Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 48 - 29 novembre 2019

Appel à projets Précarité énergétique

L’appel à projets de la Fondation Schneider Electric et Les Petites Pierres est ouvert aux associations qui portent des projets mettant en oeuvre des solutions innovantes de lutte contre la précarité énergétique (habitat collectif, adaptation des logements, habitat intergénérationnel, sensibilisation aux enjeux de la fracture énergétique, de l’accès à l’énergie, etc. ...).

Le Fonds de dotation Les Petites Pierres soutient, grâce à un modèle unique qui repose sur un abondement des dons (5€ donnés = 10€ reversés aux associations), des initiatives oeuvrant en faveur du logement des personnes défavorisées (sans-abris, séniors précaires, jeunes sans ressources et femmes isolées, réfugiés et migrants, personnes handicapées, personnes mal-logées, etc.).

Les campagnes de crowdfunding sur Les Petites Pierres devront se terminer au plus tard le 30 décembre , en sachant qu'une campagne dure en moyenne 62 jours.

Pour en savoir plus, consultez le site de la FNARS


27 recommandations pour lutter contre la précarité des mères isolées

Ce rapport sur les situations des femmes reçues et informées par le Centres d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) en 2018, soit 142 146 femmes, rend lisible les difficultés et les inégalités rencontrées par les femmes au quotidien. Il propose en 27 recommandations des pistes d’amélioration repérées dans les bonnes pratiques mises en oeuvre par les CIDFF sur leurs territoires afin de lutter plus efficacement contre la précarité des mères isolées.

FNCIDFF, 2019-11, 78 p.

Consultez le rapport et sa synthèse


Etat de la pauvreté en France

Pour son rapport 2019 sur l'Etat de la pauvreté en France, le Secours Catholique alerte sur une hausse de l'extrême pauvreté et sur la précarisation de plus en plus importante des migrants arrivant sur le territoire. Dans sa deuxième partie, il dresse le constat de la nécessité pour tous de l'accès aux droits fondamentaux et porte un regard international sur la situation des populations migrantes à travers le monde.

Secours Catholique, 2019-11, 112 p.

Consultez le rapport

Santé et précarité

Smart santé

Ce site Internet ludique et interactif explique la prise en charge des frais de santé, le parcours de soins coordonnés avec le suivi médical, un quiz d’évaluation et enfin, aborde le renoncement au soins. Il s’agit d’un dispositif en six étapes permettant d’être mieux informé.

SMART SANTE a été possible grâce à SIGMA Formation comme coordinateur de projet, financé par la Fondation Solimut et soutenu dans sa réalisation par la Mutualité Française Provence-Alpes-Côte d’Azur,  avec pour objectif la lutte contre le renoncement aux soins.

Consultez le site SMART SANTE


Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus

A l’occasion du Salon des Maires, le ministère des Solidarités et de la Santé publie un guide pratique à destination des élus locaux. Il propose un tour d’horizon complet et accessible des outils disponibles pour renforcer l’accès aux soins avec des points de repères pratiques, des conseils juridiques et des exemples concrets.

Ministère des solidarités et de la santé, ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, 2019-11, 98 p.

Consultez le guide


Les populations éligibles à la CMU-C et à l'ACS en 2019. Qui sont-elles ? Quel est leur interlocuteur privilégié en cas de préoccupation pour leur santé et quelles sont leurs pratiques en matière d'automédication ?

A la demande du Fonds CMU-C, le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC) a réalisé, dans le cadre de son enquête sur les conditions de vie et aspirations des ménages, une étude afin de caractériser les bénéficiaires actuels et potentiels de la CMU-C et de l’ACS, d’identifier leur interlocuteur privilégié en cas de préoccupation pour leur santé et de mieux connaître leurs pratiques en matière d’automédication.

Solen Berhuet, Patricia Croutte, CREDOC, 2019-11, 48 p.

Consultez le rapport


1000 euros par an : le témoignage de patients sur leurs restes à charge " invisibles "

France Assos Santé alerte sur ces restes à charge qui échappent aux statistiques mais qui peuvent peser lourd sur le budget de personnes malades ou en situation de handicap.

France Assos santé, 2019-11-25, 26 p.

Consultez l'enquête de France assos santé


Les Français et l'accès aux soins

Selon ce sondage réalisé par BVA pour France Assos Santé, le renoncement ou le report de soins apparaît être une situation commune : plus de la moitié des Français ont déjà renoncé ou reporté des soins pour au moins une raison (63%). Le renoncement ou le report de soins témoigne d'un revers du déséquilibre territorial de l’offre de soins et l'offre de soins semble inégalement accessible sur le plan financier aux personnes sondées.

BVA, 2019-11, 22 p.

Consultez le sondage


L'aide médicale d'Etat. Diagnostic et propositions. Rapport de l'IGAS

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) publie son rapport sur l'Aide médicale d'Etat (AME). La saisine de l'IGAS portait sur l’analyse des contextes de recours à l’AME et des soins dispensés dans ce cadre, sur la structure et la dynamique de la dépense, ainsi que sur l’identification de mesures susceptibles d’assurer durablement le suivi et la maîtrise de cette dépense ainsi que le bon usage de ce dispositif. Elle a abouti à 14 recommandations, largement inspirées du terrain : elles visent ainsi essentiellement à empêcher les fraudes et les dévoiements de ce dispositif, tout en assurant l’effectivité de l’accès aux soins (y compris en ville) pour ceux qui en ont besoin et en allégeant sa gestion, en particulier dans les hôpitaux. Ces propositions relèvent d’une approche pragmatique, opérationnelle, cohérente avec la vocation de l’AME et avec l’organisation d’ensemble du système de santé français.

Fabienne Bartoli, Jean-Louis Rey, Francis Fellinger (et al.), 2019-10, 204 p. [En ligne le 5 novembre 2019]

Consultez le rapport


Enquête "Premiers pas" sur l'accès aux soins des personnes étrangères sans titre de séjour

L'enquête Premiers pas s'inscrit dans un projet de recherche sur les parcours d'accès aux droits et de recours aux soins des étrangers en situation irrégulière .

Ce projet, qui bénéficie d'un soutien de l'Agence nationale de la recherche ( Appel à projet ANR générique 2015 ) propose, à travers une approche socio-anthropologique, une enquête auprès de personnes étrangères en situation irrégulière. Cette enquête, associée à l'utilisation de données administratives, a pour objectif de répondre aux questions suivantes :

  • Quel est l'accès réel aux soins et à la couverture santé des étrangers en situation irrégulière en France ? En particulier, quels sont les facteurs favorables et les barrières au recours à l'Aide médicale d'Etat (AME), aux centres de soins des structures associatives, à l'offre de soins publique, ou à d'autres soignants ?
  • Quels sont les parcours des étrangers en situation irrégulière en termes d'assurance (AME, Couverture maladie universelle (CMU) de base / Protection universelle maladie (Puma), Assurance publique, non assurance) et de recours aux soins ?

Florence Jusot, Paul Dourgnon, Jérôme Wittwer, Le recours à l’Aide médicale de l’État des personnes en situation irrégulière en France : premiers enseignements de l’enquête Premiers pas, Questions d'économie de la santé, n° 245, 2019-11, 8 p.

Paul Dourgnon, Stéphanie Guillaume, Florence Jusot (et al.), Etudier l’accès à l’Aide médicale de l’État. L’enquête premiers pas,  Questions d'économie de la santé, n° 244, 2019-11, 8 p.

Wittwer Jérôme, Raynaud Denys, Dourgnon Paul (et al.), Protéger la santé des personnes étrangères en situation irrégulière en France. L’Aide médicale de l’État, une politique d’accès aux soins mal connue, Questions d'économie de la santé, n° 243, 2019-11, 8 p.

Consultez les 3 études


Santé des détenus dans la région européenne de l'OMS

Le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Europe publie un rapport de "situation sur la santé en prison dans la Région européenne de l’OMS ». Il contient une analyse des données sur l’état de santé des personnes incarcérées et les systèmes de santé en prison dans 39 pays de la Région européenne de l'OMS. Il souligne la médiocrité de l’état général des systèmes de suivi et de surveillance de la santé en prison et alerte sur les problèmes de santé non traités et non suivis en prison, qui représenteront une charge supplémentaire pour la santé publique après la libération des personnes concernées.

