Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 81 - 22 avril 2021

Annonces du Gouvernement du 22 avril 2021

Lors de la conférence de presse du Gouvernement jeudi 22 avril, le Premier ministre a confirmé le retour des élèves des écoles maternelles et élémentaires en classe dès lundi 26 avril, avec un renforcement des tests salivaires qui passeront à 400 000 lors de la reprise des cours. Le personnel travaillant dans les écoles recevra deux autotests gratuits. Le protocole prévoit la fermeture d’une classe dès qu’il y aura un cas de contamination. Les classes de 4e et 3e reprendront les cours en demi-jauge à partir du 3 mai dans les 15 départements les plus touchés par l'épidémie (l'Aisne, les Bouches-du-Rhône, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Loire, le Nord, l'Oise, Paris, le Rhône, la Sarthe, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne et les Yvelines) . Les épreuves orales pour le bac sont maintenues au mois de juin ainsi que les épreuves de BTS au mois de mai.

La règle des 10 kilomètres en journée sera levée à partir du 3 mai. En revanche le couvre-feu à 19 heures sera toujours en vigueur.

Les étapes du déconfinement sont envisagées autour de la mi-mai, de manière progressive.

Ecouter la conférence de presse


Un nouvel épisode de Tempo sur les inégalités de santé

Thierry Lang, épidémiologiste et professeur à l'université Toulouse III et au centre hospitalier universitaire de Toulouse, expose dans cet épisode la manière dont les inégalités sociales de santé ont été aggravées par la crise sanitaire et celle dont des populations, a priori peu concernée par le risque infectieux, ont été atteintes.

Ecouter l'épisode


Formations en ligne de professionnels-relais sur le coronavirus

Le CRES et les CoDES de la région proposent une formation à distance de 3h sur le coronavirus destinée aux professionnels-relais, afin de leur fournir les clés de compréhension de l'épidémie et leur permettre d'intervenir auprès de publics spécifiques.

La prochaine session est prévue le 21 mai.

Informations et inscriptions


PsyCOVer : Projet de recherche-action sur la santé mentale des professionnel.e.s et étudiant.e.s de santé durant la pandémie de Covid-19

Menée par l’équipe de recherche en épidémiologie sociale de l’Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique (iPLESP), cette étude nationale permettra d’améliorer la connaissance sur les inégalités sociales de santé mentale des professionnel.le.s et étudiant.e.s de santé durant la pandémie de COVID-19.

SoEpidemio, 2021-04-19

En savoir plus et participer à l'enquête


Mission sénatoriale sur les effets du confinement : consultation des élus locaux

En janvier dernier, le Sénat a constitué une mission d'information, commune à toutes les commissions permanentes, destinée à évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restrictions d'activités. Dans ce cadre, elle a engagé une évaluation de la dimension territoriale de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Afin d'analyse, au plus près des diversités locales, les effets et perceptions des restrictions de toutes sortes mises en oeuvre dans ce cadre, la mission souhaite recueillir les expériences et propositions des élus.

La consultation est ouverte jusqu'au 15 mai 2021.

En savoir et participer


Replay - Webinaire : Symptômes prolongés de la Covid-19 chez l'adulte - dédié aux médecins généralistes

Le replay et le support de présentation du webinaire "Symptômes prolongés de la Covid-19 chez l'adulte" du jeudi 15 avril 2021 organisé par la HAS sont acccessibles en ligne.

Regarder le replay


La vaccination anti-covid : point d'actualité

Vaccin Janssen et risque de thrombose

L'Agence européenne du médicament confirme le lien entre le vaccin de Janssen et de "très rares cas" de thromboses, mais considère que la balance bénéfices-risques reste favorable. En France, il est prévu que le vaccin de Janssen soit réservé aux personnes de plus de 55 ans. La Haute Autorité de santé doit maintenant se prononcer sur une éventuelle modification des recommandations sur son utilisation.

Covid-19 Vaccine Janssen: EMA finds possible link to very rare cases of unusual blood clots with low blood platelets. EMA confirms overall benefit-risk remains positive, EMA, 2021-04-20
Lire le communiqué

ANSM : création d'un Comité scientifique temporaire « Vaccins Covid et thromboses rares atypiques »

L’ANSM a annoncé la mise en place d’un comité scientifique, pour une durée de 3 mois à partir de la nomination de ses membres, chargé de donner un avis consultatif et complémentaire sur les cas de thromboses survenus après vaccination anti-Covid, en particulier la physiopathologie des événements thrombotiques, sur leurs mécanismes potentiels, sur les éventuelles mesures post-vaccination à mettre en oeuvre ou études à mener ainsi que sur le bénéfice/risque des vaccins concernés.

ANSM, 2021-04-22

Lire la décision

Livraisons des vaccins Janssen et AstraZeneca

La Direction générale de la santé donne des précisions sur les livraisons à venir du vaccin Janssen commandé les 12 et 13 avril et les livraisons à venir du vaccin AstraZeneca pour les pharmaciens, médecins et IDE.

DGS-URGENT N°2021-44 du 21 avril 2021

Covid-19 : ouverture d’un accès facilité dans les centres de vaccination pour certains professionnels du secteur privé de plus de 55 ans dont les activités les amènent à être plus en contact avec le virus

Une vingtaine de métiers ont été définis comme prioritaires enfonctionde trois critères :

  • le fait d’exercer en milieu clos ;
  • le fait d’avoir une activité qui rend difficile le respect des gestes barrières ;
  • le fait d’avoir été identifié comme profession à risque par l’étude de l’Institut Pasteur.

Les 400 000 travailleurs de plus de 55 ans concernés pourront bénéficier, dès le week-end des 24 et 25 avril 2021, et a minima pour les deux prochaines semaines,  de créneaux dédiés dans les centres de vaccination identifiés par les agences régionales de santé, sur présentation d’un justificatif.

Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion, 20 avril 2021

Lire le communiqué

Covid-19 : expérimentation de la vaccination Moderna en ville en Moselle

Dès le vendredi 23 avril, lors de cette première phase expérimentale, les médecins généralistes et les pharmaciens du département de la Moselle plus particulièrement touché par le variant sud-africain pourront vacciner les personnes de plus de 60 ans, avec le vaccin ARNm Moderna. Cette expérimentation, souhaitée par le ministère de la Santé, s’inscrit dans la continuité de la stratégie vaccinale. Elle fait suite aux récentes recommandations de la Haute Autorité de Santé. Elle est mise en pratique par l’ARS Grand Est, les URPS médecins libéraux et pharmaciens et la CPAM de Moselle.

ARS Grand-Est, 18 avril 2021

Lire le communiqué

Scénarios d’assouplissement des mesures d’évitement en cas de vaccination

À la lumière des preuves disponibles et des orientations provisoires sur les avantages de la vaccination complète contre la Covid-19 pour la transmission, l'ECDC a développé des scénarios dans lesquels les Etats membres peuvent envisager de déroger ou d'assouplir les mesures d’évitement.

ECDC guidance for adjusting non-pharmaceutical interventions based on vaccination status, ECDC, 2021-04-21

Lire les recommandations

L’EHESP lance une formation en ligne pour les vaccinateurs et vaccinatrices de Lutte Anti Covid-19

À la demande de la Direction Générale de la Santé, l’École des hautes études en santé publique (EHESP) a été sollicitée pour assurer l’enseignement théorique des futurs vaccinateurs et vaccinatrices à travers un module de formation dédié. Ce module permet de prendre connaissance d’un ensemble de ressources pédagogiques conçu par l’EHESP avec l’appui de partenaires scientifiques, académiques et institutionnels.

EHESP, 2021-04-21

Pour en savoir plus

Accélération de la vaccination des personnes âgées isolées à domicile : un vademecum à destination des élus

Les personnes âgées qui ne sont pas encore vaccinées peuvent se retrouver en situation d’isolement. Destiné aux élus locaux, ce vademecum a pour objectif d’essaimer les bonnes pratiques sur les territoires et de créer de la synergie entre les acteurs. Il comprend 3 axes principaux :

  • Le repérage des personnes âgées isolées vivant à domicile qui ne sont pas encore vaccinées
  • Les dispositifs « d’aller vers » pour faciliter la vaccination des personnes âgées à domicile
  • Les messages clés à faire passer aux personnes âgées concernant la vaccination

Ministère des solidarités et de la santé, 2021-04-16

Consulter le document

Niveau d’anticorps chez les personnes âgées infectées après une dose du vaccin Pfizer

Les personnes âgées ayant déjà contracté le Covid-19 semblent suffisamment protégées contre la réinfection après une seule injection du vaccin Pfizer BioNTech, révèle dans une lettre de recherche publiée dans le « JAMA » une équipe du CHU de Montpellier dirigée par le Pr. Blain.

Blain H, Tuaillon E, Gamon L, et al. Spike Antibody Levels of Nursing Home Residents With or Without Prior Covid-19 3 Weeks After a Single BNT162b2 Vaccine Dose. JAMA. 2021-04-15. doi:10.1001/jama.2021.6042

Lire l'article

 

Les communiqués officiels

Certificat vert numérique: les États membres s'accordent sur les spécifications techniques

Un mois après la proposition de la Commission pour un certificat vert numérique, les représentants des États membres du réseau eHealth se sont mis d'accord sur des lignes directrices décrivant les principales spécifications techniques pour la mise en oeuvre du système.

Commission européenne, 22 avril 2021

Lire le communiqué


Des certificats de tests et des attestations de vaccination pour sécuriser les déplacements à l'intérieur de l'Union européenne

Alors que la pandémie impose des mesures sanitaires d'ampleur aux frontières et parfois des restrictions de circulation, le 17 mars dernier, la Commission européenne a fait la proposition d’un « certificat vert numérique » dont l’objectif est de permettre, de manière sécurisée la circulation des personnes entre les pays de l’Union européenne. La France s’inscrit pleinement dans cette démarche et lance « TousAntiCovid Carnet » avec des certificats de test et de vaccination pouvant être vérifiés au niveau national, puis par les autres pays de l’Union européenne, et à terme hors des frontières de l’Union européenne.

Ministère des Solidarités et de la Santé, 19 avril 2021

Lire le communiqué

Pour en savoir plus sur les carnets de test dans TousAntiCovid


Peut-on faire confiance aux auto-tests de dépistage face aux variants du SARS-CoV-2 ?

Afin de ne pas compromettre l’efficacité du dépistage face aux variants, l’Académie nationale de médecine recommande :

  • d’évaluer régulièrement les performances des tests disponibles vis-à-vis des nouveaux lignages de SARS-CoV-2 circulants, et de renforcer le suivi des lots pour leur retrait en cas de défaut de sensibilité et/ou de spécificité ;
  • de réserver la vente et la distribution des auto-tests aux seules pharmacies afin d’informer chaque utilisateur :
  • sur les bonnes pratiques de prélèvement, de manipulation et de lecture ;
  • sur l’obligation, en cas de résultat négatif, de maintenir les gestes barrière ;
  • sur l’obligation, en cas de résultat positif, de s’isoler et d’alerter ses contacts ;
  • d’insister sur la nécessité de confirmer par RT-PCR tout test antigénique positif, qu’il soit effectué par un professionnel de santé ou par auto-test, afin de caractériser un éventuel variant et de saisir ce résultat dans la base nationale SI-DEP permettant le suivi de l’épidémie.

Académie nationale de médecine, 16 avril 2021

Lire le communiqué


Covid-19 : enjeux, points de vigilance et propositions de la Société française de santé publique

La Société Française de Santé Publique (SFSP) publie la première note de position élaborée dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par le ministre des Solidarités et de la Santé. Elle présente une analyse et des propositions sur les enjeux qui lui semblent aujourd’hui prioritaires et met en exergue des points de vigilance et des propositions.

Dans le cadre de la pandémie Covid-19, le Ministre des Solidarités et de la Santé a confié à la SFSP une mission structurée autour de deux objectifs principaux :

  • Rassembler des éléments permettant de documenter, sur la base de l’expérience des acteurs, la mise en oeuvre des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 dans ses différentes dimensions sanitaire, médico-sociale et sociale, dans ses approches épidémiologiques (surveillance), préventives (mesures « barrière », dépistage, suivi des cas, isolement, activité physique, vaccination, …) ou curatives (accès aux soins et à la santé) ;
  • Élaborer des propositions sur les mesures de lutte contre la pandémie, qui prennent en compte leur impact sur les différents groupes sociaux et les populations fragiles et avec l’objectif de diminuer celui-ci sur les inégalités sociales de santé.

Pour mener à bien ce chantier, la SFSP a constitué un groupe de travail, qui rassemble des adhérents – personnes physiques ou morales – et des partenaires. Pluridisciplinaire et pluriprofessionnel, ce groupe a pour rôle de contribuer à une analyse globale de la situation sanitaire et sociale, ainsi que de faire des propositions sur les mesures de lutte contre la Covid-19 et leur impact. Les axes de travail portent notamment sur les expériences réussies, les besoins de santé non couverts et les perspectives à moyen et long terme, en prévision d’un « Ségur de la santé publique ».

Pour en savoir plus


Utilisation de capteurs de CO2 à l'intérieur et dans les écoles

La Task Force scientifique nationale suisse estime que "Les aérosols exhalés par les gens présents dans des espaces intérieurs mal ventilés peuvent s’accumuler, augmentant les risques de transmission du SARS-CoV-2. En estimant la qualité de l’air, les capteurs de CO2 constituent un outil simple et bon marché pour alerter les personnes se trouvant dans un local d’une mauvaise ventilation et les aider à prendre l’action appropriée, comme ouvrir les fenêtres ou quitter les lieux. Il s’agit d’un outil sous-utilisé dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, notamment dans les écoles."

La Swiss National COVID-19 Science Task Force conseille les autorités dans le cadre de la crise actuelle provoquée par le Covid-19.

Swiss National COVID-19 Science Task Force, 19 avril 2021

Lire le communiqué

Les messages de prévention

Les petits confinés et (Dé)confinés toujours disponibles

Le Petit Confiné , un magazine santé pour les enfants et leurs parents créé pendant le premier confinement par le CoDEPS 13 en collaboration avec les autres CoDES de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, reste d'actualité avec ses jeux, quizz, recettes, activités ludiques... Les préadolescents ont aussi leur magazine,  Le (Dé)confiné , réalisé en partenariat avec la Maison des Adolescents 13 Nord, l'Espace santé jeunes d'Aubagne et le CoDES 04.

Pour en savoir plus

Les derniers chiffres de l'épidémie

Chiffres en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Points-clés de la semaine en cours :

  • Le taux de positivité est plus bas en région que sur l’ensemble du territoire national (9,3% vs 9,8%). En revanche, le taux d’incidence est plus élevé qu’au niveau national en S15 (378 pour 100 000 habitants versus 335). Ceci est en partie dû au taux de dépistage qui reste plus élevé qu’au niveau national (4 065 pour 100 000 habitants vs 3 669).
  • Par rapport à la semaine précédente, le taux de dépistage régional continue de baisser légèrement en S15.
  • Le taux de positivité régional est en hausse en semaine 15 à 9,3%. Il est en augmentation dans les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse. Il est en baisse dans les Alpes-Maritimes. Il augmente fortement chez les moins de 20 ans  dans tous les départements à l’exception des Alpes-Maritimes.
  • Dans tous les départements, les taux d’incidences tous âges ont mécaniquement diminué du fait de la diminution du dépistage. Seul le département des Bouches-du-Rhône présente  une hausse et un taux d’incidence supérieur à 500 pour 100 000 habitants.
  • La part des variants d’intérêt est stable comparé à la semaine 14. Le variant 20I/501Y.V1 (UK) est largement majoritaire (90 %). Les variants 20H/501Y.V2 (ZA) ou 20J/501Y.V3 (BR) restent encore très minoritaires.
  • La file active des patients en soins critiques est stable par rapport à la semaine 14 mais reste à un niveau très élevé. Il n’y a pas d’évolution significative de la file active des patients en hospitalisation conventionnelle. Le nombre de personnes décédées à l’hôpital est stable. 

Plus de 21 % de la population de la région a reçu une première dose de vaccin et 8 % 2 doses.

Veille-Hebdo, 2021-15 du 21 avril 2021

Lire la publication

Les publications

Avis du Conseil scientifique

Le Conseil scientifique préconise le déploiement des autotests antigéniques (ATAG) en priorité en milieu scolaire, dès la réouverture fin avril/début mai et pour la rentrée scolaire de septembre 2021, pour les collégiens et les lycéens, sur site puis à domicile sous le contrôle des parents. Pour les enfants de maternelle ou de primaire, soit l'ATAG est possible et devra se déployer avec l’aide des parents, si possible à domicile avant l’arrivée à l’école, soit en alternative, il sera maintenu les tests PCR sur prélèvement salivaire. Les structures accueillant les enfants pendant les congés d'été sont invités à pratiquer ces autotests. Ils pourraient être également proposés pour les personnels médico-sociaux (hors structure EHPAD et EMS) encore non vaccinés et intervenant au contact des personnes les plus fragiles qui ne sont pas elles-mêmes toutes vaccinées.  Enfin, cette utilisation des autotests pourrait aussi être proposée dans le domaine non professionnel (regroupements familiaux festifs, autres types de regroupement) ou professionnel (entreprises). Dans tous les cas, cette utilisation ne peut être durable et donc efficace que si la déclinaison de l’utilisation des ATAG est organisée, progressive, sécurisée et intégrée.  

Toute mesure freinant l’introduction et la diffusion du variant BR-P1 est souhaitable en anticipant. Le Conseil scientifique fait des propositions selon qu'il s'agit de la France métropolitaine, où l’incidence de la circulation virale est haute et en Guyane, où l'incidence est beaucoup plus faible mais en augmentation avec un BR-P1 dominant.


Covid-19 : conditions d'efficacité de l'éducation prénatale en ligne. Synthèse rapide des connaissances

Cette synthèse permet de dégager plusieurs constats : l’état actuel des connaissances sur l’éducation prénatale en ligne ne permet pas de dégager des conditions d’efficacité spécifiques à cette modalité ; les 5 conditions d’efficacité identifiées dans l’Avis scientifique sur les effets des rencontres prénatales de groupe de l’INSPQ (2015) semblent toutefois conserver leur pertinence en contexte d’éducation prénatale en ligne ; divers moyens utilisés dans la mise en oeuvre de l’éducation prénatale en ligne peuvent effectivement être associés à l’une ou l’autre des cinq conditions d’efficacité de l’Avis, le déploiement de contenus diversifiés, traités selon différents degrés de profondeur, reflétant l’actualité, présentés de façon à limiter les risques à la santé des participants et incluant la présentation de ressources disponibles pour soutenir les parents ; la présentation de contenus attrayants, faciles à comprendre et favorisant les interactions.

ARULTHAS Stephani, AUDY Émilie, JALBERT-ARSENAULT Élise, INSPQ, 2021-04-19, 16 p.  

Pour en savoir plus


Covid-19 : circonstances de contamination et mesures de prévention

Cette note vise à préciser la manière dont se transmet le virus de la Covid-19 et à identifier les circonstances de transmission les plus fréquentes ou les plus à risque. Ces connaissances sont en effet essentielles pour permettre de définir les mesures de prévention appropriées, hors stratégies de dépistage et d’isolement des sujets infectés et des cas contacts et hors stratégie de vaccination. L’évolution des recommandations concernant les mesures de prévention en réponse à la circulation de nouveaux variants du Sars-CoV-2 plus contagieux est également abordée.

HOST Sabine, COLOMBIER Célia, ARNAUD Audrey (et al.), ORS Ile-de-France, 2021-04, 18 p.

Pour en savoir plus


Quel risque de réinfection après une première infection ?

D'après cette étude menée auprès de 2 000 jeunes américains, le risque de Covid-19 est très largement réduit, mais pas éliminé malgré une première infection.

LETIZIA Andrew G.,GE Yongchao, VANGETI Sindhu (et al.),  SARS-CoV-2  seropositivity  and  subsequent  infection  risk  in  healthy   young   adults a  prospective  cohort   study, The Lancet Respiratory Medicine, 2021-04-15, 9 p.

Pour en savoir plus


Circulation du variant B.1.1.7 du SARS-CoV-2 et couvre-feu

Cette étude évalue l'impact des mesures de couvre-feu de janvier 2021 par modélisation  sur la circulation du variant dit "anglais" (ou B.1.1.7 du SARS-CoV-2) en France.

DI DOMENICO Laura, SABBATINI Chiara E., PULLANO Giulia (et al.), Impact of January 2021 curfew measures on SARS-CoV-2 B.1.1.7 circulation in France, Eurosurveillance, vol. 26 n° 15, 2021-04-14

Pour en savoir plus


Confinement et inégalités sociales de santé d'exposition au SARS-CoV-2

Cet article montre que l'effet d'une politique de confinement conçue et appliquée sans tenir compte des caractéristiques sociales peut contribuer à accroître les inégalités sociales d'exposition au risque de contracter le virus.

BAJOS Nathalie, JUSOT Florence, PAILHE Ariane (et al.), When lockdown policies amplify social inequalities in Covid-19 infections: evidence from a cross-sectional population-based survey in France, BMC Public Health, 2021-04-12

Pour en savoir plus


Effets à 3-6 mois de la Covid-19 chez les enfants

Cette étude australienne confirme que les effets constatés à 3-6 mois d'une Covid-19 chez les enfants sont légers et peu persistants, contrastant avec les effets constatés chez des adultes.  Des études plus larges sont cependant nécessaires pour confirmation, l'échantillon étant limité.

SAY Daniela, CRAWFORD Nigel, McNAB Sarah (et al.), Post-acute Covid-19 outcomes in children with mild and asymptomatic disease, The Lancet Child & Adolescent Health, 2021-04-20

Pour en savoir plus

L'agenda

Hackathon Covid les 23 et 24 avril

Initié par des acteurs de la société civile et organisé avec le soutien de la Direction Interministérielle de la Transformation Publique dans le cadre du dispositif “gouvernement ouvert”, un marathon de 48h de conception et développement est organisé les 23 et 24 avril 2021. Son objectif : renforcer les outils et solutions mises à disposition des Français face à la pandémie.

Pour en savoir plus


Débat-conf'ÎSÉE #6 : Circonstances de contamination au Sars-CoV-2, de la connaissance aux bonnes pratiques

7 mai

Le réseau ÎSÉE propose un échange, le 7 mai de 15h à 16h30, sur les circonstances de contamination au Sars-CoV-2 en s'appuyant sur les dernières connaissances scientifiques, les recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) et un exemple de bonnes pratiques.

Voir le programme et s'incrire


Webinaire : Après des mois de confinement, comprendre les stades de la crise

7 mai

Une conférence avec Delphine Pennewaert, psychologue clinicienne le vendredi 7 mai 2021 de 13H à 14H.

En savoir plus et s'inscrire

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

Consulter notre politique de confidentialité
Cet e-mail a été envoyé à [[EMAIL_TO]], cliquez ici pour vous désinscrire.