Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

N° 46 - 27 mai 2020

Covid-19 : la veille du CRES

Dans le contexte sanitaire actuel, le Comité régional d'éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d'Azur consacre désormais la une de son site web et ses veilles documentaires au Covid-19. Cette newsletter "spécial coronavirus" vous sera envoyée quotidiennement tout au long de l'épidémie.

S'abonner

Retrouver tous les numéros


Enquêtes : Ehpad et Covid-19

La Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG) sollicite les soignants d'EHPAD pour répondre à une enquête concernant l'impact psychologique du Covid-19 dans leur établissement.

Santé mentale, 2020-05-25

En savoir plus

Enquête pour les médecins coordonnateurs et les directeurs

Enquête pour les psychologues, psychomotriciens et ergothérapeutes


Webinaire international " Les défis du Covid-19 "

Ce webinaire, organisé par l'Académie nationale de médecine, se déroulera le 16 juin, en anglais.

En savoir plus

Voir le programme en français


Le CHU de Toulouse étudie les effets du confinement sur les enfants et cherche des volontaires

Pour étudier ces changements et surtout leurs conséquences sur les plus jeunes, le CHU de Toulouse lance une étude intitulée E-Coccon et cherche entre 500 et 1000 enfants (et leurs parents) pour répondre à un questionnaire.

Les familles qui souhaitent participer à l’étude E-Coccon sont invitées à téléphoner au 05 34 55 86 73, du lundi au vendredi.

En savoir plus


Ce que l'on sait (ou non) de la circulation du virus dans l'air

Mi-mars, une étude italienne affirmant que les particules de pollution pourraient propager le SARS-CoV-2 a semé le trouble. Le physicien et chimiste Jean-François Doussin explique pourquoi cette thèse ne tient pas et nous livre un état des lieux des connaissances sur la propagation du virus dans l’air.

En savoir plus

Les communiqués officiels

Lancement lundi du Ségur de la santé

Édouard Philippe et Olivier Véran ont donné le coup d’envoi du Ségur de la Santé le 25 mai 2020 aux côtés de près de 300 acteurs du monde de la santé. Le communiqué de presse en précise l'objectif, les principes généraux et l'organisation.

Ministère de la santé, 2020-05-25

Voir le communiqué

Voir la dépêche APM News

Voir également les propositions de la Fédération des communautés professionnelles territoriales de santé - 2020-05-24


Reprise de dette par la CADES

Les ministres Olivier Véran, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin annoncent une reprise de dette de 136 Md€ par la CADES et l’ouverture des travaux de création d’une nouvelle branche de la sécurité sociale relative à l’autonomie.

Ministère de la santé, 2020-05-20

Voir le communiqué


L'utilisation de l'hydroxychloroquine : les avis du HCSP, de l'ANSM et de l'OMS

Le HCSP a réexaminé le positionnement de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge du Covid-19. Le groupe de travail multidisciplinaire a analysé les recommandations internationales relatives à la prescription de l’hydroxychloroquine dans le Covid-19, les publications sur le sujet, dont l’article du Lancet , les rapports des centres régionaux de pharmacovigilance rapportant des effets secondaires potentiellement graves, en particulier cardiovasculaires, en lien avec l’utilisation de ce médicament. Le groupe de travail a conclu de manière collégiale à l’absence d’étude clinique suffisamment robuste démontrant l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le Covid-19 quelle que soit la gravité de l’infection.

Le HCSP recommande :

  • De ne pas utiliser l’hydroxychloroquine (seule ou associée à un macrolide) dans le traitement du Covid-19
  • D’évaluer le bénéfice/risque de l’utilisation de l’hydroxychloroquine dans les essais thérapeutiques
  • De renforcer la régulation nationale et internationale des différents essais évaluant l’hydroxychloroquine dans le Covid-19.

HCSP, 2020-05-23, 28 p.

Lire l'avis

De son côté l'ANSM a été informée de la position du comité scientifique de l'essai international Solidarity en lien avec l'OMS sur la suspension des inclusions de nouveaux patients qui devaient être traités avec de l’hydroxychloroquine, dans l’attente d’une réévaluation globale du bénéfice/risque de cette molécule dans les essais cliniques. Dans ce contexte et par mesure de précaution, elle a lancé auprès des promoteurs évaluant l’hydroxychloroquine une procédure de suspension des inclusions de patients dans les essais cliniques menés en France.

Point d'Information, ANSM, 2020-05-26

Voir le point d'information

La veille, l'OMS mettait en pause l'évaluation clinique de l'hydroxychloroquine dans le Covid-19 en raison des inquiétudes sur une possible élévation de mortalité.

OMS, 2020-05-25

Voir le communiqué (en anglais)


La France et l'Allemagne, ensemble dans la crise du coronavirus

L’Assemblée parlementaire franco-allemande constitue une initiative de renforcement des liens entre les parlements français et allemand. Instituée par l’accord parlementaire franco-allemande approuvé le 11 mars 2019 par l’Assemblée nationale, elle est composée de 50 membres de l’Assemblée nationale et de 50 membres du Bundestag. Se réunissant au moins deux fois par an, elle a notamment pour missions de suivre les activités des Conseils des ministres franco-allemands, les affaires internationales et européennes présentant un intérêt commun et de formuler des propositions sur toutes questions intéressant les relations franco-allemandes.

Le 26 mai, Richard Ferrand et Wolfgang Schäuble ont fait une déclaration commune indiquant que la France et l’Allemagne seraient ensemble dans la crise du coronavirus pour une nouvelle dynamique en Europe.

Assemblée parlementaire franco-allemande, 2020-05-26

Voir la déclaration


Académie de médecine : que déduire des études évaluant l'effet du climat sur la Covid-19 ?

Plusieurs travaux montrent que l’élévation de la température et du taux d’hygrométrie affecte la viabilité du coronavirus et réduit le nombre d’infections. Afin de confirmer ces données, une enquête (soumise pour publication) a été réalisée sous l’égide de l’Académie nationale de médecine à partir d’un réseau de professionnels de santé exerçant dans plusieurs pays du monde. Les résultats confirment les observations selon lesquelles les climats chauds ont un effet réducteur sur la transmission de SARS-CoV-2. L'académie de médecine recommande donc notamment d’intégrer le facteur climatique dans les modélisations du phénomène épidémique et de prendre en compte les prévisions météorologiques dans les instances décisionnelles relatives à la gestion de la crise sanitaire Covid-19.

Académie nationale de médecine, 2020-05-25

Voir le communiqué


Institut Pasteur : une très grande majorité des malades atteints d'une forme mineure développent des anticorps séro-neutralisants

Des équipes du CHU de Strasbourg et de l’Institut Pasteur ont réalisé une enquête auprès du personnel hospitalier des deux sites des Hôpitaux Universitaires Strasbourg. Grâce à la participation de 160 personnes, atteintes de formes mineures de la maladie Covid-19, les chercheurs ont pu constater que près de la totalité des malades ont développé des anticorps dans les 15 jours suivant le début de l’infection. Par ailleurs, chez 98% d’entre eux, des anticorps neutralisants ont été détectés après 28 jours. Cela tend à prouver que, même pour les formes mineures de la maladie, les personnes atteintes développent des anticorps qui pourraient leur conférer une immunité pendant plusieurs semaines suite à l’infection. Ces résultats font l’objet d’une pré-publication sur le site de MedRxiv.

Institut Pasteur, 2020-05-26

Voir le communiqué

Voir l'étude (préprint en anglais)


Création de l'institut Covid-19 Ad Memoriam

L’institut Covid-19 Ad Memoriam propose d’associer des « mondes » multiples - chercheurs, soignants, artistes, juristes, associations de victimes, autorités spirituelles et culturelles et grands courants de pensée, représentants de la société civile, philosophes, entrepreneurs... - pour "penser ensemble la pandémie de Covid-19, qui constitue une rupture anthropologique majeure pour la société française et, plus largement, le monde globalisé."

Créé sous l’égide du WHO Collaborative Center for Research on Health and Humanitarian Policies and Practices de l’IRD basé au CEPED (Université de Paris, IRD, Inserm) l'institut est organisé sous la forme d'un consortium. Cette démarche originale se déploie dans deux directions : une méta plateforme de recherche, lieu de partage des connaissances actuelles et à venir grâce à des projets de recherche sur l’impact sociétal de la pandémie, menés dans une large gamme de disciplines scientifiques et d’approches, et soutenus par des financements publics; et une plateforme de propositions pour alimenter les politiques publiques (santé, culture, éducation, justice...) et contribuer à l’invention collective de pratiques commémoratives.

CNRS, 2020-05-25

Voir le communiqué


Point de situation coronavirus 25 mai 2020

Le ministère des Solidarités et de la Santé tient un point presse quotidien pour informer sur l’évolution de la situation en France.

Ministère de la santé, 2020-05-25

Voir le communiqué avec les dernières données

Les messages de prévention

Santé publique France actualise la liste de ses supports de communication

Santé publique France publie de nouveaux supports de communication : une affiche « Que faire dès les premiers signes » sur la conduite à tenir en cas de signe de la maladie et une vidéo pédagogique « Bien utiliser son masque » qui explique quand et comment mettre et retirer son masque, comment le transporter et le jeter après usage ou s’il est en tissu comment le laver.

Santé publique France, 2020-05-25

Voir l'affiche "que faire dès les premiers signes"

Voir la vidéo "bien utiliser son masque"

Retrouvez l'ensemble des outils de prévention coronavirus

Les derniers chiffres de l'épidémie

Coronavirus en Provence-Alpes-Côte d'Azur : point de situation du 26 mai 2020

Depuis le vendredi 28 février 2020, 16 780 personnes ont été testées positives au coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • 35 nouveaux cas positifs au Covid-19 par rapport au dernier bilan
  • 959 personnes positives au Covid-19 sont hospitalisées (-34 par rapport au dernier bilan)
  • 92 personnes sont en réanimation (-3 par rapport au dernier bilan)
  • 889 personnes testées positives au Covid-19 sont décédées (+5 par rapport au dernier bilan).

ARS PACA, Préfecture de région, 2020-05-26

Voir le communiqué de presse


Les chiffres clés au 26 mai 2020, France, Europe et monde

(Source ECDC)

  • Cas dans le monde :  5 459 528 cas confirmés depuis le 31/12/19 dont   1 361 100 en Europe 
  • Décès dans le monde : 345 994 décès depuis le 31/12/19 dont  161 063 en Europe

Les chiffres clés en France

  • 145 555 cas confirmés (+ 276 en 24h)
  • 100 841 personnes hospitalisées dont 16 264 en cours (+ 318 en 24h)
  • 65 879 retours à domicile après hospitalisation (+ 718 en 24h)
  • 28 530 décès dont 18 195 hospitaliers (+ 92 en 24h à l'hôpital)
  • 1 555 personnes actuellement hospitalisées en réanimation (+ 37 en 24h)
  • 74 402 cas de résidents en ESMS (Etablissements médicaux sociaux) et 14 113 décès (10 335 décès au sein des ESMS et 3 778 à l'hôpital)

Santé publique France, 2020-05-26

En savoir plus

La règlementation

Focus sur les données personnelles de santé

  • Délibération n° 2020-046 du 24 avril 2020 portant avis sur un projet d’application mobile dénommée « StopCovid » , CNIL , 2020-05-26

La CNIL s’est prononcée le 25 mai 2020 sur un projet de décret relatif à « StopCovid », une application mobile mise à disposition des utilisateurs d’ordiphones (smartphones) par le Gouvernement afin de les alerter d’un risque de contamination au virus. Après son avis du 24 avril 2020 sur le principe de l’utilisation d’une telle application, elle a examiné les conditions concrètes de sa mise en oeuvre.

  • Données de santé : l’arbre StopCovid qui cache la forêt Health Data Hub , The Conversation , 2020-05-26

Dès la remise du rapport Villani sur l’intelligence artificielle (IA) en mars 2018, le président de la République annonce le projet HDHub. En octobre de cette même année, une mission de préfiguration définit les traits d’un système national centralisé regroupant l’ensemble des données de santé publique, un guichet unique à partir duquel l’IA pourrait optimiser des services de reconnaissance artificielle et de prédiction personnalisée. Mais l’écosystème de l’IA s’apprête aussi à franchir une nouvelle marche en obtenant l’accès à des données massives provenant des hôpitaux, de la recherche, de la médecine de ville, des objets connectés, etc., et à un marché massif de la santé.

Trente ans après les débats sur le VIH, la question d’une dérogation au secret professionnel pour lutter contre le covid-19 se pose. L’expérience de la lutte contre le sida a donné trois leçons précieuses à l’heure du covid-19.

  • Etat d’urgence pour les données de santé (II) : sidep et contact covid , Dalloz actualité , 2020-05-26

À travers deux exemples d’actualité que sont l’application StopCovid ( v. première partie , Dalloz actualité, 12 mai 2020 ) et le service intégré de dépistage et de prévention (sidep) associé au fichier contact covid (seconde partie), la question de la protection des données de santé à l’aune du pistage est confrontée à une analyse juridique (et parfois technique) incitant à une réflexion sur nos convictions en période d’état d’urgence sanitaire.

Les publications

Guide pour l'identification et l'investigation de situations de cas groupés de Covid-19

Ce guide concerne les étapes de détection et de gestion des chaines de transmission et des situations de cas groupés (clusters) d'infection à COVID-19, notamment dans les collectivités. Son objectif est de fournir un cadre commun aux professionnels intervenant au niveau 3 du dispositif de contact-tracing, pour : l'identification des situations de chaines de transmission ou cas groupés ; leur investigation ; la proposition de mesures de contrôle spécifiques (fermeture de structures par exemple), en fonction de types de situations rencontrées ; la définition des moyens nécessaires pour chacune de ces étapes.

Santé publique France, 2020-05-26, 48 p.

Consultez le guide


Coronavirus SARS-CoV-2 : recommandations relatives au transport de passagers en avion

Dans le cadre de la reprise progressive du transport aérien commercial dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, le HCSP se prononce sur la distanciation physique entre les passagers à bord des avions, l'organisation nécessaire dans les aéroports et le port du masque obligatoire pour les clients et les équipages.

HCSP, 2020-05-15 [mise en ligne 2020-05-25], 26, 9 p.

Consultez l'avis


Préconisations nationales à l'attention des groupes d'entraide mutuelle

Ce document identifie des points de vigilance et préconisations pour la mise en oeuvre du déconfinement progressif des GEM.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-05-19, 14 p.

Consultez la fiche


Fiche Déconfinement en milieu pénitentiaire

Cette fiche propose des éléments d’orientation, à adapter en fonction des situations locales, concernant l’organisation des prises en charge sanitaires en milieu pénitentiaire, dans le cadre du déconfinement. Il s’agit de maintenir les organisations mises en place dans le cadre de la gestion de l’épidémie afin d’éviter d’avoir à faire face à une éventuelle reprise de celle-ci. Il s’agit également de programmer une reprise progressive des prises en charge qui existaient avant l’épidémie, tenant compte des priorités identifiées (perdus de vue, patients décompensés, programmation annulée devenue urgente...) et dans le respect des mesures barrières.

Organisation de la réponse sanitaire par les unités sanitaires en milieu pénitentiaire en collaboration avec les services pénitentiaires dans le contexte du déconfinement, Ministère des solidarités et de la santé, 2020-05-19, 22 p.

Consultez la fiche

CRES Provence-Alpes-Côte d'Azur

178, Cours Lieutaud - 13006 Marseille
Tél. 04 91 36 56 95

cres-paca@cres-paca.org - www.cres-paca.org

Conception : Zeina Mansour, Nathalie Cornec, Gaëlle Lhours, Stéphanie Marchais, Lisbeth Fleur

S'abonner / Se désabonner
Consulter notre politique de confidentialité