Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 5 - 23 juin 2015
Santé et précarité

Leviers locaux pour la réduction des inégalités sociales de santé

L'ensemble des présentations pour les sessions, les ateliers et le colloque scientifique est en ligne sur le site Internet des Journées de la prévention et de la santé publique 2015. Vous pouvez également retrouver les Journées en images. Les synthèses seront mises à disposition, sur ce site, à la fin de l'été.

A partir de la brochure pilotée par l'Inpes "Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé : intérêts d'une approche locale et transversale", les réseaux d'élus, partenaires de ce travail, ont présenté des actions locales mises en place autour de champs d'interventions considérés comme pertinents pour la promotion de la santé.

Agir sur l’aménagement urbain : création d’un marché et de « stations gourmandes » à Nantes

Agir sur l’animation locale et la vie associative : aménagement de jardins participatifs aux pieds des immeubles à Angers

Agir sur la qualité de l’air intérieur dans les écoles élémentaires, les maternelles et les crèches de La Rochelle

Consultez les présentations des JPSP15


17 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté en 2012 en PACA

Cet article fait le point sur la pauvreté en région Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2012. Il constate une forte intensité de la pauvreté en Paca, avec des grands pôles urbains plus pauvres que leur couronne, le 3ème arrondissement de Marseille étant le plus pauvre de France métropolitaine. Les chômeurs, les familles monoparentales et les jeunes sont les plus exposés. La part des salaires dans le revenu des ménages est moins élevée qu’ailleurs.

17 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté en 2012, Marjorie Martin, Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur, n° 16, 2015-06, 4 p.

Consultez l'article


Une pauvreté très présente dans les villes-centres des grands pôles urbains

A compter des données 2012, un nouveau dispositif permet une observation du revenu disponible des ménages à un niveau territorial plus fin que le département, jusqu’à la commune. Présentés pour la première fois dans cet article, ces résultats sont complétés par des données sur le site insee.fr. Il permet de constater qu'en France métropolitaine, le taux de pauvreté est le plus élevé dans le Nord et le Sud-Est, ainsi qu'en Seine-Saint-Denis. Dans les grandes aires urbaines, le taux est plus élevé dans les villes-centres. Les familles monoparentales, familles nombreuses et ménages jeunes sont les plus exposés. Les plus fortes disparités de niveau de vie à Paris, dans les Hauts-de-Seine et en Haute-Savoie. Le niveau de vie médian est le plus haut dans les couronnes des grandes aires urbaines. Pour les plus pauvres, la part des prestations sociales dans le revenu disponible est élevée.

Une pauvreté très présente dans les villes-centres des grands pôles urbains, Anne-Thérèse Aertz, Sandra Chirazi, Lucile Cros, INSEE première, n° 1552, 2015-06, 4 p.

Consultez l'article


Rapport sur les inégalités en France

L'Observatoire des inégalités publie son "Rapport sur les inégalités en France". Il a pour objectif de fournir un ensemble de données faciles d’accès et actualisées, de dresser un état des lieux complet et de faire le point sur les principales évolutions dans un grand nombre de domaines, des revenus à l’école, en passant par la santé, le logement, les inégalités entre les femmes et les hommes comme entre milieux sociaux.

Rapport sur les inégalités en France, Observatoire des inégalités, 2015-06, 200 p.

Consultez le rapport


Remise du rapport de l'Unicef France sur les enfants et les jeunes en France

Le 9 juin 2015, Michèle Barzach, Présidente de l'UNICEF France, a remis à Claude Bartolone un rapport alternatif de l’UNICEF France et de ses partenaires dans le cadre de l’audition de la France par le Comité des droits de l’enfant des Nations unies prévue en janvier 2016.
La France ayant rendu son rapport, ce rapport alternatif présente les éléments d’analyse qui semblent les plus prégnants concernant la situation des enfants et des adolescents en France ainsi que les actions extérieures de la France concernant ou impactant cette population. Il pointe en particulier la pauvreté des enfants, la situation des enfants migrants non accompagnés vivant dans des bidonvilles.

Chaque enfant compte, partout, tout le temps. Rapport alternatif de l'Unicef France et de ses partenaires dans le cadre de l'audition de la France par le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies, Unicef, 2015-06, 52 p.

Consultez le rapport


Obésité, caries, prévention... : les inégalités sociales de santé perdurent chez les enfants de 6 ans

La DREES publie les résultats de l’Enquête nationale de santé scolaire, réalisée en grande section de maternelle, en 2012-2013. Comme dans les éditions précédentes, indicateurs de santé et habitudes de vie font apparaître de fortes disparités sociales au détriment des familles les plus modestes. Les indicateurs portent sur la prévalence de la surcharge pondérale, les caries dentaires, l'asthme, le port de lunettes, les habitudes de vie (consommation de boissons sucrées, temps passés devant les écrans).

La santé des élèves de grande section de maternelle en 2013 : des inégalités sociales dès le plus jeune âge. Olivier Chardon, Nathalie Guignon, Thibaut De Saint Pol (et al.), Etudes et résultats, n° 920, 2015-06-16, 6 p.

Consultez le communiqué de presse du 16 juin 2015


Refus de soins dentaires pour les personnes séropositives au VIH

L’association Aides a mené une opération de testing en avril dernier auprès de 570 cabinets dentaires dans 20 villes différentes suite au refus de rendez-vous ou de soins opposé aux patients atteints de VIH. Elle a pu ainsi constater qu'un tiers des dentistes a refusé de soigner un patient atteint par le VIH.

Consultez les résultats du testing sur le site d'AIDES - 3 juin 2015


Les effets redistributifs des réformes récentes des politiques sociales et familiales

Les réformes de la politique familiale engagées en 2015 et mises en oeuvre en 2015 devraient permettre, d'ici à 2018, à près de 2,1 millions de familles défavorisées de percevoir 67€ d'aides en plus chaque mois en moyenne.

Les effets redistributifs des réformes récentes des politiques sociales et familiales, Pauline Domingo, Adélaïde Favrat, L'E-ssentiel, n° 155, 2015-04, 4 p.

Consultez le document

Santé mentale

Suicide des personnes écrouées en France : évolution et facteurs de risque

À partir des données administratives de la direction de l’Administration pénitentiaire du ministère de la Justice, les auteurs de cet article mettent en évidence le taux plus élevé de suicide dans la population masculine écrouée par rapport à la population générale.

Suicide des personnes écrouées en France : évolution et facteurs de risque, Géraldine Duthé, Angélique Hazard, Annie Kensey, Population, vol. 69 n°4, 2014, pp.7-38

Télécharger le document


Guide sur la santé mentale dans les situations d'urgence humanitaire

L'OMS et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont  publié un guide, intitulé Mental health Gap Action Programme Humanitarian Intervention Guide (mhGAP HIG) », pour aider les agents de santé non spécialisés à mieux déterminer, évaluer et prendre en charge les besoins en santé mentale.

mhGAPHumanitarian Intervention Guide (mhGAP-HIG). Clinical Management of Mental, Neurological and Substance Use Conditions in Humanitarian Emergencies, OMS, UNHCR, 2015, 68 p. (en anglais)

Consultez le guide


Agenda

Agir contre la précarité énergétique en conciliant politiques sociales et environnementales

25 juin 2015

Marseille

Tous les 2 ans, le Dros co-organise avec l'Insee Paca un colloque. La journée permettra d'échanger et de débattre autour de la Précarité Energétique qui impacte notamment les ménages les plus fragiles et soulève des questions relatives à la cohésion sociale, à la santé publique, à l'environnement, au développement durable.

Consultez le programme


Lutter contre le non-recours : un défi européen

3 juillet 2015

Marseille

Conférence organisée par ELISAN, Réseau européen pour l’inclusion et l’action sociale locale, et le CCAS de la Ville de Marseille, en partenariat avec l'UNCCAS et l’UDCCAS des Bouches-du-Rhône.

Suite à l'étude réalisée par le CCAS de la Ville de Marseille et le DROS en 2014, l’objectif de cette conférence est de sensibiliser sur l’importance de cette question au niveau individuel et sociétal, ainsi que d’étudier les modèles et options développés au niveau local, national et européen, afin d’élaborer les meilleures réponses aux défis en jeux.

Consultez le programme

CRES Paca

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Accueil documentaire de 13 à 17h