OMS Europe, 2019-11, 97 p. (en anglais)

Consultez le rapport


Neuf jeunes de 18 à 24 ans sur dix sont en bonne santé, malgré des disparités liées à leur situation vis-à-vis de l'emploi

L’état de santé des jeunes adultes est très satisfaisant en moyenne : près de neuf jeunes de 18 à 24 ans sur dix se perçoivent en bonne ou très bonne santé et ils déclarent peu de maladies chroniques (14 %) ou de restrictions d’activités (8 %). Pour la première fois, l’enquête nationale sur les ressources des jeunes, permet d’aller au-delà de ce constat général et d’éclairer la situation de groupes particuliers en matière de santé perçue, de couverture et de recours aux soins en les comparant à l’ensemble des jeunes adultes. Les jeunes chômeurs ou inactifs (hors étudiants) et les jeunes cumulant emploi et études déclarent ainsi un moins bon état de santé perçu. C’est aussi le cas pour les jeunes les moins diplômés et ceux qui n’habitent plus chez leurs parents.

Etudes et Résultats, n°1134, 2019-11, 6 p.

Téléchargez le document

Santé mentale

Appel à projets "Santé mentale des exilés : accompagner les personnes en souffrance psychique"

Face à la pénurie de l’offre de soins pour les exilés en souffrance psychique, cet appel à projet de la Fondation de France vise à soutenir les initiatives permettant de prendre en charge un plus grand nombre de personnes – soit parce que les activités ont lieu en groupe, soit parce qu’elles sont de courte durée, soit parce qu’elles reposent sur le bénévolat.

Dates d'ouverture des candidatures : du 11 décembre 2019 au 11 mars 2020.

Consultez l'appel à candidatures


Coordination des psychiatres libéraux autour de la prise en charge des migrants précaires en Auvergne-Rhône-Alpes

Ce rapport, après avoir établi quelles sont les ressources en santé mentale sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes, analyse leur adéquation avec les besoins locaux dont témoignent les centres d’hébergement et comment les prises en charges en santé mentale sont durement impactées par les procédures administratives et juridiques liées au droit des étrangers. Il passe en revue l’activité des professionnels partenaires impliqués dans l’aide aux migrants, travailleurs sociaux en centre d’hébergement comme professionnels en santé mentale travaillant à l’hôpital public. Il mesure ensuite où en est la réflexion des psychiatres libéraux sur les possibilités d’une meilleure prise en charge des migrants précaires en région Auvergne-Rhône-Alpes par la psychiatrie libérale. Se faisant, il s'attarde sur la question suivante : comment, à un niveau plus collectif, la prise en charge des migrants participe-t-elle d’une reconfiguration de la santé mentale généralement, et plus spécifiquement de l’institution ?

ORSPERE-SAMDARRA, 2019-12, 104 p.

Consultez le rapport

Agenda

26èmes Journées nationales prison 2019

Du 23 au 30 novembre 2019

France

Chaque année, le Groupe national de concertation prison (GNCP), composé de douze aumôneries de prison et associations qui agissent auprès des personnes placées sous main de justice dont la Fédération des acteurs de la solidarité (FNARS), engage une réflexion et donne l’impulsion aux Journées Nationales Prison.

Les événements organisés dans le cadre de ces Journées ont pour objectifs d’informer et de sensibiliser le grand public quant aux conditions de détention en France, au parcours pénal et à la réalité vécue par les personnes placées sous main de justice, mais également de faire connaître des initiatives, projets, structures qui accueillent et accompagnement ce public. Dans le cadre de cette 26 ème édition, les associations qui oeuvrent dans le champ prison-justice, qui accueillent et accompagnent des personnes sous main de justice ou sortant de détention, sont invitées à organiser des événements partout en France, à engager une réflexion et donner l’impulsion aux Journées nationales prison.

Consultez la page de la FNARS


Entre autonomie résidentielle et insertion professionnelle. Quelle place pour les jeunes en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur ?

6 février 2020

Marseille

Cette journée est organisée par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et l'INSEE, avec l'Ecole de journalisme et de communication d'Aix-Marseille (EJCAM), dans le cadre du cycle annuel de rencontres "Connaissance du territoire".

La région compte 833 000 jeunes entre 15 et 29 ans, la majorité se concentre dans les métropoles et la vallée du Rhône.  55 100 jeunes sont sortis du système éducatif en 2010 pour entrer dans la vie active.

Avec :

  • Virginie Mora, chef de projets à l'Insee,
  • François Dubet, Sociologue, Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris, et chercheur au CNRS.
  • Les rencontres sont animées par Alexandre Joux, Directeur de l’EJCAM.

Ces interventions seront suivies d’un débat avec le public.

Les étudiants de l’EJCAM produiront une réflexion originale sur le sujet dans des formats journalistiques variés.

Consultez le programme

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité