Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 8 - 27 mars 2020

Covid-19 : la veille du CRES

Dans le contexte sanitaire actuel, le Comité régional d'éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d'Azur consacre désormais la une de son site web et ses veilles documentaires au Covid-19. Cette newsletter "spécial coronavirus" vous sera envoyée quotidiennement tout au long de l'épidémie.

S'abonner

Retrouver tous les numéros


Cellule éthique de soutien Covid-19

Une Cellule Éthique de Soutien Covid-19 est désormais joignable pour accompagner les soignants de Provence-Alpes-Côte d'Azur-Est dans leur démarche de réflexion éthique en situation d'arbitrage complexe.

04 92 03 69 42
cellule.ethique.de.soutien@chu-nice.fr

Espace éthique azuréen, 2020-03-26

En savoir plus

Les communiqués officiels

Le Covid-19 ne doit pas être un obstacle à la vaccination des enfants

Alors que les syndicats de pédiatres alertent en France sur le fait que la crise du coronavirus et le confinement ne doivent pas conduire les parents à repousser de plusieurs mois la vaccination des moins de deux ans contre des maladies potentiellement graves, comme la rougeole ou la méningite, l'Unicef déclare également ce 26 mars que le Covid-19 ne doit pas être un obstacle à la vaccination des enfants.

Unicef, 2020-03-26

Voir la déclaration de l'Unicef


Violences conjugales et intrafamiliales : le Gouvernement mobilisé

Le contexte particulier de confinement, indispensable à l’endiguement de la pandémie de Covid-19, constitue un terreau favorable aux violences conjugales et intrafamiliales : la promiscuité, les tensions, l’anxiété peuvent y concourir.

Le Gouvernement y est pleinement mobilisé et rappelle les dispositifs et mesures mis en oeuvre.

  • Le traitement des affaires de violences conjugales continue d’être assuré par les juridictions, désormais fermées au public pour éviter la propagation du virus
  • Le traitement des contentieux urgents est assuré, des permanences sont tenues dans les tribunaux pour enfants
  • Le ministre de l’Intérieur a demandé aux forces de l’ordre de rester pleinement mobilisées dans leur combat contre les violences intrafamiliales
  • La plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes arretonslesviolences.gouv.fr reste active 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
  • Le plan pour protéger les victimes de violences conjugales est déployé depuis le 16 mars, en lien avec les différents ministères concernés. Le 3919 , numéro d’écoute national, reste opérationnel. Pour chacun des départements, un état des lieux de la situation des associations locales et des centres d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences est régulièrement réalisé.

    Une campagne de communication portée par des influenceurs pour faire mieux connaître la plateforme de signalement est également en cours.

Ministère de la Santé - 2020-03-25

Voir le communiqué


Financement en urgence de 11 projets de recherche appliquée en santé pour près de 9 millions d'euros

Face à l’épidémie de Covid-19, l’urgence sanitaire impose la mise en oeuvre rapide de projets de recherche permettant de mieux diagnostiquer et traiter cette nouvelle pathologie.
Le Ministère de la Santé a mis en place une procédure accélérée d’évaluation de projets de recherche. Un jury comprenant des représentants du comité scientifique du consortium REACTing a examiné en urgence 27 projets liés au Covid-19. 11 projets ont été identifiés par le jury comme prioritaires.
Le ministère finance dès maintenant ces 11 projets à hauteur maximale de près de 9 millions d’euros.

Ministère des Solidarités et de la Santé – 2020-03-25

Voir le communiqué


Logement pour les soignants : Airbnb met en place une plateforme

A la demande de l’Etat, Airbnb met en place une plateforme de mise à disposition gratuite de logements pour les soignants, les travailleurs sociaux et les bénévoles. Il s'agit de logements mis à disposition autour des hôpitaux, EHPAD, et centres d’hébergement d’urgence.

Ministère de la Cohésion des territoires, 2020-03-24

Voir le communiqué du gouvernement

Consulter la plateforme


ARS PACA : recensement des professionnels de santé volontaires

L'ARS recherche des professionnels de santé volontaires pour prêter main forte aux établissements et structures de santé de la région et contribuer à la gestion de crise du Covid-19.
Un formulaire en ligne est ouvert aux professionnels de santé diplômés d’Etat pour identifier les ressources mobilisables sur les territoires, qui puissent venir en appui des structures et professionnels mobilisés pour garantir la continuité des soins à la population.
Cette réserve de mobilisation des professionnels de santé est complémentaire de la réserve sanitaire nationale.

En savoir plus


France Assos Santé PACA : la démocratie en santé en temps de crise sanitaire

France Assos Santé PACA, face à l’épidémie de Covid-19, souhaite appeler les associations de son réseau, l’ensemble des citoyens, des politiques et des professionnels de santé, à travailler ensemble pour faire face à ce virus. "En adoptant un comportement responsable et solidaire, nous pourrons avancer vers une nouvelle dynamique de la démocratie en santé en temps de crise sanitaire".

France Assos Santé PACA, 2020-03-26

Voir le communiqué


AP-HM : la CUMP offre un soutien psychologique aux soignants et à la population

La situation inédite liée à l'épidémie de Covid-19 peut induire de l'angoisse, du stress et des symptômes chez de nombreuses personnes. En particulier les soignants, confrontés à de fortes pressions. Dans ce contexte, l'équipe de la Cellule d'Urgence Médico-Psychologique (CUMP13) de l'AP-HM a mis en place différents dispositifs afin de répondre au mieux aux besoins et attentes des soignants et du public.

AP-HM, 2020-03-26

En savoir plus

Les messages de prévention

Santé publique France actualise la liste de ses outils de prévention

Affiches, spots vidéos et audios... accédez aux outils pour prévenir la transmission du virus.

Santé publique France, mis à jour le 27 mars 2020

Voir les outils

Les derniers chiffres de l'épidémie

Infection au Coronavirus (SARS-CoV-2), Covid-19, France et monde

Les chiffres clés au 26 mars 2020, arrêtés à 14h

  • 467 710 cas confirmés dans le monde, dont 81 968 en Chine et 385 742 hors Chine
  • 232 470 cas confirmés en Europe dont 74 386 en Italie
  • 29 155 cas confirmés en France
  • 20 947 décès dont 3 293 en Chine, 17 654 hors Chine
  • 13 692 décès en Europe dont 7 505 en Italie
  • 1 696 décès en France

Santé publique France, 2020-03-26

En savoir plus


Coronavirus en Provence-Alpes-Côte d'Azur : point de situation au 26 mars

  • 720 personnes positives au Covid-19 sont hospitalisées
  • 164 personnes sont en réanimation ;
  • 44 personnes testées positives au Covid-19 sont décédées.

ARS PACA, 2020-03-26

En savoir plus

La règlementation

Décret complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Le texte prévoit notamment :

« Art. 12-2. - Par dérogation à l' article L. 5121-8 du code de la santé publique , l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile.
« Les médicaments mentionnés au premier alinéa sont fournis, achetés, utilisés et pris en charge par les établissements de santé conformément à l' article L. 5123-2 du code de la santé publique .
« Ils sont vendus au public et au détail par les pharmacies à usage intérieur autorisées et pris en charge conformément aux dispositions du deuxième alinéa de l'article L. 162-17 du code de la sécurité sociale . Le cas échéant, ces dispensations donnent lieu à remboursement ou prise en charge dans ce cadre sans participation de l'assuré en application des dispositions de l'article R. 160-8 du même code. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé est chargée, pour ces médicaments, d'élaborer un protocole d'utilisation thérapeutique à l'attention des professionnels de santé et d'établir les modalités d'une information adaptée à l'attention des patients.
« Le recueil d'informations concernant les effets indésirables et leur transmission au centre régional de pharmacovigilance territorialement compétent sont assurés par le professionnel de santé prenant en charge le patient dans le cadre des dispositions réglementaires en vigueur pour les médicaments bénéficiant d'une autorisation de mise sur le marché.
« La spécialité pharmaceutique PLAQUENIL© et les préparations à base d'hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d'officine que dans le cadre d'une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin.
« Afin de garantir l'approvisionnement approprié et continu des patients sur le territoire national, en officines de ville comme dans les pharmacies à usage intérieur, l'exportation des spécialités contenant l'association lopinavir/ritonavir ou de l'hydroxychloroquine est interdite. Ces dispositions ne s'appliquent pas à l'approvisionnement des collectivités relevant des articles 73 et 74 de la Constitution et de la Nouvelle-Calédonie.
« Pour l'application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l'Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. ».

Décret n° 2020-314 du 25 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, Journal Officiel, n° 74, 26 mars 2020

Lire le décret


Rapport au Président de la République relatif à la garantie de financement des établissements de santé et aux régimes complémentaires obligatoires de sécurité sociale

Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2020-309 du 25 mars 2020 relative à la garantie de financement des établissements de santé et aux régimes complémentaires obligatoires de sécurité sociale, Journal Officiel, n° 74, 26 mars 2020

Lire le texte

Ordonnance n° 2020-309 du 25 mars 2020 relative à la garantie de financement des établissements de santé et aux régimes complémentaires obligatoires de sécurité sociale


Rapport au Président de la République relatif à la prolongation de droits sociaux

L'épidémie de covid-19 conduit à devoir adapter les modalités de délivrance des prestations afin de concilier les garanties des droits des assurés avec le respect des mesures sanitaires prises par le Gouvernement.
Afin d'éviter les ruptures de droits des bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire et de l'aide au paiement d'une assurance complémentaire de santé dont le bénéfice expirera au cours des prochains mois, le présent article propose de prolonger de trois mois les droits des bénéficiaires de la complémentaire solidaire avec et sans participation arrivant à échéance entre la date de publication de la présente loi et le 1er juillet 2020. Il propose d'autre part de prolonger les contrats Aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) qui expireront dans les prochains mois jusqu'au 1er juillet 2020. Ces contrats prolongés respecteront les mêmes conditions tarifaires qu'actuellement et les bénéficiaires auront accès au même montant d'aide que ceux auquel ils ont droit aujourd'hui.
De la même façon, les droits à l'aide médicale de l'Etat (AME) arrivant à expiration entre le 12 mars et le 1er juillet sont prolongés de trois mois à compter de leur date d'échéance, afin de garantir la continuité de leurs droits.

Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2020-312 du 25 mars 2020 relative à la prolongation de droits sociaux, Journal Officiel, n° 74, 26 mars 2020

Lire le rapport

Ordonnance n° 2020-312 du 25 mars 2020 relative à la prolongation de droits sociaux


Rapport au Président de la République relatif aux adaptations des règles d'organisation et de fonctionnement des établissements sociaux et médico-sociaux

Le texte prévoit notamment : "Afin, face aux conséquences de l'épidémie de covid-19, d'assurer la continuité de l'accompagnement et la protection des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, des majeurs et mineurs protégés et des personnes en situation de pauvreté, l'article premier vise à assouplir les conditions d'autorisation, de fonctionnement et de financement des établissements et services, notamment pour permettre l'accompagnement en urgence de ces publics, de manière temporaire en relais du domicile ou à domicile. Il vise également à fluidifier les capacités de réponses à apporter en permettant de diversifier les publics accompagnés en situation d'urgence."

Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2020-313 du 25 mars 2020 relative aux adaptations des règles d'organisation et de fonctionnement des établissements sociaux et médico-sociaux, Journal Officiel, n° 74, 26 mars 2020

Lire le rapport

Ordonnance n° 2020-313 du 25 mars 2020 relative aux adaptations des règles d'organisation et de fonctionnement des établissements sociaux et médico-sociaux


Covid-19 : décryptage de la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie

Le Parlement a adopté la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie du Covid-19 présentée par le Gouvernement. Cette loi définit les mesures exceptionnelles qui peuvent être décidées, en particulier par le Premier ministre. Elle prévoit également des mesures d’adaptation dans de nombreux domaines qui seront détaillées très rapidement par des ordonnances. Ces mesures concernent tout citoyen et certaines s'adressent spécifiquement au champ de la lutte contre la pauvreté, en matière d'aides sociales comme de dérogations pour les établissements sociaux et médico-sociaux.

Fédération des acteurs de la solidarité, 2020-03-26

Lire le décryptage

Les publications

L'ANSM sécurise l'accès aux traitements Plaquenil et Kaletra pour les patients atteints de maladie chronique

L’ANSM a été alertée de difficultés d’accès dans les pharmacies en ville aux traitements Plaquenil (hydroxychloroquine) et Kaletra et son générique (lopinavir/ritonavir) pour les malades chroniques à qui ces médicaments sont destinés (VIH, lupus, polyarthrite rhumatoïde…). Conformément au décret du 25 mars 2020, l'ANSM demande aux pharmaciens d’officine de ne délivrer ces médicaments que sur prescription médicale dans leurs indications habituelles, ceci afin de sécuriser leur accès aux patients qui en bénéficient pour leur traitement chronique.

Point d'Information, ANSM, 2020-03-26

En savoir plus


Surveillance des urgences et des décès

La surveillance des urgences et des décès SurSaUD® montre dans sa synthèse hebdomadaire du 16 au 22 mars 2020 une hausse des actes médicaux pour angoisse depuis le début de la période de confinement. Ils sont en hausse de +54% (+579 actes) selon le bulletin national d’information SOS médecins.

Santé publique France, 2020-03-26

Consultez la synthèse


Covid-19 : mise à jour des informations aux professionnels de santé

La plateforme d'informations Covid-19 dédiée aux professionnels de santé a été mise à jour les 25 et 26 mars, suite aux mesures annoncées par le Gouvernement, concernant la prise en charge en ambulatoire, les recommandations de protection pour les personnels de santé, la téléconsultation et le dépistage.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-03-25

Accédez à la plateforme


Covid-19 : A living mapping on registered trials

Cochrane France, l'Université de Paris, l'INSERM et l'AP-HP s'associent pour proposer une cartographie des recherches en cours, suivie d'une méta-analyse en réseau des résultats des études. Grâce au processus de revues systématiques, le but est de collecter et évaluer en permanence toutes les preuves disponibles concernant les résultats cliniques spécifiques liés à Covid-19. Ensuite, en utilisant la méta-analyse en réseau, le projet consiste à synthétiser les résultats de l'étude disponibles et comparer simultanément toutes les interventions possibles qui pourraient être utilisées dans le même contexte clinique.

Voir le site


Covid-19 rapid guideline : critical care in adults

Le National Institute for health and Care Excellence (NICE), en soutien au service de santé publique du Royaume-Unis (NHS), publie la ligne directrice sur les soins intensifs chez l'adulte. Compte tenu de la situation, les recommandations sont basées sur des preuves et des avis d'expert mais n'ont pas suivi le processus standard d’élaboration.

NICE, 2020-03

Consultez le site

Les outils

GoMask - Des masques pour tous les professionnels de santé

A l’initiative du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône de l’ordre des médecins et du Conseil Interrégional de l’Ordre des pharmaciens, le Conseil régional de l’Ordre des médecins, a développé un programme de réservation, de dispensation et de gestion des stocks de masques. Le conseil Interrégional de l’ordre des infirmiers, y est associé. Ce site permet : aux pharmaciens de déclarer leurs stocks de masques (chirurgicaux, FFP2), aux professionnels de santé de consulter la disponibilité et de mettre une option pour venir récupérer les masques ; aux pharmaciens de déclarer le nombre de masques remis au professionnel de santé après vérification de son identité et de l’historique des masques récupérés dans les différentes pharmacies. A noter : un justificatif sera exigé lors du retrait des masques.

Consulter le site


Solidarité numérique

Pendant cette période de confinement liée à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, les médiateurs numériques s’organisent, avec le soutien du Secrétaire d’Etat chargé du Numérique pour accompagner les Français dans leurs démarches numériques quotidiennes. Ce site propose des conseils, ressources et tutoriels pour vos démarches numériques essentielles.

Consulter le site


La lettre du Dispositif d'Information et de Coordination en Addictologie des Bouches-du-Rhône (Dicadd13)

Numéro 106 de la lettre du DICAdd13   « Actualités Addictions », issue d’une veille documentaire sur les sites internet spécialisés :  retrouvez dans ce deuxième numéro spécial toutes les informations liées à l'épidémie à Covid-19 : Zoom, Prise en charge,  réduction des risques.

DICADD13

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité