Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N°51 - 9 juin 2020 (hebdo)

Nouveau : formations en ligne de professionnels-relais sur le coronavirus

Le CRES et les CoDES de la région proposent une formation à distance de 3h sur le coronavirus destinée aux professionnels-relais, afin de leur fournir les clés de compréhension de l'épidémie et leur permettre d'intervenir auprès de publics spécifiques.

Prochaines sessions par le CRES les 29 juin et 9 juillet 2020.

Informations et inscriptions


Tempo épisode 8 : mieux comprendre la place du nettoyage et de la désinfection des locaux, par Fabien Squinazi

Le Cres met en ligne un nouvel épisode de sa collection Tempo : un temps pour comprendre qui propose des enregistrements audio pour mieux appréhender des sujets de santé publique et enrichir ses connaissances. Dans cet épisode, Fabien Squinazi, médecin biologiste, ancien directeur du Laboratoire d'hygiène de la ville de Paris, membre du Haut Conseil de la santé publique, rappelle l'ensemble des mesures barrières qui permettent de faire obstacle à la transmission du virus

CRES Paca, 2020-06-09, 4.56 mn

Ecoutez l'épisode


La consultation citoyenne du CESE prend fin le 25 juin

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) a lancé le 14 mai une consultation citoyenne autour de la question : "Comment améliorer l'hôpital de demain et sa place dans le système de santé ?".

Cette consultation nourrira l'avis du CESE " L'hôpital au service du droit à la santé ". Elle prendra fin le 25 juin .

Conseil économique social et environnemental, 2020-05-07

En savoir plus


Ségur de la santé : donnez votre avis avant le 15 juin

Le Ségur de la santé est une concertation de grande ampleur entre les acteurs du domaine de la santé : gouvernement, les syndicats, professionnels et acteurs de santé. Il touche les hôpitaux, la médecine de ville, le secteur médico-social. Il a pour ambition de tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée pour bâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, plus solide, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires. Les conclusions du Ségur de la Santé sont attendues pour la mi-juillet.


En Région, les acteurs du système de santé sont invités à donner leur avis via l'Agora social Club, le réseau social collaboratif des acteurs de santé en région Paca.

Donnez votre avis. Vous n'avez pas de compte ? Créez votre compte sur l'Agora social club, le réseau social des acteurs de santé en région Paca


Capsule épisode 3 : "Le Covid-19"

Le Covid-19 circule toujours sur notre territoire. Où en est-on de l'épidémie ? Quand prendra-t-elle fin ? Quelle stratégie pour contenir l'épidémie alors que le pays continu son déconfinement progressif ?
Ce podcast de l' Agence régionale de santé (ARS) y répond en 15mn avec le Dr. Christine Ortmans, médecin et responsable de la sécurité sanitaire au sein de l'ARS et le Dr. Philippe Malfait, médecin et épidémiologiste chez Santé publique France.

Ecoutez le podcast

Les communiqués officiels

Les nouvelles recommandations de l'OMS sur le port des masques

L'Organisation mondiale de la santé publie de nouvelles recommandations sur le port du masque.

«Compte tenu de l'évolution des données, l'OMS conseille aux gouvernements d'encourager le grand public à porter des masques lorsque la transmission est généralisée et la distance physique difficile, par exemple dans les transports publics, dans les magasins ou dans d'autres milieux fermés ou très fréquentés» , a déclaré le 5 juin le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Par ailleurs, dans les zones de transmission communautaire, l'OMS recommande que les personnes âgées de 60 ans ou plus ou ceux qui souffrent de problèmes médicaux préexistants portent un masque médical quand la distanciation physique n'est pas possible.

OMS, 2020-06-05

Voir le communiqué (en anglais)


Lancement de l'Alliance européenne pour le vaccin contre la Covid-19

Quatre pays européens, la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas, annoncent la création d’une « Alliance inclusive pour le vaccin » contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2. Le rapprochement entre ces quatre pays pionniers a été engagé il y a quelques jours afin de mettre en commun leurs moyens pour soutenir le développement d’un vaccin et garantir l’approvisionnement de la population européenne à des conditions qui permettent également l’accès de tous les pays au vaccin à des conditions équitables.

Ministère de la santé, 2020-06-05

Voir le communiqué


Académie de médecine : recommandations pour le suivi des patients convalescents et le suivi des soignants impliqués dans la crise

L’Académie nationale de médecine fait une série de recommandations vis-à-vis des patients convalescents de Covid-19 : 

  • une vigilance accrue des médecins qui assurent leur suivi et une prise en charge adaptée des manifestations cliniques persistantes ou résurgentes de l’infection ou des troubles séquellaires de l’hospitalisation, sans méconnaître toute affection aiguë sans rapport avec la Covid-19
  • la prescription de tests diagnostiques chez les convalescents toujours symptomatiques, et de tests sérologiques pour évaluer leur statut immunitaire
  • un recours approprié aux supplémentations nutritionnelles, à la réadaptation physique et à la prise en charge psychologique
  • un maintien des gestes barrières avec port du masque dans la sphère publique et l’interdiction de contacts rapprochés avec des personnes à risque de forme grave pendant les sept jours suivant la levée du confinement.

Voir le communiqué

Par ailleurs, d'autres recommandations concernent le suivi des soignants impliqués dans la prise en charge de la Covid-19, comme notamment un examen médical systématique par les médecins de prévention, à renouveler pendant trois ans, pour identifier d’éventuels symptômes psychiques apparus après la phase aiguë de la crise sanitaire et proposer une prise en charge adaptée.

Académie de médecine, 2020-06-02 et 2020-06-08

Voir le communiqué


INSERM : des liens étroits entre Covid-19 et environnement

Lancé en 2019, le programme européen HERA (Health Environment Research Agenda for Europe) coordonné par l'INSERM et co-coordonné par ISGlobal (Barcelone) a pour objectif principal de fournir à la Commission européenne un agenda de recherche 2020-2030 sur la thématique « environnement, climat et santé ». Face à l’urgence sanitaire liée à la pandémie actuelle, les porteurs de ce projet travaillent sur de nouvelles recommandations relatives à la recherche sur les liens entre environnement, santé humaine et pandémie de Covid-19. Ces premières recommandations indiquent que, loin d’être des champs distincts, pandémie et environnement sont étroitement liés et qu’une vision intégrée des déterminants de la santé est nécessaire et utile.

INSERM, 2020-06-05

Voir le communiqué


SI-DEP, Contact Covid et StopCovid : la CNIL lance sa campagne de contrôles

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a mis en place les fichiers SI-DEP et Contact Covid, auxquels s'ajoute le déploiement de l’application mobile StopCovid. Après s’être prononcée sur les projets de décrets encadrant la mise en oeuvre de ces traitements, la CNIL va désormais procéder à une série de contrôles de ces outils.

CNIL, 2020-06-04

En savoir plus


Point de situation coronavirus 8 juin 2020

Le ministère des Solidarités et de la Santé tient un point presse quotidien pour informer sur l’évolution de la situation en France.

Ministère de la santé, 2020-06-08

Voir le communiqué avec les dernières données


Dépistage de travailleurs agricoles saisonniers en Vaucluse

A la suite de la découverte d'un regroupement de cas dans les Bouches-du-Rhône concernant des travailleurs saisonniers agricoles, un plan d'actions interservices de dépistage a été mis en place dans le Vaucluse. Plus de 600 tests ont été réalisés dans une quinzaine d'exploitations agricoles, avec un total de 23 cas positifs identifiés à ce jour.

Préfecture de Vaucluse, 2020-06-05

Voir le communiqué

Les messages de prévention

Une vidéo sur le déconfinement et les personnes à risques

Le Ministère de la Santé publie une vidéo sur la conduite à adopter lorsque l'on est ou que l'on vit avec une personne à risque. Avec la recommandation de ne pas s'approcher de plus d'un mètre de ses proches.

Ministère de la santé, 2020-05-30

Voir la vidéo et l'ensemble des messages sur le déconfinement

Les derniers chiffres de l'épidémie

Covid-19 : point épidémiologique du 4 juin 2020

Points clés :

  • En France métropolitaine, poursuite de la diminution de l’ensemble des indicateurs épidémiologiques du SARS-CoV-2 aux niveaux communautaire et hospitalier et maintien à des niveaux bas
  • A Mayotte, maintien de la circulation du SARS-CoV-2 à un niveau élevé
  • En Guyane, épidémie en progression
  • Première parution du nombre de reproduction effectif (R effectif) permettant d’estimer les nombres de cas secondaires induits par une personne infectée : R effectif < 1 en France témoignant d’une régression de l’épidémie en France
  • Augmentation du nombre de clusters : 150 clusters signalés au 2 juin 2020 sans diffusion communautaire non contrôlée à ce jour
  • Plus de 2% des professionnels des établissements de santé infectés par le SARS-CoV-2
  • Mortalité toutes causes confondues revenue dans les valeurs habituelles observées depuis la semaine 18 au niveau national
  • Adoption moins systématique des mesures de protection au cours du temps et depuis le début du confinement, seul le port du masque en public est en augmentation

Santé publique France, 2020-06-04, 31 p.

Lire le document


Coronavirus en Provence-Alpes-Côte d'Azur : point de situation du 5 juin 2020

Depuis plusieurs semaines, les indicateurs épidémiologiques de circulation du virus sont en baisse ou se maintiennent à des niveaux bas en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Désormais, depuis le 5 juin, le bilan sera publié tous les mardis.

Dans notre région, au 5 juin 2020 :

  • 800 personnes sont hospitalisées (- 12 par rapport au dernier bilan) ;
  • 65 personnes sont en réanimation (+0)
  • 913 personnes sont décédées (+ 1 par rapport au dernier bilan)

Consultez les chiffres de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur le site de l'ARS


Point épidémio régional spécial Covid-19

Points-clés de la semaine en cours :

  • SOS-Médecins : activité en baisse des recours pour COVID-19 ; 3 % de consultations COVID-19 en S22.
  • Services des urgences : activité en baisse des recours pour COVID-19 ; 0,8 % de passages COVID-19 en S22.
    Réseau Sentinelles : incidence des infections respiratoires aiguës de 26 pour 100.000 habitants en S22 (18 en S21).
  • Etablissements accueillant des personnes âgées dépendantes : 2 811 cas chez les résidents et 489 décès au 02/06. Le nombre de nouveaux épisodes de Covid-19 confirmés signalés depuis le dernier point épidémiologique reste faible.
  • Cas hospitalisés : tendance à la baisse des hospitalisations et des admissions en réanimation des patients COVID-19 ; 873 cas hospitalisés le 02/06, dont 74 en réanimation ; 908 personnes hospitalisées décédées depuis le début de l’épidémie.
  • Services sentinelles de réanimation/soins intensifs : 86 % des cas avec au moins un facteur de risque au 02/06, ventilation invasive nécessaire pour 70 % des cas.
  • Mortalité toutes causes : aucune augmentation significative de la mortalité depuis la semaine 17 dans aucun département de la région.
  • Clusters : au 03/06, treize foyers de transmission hors Ehpad et foyers familiaux restreints ont été identifiés dont dix sont encore en cours d’investigation.

Veille-hebdo - Point épidémio régional spécial Covid-19 PACA, cellule régionale de Santé publique France en région Paca et en Corse, 2020-06-04

En savoir plus

La règlementation

Au JO du 9 juin 2020

Cet arrêté fixe une nouvelle liste de professionnels habilités à recevoir des masques issus du stock national. Il permet également à des étudiants en médecine et en soins infirmiers de réaliser l'examen de « détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR ».

Arrêté du 8 juin 2020 complétant l'arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d'organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, Journal Officiel, 9 juin 2020, texte n° 13

Consultez l'arrêté

Les publications

Nouvelles recommandations du HCSP

Le Haut Conseil de la santé publique publie de nouveaux avis :

  • Coronavirus SARS-CoV-2 : utilisation des systèmes collectifs de brumisation en cas de survenue de vagues de chaleur, 2020-05-20 [mise en ligne 2020-06-08], 7 p.

Consultez l'avis

  • Coronavirus SARS-CoV-2 : recommandations sur l’usage des anti infectieux, 2020-05-18 [mise en ligne 2020-06-06], 17 p.

Consultez l'avis

  • Covid-19 : avis sur projet de décret sur l’état d’urgence sanitaire, 2020-05-30 [mise en ligne 2020-06-02], 11 p.

Consultez l'avis

  • Coronavirus SARS-CoV-2 recommandations thérapeutiques, 2020-05-20 [mise en ligne 2020-06-02], 7 p.

Consultez l'avis


Du 1er mars au 30 avril, un surcroît de décès deux fois moins marqué qu'au niveau national

En Provence-Alpes-Côte d'Azur comme dans la plupart des régions françaises, la crise sanitaire liée au Covid-19 a un impact sur le nombre total de décès. En mars et avril 2020, 1 030 décès supplémentaires toutes causes confondues, sont survenus dans la région, soit 12 % de plus qu’à la même période, en moyenne, au cours des cinq années précédentes. Ce surcroît de décès est deux fois moins marqué dans la région qu’au niveau national. Il atteint toutefois 19 % dans les Bouches-du-Rhône et 22 % à Marseille. Le nombre hebdomadaire de décès a progressivement augmenté au cours du mois de mars, avant de décliner après le 5 avril. Ces 25 jours consécutifs de très forte mortalité sont inédits à cette période de l’année. Dans la première quinzaine de mai, il n’y a plus d’excédent de décès. Le surcroît de mortalité concerne surtout des personnes de 75 ans ou plus.

Insee Flash Provence-Alpes-Côte d'Azur, n°64, 2020-06-05

Accédez aux données


SARS-CoV-2-related paediatric inflammatory multisystem syndrome, an epidemiological study, France, 1 March to 17 May 2020

Fin avril 2020, les cliniciens français ont observé une augmentation des cas de syndrome pédiatrique inflammatoire multisystémique (PIMS). Une surveillance nationale a été mise en place et a démontré une association temporo-spatiale avec l'épidémie de maladie à coronavirus (COVID-19) pour 156 cas signalés au 17 mai : 108 ont été classés comme confirmés (n = 79), probables (n = 16) ou possibles (n = 13) cas PIMS post-COVID-19. Un continuum de caractéristiques cliniques allant de la maladie de Kawasaki à la myocardite a été observé, nécessitant des soins intensifs dans 67% des cas.

Eurosurveillance, 2020-06-04

Lire l'article (en anglais)


Une double peine : les conditions de logement et de confinement des familles monoparentales

Les familles monoparentales comptent parmi les ménages les plus touchés par la précarité économique et la crise sanitaire. Laure Crepin et Fanny Bugeja-Bloch montrent que la dégradation des conditions de logement de ces familles remonte au début des années 2000, bien avant le confinement.

Métropolitiques, 2020-06-04

Lire l'article


Rapport sur l'impact, la gestion et les conséquences de l'épidémie de coronavirus

La mission d’information spéciale de l’Assemblée nationale mise en place en mars 2020 a rendu un rapport d’étape sur les conséquences de l’épidémie. Il comporte 4 parties sur la chronologie générale de la crise et la réponse des pouvoirs publics, l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, la réponse sanitaire à la crise et les mesures économiques et sociales prises. Il est complété par 8 fiches thématiques portant sur les acteurs mobilisés, les équipements de protection, les tests, la stratégie de dépistage etc.

Rapport d'information fait au nom de la mission d'information sur l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de Coronavirus-Covid-19, présenté par M. Richard Ferrand, Assemblée nationale, 2020-06-03

Lire le rapport


1ers résultats de l'enquête Global Drug Survey spécial Covid-19

La Global Drug Survey est l’une d’est plus grande enquête sur les drogues qui regroupe chaque année 130 000 participants dans plus de 20 pays dont la France. Cette année, elle s'est largement adaptée pour prendre en compte les effets du Covid. Ce rapport s'appuie sur des données de 40 000 personnes dont 6 000 français. La consommation d’alcool semble avoir légèrement augmenté en nombre de jours dans la semaine, mais les conduites excessives de cinq verres ou plus en une occasion ont régressé. En revanche, 41 % des Français ont augmenté leur consommation de benzodiazépines et d'anxiolytiques, déjà largement consommés en temps normal.

Global Drug Survey, 2020-06

Voir le rapport


Covid-19 : pistes de réflexions pour adapter les organisations face à la permanence du risque

Conçu comme un « aide-mémoire », ce document vise à faciliter la réalisation d’un premier bilan des organisations mises en place, la réflexion sur les enseignements à en tirer et sur l’adaptation nécessaire aux nouveaux enjeux de l’épidémie.

EHESP Conseil, 2020-06, 154 p.

Consultez le document


Urgence sanitaire : synthèse du Défenseur des droits

Cette synthèse rend compte de l’activité du Défenseur des droits pendant la crise sanitaire et des réponses qui ont été apportées à ses alertes et recommandations.

Défenseur des droits, 2020-06, 20 p.

Consultez la synthèse


Avis du Conseil scientifique : 4 scénarios pour la période post-confinement

Ce 7ème avis du Conseil scientifique, remis le 2 juin, a pour objectif d'identifier les différents scénarios probables dans la période de post-confinement et de préparer et d'anticiper les mesures à mettre en place selon les différents scénarios.

Conseil scientifique, 2020-06-02, 43 p.

Lire l'avis

Les outils

Appui au déconfinement : profils de territoires

La Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé (Fnors) et les Observatoires régionaux de la santé (ORS) mettent à disposition des profils de territoires au niveau de chaque Établissement public de coopération intercommunale - EPCI (métropoles, communautés d’agglomération, communautés urbaines ou communautés de communes) de France. Ces profils permettent de caractériser chaque territoire à partir d’une sélection d’indicateurs en lien avec les facteurs de risque de gravité de la Covid-19 ou avec les situations pouvant favoriser la circulation du virus. Ils ont vocation à aider les décideurs et les acteurs dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

Accédez au site

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité