux sociaux) et 12 305 décès (9 132 décès au sein des ESMS et 3 173 à l'hôpital)

Santé publique France, 2020-04-30

En savoir plus


Coronavirus en Provence-Alpes-Côte d'Azur : point de situation du 30 avril 2020

Depuis le vendredi 28 février 2020, 14 796 personnes ont été testées positives au coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • 1 532 personnes positives au Covid-19 sont hospitalisées
  • 262 personnes sont en réanimation
  •  697 personnes testées positives au Covid-19 sont décédées.

 ARS PACA, Préfecture de région, 2020-04-30

En savoir plus

La règlementation

L'état d'urgence sanitaire, ses possibles dérives et la nécessité d'un contrôle

Le Réseau de veille sur l’état d’urgence sanitaire, qui regroupe des universitaires, associatifs, avocats et magistrats, a produit, mercredi 29 avril, une note dans laquelle ils entendent veiller au respect des droits fondamentaux en cette période d’état d’urgence sanitaire.

Dalloz actualité, 2020-04-30

Lire l'article


Réflexions sur le tri des patients en période de crise sanitaire

Il a été mis en évidence des populations plus vulnérables à l’épidémie de covid-19 : les personnes en situation d’obésité, les personnes âgées avec des comorbidités et/ou en perte d’autonomie, les sujets très âgés. Selon le ministère des solidarités et de la santé, plus de 47 % des patients infectés entrant en réanimation sont en situation d’obésité, l’obésité augmentant significativement le risque d’être placé sous respiration mécanique invasive. Les formes graves et sévères du covid-19 touchent tout particulièrement ces populations.

Dalloz actualité, 2020-04-30

En savoir plus

Les publications

Covid-19 : la HAS actualise ses Réponses rapides sur le suivi et l'accompagnement des femmes enceintes

La HAS actualise ses Réponses rapides consacrées au suivi des femmes enceintes ou ayant accouché. Publiées début avril - et conformément à sa méthode rapide élaborée pour faire face à l'épidémie de Covid-19 - ces préconisations sont enrichies selon les dernières connaissances et en tenant compte de la situation épidémique.

HAS, 2020-04-30

A lire en ligne


Contrôle d'accès par prise de température dans le cadre de l'épidémie à Covid-19

Après analyse des données disponibles notamment épidémiologiques, des textes juridiques, le HCSP recommande de :

  • Ne pas mettre en place un dépistage du Covid-19 dans la population, par prise de température, pour un contrôle d’accès à des structures, secteurs ou moyens de transport ;
  • Informer la population sur le manque de fiabilité de cette mesure systématique de la température ;
  • Rappeler l’intérêt pour les personnes de mesurer elles-mêmes leur température
  • Privilégier l’autosurveillance, la déclaration spontanée et la consultation d’un médecin en cas de symptômes évocateurs de Covid-19.
  • Développer des fiches d’information à l’attention de la population générale et des publics spécifiques (notamment Ehpad, milieu de soins, milieu carcéral…) ;
  • Insister sur la notion de responsabilité individuelle et l’importance primordiale du respect des mesures barrière.

HCSP, 2020-04-29, 18 p.

Lire l'avis


Remdesivir in adults with severe Covid-19 : a randomised, double-blind, placebo-controlled, multicentre trial

Cet essai randomisé, contrôlé contre placebo, en double aveugle a pour objectif d'évaluer l'efficacité et la sécurité du traitement par remdesivir chez les patients Covid-19 sévères. Bien qu'une légère amélioration de l'état clinique semble être présente sous remdesivir, cette étude ne permet pas de conclure à l'intérêt de ce traitement pour les patients sévères.

The Lancet, 2020-04-29

Lire l'article (en anglais)

Voir une analyse du niveau de preuve de cet essai

Lire une analyse des résultats par APMnews


Introductions and early spread of SARS-CoV-2 in France

Une étude génétique dirigée par Sylvie van der Werf, directrice du Centre national de référence des virus respiratoires de l'Institut Pasteur, et Etienne Simon-Lorière, virologue, suggère que la principale souche du Covid-19 présente en France serait liée à un groupe génétique qui n'aurait aucun lien avec la Chine ou l'Italie.

bioRxiv, 2020-04-29, 18 p.

Lire l'article (en anglais)


Covid-19 : recommandations concernant la réduction des risques psychosociaux du travail en contexte de pandémie

Les risques psychosociaux du travail sont définis comme des facteurs qui sont liés à l'organisation du travail, aux pratiques de gestion, aux conditions d'emploi et aux relations sociales et qui augmentent la probabilité d'engendrer des effets néfastes sur la santé physique et psychologique des personnes exposées. Dans le contexte d’une pandémie qui modifie considérablement les conditions de travail habituelles, plusieurs de ces risques peuvent être exacerbés. Il est donc recommandé : 1) d’être attentif à la présence de ces facteurs de risque pour ensuite 2) initier le plus tôt possible des actions préventives qui pourront en atténuer les impacts sur la santé psychologique et physique des travailleurs.

INSPQ, 2020-04-29, 5 p.

Lire le document


Quel est le profil des gens asymptomatiques covid-19 positif ?

Chaque semaine, le Centre de recherche en santé publique (CReSP) du Québec publie une synthèse de littérature sur des questions relatives au Covid-19. Dans ce dernier numéro, une mise à jour de la littérature parue depuis le 8 avril 2020 porte sur les cas asymptomatiques.

Bulletin d'information du CReSP, 2020-04-29

Lire le bulletin


Recommandations concernant l'activité des PASS et des EMPP

La présente fiche comporte des recommandations de maintien des activités, sous réserve d’adaptation, des dispositifs passerelles dédiés à la précarité que sont les Permanences d’accès aux soins de santé et les Equipes mobile psychiatrie précarité, pour pouvoir orienter et / ou prendre en charge les patients en situation de précarité, de façon complémentaire, mais aussi assurer un lien avec l’ensemble des partenaires.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-04-27, 5 p.

Lire la fiche


Epidemiology and transmission of Covid-19 in 391 cases and 1286 of their close contacts in Shenzhen, China : a retrospective cohort study

Cette étude menée par une équipe de l’Université Johns Hopkins, dans la ville chinoise de Shenzhen (Sud de la Chine), apporte des données clés sur la propagation du coronavirus SARS-CoV-2 ce qui permet de préciser la dynamique de transmission.

Lancet Infectious Diseases, 2020-04-27

Lire l'article (en anglais)


Covid-19 : concerns grow over inflammatory syndrome emerging in children

Le British medical journal fait un point sur la situation d'enfants présentant un état inflammatoire multisystémique nécessitant des soins intensifs.

The bmj, 2020-04-27

Lire l'article (en anglais)

Voir aussi la communication de la société britannique des soins intensifs pédiatriques (PICS)

Les recommandations du Royal College of Paediatrics and Child Health sur l'attitude à avoir face aux symptômes

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité