Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 63 - 3 décembre 2020

La stratégie de vaccination en France se déclinera en trois phases pour répondre à quatre objectifs

Le Gouvernement a annoncé jeudi 3 décembre la stratégie de vaccination adoptée par la France. Elle répond à 4 objectifs :

  • 1er objectif : assurer la disponibilité des vaccins. La France a réservé 200 millions de doses qui permettront de vacciner 100 millions de personnes. 
  • 2ème objectif : protéger en priorité les personnes vulnérables au virus ou susceptibles de développer une forme grave de maladie : les personnes âgées en établissements et les professionnels qui y travaillent (phase 1 à partir de janvier 2021) ; les personnes à risque en raison de leur âge ou d'une pathologie chronique et certains professionnels de santé (phase 2 à partir de février) ; enfin l'ensemble la population (phase 3 à partir du printemps 2021).
  • 3ème objectif : construire une logistique adaptée au volume nécessaire et aux conditions de conservation des vaccins.
  • 4ème objectif : construire une stratégie vaccinale qui réponde à trois impératifs :
  • sécurité : autorisation par la Haute autorité de santé, mise en place d'un système de pharmacovigilance et de traçabilité par l'ANSM
  • transparence : la stratégie sera présentée et débattue au Parlement dans le courant du mois de décembre et le  Conseil économique, social et environnemental ( CESE) est saisi pour accompagner et animer une consultation citoyenne
  • proximité : les professionnels de santé et notamment les médecins généralistes seront au coeur du système, les collectivités territoriales seront impliquées dans les modalités de déploiement

Le Premier ministre annonce la mise en place d'un conseil d'orientation de la stratégie vaccinale présidé par Alain Fischer, immunologue qui, à cette occasion, présente l'état des connaissances sur les vaccins.

Conférence de presse du Gouvernement, 3 décembre 2020

Ecoutez la conférence de presse


Point de vigilance CNS : soutien au secteur médico-social

En cette période de forte circulation du Sars Cov-2, de tension importante sur les hospitalisations, y compris en soins critiques, la Conférence nationale de santé (CNS) veut aussi alerter sur la situation chroniquement difficile des établissements et services médico-sociaux (ESMS), du grand-âge comme du handicap et des services du maintien à domicile, du fait de la faiblesse des effectifs et de la particulière vulnérabilité des personnes prises en charge ou accompagnées.

Conférence nationale de santé, 2020-11-30

Lire le texe


TousAntiCovid : le Gouvernement s'adresse aux abonnés des opérateurs téléphoniques

Le Gouvernement a adressé le week-end des 28 et 29 novembre des SMS aux abonnés des opérateurs téléphoniques afin de communiquer sur la nouvelle application « TousAntiCovid » dans le contexte de la réouverture des commerces. La CNIL précise que cette opération, prévue dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, permet au Gouvernement de demander aux opérateurs de télécommunications de diffuser à leurs abonnés, de manière ponctuelle, des « messages d'alerte et d'information pour atténuer les effets de la catastrophe sanitaire ».

CNIL, 2020-11-30

Lire l'article


Méditerranée du Futur, acte IV : l'essentiel de la conférence

Cette année, l’Acte IV de Méditerranée du Futur s'est déroulé le 1er décembre dans un format 100 % digitalisé en raison du contexte sanitaire. Ce rendez-vous inédit a mêlé des visions très différentes et forcément complémentaires : le Professeur Didier Raoult et l’OMS, la directrice de l’hôpital de Bergame directement touché par la première vague et Stéphane Bancel, président français du laboratoire Moderna, sur le point de fournir un vaccin au monde entier. Le tout, sous l’égide de l’Union pour la Méditerranée, du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et avec la participation de Son Altesse Sérénissime le Prince souverain de Monaco.

Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2020-12-01

Accédez au site de la Région Sud


Message d'alerte d'Interpol sur les vaccins

Interpol a adressé une alerte à ses 194 pays membres sur les risques d'activité criminelle concernant les vaccins, les tests et leur contrefaçon.

Interpol, 2020-12-02

Pour en savoir plus

Les communiqués officiels

Pour réussir la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19, n'oublions pas le carnet électronique de vaccination

L'Académie nationale de médecine rappelle que la priorité est d’accélérer la préparation de la campagne de vaccination dans toutes ses dimensions, éthiques, médicales, logistiques, organisationnelles, financières, réglementaires, d’information et de communication. Dans un tel climat d’urgence, constatant l’absence de registre de vaccination opérationnel, elle déplore que la France ne dispose pas encore d’un carnet de vaccination électronique (CVE) bien qu’il ait été recommandé à plusieurs reprises par les autorités sanitaires. En effet, le CVE pourrait apporter des réponses aux enjeux d’une stratégie nationale visant à immuniser une majeure partie de la population.

Académie nationale de médecine - 3 décembre 2020

Accédez au communiqué


Vaccination contre la Covid-19 : aux côtés des médecins, l'Ordre s'engagera pleinement dans la campagne vaccinale

L'Ordre des médecins soutient le principe d’une stratégie médicalisée de priorisation d’accès à la vaccination, afin de protéger individuellement en premier lieu les plus fragiles face à la Covid-19, et les soignants qui oeuvrent chaque jour à leur contact. L'Ordre précise qu'il accompagnera l’action des autorités pour faire de cette campagne de vaccination un succès à la hauteur des enjeux, en rapellant les conditions de la réussite.

Conseil national de l'Ordre des médecins - 2 décembre 2020

Consultez le communiqué


Trois premiers essais cliniques vaccinaux prévus à partir du mois de décembre

Des accords pour lancer des essais cliniques vaccinaux en France via la plateforme COVIREIVAC de l’Inserm sont conclus avec des industriels, dont Astra Zeneca et Janssen. Ces derniers ont été sélectionnés après avis du Comité scientifique vaccins Covid-19. Les dossiers ont été déposés auprès de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé) et d’un CPP (Comité des Protections des Personnes). Les essais pourront donc démarrer en décembre sous réserve de l’accord de ces autorités réglementaires. Parmi ces trois essais, deux sont déjà en cours dans d’autres pays, tandis que le troisième correspondra au démarrage d’une phase III.

Inserm, 2 décembre 2020

Lire le communiqué


Anticiper le virus grâce à la cartographie des eaux usées

Grâce au travail d'expert du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, un dépistage du coronavirus est réalisé depuis 4 semaines dans les eaux usées de Marseille avec une technologie unique en France : elle permet de déceler le niveau de présence du Covid-19 avec une semaine d'avance.

Ma Région Sud, 2 décembre 2020

Lire le communiqué


Covid-19 : 16 069 places supplémentaires mobilisées pour héberger des sans-abri, 927 places en centres médicalisés ouvertes

Dans un contexte de crise sanitaire inédit, la prise en charge sociale et sanitaire des citoyens les plus fragiles est la priorité du Gouvernement. En complément des 177 442 places d'hébergement déjà ouvertes dont 26 000 pendant le premier confinement, l'Etat a mobilisé 16 069 places supplémentaires depuis le 17 octobre. 927 places en centres d’hébergement spécialisé sont par ailleurs ouvertes, dédiées aux SDF malades du Covid-19 mais ne relevant pas d’une hospitalisation, occupées à hauteur de 17%.

Ministère de la transition écologique, 2 décembre 2020

Lire le communiqué

Les derniers chiffres de l'épidémie

En trois semaines, le nombre de tests RT-PCR a été divisé par deux ; les délais entre prélèvement et validation des résultats des tests se sont encore réduits et atteignent les niveaux les plus favorables observés depuis juin dernier

Entre le 1er mars et le 29 novembre 2020, on estime que plus de 28 millions de tests RT-PCR ont été réalisés en France. Au cours de la semaine du 23 au 29 novembre, 1 129 000 tests RT-PCR ont été validés, un nombre en baisse (-263 000) par rapport à la semaine précédente. En trois semaines, dans un contexte de confinement, le nombre de tests RT-PCR a ainsi été divisé par deux. Cette baisse a été en partie compensée par la montée en charge des tests antigéniques , dont le nombre approcherait les 200 000 sur la dernière semaine de novembre.

DREES, 2020-12-03

Pour en savoir plus


Les chiffres clés en France au 2 décembre 2020

  • 2 244 635 cas confirmés Covid-19, soit 14 064 de plus par rapport au bilan publié hier, incluant :
    • 12 071 cas confirmés par RT-PCR (source : données issues de la base SI-DEP)
    • 1 993 cas confirmés par test antigénique (source : données issues de la base ContactCovid de l’Assurance Maladie - Calculs Santé publique France)
  • 53 816 décès* dont 37 002 à l’hôpital ( + 313 en 24h à l’hôpital) (source : données remontées par les centres hospitaliers participants à SI-VIC et signalements liés au COVID-19 dans les ESMS)
  • 10,8 % de taux de positivité** des tests
  • 8 625 nouvelles hospitalisations sur les 7 derniers jours dont 1 212 en réanimation (source : données remontées par les centres hospitaliers participants à SI-VIC)
  • 3 240  clusters en cours d'investigation au 01/12/20 dont 1 422  en Ehpad (source : données hebdomadaires issues des remontées des Cellules régionales de Santé publique France et des Agences régionales de santé)
  • 100 départements en situation de vulnérabilité élevée (source : données issues des remontées des Cellules régionales de Santé publique France et des Agences régionales de santé)

*Nombre de décès mis à jour quotidiennement pour les décès survenant à l’hôpital et chaque mardi et vendredi pour les décès survenant au sein des Etablissements sociaux et médico-sociaux. L’augmentation qui en résulte ces jours-là n’est donc pas à interpréter comme une augmentation pour les dernières 24 heures. L’évolution peut aussi être liée à une actualisation des données de la ou des semaine(s) précédente(s) ** Nombre de personnes testées positives en RT-PCR SARS-CoV-2 divisé par le nombre de personnes testées, sur les 7 derniers jours consolidés.

En France, la diminution du nombre de nouveaux cas confirmés observée la semaine précédente se poursuit. En semaine 47, du 16 au 22 novembre, 113 686 nouveaux cas confirmés par test RT-PCR et test antigénique ont été enregistrés vs 184 016 en S46, soit -38%. En milieu hospitalier, la diminution du nombre de nouvelles hospitalisations et de nouvelles admissions en réanimation se poursuit en semaine 47.

Santé publique France, 2020-12-02 Chiffres arrêtés à 14h (mis en ligne en fin de journée)

Covid-19 : point épidémiologique hebdomadaire du 26 novembre 2020


Le point de situation le 2 décembre 2020 en Provence-Alpes-Côte d'Azur

  • 1 094 personnes sont hospitalisées (-4) ;
  • 348 personnes sont en réanimation (-22) ;
  • 2 851 personnes décédées (+23).

ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2020-12-02

Télécharger le point de situation complet

La règlementation

Ordonnance n° 2020-1502 du 2 décembre 2020 adaptant les conditions d'exercice des missions des services de santé au travail à l'urgence sanitaire

Cette ordonnance permet notamment aux services de santé au travail de participer aux actions de dépistage et de vaccination et ce, jusqu'au 16 avril 2021, selon des modalités à préciser par décret.

JORF n°0292 du 3 décembre 2020 Texte n° 33

Pour accéder à l'ordonnance

Les publications

Aspects immunologiques et virologiques de l'infection par le SARS-CoV-2

La Haute Autorité de Santé (HAS) produit une synthèse de l’état des connaissances sur le virus Sars-Cov-2, la réponse immunitaire observée durant l’infection et les pistes vaccinales. Ce document sera mis à jour régulièrement, en fonction des nouvelles données disponibles.

Aspects immunologiques et virologiques de l’infection par le SARS-CoV-2. Variabilité génétique, réponses immunitaires, plateformes vaccinales et modèles animaux, HAS, 2020-12-01, 134 p.

Pour accéder à la synthèse


Avis relatif à la gestion des déchets d'activités de soins dans le cadre de l'épidémie de Covid-19

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) actualise ses recommandations sur la gestion des déchets d’activités de soins (DAS) produits dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, au vu des connaissances scientifiques sur l’infectiosité du virus SARS-CoV-2 et de la situation sanitaire pouvant conduire à une surproduction de déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) et à une tension de la filière.

HCSP, 2020-11-12, 20 p. [En ligne le 1er décembre 2020]

Pour accéder à l'avis


Covid-19 : stratégies de communication pour soutenir la promotion et le maintien des comportements désirés dans le contexte de la pandémie

Cette mise à jour présente des informations sur la façon de maintenir et renouveler l’adhésion du public aux mesures sanitaires, et de répondre à la lassitude observée face à la pandémie de Covid-19. Des ajouts ont été apportés à divers endroits, en tenant compte des défis spécifiques reliés à la communication dans le contexte d’une crise sanitaire prolongée ayant des impacts psychosociaux importants et des nouvelles connaissances publiées depuis le printemps 2020 dans un contexte en constante évolution.
Le niveau de preuve scientifique appuyant les stratégies abordées a été apprécié, en examinant le nombre et la qualité des publications disponibles, ainsi que la concordance de leurs résultats. La méthodologie utilisée est présentée à l’annexe 2.

BERGERON Odile, COTE Karina, GAMACHE Léa (et al.), INSPQ, 2020-12-01

Pour accéder au document


Stratégies de vaccination contre la Covid-19 et leur déploiement en Europe

Ce document présente les stratégies vaccinales envisagées par les Etats membres de l'Union européenne, de l'espace économique européen et du Royaume-Uni pour les vaccins contre la Covid-19. Il précise les choix de publics prioritaires, les considérations logistiques et les systèmes de suivi et de surveillance des vaccins (couverture vaccinale, sécurité, efficacité et acceptation).

Overview of Covid-19 vaccination strategies and vaccine deployment plans in the EU/EEA and the UK, ECDC, 2020-12-02, 22 p.

Pour accéder au document


Signes et symptômes physiques et psychologiques post-Covid-19

L'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) Québec se base sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction, et malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée, émet plusieurs constats sur la durée des symptômes, leur variété, les risques de complications à long terme, sans pouvoir en chiffrer la prévalence faute de données probantes.

INESS, 2020-11-25, 42 p. [En ligne le 30 novembre 2020]

Accédez au document

L'agenda

L'éthique professionnelle au quotidien : prévention et soin au temps du Covid-19

9 décembre 18.00-19.00 : webinaire de la Chaire UNESCO Educations et Santé avec Didier Sicard, ancien Président du Comité Consultatif National d’Éthique

En savoir plus

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

Consulter notre politique de confidentialité
Cet e-mail a été envoyé à [[EMAIL_TO]], cliquez ici pour vous désinscrire.