Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 35 - 7 mai 2020

Covid-19 : la veille du CRES

Dans le contexte sanitaire actuel, le Comité régional d'éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d'Azur consacre désormais la une de son site web et ses veilles documentaires au Covid-19. Cette newsletter "spécial coronavirus" vous sera envoyée quotidiennement tout au long de l'épidémie.

S'abonner

Retrouver tous les numéros


Tempo : un temps pour comprendre

Découvrez la nouvelle collection du Cres Provence-Alpes-Côte d'Azur Tempo : un temps pour comprendre , enregistrements audio pour mieux appréhender des sujets de santé publique et enrichir vos connaissances.

Cette collection à destination des professionnels de santé, du social et de l’éducation donne des éléments de compréhension scientifique afin de promouvoir les messages de prévention auprès du public.

La première série « Mieux comprendre la pandémie » permettra de faire le point sur les connaissances actuelles sur les maladies infectieuses émergentes et sur les mesures de prévention à mettre en oeuvre pour contenir et lutter contre la propagation d’une épidémie, voire l’éradiquer.

Ecoutez le 1er épisode de cette série, avec l'intervention de François Bourdillon , spécialiste de santé publique et ancien Directeur général de Santé Publique France, qui donne des clés de compréhension sur les maladies infectieuses émergentes.

Episode 1 : les maladies infectieuses émergentes

Découvrez Tempo


20 propositions de Renaloo sur le déconfinement des personnes à risques de forme grave de COVID19

Face à la perspective du déconfinement, les personnes fragiles en raison de leur santé, notamment dialysées et greffées, et en particulier lorsqu’elles sont jeunes, actives, ont des familles, des enfants scolarisés, ressentent une inquiétude considérable légitime devant l’absence de mesures spécifiques. Afin de répondre à leurs interrogations, Renaloo formule à destination des pouvoirs publics 20 propositions, correspondant aux situations concrètes rencontrées par ces personnes.

Renaloo (association de patients, maladies rénales, insuffisance rénale, dialyse), 2020-05-06

Accédez au site

Voir l'infographie

Les communiqués officiels

Reprise du travail et prévention en entreprise : l'INRS appelle à la vigilance

Dans le contexte actuel de pandémie, l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) actualise ses recommandations pour aider les entreprises à reprendre leur activité sur site tout en préservant la santé et la sécurité de leurs salariés. Nettoyage des locaux, remise en service des machines, organisation du travail… Face aux nombreuses questions des employeurs et aux retours d’expérience, l’Institut appelle à la vigilance sur l’impact de certaines mesures prises pour éviter la propagation de la maladie et propose un dossier spécial Covid-19.

INRS, 2020-05-05

Voir le communiqué


Traçage épidémiologique et éthique médicale : le communiqué de l'Académie de médecine

Pour l'Académie nationale de médecine, la phase de sortie de confinement devra être surveillée avec la plus grande vigilance pour détecter toute résurgence éventuelle de l’épidémie de Covid-19. Le projet législatif prorogeant l’état d’urgence sanitaire prévoit la création d’un système d’information spécifique «  aux seules fins de lutter contre l’épidémie de Covid-19  ». Des données d’identification sur les personnes infectées et leurs contacts pourront y être partagées. 

Plusieurs conditions d’ordre éthique et juridique devront alors impérativement être garanties.

L'Académie donne un avis favorable à la mise en place temporaire d’un système d’information sous réserve du respect absolu de 7 prérequis, notamment possibilité pour toute personne informée de son infection Covid-19 de s’opposer à la transmission des informations le concernant, haute protection du système d'information et fonctionnement pendant une durée limitée...

Elle recommande également une évaluation en cours et terminale pour vérifier la stricte observation de ces sept conditions.

Académie nationale de médecine, 2020-05-05

Voir le communiqué


Campagne d'affichage sur l'enfance en danger

Afin de favoriser la diffusion de l’information concernant le 119, numéro d’écoute pour l’enfance en danger, Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, a sollicité des partenariats avec différents acteurs afin de mettre en place une vaste campagne d’affichage des visuels de la campagne « Enfance en danger » dans des lieux de passages récurrents et fréquentés pendant la période de confinement.

Une action de promotion de la campagne a été acceptée unanimement par les enseignes de distribution alimentaire membres de la Fédération du Commerce et de la Distribution, ainsi que par les enseignes de proximité et de commerce de détail de la Fédération Saveurs Commerce (fruits et légumes, primeurs) et de la Fédération des Fromagers de France.

Ministère de la santé, 2020-05-05

Voir le communiqué


Institut Curie : pas de surmortalité chez les patientes atteintes du Covid-19 et traitées pour un cancer du sein

Dans une première étude mondiale menée sur les patientes en cours de traitement pour un cancer du sein à l’Institut Curie et présentant une infection par le SARS-CoV-2, les médecins rapportent l’absence de surmortalité majeure apparente chez les femmes atteintes par le virus et traitées pour un cancer du sein. Le Covid-19 ne semble pas plus fréquent chez les patientes traitées que dans la population générale. Cette étude vient d’être communiquée sur les serveurs de publications scientifiques et médicales MedRxiv et HAL. 

Institut Curie, 2020-05-06

Voir le communiqué

Voir la pré-publication


Les établissements de santé privés publient une charte d'engagements pour inciter au retour aux soins

Afin de rassurer les Français et de les inciter à se faire soigner malgré le contexte de l’épidémie de coronavirus, les hôpitaux et cliniques privés rendent publique une charte d’engagements qui sera affichée dans tous les établissements.
Cette charte « Vous soigner, vous rassurer » fait état de l’ensemble des dispositions qui sont prises pour un accueil sécurisé des patients.
Elle rappelle entre autres que sont mis en oeuvre des circuits de prises en charge spécifiques, que sont déployées toutes les mesures recommandées par les autorités sanitaires, que sont mises en place les conditions du respect de la distanciation sociale (entrées et horaires échelonnés pour les consultations et admissions, adaptation des salles d’attente…), que sont appliquées les mesures d’hygiène et de désinfection indispensables pour les locaux et les matériels ou encore qu’un accompagnement et un suivi pleinement individualisés de l’état de santé des patients sont assurés.

Fédération de l'hospitalisation privée, 2020-05-04

Voir le communiqué

La charte d'engagement


Le Mouvement Associatif : où sont passés les engagements du gouvernement ?

Porte-voix des dynamiques associatives, le Mouvement associatif rassemble plus de 600.000 associations, soit 1 sur 2 en France, réunies au sein de différentes organisations. Dans un communiqué publié hier, il déplore les faits suivants : " Mardi 21 avril, Gabriel Attal annonçait devant l’Assemblée nationale des engagements du Gouvernement pour le maintien des subventions aux associations, devant se traduire par une circulaire du Premier Ministre. 15 jours plus tard, toujours aucun signe de Matignon, alors que les associations continuent à se heurter à de multiples difficultés dans l’accès aux différents dispositifs d’aides."

Le Mouvement associatif demande la mise en place rapide "d'un fonds de soutien dédié permettant de couvrir des pans entiers de la vie associative (...) pour éviter une fragilisation d’ampleur due à la difficulté de reprise de nombreuses activités associatives sur les prochains mois et à la baisse de ressources qui en découle. Et ce, alors que les besoins sociaux auxquels répondent les associations ne cessent d’augmenter."

Le mouvement associatif, 2020-05-05

Voir le communiqué


Point de situation coronavirus 5 mai 2020

Le ministère des Solidarités et de la Santé tient un point presse quotidien pour informer sur l’évolution de la situation en France.

A noter que la carte de synthèse des 2 indicateurs évolue avec le passage de la Région Hauts-de-France à l’orange en raison d’une diminution de la tension hospitalière.

Ministère de la santé, 2020-05-05

Voir le communiqué


1,1 million de masques commandés par la Région Sud distribués cette semaine

Après les 5 millions de masques chirurgicaux distribués le 22 avril dernier, 1,1 million de masques commandés par la Région Sud seront distribués cette semaine.

Parmi eux, 400 000 masques FFP2, spécialement affectés aux soignants, et 700 000 masques chirurgicaux civils qui seront répartis entre le secteur des transports régionaux, les artisans et commerçants, les professionnels du BTP pour accompagner la reprise des chantiers prioritaires et la Métropole de Toulon.

La prochaine livraison est prévue pour le 12 mai.

Région Sud, 2020-05-05

En savoir plus


Le Ministère des Solidarités et de la Santé renforce la lutte contre l'isolement des personnes âgées

En temps de confinement, il est nécessaire de continuer de prendre soin de ceux qui nous entourent, particulièrement les personnes âgées isolées ou vulnérable.

Dans cette situation, le Ministère des Solidarités et de la Santé a renforcé ses actions avec :

  • Le numéro vert national 0800 130 000 « Information coronavirus »
  • la plateforme « Croix Rouge chez vous » qui offre un dispositif d’écoute et de soutien psychologique et un service de conciergerie solidaire
  • La création d’un portail dédié : « rompre-isolement-aines.gouv.fr » qui recense et met en avant les initiatives et outils
  • Le rappel d’un message et d’une responsabilité commune forte : téléphonons !

Ministère des Solidarités et de la Santé, 2020-05-06

Consultez le communiqué


Retour à l'école : n'oublions pas les enfants les plus vulnérables !

A l’initiative de la Fédération des acteurs de la solidarité, du collectif Romeurope et d’UNICEF France, six associations ont adressé une lettre à Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse, pour demander à ce que les mesures de renforcement de la continuité éducative soient étayées et élargies à tous les enfants en situation de précarité.

FNARS, 2020-05-06

Consultez le communiqué

Les messages de prévention

Bouches-du-Rhône : de nouvelles affiches de prévention

Le CoDEPS 13 et l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur ont réalisé une série d'affiches de prévention et d'informations sur les mesures à prendre durant la crise sanitaire ainsi que des numéros utiles. Des supports imagés et faciles à comprendre pour sensibiliser le grand public aux gestes barrières.

CoDEPS 13, 2020-05-06

Voir les affiches

Les derniers chiffres de l'épidémie

Coronavirus en Provence-Alpes-Côte d'Azur : point de situation du 6 mai 2020

Depuis le vendredi 28 février 2020, 15 542 personnes ont été testées positives au coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • 1 366 personnes positives au Covid-19 sont hospitalisées
  • 195 personnes sont en réanimation
  • 756 personnes testées positives au Covid-19 sont décédées.

ARS PACA, Préfecture de région, 2020-05-06

Voir le communiqué de presse


Les chiffres clés au 6 mai 2020, France, Europe et monde

(Source ECDC)

  • Cas dans le monde :  3 623 803 cas confirmés depuis le 31/12/19 dont 1 186 111 en Europe 
  • Décès dans le monde : 256 880 décès depuis le 31/12/19 dont   139 750 en Europe

Les chiffres clés en France

  • 137 150 cas confirmés (+ 939 en 24h)
  • 94 798 personnes hospitalisées dont 23 983 en cours (+ 833 en 24h)
  • 53 972 retours à domicile après hospitalisation (+ 1 299 en 24h)
  • 25 809 décès dont 16 237 hospitaliers (+ 181 en 24h à l'hôpital)
  • 3 147 personnes actuellement hospitalisées en réanimation (+ 69 en 24h)
  • 71 548 cas de résidents en ESMS (Etablissements médicaux sociaux) et 12 958 décès (9 572 décès au sein des ESMS et 3 386 à l'hôpital)

Santé publique France, 2020-05-06

En savoir plus

La règlementation

Au Journal Officiel n° 111 du 6 mai 2020

  • Décret n° 2020-520 du 5 mai 2020 modifiant le décret n° 2020-73 du 31 janvier 2020 portant adoption de conditions adaptées pour le bénéfice des prestations en espèces pour les personnes exposées au coronavirus.
  • Décret n° 2020-521 du 5 mai 2020 définissant les critères permettant d'identifier les salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2 et pouvant être placés en activité partielle au titre de l'article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020.

Journal Officiel n° 111 du 6 mai 2020

Les publications

Covid-19 : premiers éléments de littérature scientifique

Le centre de documentation de l'Irdes a publié une première bibliographie recensant les publications scientifiques sur Covid-19.

IRDES, 2020-05-06, 93 p.

Accédez à la bibliographie


Surpeuplement, isolement, pauvreté : des ménages inégalement dotés face au confinement

Les mesures de confinement instaurées le 17 mars 2020 affectent de façon inégale les conditions de vie des ménages. Ainsi, dans la région, 571 400 personnes vivent dans un logement au nombre de pièces insuffisant en 2016. Nettement plus fréquente que dans les autres régions de province, la suroccupation des logements est très marquée sur le littoral méditerranéen urbanisé, surtout dans les Alpes-Maritimes. Elle touche tout particulièrement les familles monoparentales avec de jeunes enfants. Les conditions de confinement peuvent accentuer la fragilité de certaines populations : les seniors vivant seuls, les personnes handicapées, les ménages aux revenus faibles, ou encore les enfants dont il faut assurer la continuité pédagogique.

Insee Flash Provence-Alpes-Côte d'Azur, n° 62, 2020-05-06

Lire l'article


Avis du Conseil pour l'engagement des usagers

Le Conseil pour l'engagement des usagers émet 5 recommandations sur :

  • la mobilisation de la démocratie sanitaire via le numérique ;
  • la justification des règles de levée du confinement ;
  • l'intérêt d'une information ciblée pour les publics vulnérables ;
  • une meilleure coordination des parcours entre le domicile, les soins et les accompagnements sociaux et médico-sociaux ;
  • l'importance à accorder aux rituels sociaux.

HAS, 2020-05-05

Consultez le site


Etat des connaissances sur la généralisation de l'utilisation des masques dans l'espace public

Santé publique France publie une synthèse des connaissances actuelles sur l’utilisation et l’efficacité des masques chirurgicaux et alternatifs dans la perspective d’une généralisation du port de masques dans l’espace public.

Santé publique France, 2020.05.05, 11 p.

Lire la synthèse


Risques liés à la réutilisation des masques à usage unique ou à la prolongation de leur port

Le retraitement des masques à usage unique (masque chirurgical ou FFP2) et les modalités de leur réutilisation dans le champ de la santé ou dans d’autres secteurs industriels pourraient présenter des risques.

Le HCSP fait le point sur les travaux en cours sur :

  • les procédés de retraitement possibles (chimiques ou physiques ; collectifs ou individuels) et leurs limites respectives (maintien des performances des masques, efficacité microbiologique, aspects logistiques)
  • les professionnels visés par la réutilisation des masques
  • les différents risques identifiés et les alternatives possibles à cette réutilisation.

Dans le contexte actuel de l’épidémie de Covid-19 et de la diminution de la tension d’approvisionnement, le HCSP ne recommande pas l’utilisation de masques retraités en milieu sanitaire et médico-social.

HCSP, 2020-05-05, 16 p.

Lire l'avis


Le confinement amplifie l'aspiration à ralentir son rythme de vie

À partir d’un échantillonnage représentatif des messages postés sur Twitter et de deux enquêtes réalisées en population générale fin avril et début mai 2020, cette recherche montre que, malgré la violence du choc sanitaire, économique, social et politique induit par la pandémie liée au covid-19 et le confinement qui s’est ensuivi, le moral de la population ne semble pas profondément affecté à ce jour. Certes, une large partie de nos concitoyens montrent une lassitude, de la fatigue, une grande anxiété par rapport à la maladie et se préoccupent des conséquences socio-économiques du confinement. Mais beaucoup, par ailleurs, cherchent à tirer parti de cette situation inédite pour faire une pause, prendre du temps pour soi et ses proches. Le « temps suspendu » du confinement devenant ainsi un espace, une parenthèse, pour concrétiser une des aspirations montantes de la population : ralentir le rythme frénétique de nos vies contemporaines.

CRÉDOC,2020-05, 13 p.

Consultez l'étude


L'ANSM met en garde contre les produits présentés sur Internet comme des solutions au Covid-19, dont l'Artemisia annua

L'ANSM met en garde toute personne souhaitant acheter des produits vendus sur Internet présentés comme pouvant guérir ou prévenir l’infection à Covid-19. Elle a par exemple constaté des messages portant sur l’Artemisia annua et ses supposées vertus thérapeutiques. Au-delà d’un risque d’inefficacité, le recours à ce type de produits en automédication peut présenter un danger pour la santé.

Point d'information, ANSM, 2020-05-04

Lire le point d'information


Résultats partiels de l'étude Com Covid-19

Les premiers résultats de l'étude portent sur deux sujets :

  1. Le vécu des français en confinement : « un moral qui se dégrade et un début d’acceptation de l’incertitude »
  2. Les meilleurs messages à faire passer par les pouvoirs publics pour se protéger du Covid-19 : « des messages épurés pour les femmes, autoritaires pour les hommes »

Etude scientifique Com-Covid-19, IMSIC, dir. Pr Didier Courbet, Aix-Marseille Université

S'appuyant sur ces résultats concernant les messages, l'auteur et ses collègues publient un article : Quel est le meilleur message pour inciter les Français à se protéger du Covid-19  ? dans The conversation .

Accédez au site

Article de The conversation


Les professionnels de santé face à la pandémie de la maladie à coronavirus (Covid-19) : quels risques pour leur santé mentale ?

Les auteurs de cet article ont conduit une revue de la littérature internationale pour faire le point sur les risques associés à l’exposition des soignants au Covid-19 pour leur santé mentale. Ils relèvent des facteurs organisationnels pouvant être source de stress : déficit d’équipement de protection individuele, réaffectation de postes, manque de communication, manque de matériels de soins, bouleversement de la vie quotidienne familiale et sociale. D’autres facteurs de risque sont identifiés comme l’absence de soutien, la crainte de contaminer un proche, l’isolement ou la stigmatisation sociale, le haut niveau de stress au travail, ou les patterns d’attachement insécure. Les soignants ont ainsi un risque augmenté d’anxiété, de dépression, d’épuisement, d’addiction et de trouble de stress post-traumatique.

L'encéphale, 2020-04-29

Lire l'article

Les outils

10 fiches repères pour l'accompagnement psychologique des soignants

Le groupement média Covid-19 Presse pro, l'association Soins aux professionnels en santé (SPS) et la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) se sont associés pour publier dix fiches repères d'accompagnement psychologique. Ces fiches décryptent les principales situations où l’équilibre psychologique, émotionnel, est fragilisé. Sept fiches sont dédiées aux soignants et trois autres aux équipes managériales. Elles proposent conseils, recommandations, adresses et liens utiles pour prévenir et soulager la détresse psychologique face aux situations de stress inédites rencontrées par les soignants. Sont ainsi abordés : le risque suicidaire, les conduites addictives, les troubles du comportement, le stress et le burn out, le stress post-traumatique, le deuil, l'insomnie, la sensibilisation et détection et enfin l'accueil des étudiants en santé.

Plateforme d'informations COVID-19 dédiée aux professionnels de santé, 2020

Consultez les fiches


Guide d'approche pour prendre des nouvelles des personnes isolées

Ce guide d’approche pour prendre des nouvelles par téléphone ou en porte à porte est édité par l’Institut Renaudot à destination des bénévoles, travailleurs sociaux ou tout simplement des citoyens qui se mobilisent pour prendre des nouvelles des personnes isolées, âgées, familles, personnes seules en situation de fragilité sociale et/ou de santé pendant cette période de confinement.

Institut Renaudot, 2020-05, 12 p.

Consultez le guide

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité